Abonnez-vous
 
Français English Deutsch
 
6 octobre 2017    /    

Lavandes et rivières : un été en Haute-Provence-

Les plus belles lavandes de la Drôme, les miroirs blancs du Ventoux au cœur des Baronnies, la citadelle mythique de Sisteron, entre Durance et Buëch aux deux couleurs, l’Ubaye écumeuse et les curiosités du lac de Serre-Ponçon : je vous convie à un voyage or et mauve au pays de l’été. Ma belle haute Provence, celle où je suis née au milieu des garrigues et des vieilles pierres, est sans aucun doute une des plus belles destinations du monde pour savourer les heures de grâce estivales. Voici un petit itinéraire tortueux entre quatre départements que j’adore, Drôme, Vaucluse, Hautes-Alpes et Alpes de Haute Provence, au cœur des Baronnies et un peu alentours.

Road trip en Haute Provence : lavandes de la Drôme et des Baronnies, Sisteron, Serre-Ponçon. Blog de Provence

Lavandes et Mont Ventoux au coeur des Baronnies provençales

 

Road trip en Haute Provence : lavandes de la Drôme et des Baronnies, Sisteron, Serre-Ponçon. Blog de Provence

Sisteron, son rocher et sa citadelle

C’est un article un peu foutraque, où on fera des tas d’allers-retours, où on mélangera des lavandes et des raftings, des abbayes et des citadelles, avec une seule unité : la Provence, mon grand amour.

Où voir les lavandes dans la Drôme ? – plus belles lavandes de la Drôme provençale – visiter Sisteron – itinéraire haute-Provence – lavandes drôme provençale – photographier des lavandes dans la Drôme – itinéraire baronnies provençales – parc régional des baronnies provençales – voyage baronnies – plus beaux sites haute provence – que voir autour de Sisteron

Au pays des lavandes
Où voir les lavandes en Provence ? Plus beaux sites lavande Drôme Vaucluse Ardèche

C’est le privilège du Sud, l’or mauve de nos collines. Elle pousse loin des plages, sur les flancs escarpés et les hauts plateaux de la Provence intérieure, et a fait la réputation de notre territoire aux quatre coins du monde. Parfois, quand je rencontre des Asiatiques, je leur dis que je viens « du pays de la lavande », et je prends 12 000 points d’ego boost dans leur estime.  Je n’ai pu commencer mon été, début juillet, sans aller accomplir mon petit pèlerinage dans l’infini fleuri, avec toute la panoplie de la blogueuse à robe, chapeau et trépied. Voici une collection de lieux où voir la lavande en Provence.

Où voir de la lavande en Drôme provençale ?

Dans la Drôme

Les lavandes du plateau de Valensole

Qui dit « lavande » dit Valensole. Le plateau qui ondule violet au pied des montagnes est l’incontournable, la carte postale incarnée. Ce sont sans doute les plus beaux champs de lavande de Provence… mais je dois bien avouer à demi-mots que l’endroit est un peu victime de son succès, et qu’il y a autant de perches à selfie dans les champs que de brins de lavande, et qu’il faut faire très attention à ne pas écrabouiller un groupe de touristes en bus qui traversent la route comme s’ils étaient poursuivis par un tricératops. Je vais donc aller descrendo niveau tourisme, allant des lieux les plus connus aux plus confidentiels.

Road trip en Haute Provence : lavandes de la Drôme et des Baronnies, Sisteron, Serre-Ponçon. Blog de Provence

Valensole

Road trip en Haute Provence : lavandes de la Drôme et des Baronnies, Sisteron, Serre-Ponçon. Blog de Provence

Sur le plateau de Valensole

Les lavandes de l’abbaye de Sénanque

Sérénité abbatiale et papillons sur lavande : Sénanque, dans le Vaucluse, inspire une forme de perfection idyllique provençale. Si tu pouvais la faire infuser dans l’eau chaude, t’ouvrirais tous tes chakras d’un coup et tu foncerais au nirvana en moins de temps qu’il n’en faut pour dire « monastique ».

