Abonnez-vous
 
Français English Deutsch
 
26 juillet 2017    /    

Aller aux Bahamas, le pays de Pirates des Caraïbes-

Plages d’un bleu incroyablement lumineux, profusion d’animaux marins extraordinaires, paysages de carte postale à perte de vue – il n’est pas étonnant que les Bahamas soient le pays du capitaine Jack Sparrow. Pour les amoureux d’eaux translucides et de camaïeux d’azur, cet archipel aux 700 îles, entre l’Océan Atlantique et la mer des Caraïbes, est une véritable terre promise. Pourquoi aller aux Bahamas, quelle île des Bahamas choisir et comment organiser son voyage ? A l’abordage, nous partons sous le soleil exactement.

Pourquoi aller aux Bahamas ?

 

Des eaux aux couleurs inouïes

 Quand on regarde la Terre depuis la Lune, une seule zone de turquoise étincelant apparaît dans le bleu marine des océans du globe : les Bahamas. L’intensité chromatique de la mer est incroyable, et aller aux Bahamas donne envie de réviser son nuancier – jamais je n’ai vu une telle variété de tons turquoise, aigue-marine, mers du sud et autres céruléens. Le nom « Bahamas » vient de l’espagnol baja mar et signifie « mer peu profonde » : l’archipel des Bahamas est une gigantesque succession de hauts fonds sableux qui colorent de blanc et d’or le plancher marin, et créent un camaïeu coloré incomparable. C’est la raison pour laquelle nous avions choisi les Bahamas pour notre voyage de noces : pour découvrir des plages régulièrement citées parmi les plus belles du monde.

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Couleurs fascinantes des plages de l’archipel des Exumas

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Depuis les airs, vue sublime sur ces hauts-fonds (baja mar en espagnol) qui sculptent les couleurs bahaméennes.

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

La plage Tropic of Cancer à Little Exuma (qui se situe, vous l’aurez compris, tout pile sur le fameux tropique). On y croise des tortues marines, et plusieurs scènes de Pirate des Caraïbes y ont été tournées.

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Bahamas blues

Un patrimoine marin magique

Les Bahamas sont vraiment le pays de la mer, et comptent de nombreuses zones protégées où la vie marine prospère. Je n’ai jamais vu autant d’animaux marins de ma vie : requins, tortues, raies, étoiles de mer, poissons tropicaux… mais aussi des iguanes qui occupent des îles entières, ou des flamants roses d’un rose encore plus vif que ceux qu’on connaît en Camargue. Ma journée en bateau dans les Exumas a été une succession de rencontres maritimes sidérantes à travers l’eau transparente, « oh, une raie ! » « oh, une tortue ! », « oh, un requin ! ». C’est une sensation troublante de proximité, comme si la surface de l’eau était une paroi qui s’amincit et se dilue jusqu’à devenir miroir sans teint.

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Avec les requins nourrice à Compass Cay, Exuma. Il ne s’agit pas d’un parc : les requins sont libres d’aller et venir en pleine mer, mais ils sont apprivoisés par les humains qui les nourrissent. Vous seriez surpris de découvrir à quel point ils sont affectueux et cherchent les caresses !

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Tortue marine (celle-ci a été prise à l’Atlantis, qui réhabilite les tortues blessées, mais j’en ai vu à l’état sauvage sur la Tropic of Cancer beach à Exuma – magique)

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Iguanes dans les Exumas

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Flamant rose dans les jardins d’Ardastra à Nassau. Pour les voir à l’état sauvage, il faudra aller sur l’île d’Inagua, tout au sud des Bahamas, près de Cuba.

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Bon, il y a aussi les célèbres cochons qui nagent, mais sincèrement, ça n’est pas le plus intéressant : les raies, requins, tortues, etc, m’ont beaucoup plus touchée et marquée.

Le pays de Pirates des Caraïbes (et autres flibustiers)

Avec tant de bancs de sable solitaires, d’îles désertes et des eaux si cinégéniques, il n’est pas étonnant que les producteurs se soient précipités aux Bahamas pour leurs tournages. La liste des films tournés aux Bahamas est infinie, mais je ne citerai que les plus célèbres : plusieurs James Bond et les trois premiers Pirates des Caraïbes ont été en grande partie filmés aux Bahamas, et notamment dans la chaîne des Exumas. La grotte Thunderball est un des plus beaux endroits que je connaisse.

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Arrivée à la grotte dite Thunderball, où ont été tournés 2 James Bond et le film Splash : de l’extérieur, ça ne paie pas de mine, mais regardez dedans…

 

Thunderball Grotto aux Bahamas

A l’intérieur : une véritable cathédrale immergée, dans laquelle nagent des dizaines de poissons tropicaux

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Poissons de la grotte

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

La grotte est transpercée de toutes parts par la lumière qui suggère des ambiances incroyables.

Après cet épisode James Bond, enfilez votre oeil de verre et votre jambe de bois et foncez à Great Exuma sur la plage Tropic of Cancer ou l’îlot Sandy Cay pour marcher sur les traces de Jack Sparrow.

Tropic of Cancer beach, Little Exuma

Plage de rêve.

Cette association des Bahamas aux pirates n’est pas une simple invention hollywoodienne : jusqu’aux années 1730, où de vigoureuses interventions du gouverneur et de l’armée ont mis fin à l’âge d’or de la piraterie, Nassau fut la capitale des pirates. Au musée « Pirates of Nassau », on apprend des tonnes de choses passionnantes sur la vie de ces hommes et ces femmes, anciens marins fuyant la discipline militaire des navires commerciaux, esclaves évadés, jeunes femmes fuyant un mariage forcé. Sachant bien qu’ils risquaient la potence, les pirates choisissaient de mener des vies « courtes, périlleuses, mais pleines de joie », buvaient plus que de raison, avaient instauré une forme de démocratie étonnamment moderne à bord, avec partage du trésor, assurance pour les matelots qui perdraient un membre dans la bataille…. et le célèbre « code des pirates ». Vous aurez le plaisir d’apprendre que beaucoup d’éléments de Pirates des Caraïbes sont historiquement exacts : le drapeau noir, les perroquets de compagnie, les pourparlers, les beuveries, le fait d’abandonner les traîtres sur une île déserte avec « une bouteille de rhum et une balle dans le pistolet » en les élisant « gouverneur de leur propre île »… (Bon, pas le Kraken par contre, je suis déçue.) Une bonne raison de les revoir, c’est pédagogique 😉

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Musée Pirates of Nassau

Sachez que Disney a décidé de surfer sur cette piratomania et a créé un parc aquatique dédié au film sur une des 700 îles des Bahamas, renommée Castaway Cay. On y trouve notamment le navire Black Pearl (le vrai, celui qu’on voit dans les films). J’étais très tentée, mais Castaway Cay n’est accessible que dans le cadre des croisières Disney, au départ de Miami, et vous ne pourrez vous y rendre par vos propres moyens.

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Sur la plage du Fish Fry à Nassau, je vois le paquebot de la croisière Disney au loin. Véritable usine flottante : il doit bien y avoir deux mille personnes à bord !

Une identité riche et une société apaisée

Ce qui m’a le plus marquée aux Bahamas, c’est la joie de découvrir une société caribéenne apaisée et prospère.
Comme toutes les îles caribéennes, les Bahamas ont été marquées par les violences et les injustices de l’époque coloniale. C’est aux Bahamas que Christophe Colomb accoste dans le « nouveau monde » pour la première fois, en octobre 1492. En quelques décennies, la population Arawak est décimée par les maladies, et remplacée par des esclaves noirs venus d’Afrique de l’Ouest. L’esclavage a enfin été aboli au début du XIXe, nombre d’esclaves libérés ont trouvé refuge dans l’archipel et ont construit une société d’hommes libres. De nombreux musées, comme le Pompey Museum, célèbrent cette épopée nationale pour la liberté et la dignité.
Avec une population à 85% d’origine africaine, les Bahaméens ont su conserver et renouveler des traditions venues de l’autre bord de l’Atlantique, notamment celle du « Junkanoo », autrefois grand carnaval des esclaves, aujourd’hui fête joyeuse devenue constitutive de l’identité bahaméenne.
Le pays a obtenu son indépendance le 10 juillet 1973. C’est une société heureuse et harmonieuse, sans tensions raciales et sans complexe post-colonial. Moi qui avais été très marquée par les déchirements de la Guadeloupe, j’ai été touchée par ce pays à la fois fier de son héritage et résolument tourné vers l’avenir.

