Abonnez-vous
 
Français English Deutsch
 
4 août 2017    /    

Mon séjour à l’Atlantis, Bahamas : devenir petite sirène-

L’Atlantis à Nassau, Bahamas ? Plus qu’un hôtel de luxe, c’est un mythe. Depuis trente ans, ce gigantesque complexe surfe sur la légende de l’Atlantide, avec décoration sous-marine monumentale, aquariums géants et immense parc aquatique. Le succès de l’Atlantis est tel qu’il a désormais son faux jumeau à Dubaï, aux Emirats Arabes Unis. Mais je rêvais de l’original : l’Atlantis de Nassau. Pour notre voyage de noces, nous avons décidé de réaliser ce fantasme. Petite plongée au pays de la petite sirène.

L’Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène.

 

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Le célèbre toboggan qui passe à travers un bassin aux requins.

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Paradise Lagoon

 

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Un endroit fantasmagorique

Atlantis Bahamas blog

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Le toboggan le plus célèbre du monde.

avis Atlantis Nassau

Atlantis Bahamas, qui es-tu ? Un hôtel incontournable de Nassau

Avant de commencer à raconter ma vie, on va faire une mise au point précise pour les gens qui n’ont pas passé dix ans de leur vie à fantasmer sur l’Atlantis et ne savent pas de quoi on parle à ce stade. L’Atlantis, c’est un projet de mégalomane, qui commence en 1968. Imaginez une île, Paradise Island, presque entièrement couverte par une série d’hôtels, parcs d’attraction et décors sur le thème de la mer, des fonds marins et des créatures qui les peuplent. Statues d’hippocampes et de nautiles géants, toboggans démentiels (du genre : passant au milieu d’un bassin à requins), ambiance de ville noyée sous les eaux, l’Atlantis rend fou. C’est un mélange de Disneyland et de Waterworld… et un hôtel de très grand luxe, avec (entre autres) une suite à vingt-cinq mille dollars la nuit. Pour ceux qui ont comme moi grandi devant La petite sirène, la fascination est totale.
Voilà, vous avez eu le mémo. Maintenant, enfilez votre bikini, on embarque.

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Atlantis, cité engloutie

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Bienvenue à l’Atlantis

Sous l’océan… un aveu de sirène

Lecteur régulier de ce blog, tu as eu un petit aperçu représentatif de ma collection de névroses à ce jour, et tu sais donc qu’on a inversé mon pôle + et mon pôle – au montage et que ça court-circuite sérieusement dans mon cerveau. Tu sais que j’ai traversé l’Europe avec des chats norvégiens au péril de ma vie, que je suis grave gothique, que j’ai le super pouvoir d’amener brouillard et tempête partout où je passe, telle la réincarnation de Mel Gibson (qui n’est pas mort d’ailleurs), que j’adore me baigner à poil dans la neige, et que je suis pote avec des chèvres zombies anthropophages (même article que ce dernier). Mais tu ne sais pas encore toute la gravité de mon état. Je passe aux aveux.
Je suis une sirène. Ne me contredis pas, tu risquerais de me vexer. Depuis l’anniversaire de mes quatre ans où mon papa m’a rapporté la cassette de La petite sirène, j’en suis une. Même quand, deux ans plus tard, ma maman soucieuse de réalisme noir en littérature m’a sorti la vraie version d’Andersen (avec la langue coupée, les jambes séparées au couteau, la fille qui meurt sans que le prince sache qu’elle l’a sauvé), je n’ai pas abandonné mes prétentions siréniques. Je suis fascinée par la mer, le monde aquatique et ses créatures mythiques en tout genre (selkies, tritons, nixes, ondines, Lorelei et autres krakens et léviathans), et je suis accro à l’eau sous toutes ses formes – même quand je vais en montagne, c’est pour voir des lacs.
L’Atlantis, pour moi, c’était le mythe absolu, le palais du Roi Triton, la possibilité de plonger sous l’océan même sans branchies, de « partir là-bas » sous les eaux iridescentes et d’assouvir ma fascination marine.

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Quand je sors de l’eau.

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Dans le lagon des prédateurs

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Bienvenue chez moi

Que voir et que faire à l’Atlantis Nassau ?
Atlantis Nassau blog Atlantis Bahamas blog

Le complexe est tellement grand qu’il vous faudrait des jours et des jours pour tout voir – en 4 jours, je ne suis pas sûre d’avoir tout vu. Mais voici quelques inratables.
Les aquariums appelés « The Dig » et  « The lost chambers », qui surfent sur le thème de la cité enfouie, submergée par les eaux, comptent parmi les plus grands du monde. The Dig contient une variété incroyable d’espèces marines. Des centaines de poissons tropicaux, de raies, de petits requins, passent au milieu des vestiges d’une cité mythique engloutie. D’autres aquariums individuels (The lost chambers) présentent des espèces plus asociales (murènes) ou fragiles (hippocampes).

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

The Dig, Atlantis

 

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

The dig vu de l’extérieur

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Murènes

Un parc d’attraction, Aquaventure, propose des toboggans inouïs, notamment le « Leap of faith », un faux temple maya qui vous plonge directement dans un bassin à requins, dans un tunnel de verre. Sachez que ce toboggan à requins existe en deux versions :  option kamikaze, avec descente à toute blinde, et option pépère, avec bouée et passage lent et contemplatif au milieu du tunnel des requins. Contre toute attente, j’ai préféré la deuxième : c’est beaucoup plus agréable d’avoir le temps d’admirer les requins, plutôt que de traverser leur bassin à une vitesse supersonique en fermant les yeux, se bouchant le nez et hurlant « maman ». Mais Aquaventure compte nombre d’autres toboggans, avec ou sans bouées, et une « rivière » d’aventure longue de près de deux kilomètres, qu’on emprunte en bouée, et qui comporte vagues, rapides et autres obstacles qui pimentent le parcours. Enfin, vous trouverez des dizaines de piscines.

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Piscines d’Aquaventure

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Rapids River

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Le Lagon des prédateurs vous permet d’approcher les poissons scie, les raies, les requins et les barracudas. C’est absolument fascinant et cela reste un de mes plus beaux souvenirs de l’Atlantis.

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Le bassin des tortues vous permet d’observer les tortues à écailles des Bahamas, qui sont menacées et que l’Atlantis réhabilite : ils récupèrent les tortues blessées, relâchent celles qui peuvent survivre dans la nature, et gardent les autres.