Road trip en Haute Provence : lavandes de la Drôme et des Baronnies, Sisteron, Serre-Ponçon. Blog de Provence

Les lavandes de Sénanque

Je me permets toutefois de signaler que nous avons deux autres abbayes dans le même style cistercien lumineux, Le Thoronet et Silvacane. Mais comme elles présentent le grave défaut de ne pas s’être dotées de lavandes so instagramables, elles ne figureront pas dans cet article (mais je les aime quand même).

Kaléidoscope de lavandes à Sault et Aurel

C’est le petit secret des hautes altitudes : ici dans les Monts du Vaucluse, les lavandes durent plus longtemps. Jusque début août, on peut espérer continuer de voir la vie en mauve à Sault, Aurel et Ferrassières. Traversez le Lubéron et remontez jusqu’à Sault, face au versant Est du Mont Ventoux, pour ses kaléidoscopes de lavandes de montagne.

Road trip en Haute Provence : lavandes de la Drôme et des Baronnies, Sisteron, Serre-Ponçon. Blog de Provence

Mosaïques de Sault

A Aurel, vous admirerez le combo « arbre sur champ de lavande » le plus pittoresque de la haute Provence, avec le village perché en arrière-plan.

Road trip en Haute Provence : lavandes de la Drôme et des Baronnies, Sisteron, Serre-Ponçon. Blog de Provence

Aurel

Road trip en Haute Provence : lavandes de la Drôme et des Baronnies, Sisteron, Serre-Ponçon. Blog de Provence

a

Mais les plus belles vues, elles sont dans ce champ sans nom, quelque part entre Drôme et Vaucluse, avec vue solennelle sur le géant chauve de Provence, le Ventoux, où un crépuscule jubilatoire m’a fait déclencher à la vitesse supersonique de 100 clichés par nano seconde.

Road trip en Haute Provence : lavandes de la Drôme et des Baronnies, Sisteron, Serre-Ponçon. Blog de Provence

Sublime crépuscule sur les lavandes du Ventoux

Les lavandes de la Drôme provençale, entre Grignan, Die et Nyons
Où voir des lavandes de la Drôme ? Meilleurs spots pour photographier les lavandes dans la Drôme

Sachez-le, amis de l’or mauve : tout le monde en Provence pense à Valensole et à Sault pour voir les lavandes, mais la Drôme provençale, merveilleuse et solitaire, vous tend les bras. J’en parle avec un chauvinisme tout particulier, car c’est mon pays : la Drôme provençale, c’est sublime et secret. C’est l’autre Provence, celle qu’on a gardée pour nous.
Où voir les lavandes dans la Drôme ? PARTOUT au sud du département. J’ai grandi à Donzère, en Drôme provençale, et je n’ai qu’à sortir de chez moi en juin/juillet pour la voir fleurir à tour de bras. Vraiment, sortez de l’autoroute à Montélimar Sud et partez dans n’importe quelle direction, vous verrez des lavandes.

Où voir des lavandes en Drôme Provençale ?

Ma Drôme chérie.

Mais voici quelques spots que j’affectionne particulièrement :

– Les champs de lavande au pied de la Garde Adhémar et de Grignan, pour la beauté du village perché noyé de pétales.

Où voir de la lavande en Drôme provençale ?

Grignan

– Le triangle montagnard entre la Roche Saint Secret, Bouvières et Saint Ferréol, pour sa verticalité : si vous voulez voir les lavandes pousser façon gratte-ciel en s’accrochant à la pente de toute la force de leurs petites racines, c’est the place to be. Manhattan des lavandes, c’est par là.

Où voir de la lavande en Drôme provençale ?

Près de Bouvières.

 

Où voir de la lavande en Drôme provençale ?

Verticalité violette.

– Nyons et ses alentours. Je n’ai pas eu le temps de faire des photos cette année, je suis passée après la coupe (l’été a été précoce, les lavandes ont été ramassées dès fin juin), mais Nyons est une ville sublime et les lavandes sont nombreuses. J’ai repéré cette année un endroit où je compte aller prendre de jolies photos en juin prochain : Venterol, autre ravissant village perché baigné de lavandes.

Où voir de la lavande en Drôme provençale ?

