Abonnez-vous
 
Français English Deutsch
 
14 juillet 2017    /    

Islande et Açores : soeurs volcaniques, jumelles cachées-

Islande et Açores, les filles de feu sur la dorsale Atlantique 

L’Islande et les Açores, les deux archipels perdus au cœur de l’Atlantique, à mi-chemin entre Europe et Amériques, font de plus en plus rêver les voyageurs. Mais peu de monde sait quel secret ces îles ont en commun. Situées sur la même dorsale, filles du même magma, l’Islande et les Açores sont des sœurs secrètes, l’une arctique, l’autre subtropicale, mais animées par la même magie.

A l’été 2016, j’ai visité successivement l’Islande, puis les Açores. Ce sont deux terres de volcans, d’éruptions cataclysmiques, de terre qui crache et d’eaux qui bouillonnent. Les deux archipels m’ont émerveillée, et les étranges analogies entre eux m’ont trotté dans la tête depuis. J’ai eu envie de vous reparler de ces îles, et de vous montrer combien elles se ressemblent. Et je voulais vous redire que les Açores, les sœurs subtropicales du pays des vikings, méritent bien qu’on les découvre.

La bouche de feu : la dorsale médio-atlantique

Je l’ai découvert très vite : les Açores et l’Islande sont sœurs. A force de voir la Terre si bleue et si verte, on oublie parfois quel cœur de feu bat dans ses entrailles, et quels cataclysmes président à la naissance des mondes. Nombre d’îles sont des filles du feu, crachées par les fissures brûlantes qui courent au milieu des océans. A des milliers de mètres sous la surface des eaux, la carapace de l’Atlantique se craquèle. La plaque tectonique européenne s’éloigne de la plaque américaine, et une longue faille court dans les profondeurs de notre océan familier. On l’appelle dorsale médio-atlantique : celle du milieu de l’océan. C’est une des zones sismiques et volcaniques les plus actives de la Terre, avec la ceinture de feu du Pacifique (celle qui a donné naissance aux volcans d’Hawaï). La faille médio-atlantique est quant à elle la mère de deux familles insulaires : l’Islande dans les eaux glacées de l’Europe du Nord, et les Açores à des latitudes plus amènes.

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Au coeur de l’Atlantique, la dorsale. En haut, l’Islande, en bas, les Açores. Source

Voici un petit jeu des ressemblances entre Açores et Islande, aussi belles et aussi magnétiques l’une que l’autre

Les caldeiras fantastiques d’Islande et des Açores

Dans ces terres volcaniques, les stigmates des éruptions ont creusé des trous profonds : quand la partie supérieure d’un volcan s’effondre, le cratère s’ouvre sur une vaste béance qu’on nomme caldeira. En Islande comme aux Açores, les caldeiras s’emplissent parfois d’eau aux couleurs surnaturelles, et créent des lacs inouïs.

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Le cratère Viti au Krafla, dans le nord de l’Islande. Je rêve de découvrir une autre caldeira islandaise, la plus grande de toutes, au coeur des terres : celle du volcan Askja dans les hautes terres. (Ce cratère-là s’appelle Viti aussi.)

 

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Le lagoa do Fogo à Sao Miguel, Açores : une caldeira remplie d’eau.

 

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Le lac de Sete Cidades aux Açores, lui aussi façonné par le volcanisme.

 

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Couleurs fabuleuses d’une station géothermale dans le nord de l’île, Islande

 

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

La grande caldeira de Faial, Açores

Les littoraux de lave et les plages de sable noir

Là où les coulées des volcans ont atteint la mer, la lave au contact de l’océan a explosé en mille formations spectaculaires et dessiné des paysages apocalyptiques, roche à nu et mer immense.

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Le Capelinhos à Faial, Açores : paysage stupéfiant. Dans les années 50, une monstrueuse éruption a dessiné ce paysage lunaire et chassé des milliers d’Azoréens vers les Etats-Unis.

 

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Les orgues basaltiques de la merveilleuse plage de Vik, Islande

Et quand l’érosion a eu raison du magma, ce sont d’immenses plages de sable noir qui se dénouent sous les yeux des visiteurs.

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Somptueuse plage de sable noir au pied du Vestrahorn, Islande

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Plage de sable noir à Sao Miguel, Açores

 

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

La plage de sable noir de Vik, Islande

 

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Les Açores sont aussi célèbres pour leurs piscines de lave volcanique en bord de mer.