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Enfants qui jouent sur les plages à Nassau. J’ai apprécié l’absence de séparation entre touristes et Bahaméens : le week end, nombre de gamins de Nassau sont emmenés par leurs parents à l’Atlantis, beaucoup jouent sur les plages des hôtels, etc. Vous n’êtes pas du tout coupé du pays, même dans les coins touristiques.

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Christina, une des soignantes des jardins d’Ardastra, avec les inséparables

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Spectacle de junkanoo pour nous les touristes : le vrai junkanoo, auquel les Bahaméens sont si attachés, a lieu entre Noël et le jour de l’an

Un pays démocratique et heureux de vous recevoir

La conséquence directe de la réussite bahaméenne, c’est que c’est un pays où il fait bon voyager : l’archipel est sûr, et les gens sont réellement accueillants, y compris dans les zones moins touristiques. Nous avons commencé notre séjour par trois jours dans un Air BnB d’un quartier résidentiel de Nassau, loin du centre, sans attraction touristique. Nous étions les seuls Blancs partout où nous allions et où c’était comme si nous avions « touriste » écrit sur le front, avec nos guides, nos shorts ridicules, nos lunettes et notre teint pâlichon. Le sentiment de sécurité était total, et tout le monde nous traitait avec une vraie gentillesse, nous disait « welcome to Nassau » et nous aidait à trouver notre chemin. Comme me l’a dit une dame avec candeur : « on veut que les touristes soient heureux chez nous et qu’ils reviennent ». Dans les îles extérieures, à Great Exuma, nous avons loué une voiture et nous sommes promenés dans les villages et sur les plages, là encore sans aucun souci.

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Un « shack » (stand à cocktails et petites choses à grignoter) dans un quartier résidentiel de Nassau. Les gens viennent y boire un verre en sortant du travail.

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Un gentil monsieur qui nous a indiqué où voir les tortues sur la Tropic of Cancer Beach (réponse : partout)

C’est un pays où vous pouvez aller sans inquiétude, en solo, en couple ou en famille, où vous serez en sécurité et accueillis avec une vraie gentillesse. C’est un pays où on a le droit d’être gay ou lesbienne sans craindre pour sa vie. C’est une démocratie, et un pays qui marche. C’est un pays où il n’y a pas de ségrégation entre les touristes et la population locale, où on ne vous tient pas sous cloche loin du monde réel, où vous pouvez aller partout et où on ne vous empêche pas de voir le « vrai » pays. (D’ailleurs, même les hôtels « all inclusive » proposent tous des tickets à la journée… dont profitent de nombreux Bahaméens eux-mêmes quand ils veulent une journée de luxe et de détente, fêter un anniversaire ou une occasion spéciale. Vous êtes un invité dans un pays aisé, et pas un nanti au milieu des pauvres.)  C’est un pays où on peut louer une voiture, aller chez l’habitant, explorer de son côté, sans jamais se sentir en danger. Je l’ai déjà dit souvent, et je le répèterai encore : je refuse de séparer voyage et politique, et de cautionner avec mon argent de touriste des régimes dictatoriaux qui oppriment leur peuple et tuent des gays, et il est important pour moi de parler de cet aspect politique sur Itinera Magica. Vous cherchez un paradis exotique sans mauvaise conscience éthique, une escapade tropicale balnéaire sans renier vos valeurs ? Boycottez les Maldives et allez aux Bahamas !

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Vous pouvez chausser vos lunettes roses, les Bahamas sont très peace and love.

Les Bahamas : une hôtellerie de luxe de très grande qualité

Air BnB ou cinq étoiles ? Aux Bahamas, toutes les options sont possibles, et nous avons testé les deux univers.
Plusieurs grandes chaînes hôtelières sont représentées aux Bahamas, notamment le Club Med à San Salvador, son concurrent américain Sandals à Nassau et à Great Exuma.

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

A Sandals, Exuma

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Piscines de Sandals

A Nassau, deux méga hôtels cinq étoiles se font concurrence, le Baha Mar et le légendaire Atlantis. C’est pour cela que tant de couples choisissent les Bahamas pour leur voyage de noces, voire pour le mariage lui-même (comme Las Vegas, les Bahamas sont une « wedding destination » courue) : ils savent qu’ils trouveront des suites avec vue sur mer, des piscines dignes d’un empereur romain, des jardins opulents et un service soigné. Nous avons fait quelques folies (c’était un voyage de noces, l’excuse parfaite !) et je vous parlerai notamment de l’Atlantis dans un prochain article, qui était un rêve de gamine et que j’ai absolument adoré.

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Merveilleux Atlantis.

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Atlantis vu de haut depuis notre chambre. Seule une infime partie de l’immense île est visible sur la phto…

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Un des toboggans les plus célèbres du parc traverse un bassin à requins dans un tunnel de verre.

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Le meilleur toboggan du monde.

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Avec le poisson scie. Je vous en parlerai dans un prochain article : l’Atlantis est probablement un des aquariums au monde les plus respectueux des conditions de vie des poissons. Ce poisson scie est âgé de 25 ans et dynamite tous les records d’espérance de vie de son espèce.

Quelles îles bahaméennes ? Nassau ou les îles extérieures : de multiples facettes
Organiser son voyage aux Bahamas

Quelle île des Bahamas choisir ?

700 îles… l’étendue géographique et la diversité des Bahamas donne le tournis, et il peut être un petit peu difficile de savoir à quel saint se vouer. J’ai vu New Providence (=Nassau) et les Exumas, mais j’aurais aimé en voir bien plus.

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

J’ai piqué leur carte au Routard pour vous aider à vous repérer. Nous sommes entre Cuba et la Floride, entre Atlantique sud et Mer des Caraïbes.

– New Providence : c’est sur cette île que se trouve la capitale des Bahamas, Nassau, et c’est là que vit la majorité des Bahaméens (245 000 sur 400 000). Pour découvrir le cœur historique, les musées, la vraie vie des Bahaméens, ce sera votre destination. New Providence est reliée par un pont à l’île de Paradise Island, occupée en grande partie par l’Atlantis. Il est très facile de passer de New Providence à Paradise Island (gratuit pour les piétons, 2 dollars pour les automobilistes).

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Le coeur de Nassau est très typique et coloré

– Les Exumas : si vous avez vu des photos spectaculaires des Bahamas sur Instagram, du genre, cochons qui nagent, gens qui caressent des requins ou des raies, bancs de sable, plages de Pirate des Caraïbes, c’était dans les Exumas. Les 365 « cays » (petites îles) des Bahamas sont une concentration d’expériences fabuleuses. La plus belle façon de les découvrir, c’est en bateau : si vous avez le permis et la possibilité de louer un bateau habitable, faites-le. Plusieurs personnes m’ont dit que c’était la plus belle expérience nautique de leur vie, une succession de paysages incroyables. Si non, vous ferez comme moi, vous resterez sur Great Exuma et vous ferez des excursions dans les cays.

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Les Exumas : patrie des animaux marins. Le nord est occupé par un gigantesque parc marin protégé.

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Sur certaines îles, les iguanes se massent par dizaines et guettent les bateaux qui apportent des légumes à manger. On se croirait dans Jurassic Park.

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Oui, y a les cochons aussi. Si vous croyez aux vertus thérapeutiques du caca de cochon sur votre peau, je vous en prie, nagez avec eux… 😉

Mais j’aurais aussi aimé voir :

– Eleuthera et Harbour Island, pour les plages de sable rose

– Long Island, pour le plus beau « blue hole » des Bahamas. Les blue holes font partie des plus étranges curiosités géologiques des Bahamas : au milieu des hauts-fonds, le plancher océanique s’effondre parfois, et dessine de profonds cercles bleu nuit à l’effet saisissant.