Près de Venterol

Montbrun-les-Bains, à quelques kilomètres de Sault. C’est la même zone de culture de lavande d’altitude qu’à Sault et Aurel, et la vue sur le Ventoux est superbe. Je n’ai pas eu le temps de consacrer à Montbrun le temps qu’il mérite, mais je me suis promis d’y revenir : c’est une zone thermale réputée et le village m’a paru absolument magnifique.

Où voir de la lavande en Drôme provençale ?

Montbrun les Bains.

 

Où voir les champs de lavande en Drôme provençale ? #drôme #lavande #provence #france

Epinglez moi !

Voir de la lavande : en Ardèche aussi ! où voir de la lavande en Ardèche – lavande drôme ardèche blog

Bon alors vous le savez, les Ardéchois, ce ne sont pas des Provençaux. Souvenez-vous du célèbre comté de Provence, notre Provence historique (et dont les gens comme moi sont bêtement fiers, comme s’ils avaient quelque chose à voir là-dedans et qu’ils descendaient du bon roi René en personne – c’est couillon, un patriotisme régional, mais c’est comme ça) : le Rhône était sa frontière occidentale. L’Ardèche, c’était des barbares, voilà.
Il y a toujours un petit dualisme régional ridicule, un peu comme Lyon vs Saint Etienne : les Drômois et les Ardéchois adorent se mettre mutuellement la pâtée au football et à la pétanque, et prétendre que de l’autre côté du Rhône, tout est déglingué et tout pourri. Mais maintenant, soyons honnêtes : l’Ardèche est sublime, et surtout, l’Ardèche méridionale a exactement le même climat et la même culture que la Drôme provençale. Trop de gens ignorent qu’en Ardèche aussi, on trouve de sublimes lavandes. J’ai toujours adoré la route qui mène de Viviers aux gorges de l’Ardèche, en passant par Bourg Saint Andéol et Saint Just : c’est une succession de vignes et de lavandes, avec la vue sur le Ventoux en toile de fond. A Saint Remèze, au milieu des gorges, vous trouverez même un musée de la lavande. C’est en Ardèche que je suis allée faire mes photos de mariage en juin dernier, dans un champ de lavande situé juste au sud de Viviers. Pourquoi suis-je allée chez l’ennemi héréditaire, vous allez me demander, alors qu’on a des champs de lavande partout dans la Drôme ? Très simple : parce que depuis l’Ardèche, on voit super bien la Drôme. Et que j’ai grandi pile sur les falaises qu’on voit en arrière-plan de cette photo, au-dessus du défilé du Rhône.

où voir de la lavande en ardèche

a

 

voir de la lavande en ardèche

Photos du mariage par Marion et Vincent La faute au graph, nos (excellents !) photographes de la journée.

a

Au cœur des Baronnies provençales : le parc naturel régional des Baronnies

Revenons maintenant à nos Baronnies provençales. Vous l’ignorez peut-être encore, mais c’est depuis 2016 un tout nouveau parc naturel régional à cheval sur 4 départements (Drôme, Vaucluse, Hautes Alpes, Alpes de Haute Provence) qui forment le cœur de la Haute Provence. Je suis folle de ce parc nouvellement créé, qui incarne vraiment le plus beau de « ma » Provence à moi, la Provence du nord, rocailleuse, ventée et bucolique, riche en plantes et en fleurs, façonnée par le talent agricole et artisanal des générations successives. (Nombre des photos ci-dessus, en Drôme et Vaucluse, ont été prises sur le territoire du parc : la lavande est son emblème.) Les six « villes-portes » qui en marquent les limites sont Dieulefit, Grignan, Sisteron, Valréas, Vaison-la-Romaine et Veynes. Je les connaissais toutes… sauf Sisteron.
Et cela tombe bien, car cet été, mon père y a loué une maison avec toute sa famille (mes oncles, tantes, grands-parents et cousins paternels), perpétuant la belle tradition méditerranéenne des grandes smalas où on est trente à table et où tout le monde finit dans la piscine en dansant la Macarena à minuit et demi. Entre deux repas pantagruéliques et chorégraphies entre cousins, j’ai eu le temps de visiter un peu, et ça valait le coup.