La terre vivante et l’eau qui frémit

En Islande comme aux Açores, la Terre est toujours bien vivante. Mares de boue bouillonnantes, fumeroles, sources chaudes témoignent de la réalité quotidienne du volcanisme. Je me suis surprise à aimer l’odeur forte et âcre du souffre, l’enfant mal aimé des volcans, à me tenir dans les vapeurs brûlantes et respirer à pleins poumons le souffle de la Terre.

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Mares de boue à Furnas, Sao Miguel, Açores.

 

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Mares de boue à Hverarönd, nord de l’Islande

 

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Fumerolles et sources bouillonnantes à Furnas, Açores

 

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

CHeminées sulfureuses à Hverarönd, Islande

 

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Source d’eau bouillante à Furnas, Açores. Détail amusant : certains restaurants les louent pour y bouillir leurs plats et proposer une cuisine « volcanique ».

 

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Geyser Strokkur en Islande. Heureusement pour les restaurateurs de Furnas, il n’y a pas de geyser aux Açores – aucun risque de voir les légumes rejoindre les étoiles.

 

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Aux Açores comme en Islande, les émanations volcaniques colorent la terre. Ici, lors de l’ascension du Pico aux Açores. Je sentais la terre respirer : elle était chaude, un souffle sulfureux s’échappait sous mes pieds…

Les sources chaudes accueillantes

Les sources chaudes sont la bénédiction des pays de volcans. Aux Açores comme en Islande, on trouve des « hot pots », sources chaudes au beau milieu de la nature, et de plus grands complexes basés sur la géothermie. En Islande, tout le monde connaît le Blue Lagoon, mais nous avons préféré son petit frère du Nord, moins bondé et moins cher, les Myvatn Nature Baths. Aux Açores, l’île des sources chaudes est Sao Miguel, et tout particulièrement la région de Furnas, où des dizaines de piscines naturelles tièdes et fumantes s’ouvrent au milieu des fougères géantes.

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Près du Lagoa da Fogo, un parc thermal très apprécié (Sao Miguel, Açores)

 

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Coucher de soleil épique au Myvatn Nature Bath, dans l’eau sulfureuse.

 

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Les eaux noires de la piscine du magnifique hôtel de luxe Furnas Boutique Hotel, Sao Miguel, Açores

 

Sources chaudes de Sao Miguel, Açores

Sao Miguel, paradis des sources chaudes, offre plusieurs possibilités de baignade volcanique

La profusion de fleurs sauvages

La terre volcanique est riche et fertile, et les Açores sont un fabuleux jardin au cœur de l’Atlantique. Les hortensias sauvages, plus opulents que tout ce que j’ai vu jusqu’alors, et la végétation subtropicale luxuriante sont un de mes souvenirs les plus marquants des Açores. Mais l’Islande est elle aussi étonnamment fleurie pour un pays en lisière du cercle arctique, avec ses champs de lupin à perte de vue et ses petites fleurs sauvages.

Islande et Açores : les soeurs jumelles

Jardins d’Akureyri, Islande

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Champs de lupin dans le sud de l’Islande

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Fleurs sauvages à Vik, Islande

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Hortensias des Açores

 

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Paysages idylliques de Faial, Açores

Les cascades d’Islande et des Açores

L’Islande est incontestablement le pays des cascades, et je leur avais d’ailleurs consacré un article : les plus belles cascades d’Islande. Pour la cascadomaniaque que je suis, c’est une grande déception de ne pas avoir vu l’île açoréenne des cascades, Flores, où elles chutent des caldeiras et s’ouvrent au cœur de la jungle. Je rêve de retourner aux Açores pour voir Flores.

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Les cascades d’Islande sont prodigieuses. Je pourrais vous en montrer dix mille, mais comme j’ai déjà fait un long article à ce sujet, je vous invite plutôt à aller le voir 😉

 

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Flores est décrite comme l’île des cascades parmi l’archipel des Açores. Ici la chute Poco da Alagoinha. (Photo de banque de données, je n’y suis hélas pas allée.)

Les arches de lave et les cavernes marines basaltiques

Qui dit lave, dit arches fantastiques et ponts noirs dans l’océan. On rêverait d’aller danser sur ces formations magmatiques qui excitent l’imagination… mais je me suis contentée d’entrer dans les cavernes qui s’ouvrent au cœur du magma.