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Et en dehors de ça, vous avez le plus grand casino des Bahamas (dont je ne peux rien vous dire car ça ne m’intéresse tellement pas…), une vingtaine de restaurants, des tas de trucs luxueux du type spa, coiffeur, massage, etc, un centre de conférences, des cours de tennis, une immense salle de fitness, et surtout, surtout un véritable village avec marina, boutiques de vêtements et de souvenirs, où il est vraiment agréable de se balader (pensez au Disney Village, c’est le même style). Vous avez aussi plusieurs plages, pour savourer la clarté des eaux bahaméennes. L’Atlantis est immense, et vous n’avez jamais tout vu – vous ne cesserez de découvrir de nouveaux recoins jusqu’alors inexplorés.

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Marina de l’Atlantis

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Ambiance nocturne

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Feu d’artifice à l’Atlantis

Quel hôtel choisir à l’Atlantis Bahamas ?
Avis Atlantis Nassau

« Atlantis » est un nom presque trompeur : l’Atlantis, ce n’est pas UN hôtel, c’est une île, et elle compte plusieurs hôtels. L’Atlantis est aujourd’hui un gigantesque complexe, formé d’hôtels allant du très luxueux (The Reef, The Cove) au plus abordable (Beach Towers, Coral Towers), comprenant même une marina (si vous voulez venir avec votre propre bateau) et des locations de vacances type appartement (Harborside Resort). Vous allez peut-être me demander : mais alors, quel est le VRAI Atlantis, l’hôtel où il faut aller pour avoir l’expérience ultime ? Réponse : Atlantis Royal Towers. C’est le cœur de l’action, celui que vous voyez sur les photos, celui où vous trouverez la déco marine hallucinante, les portes hippocampe, le plafond du roi triton, les aquariums géants, le lagon des prédateurs, le parc Aquaventure, bref, tous les incontournables si vous aussi, vous êtes une petite sirène. C’est au cœur de tout, et c’est ce dont j’avais toujours rêvé.

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Panorama depuis les Royal Towers

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Les Royal Towers

Voici un tour d’horizon des différents hôtels, pour vous donner une idée, avec des prix approximatifs (j’ai comparé les différents hôtels pour la même nuit en août. Les prix varient bien sûr en fonction de la saison, des catégories de chambres, des options, etc).
– Sur Paradise Island, l’île de l’Atlantis, vous avez quelques hôtels qui n’appartiennent pas à l’Atlantis mais qui ont des accords spéciaux avec eux et vous permettent d’accéder au resort, au parc Aquaventure, aux aquariums, etc, par exemple le Comfort Suites, le One and Only, le Paradise Island Beach Club, etc. Mais après avoir jeté un coup d’œil à leurs tarifs, j’ai l’impression qu’ils ne sont pas forcément moins chers que l’Atlantis, mais beaucoup plus loin (navette obligatoire). Je ne suis pas vraiment convaincue par cette option.
– Les Beach Towers constituent l’hôtel le moins cher de l’ensemble Atlantis. Elles sont sur l’Atlantis Beach, un peu excentrées mais bien placées et avec une jolie vue, à environ 15/20 minutes de marche des Royal Towers et d’Aquaventure. Prix moyen : 177 dollars/nuit par chambre. Je pense que c’est une option intéressante, mais moins que les…
– Les Coral Towers sont dans la même zone que les Beach Towers, mais plus proches du cœur, à 10/15 minutes de marche. Elles sont un peu plus luxueuses, et surtout, la déco intérieure est plus excentrique et fun que celle des Beach Towers. Prix moyen : 260 dollars/nuit par chambre.
– Le Harborside Resort est une série de jolis grands appartements de l’autre côté de la marina, avec cuisine et larges volumes, pour les familles. C’est très beau, j’ai adoré le cadre, mais le prix n’est pas doux (350 dollars en moyenne par nuit/appartement) et vous êtes loin du cœur de l’action (navette ou 30 minutes de marche). C’est pour ça que je m’interroge sur l’opportunité d’y aller avec des enfants, ce qui est pourtant censé être le but.

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Harborside Resort

Royal Towers : c’est le cœur, les plus richement décorées, les plus célèbres. Toutes les activités sont à cinq minutes de marche à peine. Plus les chambres sont hautes, plus elles sont chères. Les prix commencent autour de 300 dollars/nuit par chambre, mais peuvent monter beaucoup, beaucoup plus haut. Plus vous montez dans les tours, plus les chambres sont grandes et luxueuses, plus la vue est belle, et plus les prix sont spectaculaires. La « Bridge Suite », la suite qui fait le pont entre les deux tours, est à 25 000 dollars la nuit (et selon les photos, elle ressemble à Versailles). Nous avions pris une chambre vue mer (c’était le cadeau de ma mère pour notre voyage de noces, un cadeau sublime)… et en plus, nous avons été upgradés dans une Regal Suite. C’était la plus basse catégorie de suites (je n’ose imaginer les autres), mais c’était juste la chambre d’hôtel la plus hallucinante de toute ma vie. Il y avait une chambre où trente personnes auraient pu danser la Macarena, un salon de la même taille, deux salles de bain, deux cabinets de toilette, et une vue de malade. C’était fou, ça restera un souvenir vraiment précieux.

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Au dessus de nous, la Bridge Suite à 25 000 dollars

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Notre salon

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Notre chambre

The Reef est un joli hôtel de luxe dans la même catégorie que les Royal Towers, mais à mon avis, c’est un mauvais choix. Il est excentré et sans avantage comparatif particulier. Si vous avez l’argent pour The Reef, vous avez l’argent pour les Royal Towers. La déco est moins spectaculaire que celle des Royal Towers, plus classique. Le prix moyen est à 350 dollars, et je trouve que ça ne vaut pas vraiment le coup de choisir celui là. Si vous voulez l’ultra luxe, c’est The Cove, si vous voulez la vraie expérience Atlantis, c’est les Royal Towers.
The Cove se veut encore plus luxueux ou plutôt, encore plus « exclusif » que les Royal Towers, avec notamment une (jolie) piscine réservée aux clients de cet hôtel là. C’est aussi l’hôtel pour les gens allergiques aux enfants : cette piscine est pour les adultes uniquement. Il y a, comme dans les Royal Towers, des suites faramineuses. C’est un très beau 5 étoiles, où vous ne trouverez que des suites. Les prix commencent à 400 dollars. Mais il me manque l’extravagance, l’exubérance maritime des Royal Towers. Vous l’aurez compris, je n’ai pas regretté une seconde mon choix.