Road trip en Haute Provence : lavandes de la Drôme et des Baronnies, Sisteron, Serre-Ponçon. Blog de Provence

Sisteron.

Sisteron, deux rivières et une sublime citadelle

Ce qui vous frappe aussitôt en arrivant à Sisteron, c’est ce rocher monumental qui vous ramène aussitôt au cœur du jurassique. Vous voyez les plaques tectoniques qui s’écrasent, les Alpes qui jaillissent, la pression qui écrase la roche de toute part, qui la plie et la déforme comme un éventail de carton. Le Rocher de la Baume, c’est le premier fait de gloire sur le blason de Sisteron, la preuve indiscutable du caractère exceptionnel de cette cité entre Alpes et Provence. Mais la magie n’est pas encore épuisée.

blog Sisteron

Fascinant rocher de Sisteron, la Baume

Regardez la rivière qui coule au pied du rocher, et vous serez surpris par deux couleurs qui se frôlent mais ne se mélangent pas encore, deux tons de bleu-vert nettement distincts. C’est qu’à l’entrée de la clue de Sisteron, le Buëch vient se jeter dans la Durance, et que leurs eaux rechignent à se marcher. La Durance ainsi renforcée par cette rivière de montagne va irriguer toute la vallée… et parfois, l’inonder gravement. Pendant des siècles, ce cours d’eau fut si capricieux et destructeur qu’on disait que la Provence était frappée par trois fléaux : le mistral, la Durance et le parlement. Mais aujourd’hui, bien canalisée et apprivoisée, c’est une jolie rivière qui donne son nom à des savons et des sels de bain 😉

Road trip en Haute Provence : lavandes de la Drôme et des Baronnies, Sisteron, Serre-Ponçon. Blog de Provence, blog Sisteron

Le Buëch et la Durance se mêlent.

Mais ce n’est toujours pas fini. Regardez maintenant en face du rocher, ce qui se hisse à la même hauteur que lui sur la colline d’en face : la plus belle forteresse de Provence, la citadelle de Sisteron ! A l’époque d’Henri IV, quand la Nice et la Savoie n’étaient pas encore françaises, elle défendait les frontières du royaume avec panache – le roi disait qu’elle était l’une des plus puissantes de France. Elle a aussi joué un rôle considérable dans la reconquête du pouvoir par l’armée napoléonienne en 1815, on vous racontera tout ça lors de la visite. Pour moi qui suis moyennement branchée histoire militaire, c’est surtout la vue spectaculaire qui mérite absolument qu’on fasse le détour.
Sisteron est vraiment jolie, typiquement provençale avec ses ruelles ensoleillées, particulière avec cette ombre dorée du rocher qui la surplombe.

Road trip en Haute Provence : lavandes de la Drôme et des Baronnies, Sisteron, Serre-Ponçon. Blog de Provence, blog Sisteron

.

Road trip en Haute Provence : lavandes de la Drôme et des Baronnies, Sisteron, Serre-Ponçon. Blog de Provence

.

Road trip en Haute Provence : lavandes de la Drôme et des Baronnies, Sisteron, Serre-Ponçon. Blog de Provence

.

Road trip en Haute Provence : lavandes de la Drôme et des Baronnies, Sisteron, Serre-Ponçon. Blog de Provence

.

 

Road trip en Haute Provence : lavandes de la Drôme et des Baronnies, Sisteron, Serre-Ponçon. Blog de Provence

.

Nous avions loué pour trente personnes au Mas des cinq fontaines, un gîte luxueux avec une vue imprenable sur la ville. Il est également possible de n’y louer qu’une chambre, ou une partie du lieu. Certaines chambres sont assez hallucinantes, comme la suite du pigeonnier qui ressemble à un décor d’heroic fantasy, ou super confortables, comme la suite wellness avec spa. Je vous le recommande avec plaisir.

Road trip en Haute Provence : lavandes de la Drôme et des Baronnies, Sisteron, Serre-Ponçon. Blog de Provence

.

Road trip en Haute Provence : lavandes de la Drôme et des Baronnies, Sisteron, Serre-Ponçon. Blog de Provence blog Sisteron

Vue sur la citadelle depuis le Mas.