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Arche de Faial, Açores

 

Arche sur la péninsule de Snaefellsnes, Islande

 

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Grottes marines magmatiques de Faial, Açores

 

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Caverne basaltique sur Snaefellsnes, Islande

Sur la route atlantique des baleines

Au cœur de l’Atlantique, nous sommes aux Açores et en Islande sur les chemins de migration des baleines, et ce sont parfois les mêmes individus qu’on retrouve dans les eaux arctiques, où elles se nourrissent de krill, et dans la tiédeur subtropicale, où elles font naître leurs bébés. Aux Açores, où elles ne sont plus chassées depuis les années 80, les baleines sont devenues confiantes, et on peut les approcher plus près encore qu’en Islande – mes plus beaux souvenirs de whale watching sont à Faial, aux Açores. Malheureusement, l’Islande chasse encore les baleines, une pratique à laquelle on a toutes les raisons écologiques et éthiques de s’opposer vigoureusement. Les baleines sont les plus beaux trésors des mers et comptent parmi les créatures les plus intelligentes et sensibles du règne animal. Elles vivent en famille toute leur vie, et tuer une baleine, c’est semer le deuil et le traumatisme chez tous ses membres, exactement comme dans une famille humaine : on a vu des baleines se laisser mourir de faim après que l’un des leurs ait été tué. Le plus triste, c’est que l’immense majorité des Islandais ne consomme pas de baleine : elles sont tuées pour satisfaire la curiosité des touristes ! Ne mangez pas de viande de baleine, mais prenez le bateau pour aller les admirer. « Meet us, don’t eat us ». Aujourd’hui, la communauté internationale et scientifique est unanime à vouloir étendre leur protection : ne croyez pas les restaurateurs qui vous disent que la chasse à la baleine est « gérée écologiquement » et « responsable », c’est un mensonge démenti par toutes les études.

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Whale watching aux Açores : un des plus beaux souvenirs de ma vie

 

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Fresque de baleines sur un mur à Akureyri, Islande

 

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

A Pico, les anciennes industries baleinières sont devenues musée de la baleine

 

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Départs de bateaux de whale watching à Akureyri, capitale islandaise de la baleine

Les grottes magmatiques au cœur des terres

A l’intérieur des terres aussi, les coulées de lave ont sculpté des cavernes fantastiques. A Pico, aux Açores, j’ai adoré l’immense tunnel de magma dont l’entrée s’est effondrée, laissant les visiteurs descendre au cœur de la coulée. En Islande, j’ai été très marquée par la Grjótagjá, que les fans de Game of Thrones connaissent bien : c’est la grotte de la première nuit d’amour entre Jon Snow et la sauvageonne Ygritte.

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Dans la Grotadja, la grotte de Jon Snow et Ygritte en Islande

 

Islande et Açores : les soeurs secrètes. Découvrez les ressemblances entre ces îles de feu, situées sur la même dorsale atlantique.

Fabuleux tunnel de lave à Pico, Açores

Le pays de Game of Thrones (et ça recommence !)

Peut-être avez-vous vu mon article sur les lieux de tournage de Game of Thrones en Islande : Jon Snow, la garde de la nuit, les sauvageons tournent leurs scènes en Islande, sur les glaciers infinis et au cœur des volcans couverts de neige. Plusieurs lieux de tournage sont facilement accessibles et vous permettent de vous plonger dans l’atmosphère épique de la série culte. A vrai dire, c’est un peu le prétexte de mon article : Game of Thrones recommence le 17, et je suis SUREXCITEE. Je compte les jours, je collectionne les œufs de dragon, j’ai établi un siège devant ma télé avec des lance-flammes pour me protéger des White Walkers. Oui, je suis une fanatique de Game of Thrones, j’assume. (Mais non, ne me croyez pas amoureuse de Jon Snow, mon seul amour était Khal Drogo et il est mort dès la fin de la saison 1, respectez mon deuil merci). Si vous êtes un lecteur régulier, vous savez que je suis une obsédée des lieux de tournage de Game of Thrones, au Maroc, en Islande donc, et à Séville. Il en manque encore à ma liste (Croatie, Irlande), et j’ai vu récemment un super article sur le « vrai » Mur de la série, qui est en Irlande, et sur ses reproductions dans le monde – c’est par là, mais attention, il y a des potentiels spoilers sur la saison 7, très excitants par ailleurs. (Personnellement, j’adore les spoilers, ça décuple encore mon impatience.)