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

The Cove

Les restaurants de l’Atlantis Nassau

Attention, l’Atlantis n’est pas un resort all inclusive, même s’il arrive qu’il propose de temps à autre des packages all inclusive (qui sont frustrants, car ils ne donnent accès qu’à un petit nombre de restaurants), et les restaurants sont chers – comme partout aux Bahamas, mais encore plus qu’ailleurs.
J’ai adoré le buffet de petit déjeuner du Poseidon’s Table, le coucher du soleil au restaurant The Point, les milkshakes du Atlantis Marina Village, le cadre (moins la nourriture) du Lagoon Bar and Grill qui sort tout droit de la petite sirène, et dans la série chicos et chéros le restaurant gastronomique méditerranéen Olives. A Aquaventure, vous trouverez toutes sortes de snacks et fast foods.

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Coucher de soleil à The Point

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Lagoon Bar and Grill

Les plages et piscines de l’Atlantis

L’Atlantis Beach est la grande plage publique. Je ne l’ai pas trouvée particulièrement belle, trop pleine de jet skis et marchands ambulants. L’Atlantis Beach West est plus calme. Mon coup de cœur, c’est The Cove beach, en face de l’hôtel du même nom. Eau turquoise, sable blanc, plus de calme et de tranquillité, c’est pour moi la plus jolie plage du complexe.
Les piscines : je vous conseille de toutes les tester ! Elles ont toutes quelque chose de spécial dans leur décoration ou leur agencement. Mais mes préférées sont Colonnades Pool, pour la déco extravagante, et la Royal Baths, pour la vue sublime sur les Royal Towers.
En revanche, je vous déconseille de vous baigner dans le Paradise Lagoon : c’est une entrée de mer dans la lagune artificielle de l’Atlantis, l’eau rentre mais me paraît ne pas ressortir ou brasser beaucoup. L’eau est trouble, pleine d’algues, je pense qu’elle ne bouge pas assez.

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

The Cove beach

 

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Le lagon

Requins, dauphins et tortues : les animaux marins de l’Atlantis Nassau

Parenthèse éthique : faut-il apprivoiser les animaux sauvages ?

Je fais ici une petite parenthèse pour revenir sur un débat qui me tient à cœur. Dans mon dernier article sur les Bahamas, je postais une photo de moi au milieu des requins à Exuma. Ces requins ne sont pas en captivité, ils vivent en pleine mer, mais ils ont été apprivoisés par les humains qui les nourrissent. Ils vivent depuis dix ans autour de cette île, Compass Cay, sont soignés par les humains, et sont devenus pratiquement domestiques : ils recherchent le contact et les caresses. Suite à cela, j’ai eu un débat (respectueux et amical) avec d’autres blogueurs qui n’étaient pas certains de l’opportunité d’apprivoiser des animaux sauvages. C’est un débat régulier et je voudrais développer ici un peu mon point de vue sur cette question.

 

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Avec un requin à Exuma

Je suis une grande passionnée des animaux et avocate de la cause animale. J’ai arrêté de manger de la viande quand j’avais 15 ans, j’ai plusieurs animaux issus de sauvetages, je suis donatrice régulière de Sea Shepherd et L214, et partageuse compulsive de pétitions pour la protection animale. Dans ce cadre, j’ai rencontré beaucoup de personnes qui pensent que l’être humain ne devrait pas avoir de contacts avec les animaux sauvages : il faut renoncer aux zoos, aux parcs, et s’abstenir de toute interaction susceptible de modifier le comportement des animaux sauvages (les nourrir, les approcher, les toucher, etc). Dans la suite logique de cet argument, certains vont plus loin et disent qu’il faudrait « laisser les animaux tranquilles » et renoncer aussi aux animaux familiers, à la captivité en général, y compris de chiens et de chats. Je respecte totalement ce point de vue et l’argumentation. Mais je suis en profond désaccord, moi qui vis avec une meute de chats, chiens et chevaux.
Je crois que, pour le meilleur (l’amour réciproque entre humains et animaux) et le pire (exploitation, torture, maltraitance), nous vivons dans un monde où les liens entre humains et animaux sont très profonds, omniprésents, indéniables. Parce qu’il détruit beaucoup, l’être humain a aussi la mission de protéger, réparer. Et il n’est pas rare que les animaux cherchent d’eux-mêmes le contact avec l’homme, pas seulement pour être nourris, mais parce qu’ils sentent que l’homme joue un rôle à part et pourrait les aider ou les protéger. Dans ce cadre, la frontière entre animaux sauvages et animaux domestiques est bien plus ténue et mouvante qu’on le croit. Je vous recommande vraiment le fabuleux essai du professeur d’écologie Carl Safina, Beyond Words, What Animals Think and Feel. Il étudie le comportement de baleines, d’éléphants, de loups, de singes en totale liberté, qui n’ont jamais été nourris par les humains qui les étudient, mais qui nouent avec eux des relations étonnantes, venant chercher interaction et secours, désignant la présence d’humains amis par un son spécifique, donnant même des « noms » à chaque humain par un son très particulier. Les animaux nous observent, les animaux parlent de nous, et voient ce qu’ils peuvent attendre de notre contact. Carl Safina parle de la domestication des loups et avance une thèse surprenante : on peut tout aussi bien avancer que ce sont les loups qui nous ont domestiqués. Pour lui, la domestication est un processus multiple : entre humains et animaux, entre animaux, au sein de l’humanité elle-même. Elle est inéluctable dès qu’il y a contact entre humains et animaux, et elle n’est pas forcément néfaste : il faut évaluer ce qu’elle apporte à chacune des parties. Dans certains cas, il faut absolument l’éviter : par exemple, il ne faut surtout pas nourrir les ours de Yellowstone, qui vont devenir agressifs, chercher le contact, et être abattus. Evidemment, il faut absolument se battre contre la capture d’espèces sauvages pour la compagnie, par exemple celle des singes ou des loris. Il faut réfléchir aux conséquences du contact, évaluer chaque cas avec prudence et justesse et toujours penser à l’intérêt de l’animal en premier lieu. Mais on ne peut rejeter la domestication en bloc, qui est un processus naturel, normal et qui peut justement être bénéfique à l’animal. Les requins d’Exuma sont dans une zone protégée, à l’abri des pêcheurs et chasseurs sous-marins, nourris, soignés, et sont devenus de formidables ambassadeurs de leur espèce : ils permettent aux humains de changer le regard qu’ils portent sur les requins.
Qu’en est-il des zoos ? Soyons clairs : je ne suis pas contre tous les zoos. Je suis contre les zoos qui méprisent les besoins physiologiques et psychiques de l’animal. Je suis contre les ours polaires à Berlin dans la chaleur du plein été, les orques à Marineland dans un bassin grand comme un pédiluve, contre les tigres drogués dans des cages en Thaïlande. Je suis pour les zoos qui préservent l’habitat naturel de l’animal, comme le parc Merlet à Chamonix, où j’étais la semaine dernière et dont je vous parlerai très vite. Je suis pour les zoos qui jouent une vraie mission de protection et préservation de l’espèce, comme la Ferme aux Crocodiles de Pierrelatte qui protège des espèces menacées dans la nature, procède à des réintroductions et fait se reproduire des espèces en danger. Je suis pour les zoos qui donnent à l’animal les meilleures conditions de vie possibles et permettent aux humains de connaître et comprendre l’animal pour avoir envie de le préserver. Si on coupe les liens entre homme et animal, qu’on laisse les animaux loin des yeux et loin du cœur des hommes, personne ne comprendra l’urgence et la nécessité absolue de leur préservation.