Road trip en Haute Provence : lavandes de la Drôme et des Baronnies, Sisteron, Serre-Ponçon. Blog de Provence blog sisteron

.

Road trip en Haute Provence : lavandes de la Drôme et des Baronnies, Sisteron, Serre-Ponçon. Blog de Provence

.

Découvrez Sisteron, sa citadelle mythique, ses deux rivières, au coeur des Baronnies provençales. #provence #sisteron

Epinglez moi !

Une randonnée au pays de Sisteron : la crête et le sommet de Géruen

J’ai beaucoup aimé cette randonnée jusqu’au sommet de Géruen (1880m), qui offre un panorama majestueux sur les pré-Alpes de Digne et toutes les Alpes du Sud, jusqu’au Mercantour. Pour la suivre, garez-vous au col de Font-Belle et suivez toujours les panneaux « Crêtes de Géruen », jusqu’à parvenir sur l’arrête. Le sentier est facile, malgré les 500 mètres de dénivelé, car il monte en lacets doux jusqu’à la crête – seule la dernière portion sur l’arrête est plus raide, mais la vue d’en haut à 1880m est la plus belle.

Blog Sisteron : rando de la crête de Géruen

.

Blog Sisteron : rando de la crête de Géruen

.

Blog Sisteron : rando de la crête de Géruen

.

 

Blog Sisteron : rando de la crête de Géruen

.

 

.

Que voir et que faire autour du lac de Serre-Ponçon ?

A la limite entre Hautes-Alpes et Alpes de Haute Provence, le lac de Serre-Ponçon est le plus grand et sans doute le plus célèbre des lacs alpins français. C’est un lac artificiel, créé pour contenir les crues meurtrières de la Durance, qui est aujourd’hui un plan d’eau magnifique pour la baignade, la voile, le paddle, le pédalo et toutes sortes d’activités nautiques. Serre-Ponçon, c’est un peu la mer des Alpes du sud, aussi bleue et brillante qu’elle. Il vous faudra deux bonnes heures pour en faire le tour complet, et les points de vue sont merveilleux.

Blog lac de Serre Ponçon

.

 

Blog lac de Serre Ponçon

.

Blog lac de Serre Ponçon

.

 

Blog lac de Serre Ponçon

.

Déjeuner au bord du Lac de Serre-Ponçon – restaurant avec vue sur lac serre ponçon

Malheureusement, les restaurants en bord de lac sont assez peu nombreux, ce qui est dommage car j’adore déjeuner au bord de l’eau. Mais j’ai fini par trouver mon bonheur dans un petit coin reculé sur la commune du Sauze-du-Lac : la Paillotte du Lac offre un cadre superbe avec vue sur la chapelle et location de paddles. Malheureusement, j’y suis allée par mauvais temps, mais j’y reviendrai !

Blog lac de Serre Ponçon

.

La chapelle Saint Michel, au milieu du lac – blog serre ponçon

Chaque barrage a ses martyres – à Serre-Ponçon, c’est l’ancien village de Savignes, noyé sous les eaux, dont n’émerge plus que l’église. La chapelle Saint Michel est située sur une île au milieu du lac. Vous pourrez l’approcher en bateau, pédalo ou paddle, mais vous n’aurez pas le droit d’y accoster.

Blog lac de Serre Ponçon

Chapelle

Les cheminées de fée du Sauze-du-Lac

Je suis tombée sur cette curiosité géologique réjouissante par hasard : les « Demoiselles coiffées », des cheminées de fée crées lorsque l’érosion a abandonné d’énormes blocs de pierre au sommet de pitons rongés. Cette forêt de champignons minéraux au-dessus des eaux bleues du lac est vraiment photogénique.

Blog lac de Serre Ponçon

a

Blog lac de Serre Ponçon

a

Rafting sur l’Ubaye

Moi qui adore le kayak, j’imaginais que j’allais adorer le rafting. Spoiler : en fait, sur l’Ubaye, c’est vraiment dur, surtout quand le niveau de l’eau est bas et que les rochers affleurent partout, que tu restes coincé tout le temps, que tu crains en permanence d’être aspiré sous un rocher. Bref, j’aurais voulu adorer, et j’étais un peu frustrée, même si le parcours est magnifique. J’aimerais bien réessayer sur une rivière plus en eau et peut-être, plus facile… car comme je l’ai appris à mes dépens, l’Ubaye est mythique pour sa difficulté sauvageonne !
Bon, l’Ubaye, elle se jette dans la Durance et après elle reste coincée dans le lac de Serre-Ponçon, alors elle fait moins la maligne, hein. Bien fait.