 

Glacier Islande

Les glaciers d’Islande, lieu de tournage de Game of Thrones (y a pas de glacier aux Açores, je vous préviens tout de suite).

Bon, et vous allez me dire, les Açores dans tout ça ? Hélas, pas de lieux de tournage de Game of Thrones aux Açores, mais je n’ai pas arrêté de me dire que ça aurait pu se faire, car l’archipel (et notamment l’île de Pico) est célèbre pour ses dragonniers, des arbres crochus complètement délirants dont la résine est rouge vif – on l’appelle « sang de dragon ». J’ai complètement imaginé Daenerys et son armée d’Immaculés au milieu de ces paysages, et j’ai rêvé de cheval blanc et de créature écailleuse. Et vous ? Vous attendez avec impatience le retour de Game of Thrones ? Vous êtes déjà allés en Islande et/ou aux Açores ?

 

Dragonniers aux Açores

Dans la forêt de dragonniers à Pico, Açores

jardin aux dragonniers pico

Forêt magique

Mes autres articles de blog sur l’Islande et les Açores

J’espère vous avoir mis en appétit. Si vous voulez continuer votre exploration, c’est par là.

Les cascades d’Islande
L’Islande en hiver
Les sites vikings en Islande
Les lieux de tournage de Game of Thrones en Islande

Guide des Açores : pourquoi et comment aller à Faial, Pico, Sao Miguel

islande

Ca va être chaud bouillant. Mares de boue en Islande.

Je vous laisse, je dois faire des provisions alimentaires pour le retour de Game of Thrones lundi. On se retrouve très vite pour parler des Bahamas, de Douai, de Lille et de Chamonix. Abonnez-vous à la newsletter ?

cheval islandais

Au galop vers de nouvelles aventures. (Cheval islandais, une merveille !)

 

Islande et Açores : saviez vous qu'elles se ressemblent autant ? Les soeurs cachées, filles du même feu !

Epinglez moi !

Vous avez aimé cet article ?
Alors n’hésitez pas à le partager ou à l’épingler !

-


Pour suivre l’actualité d’Itinera Magica, aimez notre page Facebook
ou inscrivez-vous à notre newsletter


Merci pour votre soutien et à bientôt !

33 commentaires pour
“Islande et Açores : soeurs volcaniques, jumelles cachées”

  • Encore une fois je suis scotchée par la beauté des paysages! C’est superbe, tu me donnes tant envie d’y aller…

  • Merci Sam, je te le souhaite !

  • J’ai adoré ce billet et j’ai d’ailleurs recommandé ton site à ma petite soeur, qui est en train de programmer son voyage de noce… En Islande! Du coup, elle aussi est en train de parcourir ton blog 😉
    Bref, tu décris avec des mots sublimes une analogie que je ne connaissais pas… Je ne savais même pas où se trouvaient les Açores! Merci <3

  • Ah quelle belle idée de ta soeur ! elle va se régaler ! merci de lui avoir parlé de moi t’es adorable 🙂
    Merci pour ta présence et ta gentillesse, plein de bisous !

  • J’aime ce parallèle fait entre les deux îles… super thème pour visiter la même année en plus!

  • Merci beaucoup Anne !

  • J’avoue que dans cet article on se trouve transportés dans deux mondes magnifiques et presque surréalistes. Cette forte activité volcanique a crée des paysages grandioses ! Difficile de faire un choix, les deux sont sublimes ! Merci pour ce beau voyage ! A bientôt. Martine.

  • Merci Martine, ça me fait vraiment plaisir !

  • Super cet article, j’ai adoré le parallèle que tu as fait entre les deux destinations!
    J’avais un peu abandonné l’idée d’aller en Islande, car j’ai l’impression qu’elle est un peu « pervertie » par le tourisme de masse, mais j’ai tellement aimé les Açores que ça me donne envie de reconsidérer tout ça! 🙂

  • Non n’abandonne pas, vas y, même très aimée l’Islande reste magique, c’est comme Capri, le Grand Canyon ou les Caraïbes : oui, tout le monde y va, mais à raison, et tu sera scotchée malgré tout 😉

  • Oh que oui, j’attends le retour de GoT avec impatience ! (Moi aussi c’était Khal Drogo #RIP et Queen Margaery… #RIP)
     