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Raies à l’Atlantis

Voir les animaux marins de l’Atlantis

L’Atlantis est un endroit unique. L’aquarium The Dig est un des plus grands du monde, un bassin absolument immense, où des dizaines d’espèces cohabitent. C’est le seul sanctuaire pour animaux marins blessés aux Bahamas : une tortue blessée aux Bahamas ira forcément à l’Atlantis. L’investissement énorme pour la santé et le bien-être des animaux est visible partout. Et cela se voit : aucun autre parc marin au monde n’a réussi à faire se reproduire le poisson scie, qui est très menacé. A l’Atlantis, où leur espace est immense, ils ont eu deux fois six naissances, et envisagent maintenant d’en relâcher dans le parc marin protégé des Exumas. Les poissons scie de l’Atlantis ont explosé tous les records de longévité connue pour cet animal : ils y sont depuis 25 ans, et sont en parfaite santé. Personne ne sait jusqu’à quel âge ils vivront.

Ce qui m’avait fait hésiter à y aller, c’est que l’Atlantis a des dauphins, et que je suis contre la captivité des cétacés. Mais après avoir vu le documentaire sur les dauphins de l’Atlantis, j’ai choisi de faire une exception pour ce lieu. L’Atlantis n’avait pas prévu d’avoir de dauphins. Cela ne faisait pas partie de leurs projets, ils comptaient se contenter des poissons, tortues et raies, ce qu’ils faisaient depuis 30 ans. Mais en 2005, l’abominable ouragan Katrina a ravagé l’aquarium de La Nouvelle-Orléans, en Louisiane, et détruit le bassin des dauphins qui se sont retrouvés en pleine mer au milieu des débris et déchets, alors qu’ils n’avaient jamais été en liberté et étaient incapables de survivre. L’Atlantis a alors proposé le sauvetage de ces dauphins, et a investi des millions d’euros pour les capturer en douceur, avec leurs soigneurs (on voit dans le documentaire que les dauphins, blessés par l’ouragan, courent vers le bateau de leurs soigneurs et se bousculent pour être re-capturés), les transporter dans un avion spécialement pressurisé pour eux, et construire en toute urgence des bassins d’eau de mer, sans chlore. Le parc des dauphins est immense et les huit « dauphins de Katrina » s’y sentent bien : ils ont tous survécu, sauf un, trop grièvement blessé par l’ouragan, et se sont abondamment reproduits. Il y a maintenant 18 dauphins à l’Atlantis, ce qui les force à envisager une extension. Je reste contre la captivité des cétacés en général, et notamment contre les captures à l’état sauvage. Mais j’ai rarement vu un endroit aussi soucieux du bien-être de ses dauphins que l’Atlantis. Et ils ne font pas de spectacle avec leurs dauphins, mais des interactions sont possibles.

Vous pouvez payer (cher) pour une interaction avec les animaux de l’Atlantis. Les créneaux sont volontairement peu nombreux, et onéreux, afin de limiter le nombre. 180 dollars pour plonger dans l’aquarium The Dig, 300 dollars pour entrer (à hauteur de la taille) dans le bassin des dauphins et les caresser, 250 pour une interaction avec les raies. Nous n’avons pas voulu mettre cette somme (x2). Mais j’ai un bon plan pour vous : chaque jour, vous avez des heures de nourrissage des animaux, inscrites à la réception. Vous pouvez y assister gratuitement et c’est génial. Les soigneurs sont passionnants, répondent à toutes vos questions, vous verrez les animaux de très près. J’ai absolument adoré. Le nourrissage des murènes était terrifiant, celui des tortues adorable. Ne loupez pas le nourrissage des barracudas et requins au Predator Lagoon, c’est spectaculaire. Et mon coup de cœur ultime : le nourrissage des raies. Elles sont nourries à la main par leur soigneuse, et sortent de l’eau et montent sur sa cuisse pour être nourries plus vite. C’est un spectacle merveilleux. Tous les jours, allez à la réception le matin, récupérez le « Daily Atlantis » (journal de bord du complexe) et repérez les heures de nourrissage des pensionnaires, vous ne le regretterez pas.

L'Atlantis à Nassau, Bahamas, ou le plus fabuleux hôtel de ma vie. Récit et conseils pour devenir une petite sirène. Atlantis bahamas blog

Nourrissage des raies

Aller à l’Atlantis Nassau sans y dormir ?

Malheureusement, l’Atlantis ne propose plus de « day passes » pour les visiteurs extérieurs, à moins de résider dans un autre hôtel partenaire, ou d’être résident bahaméen (le week-end, les enfants viennent beaucoup y jouer). Vous trouverez la liste des hôtels partenaires ici. Mais si vous avez le budget, je vous conseille vraiment de prendre une nuit dans un hôtel de l’Atlantis, pour vivre cette expérience qui fut pour nous véritablement exceptionnelle et magique.