– San Salvador : c’est là que Christophe Colomb a accosté pour la première fois en 1492 dans le nouveau monde. C’est aussi l’île sur laquelle s’est installé le Club Med.

– L’archipel des Abacos, pour leurs belles plages et leur architecture coloniale rétro

– L’archipel de Bimini, car j’avais adoré les récits « Islands in the stream » d’Ernest Hemingway qui s’y jouent

– Inagua, tout au sud des Bahamas, pour leur gigantesque colonie de flamants roses à l’état sauvage

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Flamants roses d’Ardastra. C’est ceux qu’on trouve sur Inagua.

… et bien d’autres encore. (Une seule île me paraît ne pas mériter votre attention, pour être tout à fait honnête : Grande Bahama, où se trouve Freeport. A ce que tout le monde m’a dit, elle ne s’est jamais remise de l’ouragan d’il y a dix ans, les casinos et les hôtels ont fermé, les plages sont moins jolies qu’ailleurs, et l’île végète un peu…)

Comment aller aux Bahamas, et passer d’une île à l’autre ?

Aller aux Bahamas en avion

Vol direct :

Depuis la France, seule une destination dispose actuellement de vols directs : San Salvador, l’île du Club Med Columbus Isle. Il s’agit de vols Air Caraïbes qui volent tous les jeudis. Actuellement, la formule est plutôt destinée aux personnes qui décident d’aller au Club Med, car vous arrivez sur San Salvador, mais à partir du 19 octobre 2017, il y aura une correspondance directe vers Nassau avec Bahamasair. Cela pourra être une option intéressante, je regarderai les prix !
Quant au Club Med aux Bahamas, est-ce que ça vaut le coup ? Par rapport au coût de la vie et notamment des restaurants aux Bahamas (une destination onéreuse), la formule all inclusive du Club Med est avantageuse. Les tarifs commencent à 1700 euros par semaine en basse saison. Si vous rêvez de plages fabuleuses et de douceur tropicale, mais que votre temps est compté, c’est une bonne option. Dans une période creuse, type début décembre, et à un moment où nous aurons besoin de repos et de chaleur, je pense que nous retournerons un jour aux Bahamas version Club Med. Mais c’est forcément une option qui limite vos possibilités de découverte. Pour en voir davantage, il vous faudra passer par Nassau.

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Il paraît que la plage du Club Med à San Salvador est aussi superbe. (Oui, je me suis pris cette vague dans la tête.)

Vol avec escale pour Nassau :

Pour rejoindre Nassau, la capitale des Bahamas, depuis la France, il vous faudra forcément une escale. Vous pouvez passer par Londres avec British Airways, par Miami avec Air France, par plusieurs villes américaines avec American Airlines… la meilleure combinaison varie en fonction de la période. Au moment de notre voyage, le meilleur tarif était via Londres avec British Airways, mais cela change sans cesse. Au moment où j’écris cet article, c’est AA qui tient la corde niveau tarif. Vous pouvez utiliser comme nous le comparateur de vols Easyvoyage, très pratique, pour vous aider à trouver le meilleur prix à la meilleure période.

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Surtout, essayez d’avoir le hublot

Une idée de combiné : Floride + Bahamas

Vous rêvez de découvrir la merveilleuse Floride, de vous prendre pour un gangster chic à Miami Beach, de ramasser des coquillages à Sanibel et de faire la fête à Key West ? Un combiné Floride – Bahamas est possible ! Avec Air France, vous avez des vols directs Paris-Miami, et depuis Miami, des vols sans escale vers la plupart des îles des Bahamas : Nassau, Freeport (Grand Bahama), Marsh Harbour (Abacos), North Eleuthera, Georgetown (Exuma), Rock Sound (Eleuthera) et San Salvador (l’île du Club Med) à l’heure où j’écris cet article – là encore, utilisez un comparateur de vols pour voir toutes les possibilités depuis Miami. Cette option me semble très intéressante, car elle vous permet de couper le voyage et de profiter de plusieurs jours en Floride avant de voler directement vers un paradis balnéaire. J’ai hésité à le faire (surtout que je préfère largement Air France à British Airways, pour être honnête), mais nous sommes déjà allés plusieurs fois en Floride et nous rêvions cette fois vraiment des Bahamas.

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

J’essaie de caser discréto toutes mes photos de hublot.

Une semaine à Nassau et Paradise Island : idée de voyage

Si jamais votre temps de séjour est limité et que vous souhaitez rester à Nassau sans aller dans les îles extérieures, voici une suggestion de programme pour une semaine de luxe et de découverte à Nassau et Paradise Island :

– 2 nuits dans le plus vieil hôtel de Nassau, en cœur de ville, une véritable institution bahaméenne : le luxueux Graycliff Hotel. Construit au XVIIIe siècle par un ancien pirate repenti, il est de toute beauté, et idéalement placé pour découvrir le cœur historique (musée de l’histoire des Bahamas, galerie d’art bahaméen, usine de chocolat, musée des pirates, musée Pompey, etc). J’ai regretté de ne pas y avoir dormi : pour qui aime remonter le temps, les lieux riches d’histoire et de fantômes, c’est un joyau. Si y dormir est en dehors de votre budget, sachez que vous pouvez le visiter gratuitement, et qu’il y a un atelier de fabrication du chocolat (10 dollars la visite de l’usine + dégustation du chocolat en pleine préparation).
Prenez le temps de découvrir Nassau, de marcher sur le port, d’aller voir les jardins Ardastra pour voir les flamants roses, de manger poissons et coquillages sur la jetée du quartier dit « Fish fry ».
Bonne adresse : après avoir longuement comparé les restos du fish fry, j’ai finalement choisi le Twin Brothers, et je me suis félicitée de mon choix – j’y ai mangé la meilleure « tropical conch salad » de tout le séjour.

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Ambiance typique de Nassau

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Allez dîner une fois au quartier Fish Fry, ça vaut le coup.

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Façade juste à côté du musée de l’histoire des Bahamas (je n’ai pas fait de photos car la lumière était jaune et les reflets innombrables, ça ne rendait rien, mais croyez moi sur parole : c’est passionnant et vous apprendra beaucoup sur les Bahamas).

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Graycliff Hotel

 

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Sympathique musée des pirates

– 2 nuits à l’Atlantis, un endroit absolument hallucinant. C’est un des plus grands aquariums/parcs marins/parcs aquatiques du monde, dans un décor fantasmagorique qui vous rappellera à la fois Disneyland, Waterworld et Game of Thrones, et avec des chambres d’hôtel qui vous donneront l’impression d’être la petite sirène. Cela a été un vrai coup de cœur.

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Attendez que je vous sorte l’article sur l’Atlantis. (Pour répondre à une question que vous vous posez peut-être : non, c’est pas sponsorisé. C’était notre voyage de noces, pas un blog trip, on a tout payé (cher) de notre poche. Mais je vais vous en parler quand même, parce que ça vaut le détour.)

1 journée d’excursion dans les Exumas au départ de Nassau. Sachez que le nord de la chaîne des Exumas est accessible en bateau rapide, avec des compagnies comme Powerboat Adventures. Vous verrez des îles remplies d’iguanes, caresserez des raies mantas, découvrirez des bancs de sable idylliques au cœur de l’océan, des poissons exotiques. Si vous n’avez pas le temps d’aller en avion aux Exumas, c’est une très belle option. Beaucoup considèrent que l’excursion dans les Exumas est un incontournable des Bahamas, et je suis d’accord, c’est mon plus beau souvenir. Attention, en partant de Nassau, vous ne verrez pas Thunderball Grotto (dommage), ni les fameux cochons qui nagent (il faut partir de Great Exuma ou Staniel Cay pour ça). Mais très sincèrement, les raies, requins, iguanes, bancs de sable au milieu de l’eau turquoise, îles isolées, etc, valent cent fois le détour, et vous les verrez dans les deux cas, que vous partiez de Great Exuma ou de Nassau.

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Les Exumas sont parsemées de sublimes bancs de sable au milieu de nulle part. Votre bateau vous laissera le temps d’en profiter et de jouer au pirate abandonné.