    D’ailleurs, il manque aussi Malte. 😀
     
     
    J’ai vraiment très envie de découvrir l’Islande… Un jour, je l’espère. Il me faut vaincre cette peur de l’avion… (qui empire de jour en jour malheureusement, parce que j’ai extrêmement peur quand j’en entends un dans le ciel)
    Je veux sentir la Terre vivre sous mes pieds. Sentir sa chaleur. La voir respirer. Sentir son souffle. L’avoir, et la voir, devant mes yeux. ♥
     
    Merci pour ce bel article. Il fait rêver. Et tous ces hortensias… Aaaah.
    xxxx

  • Margaery ! je l’adorais ! je ne sais pas si tu as vu la série sur Henry VIII, elle jouait Ann Boleyn, je l’adorais aussi dans ce rôle, RIP bis, la pauvre – elle est abonnée aux rôles de reines belles, brillantes et un peu manipulatrices qui se font trucider !

    Il faut que tu fasses un stage Air France contre la peur de l’avion, ça marche super bien ! une belle idée de cadeau d’anniversaire;.. et après l’Islande sera à toi 😉 bon sinon tu peux aller en voiture au DK et en Islande en bateau, mais il faut que tu prévoies beaucoup de temps !

    Plein de bisous ma jolie CLémentine

  • les photos sont vraiment magnifiques en tout cas !

  • Merci beaucoup Max 🙂

  • C’est absolument magnifique !Ton article nous rappelle comme la Terre vit, tout comme nous, elles se transforme. J’aime bcp ton écriture !
    Les Açores me tentent beaucoup, l’Islande un peu moins (oh la frileuse !)

  • Toujours de belles images. Merci.

  • Natalie Dormer joue dans les ‘Tudors’ ? Il faut que je regarde du coup, héhéhé ! ♥
     
    Ah oui, on m’a déjà proposé de le faire, de nombreuses fois. Même des québécois m’ont conseillé de sauter le pas (c’était à un salon du tourisme, il y a quelques mois) ou sinon… de venir en bateau, haha.
    Même pour aller en Ecosse, je sais que ça serait plus pratique… Mais justement, même pour aller en Ecosse, incapable de monter dans cet horrible engin. J’en ai des frissons… Brrrrr.
     
    Je t’embrasse fort ma belle Alexandra ! ♥ xxx

  • Oui, la saison 2, elle est extraordinaire ! (bon, si je te dis qu’elle meurt à la fin, ça n’est pas un spoiler, hein 😉 mais cette montée en puissance tragique sur la fin de la série, et l’épisode de sa mort, m’a bouleversée. C’était Game of thrones avant l’heure, tu te fais arracher le coeur !)
    J’espère que tu pourras surmonter ta phobie, je comprends, moi j’en ai d’autres et ça paralyse, je le sais. En tout cas si tu veux qu’on parte quelque part ensemble en avion pour que tu aies moins peur (j’ai des super pouvoirs, j’ai dû prendre l’avion 50000 fois depuis toute petite et je suis toujours là, j’ai un bouclier magique ;)), ça serait avec joie. Je t’embrasse très fort et te dis à très vite <3

  • J’ai toujours voulu aller en Islande et voila que maintenant j’ai envie d’aller aussi aux Açores 😉

  • Je t’y encourage 😉

  • Absolument magnifique je suis conquise. Si l’Islande semble une destination très à la mode que l’on voit de plus en plus fleurir sur la toile, il n’en va pas de même pour les Açores, il est rare de lire des récits sur cette destination du coup je suis bien tenté de me pencher sur la question et rajouter celle ci sur ma todo-list. Merci 🙂 a toi

  • Merci Cécile pour tous tes commentaires adorables, ils me touchent beaucoup !

  • Haha non, en effet, pas un spoiler ! Tu m’as donné envie de regarder en tout cas. 😀
    J’avais joué une mini impro en cours d’Anglais, sur la vie d’Henry VIII. Juste génial (et je ne dis pas ça parce que j’avais des bonnes notes, hahaha).
     
    Oh, ça serait génial ! 😉 Il faut que je me soigne. Je sais qu’on peut le faire. Mais j’ai cette désagréable sensation du « il suffit que… ce soit le mauvais jour » et je me vois déjà coincée dans le ciel, à essayer de rendre ma fin moins tragique avec les masques à oxygène.
    Et là, je me dis : « ouais, tu l’as écrit, si ça se trouve, tu viens d’établir une prophétie, et tu ne peux plus y échapper ! »
    Hahaha. Incurable. Enfin… j’espère que si, quand même.