Atlantis Bahamas ou Atlantis Dubaï ?
Atlantis Bahamas blog

Vous le savez peut-être, l’Atlantis a un petit frère aux Emirats Arabes Unis, apparemment un peu plus petit, mais plus récent. Je l’ai visité lors de mon voyage à Dubaï, et il ressemble énormément à celui de Nassau, mais je n’ai pu tester les chambres et le parc d’attraction !  A suivre, peut-être, un jour 😉

Alors, prêts à « partir là-baaaas » ? Inscrivez vous à la newsletter pour de nouvelles aventures tous les vendredis. A suivre : Douai, Chamonix, Californie, Grèce, Ubaye…

L'Atlantis aux Bahamas, Nassau : l'hôtel le plus fabuleux de ma vie !

Epinglez moi !

Cet article n’est pas sponsorisé, notre séjour aux Bahamas était personnel, je mourrais juste d’envie de vous donner mon avis sur l’Atlantis Nassau !

Blog Atlantis Bahamas – blog Atlantis Nassau – avis Atlantis Bahamas – avis Atlantis Nassau

Vous avez aimé cet article ?
Alors n’hésitez pas à le partager ou à l’épingler !

-


Pour suivre l’actualité d’Itinera Magica, aimez notre page Facebook
ou inscrivez-vous à notre newsletter


Merci pour votre soutien et à bientôt !

39 commentaires pour
“Mon séjour à l’Atlantis, Bahamas : devenir petite sirène”

  • J’ai comme l’impression que tu as trouvé le « Las Vegas » des Bahamas 😉
    C’est démesuré, je n’imagine jamais que de tels lieux existent !
    Je ne pensais pas non plus qu’ils œuvraient autant pour la protection des animaux, mais je ne peux m’empêcher d’avoir un sentiment partagé à ce sujet (j’ai toujours beaucoup de mal avec les animaux sauvages enfermés qui divertissent les humains, même si là ok, c’est pour les sauver). Cet endroit est tout de même une sacré curiosité !

  • Je comprends totalement ton ambivalence vis à vis de ça, et je suis moi aussi souvent très circonspecte, c’est du cas par cas, et ici je n’ai pas été choquée par ce que j’ai vu – j’avais vu le documentaire sur les dauphins avant d’y aller, par exemple, j’avais vraiment essayé de me renseigner pour voir si c’était éthiquement ok pour moi d’aller là bas 🙂
    Oui, c’est vrai, c’est le Las Vegas des Bahamas, tu as raison !

  • Merci pour ce compte-rendu qui ne donne qu’une envie : casser la tirelire pour passer quelques jours à l’Atlantis. Je suis parfaitement convaincue par l’explication concernant les animaux. Et si l’Atlantis parvient à conserver des hippocampes (entre autres, car l’exemple des poissons-scie est éloquent), c’est que ses scientifiques connaissent parfaitement leur travail : c’est une espèce incroyablement fragile et vulnérable, qui est en train de disparaître. Tous les centres marins qui veillent à sa préservation doivent être soutenus et encouragés. Bravo pour ce superbe article.

  • Oui, l’aquarium des hippocampes est vraiment impressionnant, ce sont des créatures tellement fragiles et vulnérables ! Merci beaucoup.

  • Quel article fascinant, tu m’as régalée! On a un gros point commun sur la petite sirène tu sais, quand j’étais petite j’étais persuadée de pouvoir un jour la rejoindre… bref passons! XD
    C’est un merveilleux cadeau que vous a offert ta maman, inoubliable j’en suis certaine. Et tu donnes sacrément envie d’aller aux Bahamas tu sais, alors que je ne m’y étais jamais intéressée jusque-là… 🙂

  • Aaah Cindy j’ai toujours su qu’on était apparentées, on est des sirènes en fait 😉
    Oh oui c’était fabuleux <3
    Merci, je t'embrasse !

  • Je suis désolée ma belle si je n’ai pas assez bien lu ton article mais qu’en est-il des requins qui sont dans des bassins où passent les toboggans ? J’attends ta réponse avant de réagir à ça (mais entre nous, ça ne me plaît pas des masses déjà…). Tu te doutes que tous mes poils se dressent quand je vois de l’exploitation animale sous couvert de protection de l’espèce… J’estime que les espèces peuvent être très bien protégées sans devoir être en contact avec trop d’humains, les soigneurs sont déjà suffisants.
    J’ai entendu parler de l’étude dont tu parles (de Carl Safina), je suis d’accord, les animaux peuvent venir chercher le contact, le vrai risque ça reste que certaines personnes ne connaissent pas les limites et ne respectent pas les animaux comme des égaux, ils vont chercher à aller trop loin, à s’approprier l’animal, à violer son espace privé. Et on se retrouve avec des delphinariums ou ce genre de débilités ! C’est surtout ça, je pense, qui me rend assez frileuse de ce genre d’activités. Ça habitue les gens à voir les animaux comme des choses à leur disposition..
    Bref, je sais que tu es très respectueuse des animaux et que tu te poses beaucoup de questions à chaque fois que tu es amenée à faire ce genre d’expériences, ça reste le choix de chacun mais je me devais de mettre mon grain de sel dans l’histoire 🙂