2 nuits dans un des Resorts all inclusive de Nassau pour profiter de la plage et vous détendre, par exemple le Melia, le Baha Mar ou le Sandals, qui possède sa propre (et très belle) île privée au large de Nassau, accessible avec des petites navettes comprises dans le prix. Sachez que la plupart des hôtels de grand luxe de Nassau proposent des « day passes » qui vous permettent de profiter des installations sans y passer la nuit. Voici ici la liste des day passes disponibles. 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Petite idylle tropicale à Sandals. Minute sponsorisée : cette super jolie serviette ronde m’a été offerte par Joch Collection, marque française qui fabrique 100% chez nous, près de Montpellier, ces pièces magnifiques et de super qualité, épaisses et très finement ouvragées. J’ai tellement aimé que je l’ai embarquée aux Bahamas, alors qu’elle est grande comme un parachute (mon style me tuera).

Les îles extérieures – quelle île des Bahamas choisir ?

Découvrir les « Out Islands » et passer d’une île à l’autre

Si vous avez plus de temps, par exemple 10 jours, associez à la découverte de Nassau une des îles extérieures (Out Islands) comme Eleuthera, Abacos, Exuma, Long Island, Cat Island, Inagua, etc. C’est vraiment sur les îles extérieures que vous trouverez les plus belles plages et la plus belle faune marine. Je vous conseille de ne pas planifier trop d’îles, et de prévoir du temps pour profiter de la plage et de la douceur de vivre sur chacune d’entre elles. Si vous avez dix jours, je vous conseille de combiner Nassau et une autre île, par exemple Nassau + Eleuthera/Harbour Island, Nassau + Exuma ou Nassau + Long Island.
Avec Bahamas Air ou SkyBahamas, les vols inter-îles sont nombreux (chaque groupe d’îles a son aéroport), mais assez chers (comptez environ 85 dollars par vol), et un peu fastidieux (longues attentes à la sécurité, petits retards à prévoir en fonction de la météo tropicale). Ne perdez pas trop de temps dans les avions, ne prévoyez pas trop d’îles. Les ferrys étant plus rares et souvent très longs (multiples arrêts pour ravitailler les îles éloignées), l’avion reste le moyen de transport à privilégier si votre temps est compté.

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Les Bahamas : des plages de rêve à perte de vue perdues au milieu de l’océan. Du coup, c’est un peu compliqué d’aller d’un endroit à l’autre.

Je vous conseille d’éviter le « day trip to Harbour Island » au départ de Nassau : je comptais le faire, mais j’ai renoncé en voyant qu’il coûtait presque 200 dollars par personne, avec 3h de ferry + 1h de check in à l’aller, 4h sur l’île, et 3h de ferry au retour. Harbour Island, son ambiance inimitable et ses plages de sable rose, reste un de mes grands regrets, mais je reviendrai spécialement pour elle !

Découvrir les Exumas

Notre choix fut de combiner Nassau et Great Exuma, l’île principale de l’archipel des Exumas. J’y ai vu l’eau la plus turquoise de ma vie, une quantité d’animaux marins sidérante, et des plages de toute beauté, notamment la Tropic of Cancer Beach où certaines scènes de Pirates des Caraïbes ont été tournées. La journée en bateau à travers les cays avec la compagnie Four C’s restera mon plus beau souvenir des Bahamas, un moment hors du temps et du monde, d’une perfection inouïe. Si j’avais pu… j’aurais passé mon temps en bateau là-bas. D’où la suggestion qui suit.

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Thunderball Grotto

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Cochons des Exumas.

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Starfish Bay, la baie des étoiles de mer (je sais que tout le monde le fait, mais ne les sortez pas de l’eau, c’est de la torture pour elles. J’ai pris cette photo sous l’eau en allant remettre une étoile qui avait été sortie par d’autres.)

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Invasion d’iguanes à Exuma

L’option catamaran

Même si j’ai adoré les Bahamas, et que je vous souhaite sincèrement de les découvrir, je dois tout de même vous dire que ce pays n’est pas le plus facile à explorer, à cause de l’étendue de l’archipel et du temps et du coût des transferts d’île en île. Pour des raisons de logistique (ferrys aux fréquences et horaires peu pratiques, complexité et longueur des transferts, prix élevé), j’ai dû renoncer à découvrir des îles dont je rêvais, notamment Harbour Island et Long Island, et je me suis dit mille fois « si seulement j’avais un bateau ». Les Exumas ou les Abacos, par exemple, sont le paradis absolu pour qui possède ou loue un bateau, et peut se déplacer à volonté dans l’archipel. Plusieurs personnes m’ont dit que les Bahamas représentaient l’idéal absolu en matière de « yachting/sailing/boating », comme disent les Américains : 700 îles à découvrir dans une succession de paysages grandioses, sur des eaux calmes et claires. Si vous avez votre permis bateau, foncez, je pense que ce sera une des plus belles expériences nautiques de votre vie.
Mais pour un touriste non marin, c’est plus compliqué : vous êtes sur l’île principale, et vous passez votre temps à payer (cher) des excursions vers les petites îles voisines où sont les plus belles attractions, ou à prendre des ferrys ou des avions vers les autres îles. C’est pourquoi les Bahamas ont beaucoup développé le tourisme type « petite croisière privée », sur des yachts ou des catamarans, et cette option me paraît mériter d’être creusée, car les Bahamas sont vraiment le pays de la mer, et les plus belles choses à voir sont toujours près de l’eau, dans des flâneries d’île en île… Plusieurs compagnies proposent des croisières en catamaran dans tout l’archipel, ou seulement dans les Abacos ou les Exumas, et cela me tente énormément. N’hésitez pas à jeter un coup d’œil à cette option si vous rêvez de découvrir les Bahamas dans ce qu’ils ont de plus beau à offrir, la mer inouïe à perte de vue. J’y réfléchis pour la prochaine fois (car je reviendrai, c’est sûr !).

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Naviguer pour toujours dans tout ce bleu….

Argent, prises électriques, budget… les petites choses à savoir

– Vous pouvez utiliser indifféremment des dollars américains ou des dollars bahaméens : s’il vous reste des dollars de votre dernier road trip aux USA, embarquez-les avec vous !
– Vous pouvez payer par carte bancaire dans tous les endroits touristiques, et trouverez des ATM dans les villes pour retirer de l’argent. Mais attention, il est quasiment impossible de changer des euros en dollars (US ou bahaméens) aux Bahamas : si vous voulez changer de l’argent liquide, faites-le en France avant votre départ, en demandant des dollars américains.
– Sachez que les Bahamas sont une destination chère (à titre de comparaison, plus que les Seychelles par exemple). J’ai été notamment marquée par le coût de la nourriture : il faut rajouter 7,5% de TVA et 15% de service aux prix déjà élevés dans les restaurants, même les petits. Acheter des choses au supermarché peut être une bonne option pour limiter les coûts. Mais de façon générale, prévoyez bien votre budget : même les Air BnB sont bien au-dessus des prix habituels, ce n’est pas une destination petit budget.
– N’oubliez pas votre adaptateur : il s’agit des mêmes prises électriques qu’aux USA.
– Louer une voiture est facile, mais n’oubliez pas que dans cette ancienne colonie britannique, on roule à gauche.
– Transports en commun : Nassau possède un système de bus très bien fait et pratique. Nous n’avons pas loué de voiture à Nassau, nous avons utilisé uniquement les bus (et les taxis après 20 heures). A ma connaissance, les transports en commun sont beaucoup plus rares sur les îles extérieures. A Exuma, nous avons loué une voiture.

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Passion ananas

 

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Oui, encore des photos de plage… que voulez vous, ne venez pas aux Bahamas si vous n’aimez pas le sable et le sel !

Pour résumer ce long article :
Les Bahamas sont un pays magnifique, accueillant et attachant, avec un patrimoine balnéaire et marin unique au monde. 700 îles, plus de 260 000km carrés d’eau translucide et de sable blanc, les trésors de cet archipel sont infinis. Les Bahamas m’ont donné follement envie de revoir Pirates des Caraïbes et James Bond, et surtout, de passer mon permis bateau pour explorer ce qui est sans doute la plus belle destination nautique du monde. Cela a été pour nous un voyage de noces idyllique, une plongée au cœur de la carte postale. Des quartiers authentiques de Nassau aux hôtels de luxe, nous avons tout aimé, du local au plus touristique. L’hôtellerie et la culture du service sont de très grande qualité, mais sachez toutefois que le paradis a un prix et que ce n’est pas une destination pour petit budget. Mais les Bahamas méritent qu’on économise pour y revenir, et c’est bien mon projet !