  • C’est hallucinant comme les paysages se ressemblent ! J’ai vraiment joué le jeu à essayer de deviner chaque fois où avait été prise la photo (sans regarder la légende évidemment :p), seul le ciel bleu m’a parfois permis de deviner plus facilement !
    Je ne connaissais pas bien les Acores, maintenant j’ai envie d’y aller !!!

  • T’as vu hein, c’est fou :-))

  • Et vive GOT ! Ravie de voir que tu es une inconditionnelle toi aussi 😉

  • J’ai appris beaucoup de choses dans cet article et je n’imaginais pas que ces deux archipels puissent être si semblables! Je note que c’est aux Açores qu’il faut aller pour voir des baleines de près.
    J’en profite pour te remercier d’avoir mis l’accent sur le commerce lucratif de cette espèce en Islande… La protection des animaux dans leur milieu naturel est un sujet qui nous tient particulièrement à cœur. Les blogueurs ont aussi cette responsabilité de sensibiliser leurs lecteurs, alors merci!

  • Merci beaucoup Maud, tu es adorable !

  • Tu me donnerais presque envie de regarder Game of Thrones avec ces paysages fantasmagoriques…

  • J’ADORE CET ARTICLE!!!!! Je crois franchement que c’est l’article que je préfère, parmi ceux de ton blog que j’ai lus! J’adore cette idée de parallèle! Non seulement tu me donnes envie de retourner en Islande pour revoir ce que j’ai aimé et découvrir la partie Nord, mais tu me donnes surtout envie de découvrir les Açores!!!! Tu avais déjà fait naitre cette envie avec ton article dédié aux Açores, mais là c’est encore pire, je crois que je vais vraiment l’envisager… Et je ne savais pas que toi aussi tu étais accro à GoT. Figure-toi que j’ai visité quelques sites de tournage moi aussi et j’y ai même dédié une rubrique sur mon blog haha!!

  • Ah t’es trop adorable Cindy, ça me fait vraiment plaisir que l’article te plaise ! Et toi aussi tu adores GoT ?? Mais comment j’ai pu ignorer ça !!
    Je vais réexplorer ton blog attentivement 😉
    Merci pour ton commentaire trop gentil, je t’embrasse fort

  • Réactions en vrac et souvenirs :
    « Couleurs fabuleuses d’une station géothermale dans le nord de l’île, Islande » : je pense que c’est à cet endroit là que j’ai senti pour la première fois vraiment l’odeur du soufre. Ca m’en a mis des hauts le coeur, mais j’avais adoré cette station géothermale, avec son eau bleue laiteuse et la fumée qui s’en échappait.
    « Plage de sable noir à Sao Miguel, Açores » : j’aime beaucoup cette photo, le contraste entre le noir et le bleu et le mouvement des vagues!
    « Coucher de soleil épique au Myvatn Nature Bath » : que de souvenirs 😀 et quelle merveilleuse photo <3
    "Champs de lupin dans le sud de l’Islande" : j'ai presque cru que c'était Betty qui avait fait la photo 😉 (c'est un compliment, elle est vraiment sublime, et j'aime les fleurs + le côté apocalyptique) ! mais elle penche un peu à droite ^^
    "Arche sur la péninsule de Snaefellsnes, Islande" : c'est sur la route d'Anarstapi, notre premier arrêt en Islande 😀
    Akureyri, je me souviens de ce village, et je crois d'ailleurs que c'est là, dans une station essence, que nous avons fait la photo d'un gros tag de whale watching !
    "Dans la Grotadja, la grotte de Jon Snow et Ygritte en Islande" je te l'ai déjà dit, mais j'adore cette photo. Quand je retournerai en Islande, je ne la manquerais pas ! 🙂
    "Au galop vers de nouvelles aventures" : j'adore cette photo ! Ton cheval ressemble à celui qu'avait Vincent, noir et sauvage, magnifique!
    J'ai beaucoup aimé cet article fait d'analogie, de liens, de ressemblance, c'était vraiment une excellente idée. J'adore les photos qui se ressemblent tout en restant très différente !
    A très bientôt <3

  • […] mais avec un climat tropical (d’ailleurs Alexandra pense la même chose et vous détaille tout ici) ou alors je l’imaginais aussi comme la Hawai d’Europe. Voilà comment Madère et les […]

Laissez un commentaire