  • Coucou Adeline, merci pour ton commentaire ! Je sais bien que ce sujet fait débat et je comprends ta réaction. Les requins du toboggan : on en parlait avec Mr Viking, et on se disait nous aussi que c’était le seul truc qui pourrait être considéré comme « limite », car là les requins servent de divertissement et je comprends que symboliquement, ça puisse gêner. Mais les requins, eux, ne le savent pas, ils ne savent pas qu’ils sont dans un parc d’attraction… en fait c’est un tunnel de verre exactement comme les tunnels qu’on voit dans le Predator Lagoon, sauf qu’au lieu de faire passer les humains à pied, ils passent en toboggan, mais il n’y a aucun contact entre les requins et les visiteurs et le bassin est très grand, c’est un vrai grand aquarium (pour te dire, c’est plus que la taille du bassin dans lequel Marineland met des orques…). Il n’y a donc aucun risque que les gens puissent importuner les requins, aucun contact possible. Mais en revanche, l’effet sur les gens est impressionnant. On en parlait un peu sur Twitter à propos des requins d’Exuma : le requin, c’est probablement une des espèces les plus détestées et craintes au monde. Beaucoup de gens sont pour un abattage systématique des requins et ne peuvent pas entendre qu’ils soient aussi des créatures passionnantes. Et là les gens sont fascinés. Ils passent (lentement dans le cas du 2e toboggan, beaucoup plus intéressant que le rapide) au milieu des requins, ils les voient nager autour d’eux, ils cessent d’avoir peur et sont fascinés. C’est une interaction sans contact, mais positive et qui aide à changer le regard que les gens portent sur eux, et je crois vraiment à ça, à cette familiarisation avec l’animal sauvage, pour qu’il cesse d’être une bête de Gévaudan, une créature terrifiante, mais un animal qu’on a cotoyé et admiré. Si tu assistes au nourrissage, les soigneurs font une vraie oeuvre pédagogique, parlent des requins, répondent aux questions du public, etc. C’est une espèce menacée (Caribbean reef shark), beaucoup chassée aux Bahamas, et à l’Atlantis elle se reproduit et est protégée. Je comprends ton hésitation quant aux toboggans, vraiment, je suis d’accord que ça peut choquer à première vue quand on entend ça, mais il faut vraiment imaginer que c’est un très grand bassin, que les requins ont des zones de repos loin des toboggans s’ils veulent (mais je pense vraiment qu’ils s’en foutent, ils ont l’air totalement indifférents, comme dans les tunnels dans lesquels on marche), ça n’est pas du tout comme si c’était juste un boyau d’eau avec les requins coincés dedans. Et c’est totalement insonorisé, les requins n’ont pas le bruit, ils ne sont pas dérangés. Une partie des requins de l’Atlantis est dans le Predator Lagoon, une partie dans ce bassin là, une autre partie dans un 3e bassin, leurs requins se reproduisent régulièrement. (Le soigneur nous a dit que deux des femelles du bassin du toboggan étaient gestantes). Vraiment, je suis impressionnée par le nombre de soigneurs qu’il y a et leur sérieux ; le fait que l’Atlantis soit immensément riche est vraiment mis au service des animaux car il y a une équipe qui s’occupe d’eux en permanence, tu vois tout le temps des employés plongeurs dans les bassins et ce sont des gens hyper impliqués dans leur métier. Il y a plusieurs vétérinaires qui travaillent là bas, c’est un vrai parc animalier, pas juste un parc d’attraction.
    Au final pour moi, les dauphins seraient + problématiques que les requins (cétacés vs poissons), mais j’ai vraiment l’impression que les deux espèces sont respectées et protégées là-bas. J’avais vraiment peur de m’être trompée et d’être choquée en allant là bas, mais j’ai été rassurée. Ca ne change rien au fait que je n’irai pas à Marineland et que je reste contre la captivité des cétacés, et très sensible à la façon dont on traite les animaux en captivité. Mais j’ai été convaincue par les conditions là bas.
    Tu as raison de mettre ton grain de sel, évidemment 🙂

  • Merci pour tes précisions 🙂 Bon, je suis pas fan de l’idée dans tous les cas (chlore dans les piscines ? Le bassin ne sera jamais aussi grand que la nature… Mais bon si on va par là c’est la même pour tous les animaux en captivité !) mais je comprends qu’ils sont vraiment mieux traités que les plupart des poissons en captivité et surtout pas mis en scène ! Et pour la pédagogie… C’est supeeeer important ! Même si concrètement beaucoup de gens s’en foutent totalement de ce que le soigneur raconte (expérience d’ancienne soigneuse à l’appui !) mais ça reste évidemment nécessaire 🙂

  • Pardon d’avoir pris du temps à répondre, excuse moi ! Non, le bassin n’est pas chloré, ça c’est vraiment bien à l’Atlantis, tous les bassins contenant des animaux sont à l’eau de mer, ils ont un système impressionnant avec des espèces de ruisseaux qui amènent l’eau depuis la mer jusqu’aux bassins. Les toboggans sont chlorés, bien sûr, mais les deux circuits sont totalement étanches, l’eau du toboggan n’est à aucun moment en contact avec l’eau du bassin des requins (tant mieux pour tout le monde ;)).
    C’est vrai que tu as été soigneuse toi ! c’est un métier magnifique. C’est dommage quand les gens n’en profitent pas assez pour s’instruire !

  • Tellement d’accord avec toi au sujet des animaux en captivité.
    Je suis contre les zoos où les animaux sont en cage et loin de leur habitat naturel. L’initiative de l’Atlantis en revanche est admirable. Je ne connaissais pas l’origine de la présence des dauphins là-bas. Quel beau geste !
    Quand on voit le nombre d’espèces en voie de disparition dans la nature notamment à cause du comportement humain, je me dis que parfois ce genre de parc animalier est peut-être une des meilleures options qu’il nous reste pour protéger les animaux…

    Je suis très intéressée par l’essai que tu mentionnes « Beyond Words: What Animals Think and Feel », je vais essayer de me le procurer.

    Merci encore pour ce super article qui ne parle pas juste d’un hôtel génial !

  • Ah hélas, je crains que ça soit vrai mais ça me fait tellement de peine de penser que les animaux sont aujourd’hui plus en sécurité en captivité 🙁 Il y a des choses qui donnent de l’espoir, de belles initiatives de protection, de sauvegarde dans le milieu naturel et j’adore les zoos qui les encouragent, comme la ferme aux crocos ou l’atlantis avec leurs programmes de réintrduction dans le milieu naturel. Mais globalement oui, hélas !
    Beyond words est un bouquin génial, je te le recommande vraiment !

  • C’est carrément dingue! Je n’ai jamais vu ça de ma vie et je sais pas si je le verrais d’ailleurs un jour haha mais on se croirait dans un autre monde! Complètement surréaliste… en faite tu es partie sur une autre planète?

  • Exactement ! sous l’océaaaan ;)))

  • j’ai lu que cet article faisait débat, mais je voulais juste te dire que j’ai toujours senti que tu étais quelqu’un de très respectueuse et en aucun cas tu ferais un article si tu avais senti la moindre maltraitance ou des mauvaises ondes et PS: je préfère le voir apprécier par le public plutôt que tuer en pleine mer par la peur de tout un peuple!

  • Tu es adorable Laetitia, ça me touche beaucoup, je ne suis pas parfaite et on remet sans cesse en question ses choix, mais c’est vrai que j’adore les animaux et que j’y suis très sensible !