Blog lac de Serre Ponçon rafting ubaye

Un très joli passage tranquille, sans caillous, où j’ai pu sortir mon appareil photo (étanche, évidemment)

Blog lac de Serre Ponçon rafting ubaye

.

 

Blog lac de Serre Ponçon rafting ubaye

.

Dans la série merveilles aquatiques, j’ai raté un endroit qui a l’air merveilleux, les gorges de la Méouge, tout prêt de Sisteron. Cela me donnera une bonne raison de refaire un tour dans ce beau morceau de Provence…
Si vous voulez continuer votre exploration minérale et aquatique de cette région, je vous recommande vraiment mon article sur le Verdon, c’est un de mes plus beaux et cela va achever de vous convaincre que la Provence, y a pas mieux !

N’hésitez pas à vous inscrire à ma newsletter pour suivre mes aventures en Provence à ailleurs !

Road trip en Haute Provence : lavandes de la Drôme et des Baronnies, Sisteron, Serre-Ponçon. Blog de Provence

Epinglez moi !

Blog Provence – blog d’une provençale – itinera magica blog de provence – blog sisteron

 

Vous avez aimé cet article ?
Alors n’hésitez pas à le partager ou à l’épingler !

-


Pour suivre l’actualité d’Itinera Magica, aimez notre page Facebook
ou inscrivez-vous à notre newsletter


Merci pour votre soutien et à bientôt !

42 commentaires pour
“Lavandes et rivières : un été en Haute-Provence”

  • Génial cet article quelle richesse ! C’est beau ! On a voulu immortaliser les lavandes l’année dernière, elle venaient juste d’être coupées, la poisse, et comme chaque année ça change, c’ets mal barré :/

  • N’hésite pas à me demander, je me tiens pas mal au courant de l’avancée des moissonneuses batteuses !

  • Qui n’a rêvé de longues promenades au milieu de champs de lavandes en fleurs ?
    Facile à cultiver, la lavande nous offre son merveilleux parfum de soleil. Elle embellit nos paysages, tes photos magnifiques sont là pour nous le prouver. J’adore celles prises dans les champs de lavande, à l’occasion de votre mariage, SUBLIME ! A faire agrandir, pour garder un beau souvenir ! Comme tu le dis si bien, il n’y a pas mieux que la Provence, notre petit Paradis à nous ! Passe une bonne journée encore bien ensoleillée chez nous.
    Martine

  • Merci Martine, on l’a faite tirer celle là 😉 je t’embrasse fort !

  • Je ne connais pas du tout cette région et là il faut avouer que tu envois du lourd ! avec ce superbe article je vais devoir attendre au moins 20ans avant de retrouver un petit coin de champ tranquille sans touristes et perches à selfies :p

  • Ah Sarah t’es adorable ! viens chez nous !

  • C’est fou les photos que donnent ces champs de lavande de Valensole, tu m’étonnes qu’ils soient victimes de leurs succès, c’est tellement joli !!!! Et ce rocher de Sisteron m’impressionne chaque fois que j’en vois une photo, j’aimerais bien le voir de mes yeux!
    J’ai lu ton article en diagonale, par manque de temps aujourd’hui au travail. Mais je n’ai pas manqué tes photos de mariage : <3 <3 <3 !!!!!

  • Ah ah ça attire les yeux je sais ! Merci Cindy !