Je vous parlerai plus en détail de l’Atlantis dans un prochain article – n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter pour suivre mes aventures aux Bahamas et ailleurs ! Au programme : Atlantis, Douai, Chamonix, Provence (encore et toujours)…

Pourquoi et comment aller aux Bahamas ? Quelle île choisir ? Guide du pays de Pirate des Caraïbes

Epinglez moi !

 

Vous avez aimé cet article ?
Alors n’hésitez pas à le partager ou à l’épingler !

-


Pour suivre l’actualité d’Itinera Magica, aimez notre page Facebook
ou inscrivez-vous à notre newsletter


Merci pour votre soutien et à bientôt !

77 commentaires pour
“Aller aux Bahamas, le pays de Pirates des Caraïbes”

  • Wouaaa tout ce bleu … et toutes ces couleurs qui font du bien a mon âme .
    A moment unique dans la vie, destination unique, lucky lucky jolie madame !
    Hawai me tente mais la durée du voyage me rébute, un Bruxelles – Miami -Les Bahamas pourquoi pas … bon est ce que la case « prévision Hawai » ne deviendrai pas « prévison Bahamas », de toute façon c’est une destination programmer (malheureusement maintenant) pour dans 3 ans … j’ai encore du temps 1) pour éparger 2) pour choisir .
    Mille merci en tout cas pour ce beau partage

  • Ah ah Hawaï/Bahamas/Seychelles, ce sont mes 3 paradis ultimes à ce jour donc je comprends l’hésitation :))
    Merci Chacha, j’ai super hâte de lire tes histoires made in USA !

  • J’avais entendu dire qu’il n’y avait plus de cochons parce que des touristes les avaient empoisonnés. Contente d’apprendre que c’était faux!…ou enfin… que c’était pas TOUS les cochons. 😆

  • Oui malheureusement une partie des cochons sont morts à cause de nourriture mal adaptée. Maintenant il y a des gens qui surveillent les cochons… mais tu sais, sincèrement, c’est très gadget, ces cochons sont là pour faire plaisir aux touristes, c’est sympa mais ça casse pas 3 pattes à un canard. En revanche, les raies, les requins, les tortues, les iguanes, ça c’est vraiment exceptionnel et magique !

  • A voir tes photos sublimes, les Bahamas sont un lieu magique, où vous avez passé une lune de miel inoubliable !Tu as dû en faire des balades romantiques, le long de ces belles plages de sable blanc. Je ne sais pas si j’aurais eu ton cran pour nager avec requins. Je sais qu’à Tahiti, où mon père a travaillé on pouvait nager avec les dauphins, qui étaient inoffensifs, paraît-il ! Nager dans ces eaux translucides, en compagnie des cochons nains, pour admirer la faune et la flore, doit être une magnifique expérience. Tes photos sublimes en sont la preuve ! Merci de nous avoir fait partager ce beau voyage de noce. A bientôt. Bises. Martine.

  • Merci Martine ! Oui, c’était une expérience vraiment magique… Les requins étaient étonnamment affectueux, j’ai été très agréablement surprise !

  • C’est splendide, ce bleu azur ces animaux… TOUT
    tu m’embarques la prochaine fois 😉

  • Avec joie 🙂 merci !

  • Quelles belles photos, comme d’habitude ! Cela fait un moment que j’aimerais bien aller aux Bahamas et ton compte-rendu ne fait que renforcer ma conviction. Depuis le Canada, l’avion est évidemment presque donné pour aller à Miami mais je ne m’attendais pas forcément à ce que ce soit une destination très chère. Penses-tu que le facteur « voyage de noces » soit entré en ligne de compte (par exemple dans votre choix de restaurants plus chers que d’habitude) ?

  • Non, pas du tout ! A part une ou deux fois (Atlantis), on essayait de manger que dans des trucs cheap et on se retrouvait quand même avec des pizzas à 30 dollars (tu crois que c’est 20, mais taxe, service, pourboire… hop t’as mis 60 dollars pour 2 pizzas). C’est vraiment le pays le plus cher dans lequel je sois allée avec l’Islande. Les Bahaméens m’expliquaient que, hors poissons et coquillages, presque toute la nourriture est importée des US, c’est pour ça… C’est très cher, mais c’est sublime.
    Finalement, malgré le prix qu’on a payé, je trouve qu’on s’en est mieux sortis dans nos journées en all inclusive, car la nourriture est un gros poste.

  • Super article et superbes photos 🙂 je suis allée aux Bahamas mais seulement à Nassau et sur Castaway Key dans le cadre d’une superbe Disney Cruise Line (d’ailleurs l’ile est très belle mais il n’y a plus l’épave de Pirates des Caraïbes !). Par contre à Nassau sur le port autour des bateaux de croisière, j’avais vraiment le sentiment d’être prise pour un porte-feuille ambulant et l’accueil n’était pas des plus chaleureux. Cela dit il s’agit sans doute de l’endroit le plus touristique. Ton article donné envie d’y retourner et d’explorer davantage ces iles 🙂

  • Oh tu as fait une Disney cruise ! j’adorerais en savoir plus ! tu as aimé apparemment ? j’ai été refroidie en voyant la taille du paquebot, j’avais peur que àa soit énorme et trop « usine », tu en as pensé quoi ?
    Mince, je ne savais pas qu’ils avaient enlevé le Pearl, c’était peut être pour le tournage du dernier PdC ? Merci Cess !

  • Alleluia ton article tombe a pic ! Une amie à moi hésite entre les seychelles et les Bahamas … et je lui est maintenu dans une conversation qu’aux Bahamas il y avait les cochons qui nagent haha et elle mas dit non c’est perdu derriere l’Afrique, bref le GPS afiche l’ile aux cochons dans l’océan indien. Et la tu publie enfin cet article, et je lui ai de ce pas envoyer en conversation pour lui prouver que j’avais raison (j’adore avoir raison) … la prochaine fois qu’elle me dit que les cochons sont dans l’océan indien je lui foutrais une saucisse dans le derrière ahah. Désole de raconter ma vie, mais c’était trop drôle! Bref tout ça pour dire que j’ai partagé ton article pour lui filer des idées et peut être lui donner envie de choisir cette destination avec son chéri. Et comme d’habitude, je rêve moi aussi en te lisant … les cochons se devaient pas être le plus beau mais merde les voir au moins une fois dans sa vie sur une île c’est quand même trop rigolo hihi

  • Ahaha je suis heureuse de t’avoir aidée à gagner ^^ l’île aux cochons s’appelle Big Major Cay, c’est près de Staniel Cay dans l’archipel des Exumas (Bahamas donc ;)). Seychelles ou Bahamas, dur choix… j’ai ADORE les deux mais je crois malgré tout que je dirais Seychelles, pour la flore exceptionnelle, les tortues géantes et le granit fantasmagorique – Anse source d’argent reste la plus belle plage de ma vie, même si j’ai adoré Tropic of Cancer Beach. En revanche niveau faune marine, pour les requins, raies, tortues marines, etc, les Bahamas l’emportent nettement ! choix difficile 😉

  • Je t’avoue, j’avais peur de lire cet article. Peur d’être pris d’une fulgurante envie de me la jouer pirate de l’air, de détourner un ULM et de foncer vers les Bahamas. J’ai adoré cet article, comme toujours. Tes photos sont sublimes, les couleurs sont à tomber, l’eau est si claire, si transparente, que ça en devient insolent. Oh et ces requins, ces tortues, ces étoiles de mer, je serais comme un gosse au milieu d’un magasin de Playmobil. Merci pour cet article qui me fait voyager alors que mon compte bancaire crie famine. Merci pour ce soleil (tu devrais renommer ton site en http://www.soleil.com) et pour tous ces détails, je garde ça sous le coude car les Bahamas me tentent depuis tellement longtemps…

  • Aaah j’adore ta suggestion ! tes suggestions plutôt, détournel un ULM, faire une razzia chez Playmobil, et renommer en soleil, j’aurais dû y penser, c’est mon obsession numéro un (tu me verrais chercher un soleil d’hiver en ce moment là, je suis obsessionnelle !)
    Je comprends mille fois que ça te tente, n’hésite pas si tu as besoin de conseils !