  • J’ai ouvert l’article comme ça … moyennemeny intéressée parce que les Bahamas ce n’est pas dans mes plans 😁 mais j’ai tout lu !!! Tout !! Et c’est fascinant. Je ne savais pas qu’un tel lieu existait… c’est juste incroyable. Et leur travail en faveur des animaux semble irréprochable. Bon je pense que je n’y mettrai jamais les pieds, ni les nageoires, mais quand je rentrerai je regarderai les docs sur les dauphins… c’est passionnant.

  • Ah ça me touche Mitchka, je sais que ce ne sont pas tes destinations de prédilection ! mais toi qui aimes la faune marine, tu pourrais être tentée 🙂 merci pour ton passage !

  • C’est super impressionnant ce complexe aux Bahamas, ça a des airs de Dubaï! Il ne faut pas avoir peur des requins en tout cas haha

  • Oui, il y en a un à DubaÏ aussi, mais l’Atlantis Nassau a commencé, nananère :p

  • Olala, tu me fais rêver avec cet hôtel incroyable ! Et je partage totalement ton point de vue sur les animaux.
    Bon, vu que j’ai déjà fait mon voyage de noces, va falloir que je trouve autre chose pour y aller 😉 !

  • Tes un an, cinq ans, dix ans de mariage ? J’aime ce genre d’excuse 😉

  • Ohlala mais qu’est ce que c’est beau !!!
    Je suis une sirène aussi ! hihi
    Je partage ton avis sur les animaux.. Je ne connais pas le documentaire que tu cites, je vais tenter de le voir !
    Bisous

  • Top la nageoire, copine sirène 😉 Bisous!

  • Non mais quel hôtel ! Je ne pensais pas que ce genre d’endroit puisse exister ! C’est Aqualand version Las Vegas ! Pour la question des animaux c’est toujours délicat. Je pense qu’il faut être réaliste un point c’est tout. Il y a aura toujours des personnes qui n’auront aucune arrière pensée et voudront seulement aider des animaux blessés, et d’autres qui ne penseront qu’au business. Après je pense aussi qu’il ne faut pas chercher le mal partout non plus, ne plus interagir avec les animaux sous prétexte que c’est néfaste pour eux je trouve ça extrême, surtout lorsque c’est l’animal qui cherche le contact (notre Minou est venu à nous par exemple, entrain de mourir de faim et couvert de puce…). Nous cohabitons sur la même planète, ne pas forcer les interactions je suis d’accord, mais il y en aura toujours quoiqu’il arrive. Et quoique disent les gens. Croiser un animal en randonnée pour moi c’est une interaction, l’animal nous a vu, il est au courant de notre présence. Enfin bref ce sujet peut être un débat sans fin et pour les extrêmes j’aurais même envie de pousser le bouchons plus loin en parlant aussi des végétaux… Hein eux on y pense pas ! Et les arbres qui se font massacrer ils n’ont rien demandé non plus… Et ce petit bouquet de fleurs sauvages pour une photo instagram, elles étaient bien où elles étaient les fleurs…! Après je suis contre les zoos également même si je dois bien avouer qu’il y aura toujours des exceptions qui confirment la règle et qui sont plus des centres de soin que des zoos au final, accueillir pour soigner, oui, accueillir pour divertir, non. Sinon cet hôtel à l’air sans doute trop dément pour moi ! Mais qui sait… j’ai aimé la folie de Las Vegas, il y a des choses qui sont à faire au moins une fois, histoire de ne pas mourir con 😉

  • C’est exactement ça, l’Atlantis c’est comme Las Vegas, tu n’irais pas y vivre mais tu te laisses emporter par sa folie et ça fait une super expérience !
    Pour les animaux… étant donné que les hommes ont occupé chaque centimètre de la Terre, je pense que tu as raison et qu’elles sont inévitables… c’est à nous de faire en sorte qu’elles soient respectueuses et non prédatrices. Une copine en vacances aux Philippines m’a raconté voir plein de gens ramasser des étoiles de mer, les sécher et les emporter, ça me rend juste malade de lire ça 🙁

  • L’Atlantis… Tu en parles tellement tout le temps que j’avais hâte de lire ton résumé! Tu nous avais déjà vanté les beautés de celui de Dubaï, mais là, c’est incomparable, vraiment.
    Le « Leap of faith » existe aussi au Siam Park, à Tenerife : la version toute blinde, je l’ai regardé de loin alors que Vincent en rêvait secrètement. Mais vu la foule (et ma trouille), on s’est contenté de la version pépère, c’était vraiment cool !
    Je suis de ton avis, et j’ai trouvé ta parenthèse éthique très intéressante. Pour moi, l’intéraction entre l’homme et l’animal n’est pas forcément néfaste. Il faut juste savoir où se trouvent les limites, ce qui est raisonnable et bénéfique, et ce qui ne l’est pas.
    Pour les photos, mes préférées sont :
    « L’Atlantis à Nassau, Bahamas » : je ne l’ai pas dit dans l’article précédent, parce que je savais que je la retrouverais ici : cette photo méritrait d’être l’affiche publicitaire pour l’Atlantis. Vraiment, elle est parfaite, complètement surréaliste. Bravo 😉
    « Murènes » La petite sirèèèène! Les murènes sont mes personnages préférés du dessin animé (oui, j’ai toujours préféré les méchants). Cette photo est trop cool, elle correspond vraiment a la méchanceté perfide des murènes du film, j’adore!
    Moi qui ne suis pas une grande fan de luxe, j’ai vraiment envie de passer quelques jours dans un endroit comme celui-ci !

  • Merci Marion ! Je ne savais pas du tout qu’il y avait un toboggan comme ça à Tenerife.
    Merci pour les photos, ça me fait tellement plaisir ! Et t’avoir donné envie d’un hôtel de luxe, je sais que c’est une grande réussite 😉
    Ah ah les murènes, apparemment elles sont obligées de claquer des mâchoires en permanence, ça fait partie de leur respiration, mais ça donne un air terrifiant, je crois que je n’ai jamais vu un animal qui a une tronche aussi flippante et malveillante – je ne juge jamais les animaux aux faciès, mais là c’est dur de se sentir en confiance 😉

  • Ma chère Ariel 🙂
    c’est indécent tant de beauté, franchement ça donne vraiment vraiment envie. Même si tout ton article est magique et donne des étoiles (de mer) dans les yeux, la partie qui m’a le plus plu reste celle où tu parles de l’interaction entre humains et animaux. Je suis totalement d’accord avec ta vision des zoos et tu résumes parfaitement ci-dessus tout ce que je pense à ce sujet.