  • Quelle région magnifique ! Je suis absolument fanissime de Sisteron et des photos de ta randonnée. Celle-là, je veux la faire, je veux suivre tes pas et voir cette vue incroyable. J’en ai eu des frissons tellement j’aime ces reliefs majestueux !!!
    Je connaissais les lavandes de Valensole (qui ne connait pas ?) et Senanque, mais je trouve la photo où l’on voit Grignan à l’arrière plan tout simplement magnifique. C’est l’image que j’ai de la Provence depuis que je suis petit : des villages pittoresques, des paysages fascinants et des champs de lavandes qui, en une inspiration, te portent dans un autre monde.
    Merci pour cet article et pour toute ta section Provence que j’adore <3

  • Merci beaucoup Alexis, je suis d’accord, je ressens exactement ça. Merci beaucoup pour ma section Provence, tu sais qu’elle me tient à coeur !

  • Je ne connais mal la Provence mais à chaque fois tes articles me donnent envie d’y aller ! Peut-être un jour qui sait 🙂
    Et tes photos des lavandes sont sublimes, ma préférée reste celle de l’abbaye 🙂

  • Merci beaucoup Célia !

  • Que tes photos sont belles! J’avoue avoir un coup de coeur particulier pour la toute première avec ce magnifique coucher de soleil. Que c’est beau, un champ de lavande! Tu es la plus belle et la plus douée porte-parole de la poésie provençale. <3

  • Ca me touche tellement, je peux encadrer ton commentaire ?!

  • Ton article m’a fait tout droit replonger 8 ans en arrière, une fin d’été passée entre Diois et Buëch. Deux coins plutôt confidentiels, je crois que je n’ai jamais été aussi tranquille sur les chemins de rando (comprendre, je n’ai pas croisé un péquin) ! Je te conseille vivement d’aller aux gorges de la Méouge (j’en parle dans mon blog), c’est ma-gni-fi-que ! Idem pour Montbrun-les-Bains, classé parmi les plus beaux villages de France. Un coin que j’adore.

  • Les gorges de la Méouge, je regrette tellement de ne pas avoir eu le temps ! Montbrun est prévu :)) Je fonce sur ton blog voir ça !

  • C’est tellement beau! J’ai toujours voulu me balader en petite robe légère dans ces champs de lavande (ah fantasme Instagram quand tu nous tiens haha)

  • oui insta insuffle l’envie 😉

  • Merci pour cette grande et belle balade : des lieux que je connais bien, d’autres où je suis seulement passé en me promettant d’y revenir et d’autres enfin que tu me fais découvrir en éveillant une belle envie d’aller y faire un tour prochainement. La haute Provence m’attire beaucoup, elle est à l’ecart des routes de grande migration et c’est un bonheur d’y errer un peu au hasard.
    De bien belles images comme toujours.

  • Merci Alain, très belle journée à toi !

  • petit bonhomme avec les yeux explosé tellement c’est beauuuuuu

    t’as trop de la chance

  • trop mignonne merci <3

  • La lavande… C’est comme si je sentais l’odeur depuis mon canapé dans le fin fond de la Savoie 😀 Je me souviens de mes étés dans la Drôme avec des champs de lavande partout près de notre camping ! Je ne me lasse pas de cette odeur et de ces couleurs ! Et puis ta rando me donne trop envie ! le panorama est vraiment superbe !

  • Ah merci Adeline t’es adorable !

  • Magnifique tous ces petits coins !!! Ça donne envie de sy balader ! Encore une fois je me regale de te lire 🙂 je voyage avec toi en France et je m’en lasse pas!

  • Ah merci Laetitia !!

  • Magnifique ton article, les lumières du matin, du soir, en journée, les champs de lavandes resplendissent, plein de beaux moments que tu retranscris si bien. Nous nous replongeons dans de nombreux sites que nous avons visité cet été mais aussi des sites que nous n’avons pas eu l’occasion de visiter. Un magnifique retour dans ce bel été. Un hymne aux vacances, une invitation pour repartir 😉

  • Merci beaucoup, je sais qu’on se comprend !