  • Super cet article.
    Il est vrai que la couleur incroyable de l’eau fait rêver. Merci pour toutes ces informations, c’est super instructif !
    Clairement, ce serait un peu le voyage d’une vie, pour le moment, on fait des destinations abordables, où l’on peut vivre sans se ruiner, mais ton reportage fait rêver. J’ai envie d’aller passer 2 mois dans ces îles de rêve !

  • Je te comprends totalement et pour être tout à fait honnête, là tout de suite je planifie moi aussi des destinations abordables où on peut vivre sans se ruiner 😉
    Mais oui, c’est un voyage vraiment fabuleux, totalement dépaysant.
    Merci Aurore !

  • Dire que je pensais que les Bahamas étaient une destination ennuyante lol!
    Ton récit me donne envie d’y aller ! Même si de mon coté je préfère le coté local aux grands hôtels.

  • Je te comprends, sincèrement j’aime les 2. On a commencé par 4 jours en Air BnB dans un quartier résidentiel. C’était fabuleux pour explorer, comprendre le pays, rencontrer les gens, etc. Mais à part quelques photos que j’ai inclues, forcément c’était moins photogénique que des trucs de fou comme l’Atlantis 😉

  • Je cherche depuis deux minutes comment commencer ce commentaire tellement il m’inspire des tonnes de choses.
    Quel merveilleuse destination pour un voyage de noces, et je suis très stupéfaite que tu mentionnes l’aspect politique et que tu évoques les Maldives, très peu le font et c’est méconnu.
    Tu as vu tellement d’animaux, rien que pour ça je t’envie. Certes les plages sublimes au sable blanc, les eaux turquoise etc donnent très envie, mais je sais depuis mon safari que rien ne me fait plus vibrer que la rencontre d’animaux sauvages. Voir ces requins, ces tortues, ces poissons multicolores, ça a du etre exceptionnel!!
    Waouh le toboggan qui passe au milieu des requins, c’est énorme!!!! 😀

  • Tu me fais tellement plaisir !
    Pour les Maldives, je pense qu’on ne se connaissait pas encore quand je l’ai publié, mais j’ai un post « POurquoi je n’irai pas aux Maldives » où je parle de ça.
    C’est un sujet vraiment important pour moi.
    Je suis d’accord, voir des animaux sauvages c’est MAGIQUE, c’est le meilleur moment du voyage ! là je suis toute extatique de mes requins bahaméens et bouquetins de Chamonix 😉

  • Pour te répondre sur la DCL, a fait une croisière de trois jours avec mon mari et on adoré l’expérience (nous n’avions jamais fait de croisière auparavant). Je n’ai pas ressenti de côté usine du tout d’une part car c’était en période creuse (novembre avant Thanksgiving), d’autre part part car le positionnement des croisières Disney est plutôt haut de gamme (le prix des DCL avec un itinéraire en Europe est d’ailleurs particulièrement élevé). Le bateau est très bien conçu avec des espaces réservés…aux adultes (tout comme sur l’île Castaway Cay avec la bien nommée Serenity Bay, la plage pour adultes). La restauration comprise dans le prix est bonne (bon les américains diront que c’est « amazing » mais n’exagérons rien lol) avec des espaces qui ne font pas du tout cantine. Il y a même des restaurants tenus par des chefs français en supplément mais je n’ai pas eu le temps de les tester. Il n’y a pas de casino, ce que je trouve très bien. Bien entendu il faut aimer un minimum l’univers Disney même si la déco n’est pas cheap du tout. Les spectacles le soir sont très chouettes avec des véritables chanteurs/danseurs façon Broadway (bon là encore il faut aimer les chansons/films Disney). Les tarifs sont plus élevés que sur d’autres compagnies, on paie la marque Disney mais il semble que le personnel soit plutôt bien traité (j’ai eu l’occasion d’échanger un peu avec une rare employée française qui travaillait avec DCL depuis plus de 10 ans). Sur l’empreinte écologique, je crois que c’est pareil qu’ailleurs ce n’est pas un mode de voyage très écolo en soit… Une expérience très positive, à faire au moins une fois si on aime bien l’univers Disney et ses parcs 😉

  • Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me répondre ! Je n’ai jamais fait de croisière, a priori ce n’est pas vraiment mon truc mais j’y pense de plus en plus pour la Norvège, la Polynésie ou… ce genre d’aventure 😉 Car pour le coup je n’ai AUCUNE allergie à Disney, bien au contraire, je suis disneyproof, pas d’overdose possible, j’adore cet univers sucré et too much. Pour tout te dire, je vais fêter mes 28 ans à Disneyland en septembre (oui, mes 28 ans, pas mes 8 ans ;)). Et j’adore les comédies musicales et les chansons Disney, donc j’adorerais les spectacles du soir je pense.
    Pour l’aspect écolo ou non des croisières, je ne sais plus quoi penser, car j’ai lu des choses très contradictoires sur le sujet, apparemment les normes dans les Caraïbes sont ultra strictes (aucun rejet d’eaux usées etc), donc l’impact ne serait pas trop important, voire moins que dans les grands hôtels… il faut que je continue de me renseigner, le sujet m’intéresse.
    Merci beaucoup pour ta réponse !!

  • Oh là là, tu me fais rêver avec tes photos et tes descriptions de dingue! C’est le paradis sur terre! J’aimerais trop y aller! Franchement, il faut prévoir un budget conséquent, non? En tous cas, merci pour la balade!

  • Hélas : OUI. Tu vends quelques organes et ça va aller, et des orteils aussi, franchement 10 c’est du superflu.
    Des bisous 🙂

  • On a déjà eu l’occasion de passer 4 jours dans les Bahamas mais au cours d’une croisière depuis la Floride. J’avais trouvé l’expérience moyenne même si les paysages restent paradisiaques.
    Ton article me donne envie d’y retourner pour mieux explorer une petite partie de ces îles et découvrir le musée des pirates ahah !
    Vous vous êtes fait un gros kiff avec l’Atlantis (et vous avez bien raison !). Nous, on l’a seulement visité, c’est une vraie merveille ! L’endroit parfait pour un voyage de noces 😉
    Je tiens à saluer le boulot que tu fais pour chaque article : c’est tellement complet à chaque fois, j’imagine qu’il y a beaucoup de recherches personnelles derrière. En tout cas, c’est un vrai plaisir de te lire !
    Hâte d’avoir ton compte rendu sur l’Atlantis 😀

    Vanessa

  • Oh ça m’intéresse de lire que vous aviez été déçus par les Bahamas lors de cette croisière, pourquoi ? Vous étiez où ? J’ai trouvé ça tellement paradisiaque que je me demande quelle partie est moins bien.
    Merci Vanessa pour ton mot tellement gentil, ça me touche énormément. Oui, mes articles sont très chronophages, c’est pour cela qu’il m’est impossible de publier + d’une fois par semaine, mais je me dis qu’ils seront utiles, et ça me fait vraiment plaisir ce que tu dis !
    Des bises 🙂

  • J’ai les yeux en cœur à la lecture de ton article <3 D'abord pour ces 50 nuances de bleus terriblement attirants mais aussi pour toute la culture pirate (le bateau de Jack Sparrow OMD), les flamands et plages roses, les blue hole, les étoiles de mer géantes et j'en passe… Merci pour le récit !

  • Merci Solène, ça me fait vraiment plaisir ! tu as bien résumé tout ce que j’avais adoré là bas et qui me fera revenir, c’est certain :))

  • Un petit Paradis 😍 Moi qui suis en train de programmer mon 1er Road Trip je crois que je vais m’en sortir … Les Bahamas deviennent une case obligatoire !

  • Ah tu me fais plaisir !!