    PS : moi aussi j’ai adoré la petite sirène, c’est mon Disney favori (et il m’arrive parfois de chantonner « moi je voudrais parcourir le monde… » ^^)

  • Moi je voudrais parcourir le monde… j’adore cette chanson, hymne des voyageurs 😉
    Merci Alexis !!

  • J’ai beaucoup aimé ta réflexion sur la question éthique des animaux domestiqués. Moi qui rejettais en bloc toute domestication, tu m’as fait réfléchir.

  • Mais quelle magie! Magnifique cet eldorado du poisson et autres créatures marines 😊 J’adorerai faire ce tobbogan à requins 🦈 ! Contente d’être en communication avec toi petite sirène. Ton royaume me parait bien grandiose et merveilleux 😊 Une douce soirée à toi et n’oublies pas d’éteindre ton coquillage lumineux avant de t’endormir 😉

  • « Souuus l’océaannnnn, souuss l’océéan, quand la sardine « begin the beguine » ça balance, ça swingue… » Bref 😀 😀 !!! Je me répète à chaque parution, mais c’est ta faute, à chaque fois tu fais de superbes articles !!! Tes photos sont magnifiques (et celle de l’Atlantis vu de haut, je te l’avais déjà dit sur insta, elle est dingue 😀 !!!!). Je ne connais aucun parc aussi démesurément grand, ce qui s’en rapproche le plus serait Center Parcs (hum, pour la rivière enchantée, par pour les requins hein :D) !! Ça doit être fou de pouvoir voir les requins d’aussi près de s’en approcher, d’avoir un contact avec une espèce qui nous est présentée comme très dangereuse depuis notre plus tendre enfance ! J’aime les débats que ça soulève et ta façon de l’aborder ; on sent tout ton amour pour les animaux dans cet article, et je me retrouve dans ta façon de penser ; je n’aime pas certains zoos et des trucs comme Marineland, je ne suis pas montée sur ces pauvres ânes qui ne font que monter et descendre les marches avec des touristes à Santorin, j’ai fait une exploration en mer pour voir des dauphins à Tarifa avec une compagnie qui était soucieuse du bien-être des cétacés et nous sensibilisait à la protection de certaines espèces menacées ; mais je suis d’accord avec toi, nous évoluons, les animaux aussi et les interactions changent aussi ! Selon les cultures, nous n’avons pas tout à fait les mêmes rites, près du Pôle Nord, les chiens ne sont pas des animaux domestiques, mais leur vie n’est pas la même que nous, leurs croyances sont également différentes, les chiens les aident à se déplacer, à chasser… Il faut savoir être tolérant mais ne pas oublier ses limites… Je sais par exemple que je n’aurai pas plaisir à aller au cirque, ou dans certains lieux où les animaux sont confinés… J’ai fait quelques zoos, et j’ai préféré celui que j’avais découvert en bretagne où tu te promènes au milieu des animaux ! C’est aussi pour ça que j’adorais la réserve de Sauvage (maintenant fermée au public)… Voilà, merci pour ce beau reportage petite Sirène (et ouais , je le savais déjà 😀 😀 😀 :D) ! Bisouuuuus

  • Hello !! Je viens par ici suite à mon passage sur insta 🙂
    Effectivement, dans cet espace (très impressionnant je dois dire), ils ont réussi à créer un univers sécuritaire pour les animaux et c’est le plus important. S’ils sauvent et réhabilitent les animaux et qu’ils arrivent même à les relâcher dans la nature quand c’est possible, c’est une bonne chose. J’ai toujours cette petite question qui me trotte dans la tête dans ce genre de cas par contre : « est-ce qu’on est certain que ce soit le cas ? ». J’y peut rien, j’ai toujours ces doutes vis-à-vis des humains envers les animaux… ^^’
    Mais je te fais confiance, puisque tu as l’air aussi soucieuse de la préservation animale que moi et si tu nous dis que cet endroit est correct pour les animaux, je pense que ça doit l’être. Dis moi, par rapport à l’Atlantis, est-ce que tu sais si tous les bassins sont à l’eau de mer ? Je me posais la question…
    Mais sinon, c’est un beau séjour que vous avez du passer pour votre voyage de noces !! 🙂

  • Olalala on dirait un parc d’attraction Disney tellement tout semble bien décoré jusque dans les détails ! Ca a du être super dépaysant 🙂
    Après, comme certains commentaires que j’ai pu lire, je suis assez d’accord sur le côté bof des requins et autres poissons dans ces espaces confinés, mais d’un autre côté ce n’est pas bien différent d’un zoo alors pour ou contre, c’est difficile à dire …surtout si l’on sait que les animaux sont bien traités.
    Bon en tout cas ton article est parfait comme d’habitude ! Des précisions, des explications, des ressentis…j’adore 🙂

  • Whoa, la déco ! C’est grandiose.
     
    Les ‘Rapids River’ donne envie, héhé. Je m’imagine bien sur la petite bouée. 😀 Je comprends mieux pourquoi tu parlais de parc d’attraction ! 😉
    Les requins me fascinent. J’aime beaucoup ces grosses bêtes. ♥ Je ne comprends pas les gens qui veulent un abattage massif… 🙁 Ça me fend le cœur !
     
    Je t’embrasse ! ♥ xxx

  • Je n’ai pas eu le temps d’y aller… Un gros regret… Ça avait l’air top !

  • Bonjour,

    J’a une question je vais au bahamas en fevrier et malheureseemnt il n’y a plus de dispo pour le royal tower, je voulai prendre un autre disponible donc le coral beach ou le beach tower, mais est ce que ne logeant dans un de ses hotels ca me donne accés au parc d’attractions tobogans etc ou il faudra payer l’entree ?

    Merci de votre reponse

  • Bonjour Aline, oui pas de problème, tous les hôtels de l’Atlantis, dont le coral et le Beach, vous donnent accès aux parcs d’attraction et aux aquariums – vous pourrez y accéder sans surcoût. Bon voyage !

Laissez un commentaire