  • J’ai beaucoup entendu parler de Valensole, mais je n’y suis jamais allée. Comme tu le sais, je fuis les gens 😉 et puis j’ai mes coins secrets pour les lavandes, avec le joli plateau au dessus de Malataverne <3
    Le lac de serre-ponçon me fait rêver par contre : même s'il est sûrement envahi en été, j'ai très envahi de me promener autour. Les couleurs sont sublimes.
    Et oh, je suis très surprise que tu n'aies pas adoré le rafting… Même si je suis sûre qu'en fait, c'était juste parce que l'Ubaye était trop dure à apprivoiser… La prochaine fois, on ira à Chamonix! 😉
    Pour les photos, qui sont toutes sublimes, mais voici mes préférées :
    – Sur le plateau de Valensole : j'adore cette photo de toi, et les lignes directrices. Superbe. Les perchistes ne prendront jamais d'aussi jolis selfies 😉
    – Sublime crépuscule sur les lavandes du Ventoux : je l'adore, cette lumière <3
    – Sisteron. : je la trouve un peu sombre, mais j'aime cette ambiance crépusculaire, et cette montagne dorée <3
    – Une randonnée au pays de Sisteron : la crête et le sommet de Géruen : j'adore cette série ! ça me rappelle les plateaux de mon Vercors!
    Je t'embrasse!

  • Merci beaucoup Marion pour tes commentaires précis et adorables, je les lis avec bonheur;
    Viens on retourne à Chamonix faire du rafting 😉
    Ah Malataverne ! ta photo était sublime, je l’adore…
    Je t’embrasse fort !

  • Ta drôme me fait pâlir d’envie à chacun de tes articles sur ta tendre Provence… On sent tellement l’attachement que tu portes à ta région, chaque mot et chaque photo me donne envie de courir te rejoindre là tout de suite <3 !!! Tes photos de Lavande sont tellement belles, le mauve, rose et doré se marient à merveille ! Je rêve de sautiller dans les champs (euh pas ceux avec les bus de touristes, plutôt ceux au calme dans la drôme : tu m'apprends d'ailleurs un truc !!! Je ne pensais pas que c'était si touristique… En même temps, je comprends leur succès, ces teintes et odeurs sont irrésistibles) !! Tes photo de Sisteron sont fabuleuses aussi, ce grand rocher avec ces petites maisons en bas, c'est superbe !! La vue du mas où vous étiez est canon !! Un article tellement bien écrit et renseigné, tu n'en finis pas de me bluffer !!!!! Bisous <3

  • Ma poulette, tu viens QUAND TU VEUX !!! je n’attends que toi !!

  • J’ai fait les premiers sites touristiques dont tu parles mais cette année-là, la lavande avait du retard. Il avait plu quasiment tout le printemps !
    Je n’ai donc pas été embêtée par les foules (loin de là) mais la pauvre lavande commençait à peine à violasser… Déçue, j’étais ! Alors en attendant de voir des champs entiers dans la Drôme, on a acheté 3 pieds et on les a plantés dans la jardinière de notre balcon pour patienter…

  • T’as bien raison d’en profiter à domicile :))

  • Magnifique, magnifique, magnifique ! Un beau pied de nez à l’automne ahah.
    Si à l’arrivée des beaux jours, j’en ai plus que ma claque de voir défiler 3 milliards de photos de lavandes, en octobre je trouve ça rafraîchissant entre deux feuilles d’automne et des photos de citrouilles 😉

    Le rocher de Sisteron a l’air incroyable ! Je n’y suis jamais allée… Parfois je me dis que je fais une bien piètre sudiste ^^
    Merci pour ce joli article et les belles dcouvertes.

    Vanessa

  • Ahaha l’avantage de publier un peu en décalé, je suis fraîche et in, je te srtirai l’automne en décembre ;))
    Sisteron est magnifique, je recommande ! des bises ! merci Vanessa.

  • Une splendeur!! Les couleurs sont magnifiques. Merci car tu me donnes envie de (re)découvrir la Provence!!

  • Merci beaucoup Céline, ça me fait très plaisir !

  • Les couleurs et la lumière sont magnifiques!

  • Merci Anne !

  • Quelle beauté la photo des lavandes et du Mont Ventoux au coucher du soleil ! La 2ème photo…j’adore !
    Gilbert

  • Je me répète mais depuis le temps que je rêve de voir ces champs de lavande… si j’ai l’occasion l’année prochaine je fonce ! 😉
    Superbe article comme toujours, et il y a tellement d’autres choses à voir dans le coin ❤

Laissez un commentaire