  • Les Maldives me font clairement moins rêver que les Bahamas. Je suis heureuse de lire tes mots. Ça me rassure d’un côté, tu vois. C’est important pour moi aussi, tu le sais, de ne pas aller dans un pays et cautionner son régime dictatorial qui opprime le peuple.
     
    Whoa, je suis amoureuse de la photo avec le ciel gris/noir et l’eau turquoise. Ce contraste. ♥
    Sinon, tous ces beaux animaux, ça me fait rêver. Encore plus que les plages paradisiaques ! Sauf les cochons… Ils me font peur… Hahaha !
    Toutes tes photos sont magnifiques, comme toujours.
     
    Ah, et puis… Le kayak, encore et toujours ! 😏
     
    Je t’embrasse fort ma belle Alexandra ! À très vite. ❤️ xxx

  • Merci Clémentine, je sais qu’on est sur la même longueur d’onde !

    Ah aha les cochons ne font pas peur ils sont juste un peu (beaucoup) crados ;))

    Kayak forever, je sais que tu me comprends ! Je t’embrasse fort, merci de tout coeur Clémentine !

  • les Bahamas ont l’air d’être une magnifique destination ! ces couleurs de bleu nous donnent envie ! tu as du te régaler à nager avec les requins, raies 🙂 super voyage !!

  • Ah c’était le bonheur ! merci beaucoup !

  • En fait c’est plus la « formule » qui nous a déçu. On s’est laissé tenté avec des copains par la croisière mais on a réalisé que ce n’était vraiment pas comme ça qu’on aimait voyager. Alors c’est bien 4 jours pour se détendre, manger, manger et encore manger mais pour découvrir un pays c’est vraiment pas l’idéal. Mais du coup non pas déçu des Bahamas au contraire, c’est juste qu’on n’en a pas vu assez 🙂 Circuler avec sa propre voiture, être libre de rester le temps qu’on veut là où on le souhaite etc c’est dans ces conditions là que j’aimerais y retourner 😉

  • Oui, je comprends ta frustration. Je ne suis pas très croisière non plus à la base… après je me dis qu’en petit format, sur un catamaran, avec peu de monde, ça pourrait me plaire, à condition d’avoir de longs arrêts et de prendre le temps d’explorer les lieux !

  • Dans une autre vie j’aurai peut être bien été pirate 😀 😀 !! Tes photos sont sublimes, les couleurs sont super contrastées, et ces eaux limpides avec poissons tortues et requins, c’est de la folie !!!! Je crois que tu es un guide à toi toute seule, c’est toujours super instructif, bien organisé et très rafraîchissant de te lire avec toute ce naturel et cette authenticité ! Je suis d’accord, les Maldives, non… Mais bon j’ai été en Russie, alors ché pas, je suis peut être pas bien placée pour parler:D !! Bon en tout cas, ça y est, j’ai envie d’aller aux Maldives !! Vous avez dû vous régaler !!! Bisous !!!

  • Moi aussi, je suis une pirate 😉
    Ca ne me choque pas que tu sois allée en Russie… pas seulement parce qu’ils n’ont pas la peine de mort pour les enfants de 7 ans, mais aussi et surtout parce que tu as la possibilité de voir le vrai pays, de parler aux gens, de ne pas rester dans ta bulle. Aux Maldives, tu es sur ton île hôtel et tu ne vois pas la population, c’est du tourisme hors sol, et c’est ça qui me choque – aller buller en dictature sans pouvoir parler aux gens. Mais moi aussi, je voudrais aller en Russie comme tu l’as fait, en mode voyage intelligent. Enfin, je sais que c’est compliqué de savoir où placer le curseur.
    Merci pour ton commentaire qui me touche ENORMEMENT !

  • Euh je me suis trompée… J’ai envie d’aller au Bahamas, oups…

  • MDR

  • J’ai l’impression d’avoir été un peu sur ces îles en m’immergeant dans ton article ! C’est vraiment très beau, et les plages ont l’air désertes c’est fou ! Peut-être un jour nous laisserons nous tenter pour changer des montagnes et du désert… 😉

  • Ah merci Betty, ça me touche à fond !

  • Oh le rêve !! C’est tellement beau !! Tu m’as convaincu, je veux aller aux Bahamas ! Tes photos sont parfaites, comme d’habitude.
    Génial cette rencontre avec les requins !
    Et je crois que j’aurais bien aimé être une pirate aux Bahamas moi aussi ^^

  • Merci Mandy <3 t'es un amour !

  • Ces bleus, tu sais comme je les aime. Mais les Bahamas, pour moi, ce n’est pas le tourisme qui me plaît. Nourrir des cochons pour touristes, nager avec des requins quasiment apprivoisés…. Et les prix. Alors je suis bien contente que tu y sois allée pour me montrer aussi d’autre aspects : grottes, architecture 😃

  • Toi qui adores la plongée et les fonds marins préservés, tu te régalerais aux Bahamas, avec leur immense parc naturel marin préservé, ce sont parmi les plus belles eaux du monde pour voir la faune marine ! Les cochons, ok, c’est un peu inintéressant, mais ça n’est pas nuisible non plus, c’est juste un parc à cochons dans un lieu exotique, c’est tout. Pour les requins, j’en parlerai plus dans mon prochain article, aucun regret et je suis contente de l’avoir fait 🙂

  • Ce rêve bleu, c’est merveilleux… 😍 Les Bahamas ce n’est pas une destination qui me faisait envie plus que ça mais à force de voir passer des articles, j’en rêve de plus en plus. Quand on préparait notre séjour à Miami, on s’était renseignés sur la possibilité d’aller aux Bahamas. La plupart du temps, ce sont des mini-croisières qui sont proposées en restant seulement sur New Providence… En plus, je dois t’avouer que l’Atlantis me laisse de marbre car je n’aime pas les gros complexes mais j’attends de voir ton article!
    Quoiqu’il en soit, si j’avais l’occasion d’aller aux Bahamas, je ferai comme vous en y restant au moins 10 jours-2 semaines en voguant d’îles en îles 😁

  • Oui, je pense que depuis Miami, il vaut mieux prendre un vol ! Ou la croisière Disney si c’est ton truc 😉
    Je ne suis pas une fana des gros complexes non plus, vraiment. Mais ça… c’est à part, c’est plus Disneyland qu’un hôtel !
    Merci Maud, je pense qu’apèrs la Floride, les Bahamas pourraient te séduire !

  • Olala tout ce bleu, je suis encore plus impatiente de découvrir ce pays dans quelques mois !
    On y sera une dizaine de jours donc je pense qu’on va essayer de faire quelques iles (il va falloir sérieusement penser à faire quelques économies parce que ça va nous couter cher d’après ce que je viens de lire ici…).
    Je ne me suis pas encore renseignée sur les hôtels mais après avoir lu ton article je me dis que l’Atlantis à l’air plutôt cool, je garde en mémoire.
    Je suis vraiment excitée à l’idée de nager avec les requins et les raies mais ça m’angoisse un peu… tu n’a pas trop flippé en rentrant dans l’eau ? 🙂

    PS : je partage ton avis pour les Maldives!

  • Vous allez adorer, vraiment, je vus envie d’y aller en janvier dans le froid de l’hiver et de trouver tout ce bleu 😉
    L’Atlantis c’est un souvenir prodigieux, je sors un article sur lui très vite !
    Non je n’ai pas eu peur car ils étaient vraiment vraiment sympa, à vrai dire ils me faisaient penser aux dragons de How to train a dragon!
    Merci Zoé !

  • Ah petite question en plus : Tu utilise un GoPro pour tes photos sous marines ? Quel modele ? Merci 🙂

  • Olympus tough 4 avec convertisseur fish eye acheté chez Subchandlers 🙂 J’aime beaucoup cet appareil et il shoote en RAW, ce qui était important pour moi.

  • Quel beau voyage de noces ! Les photos sont superbes avec ce bleu azur ! Vous avez du en prendre pleins les yeux ! Cela nous rappelle notre voyage en Polynésie avec ces lagons et la nage avec les requins.

  • Merci Benoit, je me souviens de vos photos de Polynésie… juste fabuleuses. Je suis allée à Bora Bora quand j’avais quinze ans et c’était prodigieux. Je rêve de retourner en Polynésie, de voir les Marquises, Moorea, les Tuamotu, Tonga, Samoa … un jour !

  • Excellent article, comme toujours 😊 et qui fait rêver ceux qui restent.

  • Merci Dominique, ça me touche beaucoup !

  • Un article toujours aussi complet, aussi bien écrit et avec amour et magnifiquement bien illustrée ! Tes photos donnent juste envie de sauter dans un avion (cette eau *o*). Je me lasserai jamais de lire tes articles, ils sont tellement passionnants ! <3
    Je suis heureuse que tu ai pu découvrir cet archipel de toute beauté pour ton voyage de noce ! Ce lieu te vas très bien !! 😉
    En tout cas il faut que j'y aille ca a l'air d'être le paradis sur terre !!
    Bisous <3

  • Merci Jen, tu es merveilleusement adorable, ça me touche tellement ! Oui c’était le voyage de noces PARFAIT !
    Plein de bisous !

  • Waouh, cet article est tellement top et complet, à tous les niveaux… que j’aime toutes ces nuances de bleu 💙 , tu m’as fait voyager ce soir et plus que jamais je rêve d’aller sur une de ces iles voisines très bientôt 🌴
    Cet article est une vraie mine d’or, le travail d’ecriture et les 1000 infos consignées ici valent bon nombre de guides, je « conserve » précieusement… bravo et merci pour ce beau partage 🙏🏼

  • Merci Carla, ton commentaire me va droit au coeur ! Ca me touche énormément, je suis super contente que ça te soit utile !

  • […] parenthèse pour revenir sur un débat qui me tient à cœur. Dans mon dernier article sur les Bahamas, je postais une photo de moi au milieu des requins à Exuma. Ces requins ne sont pas en captivité, […]

  • Ca a l’air si vivant et dépaysant ! Un rêve éveillé !

  • C’est exactement ça 🙂

  • Bahamas c’est vraiment très paradisiaque !!! Eaux turquoises, faune marine et … grands hôtels de luxe. En espérant quand même que ces beaux paysages ne se bétonnent pas davantage dans les années à venir ! En tout cas ça donne envie d’y aller. Et Nassau a l’air sympa aussi !
    Valentin

  • Merci Valentin ! Normalement ça devrait aller, les Bahamas sont vigilants quant à leur développement touristique, je croise les doigts, mais je suis optimiste ! merci beaucoup !

  • Les Bahamas <3 Comme j'avais hâte de voir les photos de ce merveilleux voyage 😀
    Je ne savais pas pour l'origine du nom, c'est super intéressant ! Bien évidemment, j'ai accroché à partir du moment où j'ai lu "pleins d'animaux" 😉 j'adore les requins, ils sont superbes, et quelle expérience formidable ! J'adore les grottes aussi, tu as compris que les curiosités géologiques m'intriguaient beaucoup trop. Je trouve ça très surprenant, cette lumière dans la grotte, c'est vraiment sublime!
    Les pirates, le rhum, disney… Bon, je vais demandé à Vincent si ça le tente pas, un petit tour au Bahamas… Et l'aquarium de l'Atlantis, oh mon dieu, j'adore déjà 😀
    J'adore aussi tes photos de ville, ces bâtiments colorés sont géniaux!
    Niveau photo, plus en détails :
    "Depuis les airs, vue sublime sur ces hauts-fonds" : j'ai déjà vu de nombreuses photos comme celle-ci, mais je dois reconnaitre que je ne m'en lasse pas : j'adore ces vues aériennes, ça donne une dimension encore plus magique, comme si l'on était des oiseaux ou des petites fées!
    "Bahamas blues" j'essaye toujours et je n'arrive jamais à faire ce genre de photo… Bravo !
    "Avec les requins nourrice à Compass Cay, Exuma." j'en rêve, vraiment 😀 C'est incroyable, j'adore.
    "Iguanes dans les Exumas" : comme toi, ma passion des reptiles ne s'arrête pas aux crocos et aux serpents. J'aime beaucoup trop les lezards et dinosaures, et les iguanes me fascinent. Cette photo est très belle!
    "Bon, il y a aussi les célèbres cochons qui nagent," cette photo est parfaite, au bon moment ! J'adore les cochons, amour transmit par ma maman, lorsqu'on a eu Lili, notre première cochonne vietnamienne. Depuis on a eu Max (Max & Lili 😉 ) et le petit Ferdinand, un cochon nain (trop) bien nourri. Bref, les cochons, je les adore, ils sont gentils, plus affectueux encore que les chiens (notre Lili était la mascotte de Dionay, et je te raconte pas quand elle avait ses 6 petits qui la suivait). Je comprends pourquoi ils ne t'ont pas marqué, à côté de tant de splendeur, mais je crois que j'adorerais les voir, pour le fun! 🙂
    "La grotte est transpercée " la fameuse photo, je l'adore! Bravo Marcel ! 😉
    "Plage de rêve." le rêve oui, avec une jolie princesse ! 😉
    "Christina," j'adoooore ce portrait ! Il est doux et authentique, pleins de joie, sublime!
    "Un gentil monsieur " : j'aime cette photo (qui penche un peu à droite :p) ses couleurs et sa construction. Et j'adore l'anecdote associée !
    "A Sandals, Exuma" cette photo <3 PARFAITE!
    "Merveilleux Atlantis." j'adore l'harmonie des tons de cette photo, ainsi que ton air de "je suis en train de réaliser un rêve et c'est le bonheur".
    "Attendez que je vous sorte l’article sur l’Atlantis." : cette photo est fabuleuse, on dirait un rêve, ou une scène de film particulièrement bien pensée. Bravo !
    Cet article est à la hauteur de mes attentes, tu m'as fait complètement rêvé, j'adore ce bleu turquoise, ces plages de folie et tout ces animaux. Un grand merci pour la découverte! Je t'embrasse

  • Merci Marion, t’es un amour !
    En fait, je trouve ça super cool, les cochons. On a eu un cochon nain aussi (tué par les chasseurs… comme je les aime…), et ils sont sympas, attachants, drôles. C’est juste que je trouve ça étrange que les gens s’excitent tellement sur les cochons des Exumas alors qu’il y a requins, raies, iguanes, tortues…
    Merci infiniment, ça me fait tellement plaisir que ces photos loin de ton univers de prédilection te plaisent et de t’avoir un peu donné envie de pirates, rhum et turquoise !
    Plein de bisous !

  • OMG tu m’as tellement vendu du rêve dans cet article! Déjà sur Instagram j’avais envie d’y aller mais là c’est mort, je sais pas comment je vais faire mais je vais y aller c’est sûr !!

  • J’ai eu la chance d’y aller… C’est effectivement très beau…

  • Rolala je me demande bien comment j’ai pu passer à coté de ton article sur les Bahamas ?! Surement parce que j’y étais encore quand tu l’as publié ! hihi Super article en tout cas, il reflète bien les Bahamas. J’ai l’impression que l’on a découvert ces îles de la même manière ! J’ai adoré les Bahamas, et je suis un peu jalouse car je n’ai pas pû aller jusqu’au Exumas pour nager avec les requins ! A très vite !

  • Oh tu y es allée aussi ! je file voir sur ton blog !

  • J’adore, j’adore, j’adore!!!
    On aimerait y aller, et ton article me donne encore plus envie!

  • tu me fais plaisir !

  • Bonjour, super article, ça donne envie ! A quelle periode y etais tu ? J’aimerais y aller entre le 1 et le 24 décembre mais j’ai peur du temps, les prévisions à long terme donnent plutot 25/27 nuageux (pas de soleil du tout) et quelques jours de pluies. Nous hésitons avec le mexique coté Tulum/yucatan ou les prévisions sont plutot 27/30 partiellement nuageux…
    Nous aimerions vraiment faire les bahamas mais pas sous un ciel moyen avec du froid ou de la pluie. Si tu peux m’indiquer quand tu y étais ? Merci!

  • Hello Elaura ! J’y étais en juin. J’ai renoncé à décembre justement parce que j’avais peur qu’il fasse froid, comme toi. Je ne saurais pas te renseigner sur l’hiver, je suis désolée !

Laissez un commentaire