Abonnez-vous
 
Français English Deutsch
 
25 mars 2016    /    

Porquerolles, l’azur en hiver-

La plus grande des îles d’or, Porquerolles, enchante par la beauté exotique de ses plages et les visions saisissantes qu’offrent ses côtes découpées, à qui les flots patients ont arraché une myriade d’îlets effilés. C’est un paysage d’île au trésor, qui invite au rêve d’aventure, et que subliment les soleils d’hiver. Se rendre à Porquerolles hors saison, c’est conquérir l’île pour soi, retrouver la solitude et la magie sur la côte d’Azur. Voyage dans l’archipel d’Hyères.

Porquerolles, la plus grande des îles d'Hyères, enchante par ses plages paradisiaques et ses paysages d'île au trésor. Voyage sur la côte d'Azur sauvage.

Porquerolles, la plus grande des îles d’Hyères, enchante par ses plages paradisiaques et ses paysages d’île au trésor. Voyage sur la côte d’Azur sauvage.

Je l’ai raconté ici : je l’avoue, l’élue de mon cœur parmi les îles d’Or n’est pas Porquerolles, c’est Port-Cros. Sa découverte a été pour moi une illumination. Au cœur d’une des régions les plus touristiques de France, j’étais tombée sur un trésor sauvage, une île où les hommes ne sont tolérés qu’au compte-gouttes, sans véhicule, sans feu et si peu de constructions, et où des centaines d’oiseaux nichent au creux des falaises. L’enchantement était total. Superbe aussi, Porquerolles est cependant plus marquée par la présence humaine, moins farouche : ce n’est pas une île de solitude rugueuse et embroussaillée, contrairement à Port-Cros. Mais j’ai lu le bel article d’Anne-Lise sur le blog Besoin d’ailleurs,  et son récit et ses photos m’ont donné envie. Je voulais retourner à Porquerolles, cette fois en hiver, sans les joies de la baignade, mais pour le plaisir d’avoir l’île pour moi.

Porquerolles, la plus grande des îles d'Hyères, enchante par ses plages paradisiaques et ses paysages d'île au trésor. Voyage sur la côte d'Azur sauvage. I Itinera Magica

Porquerolles vue depuis les hauteurs.

Dès que mon arrivée à l’embarcadère de la Tour fondue, sur la péninsule de Giens, les couleurs et la lumière me semblent hospitalières et accueillantes – c’est comme si la mer voulait me récompenser de m’être levée tôt un dimanche, et d’avoir pris la route au lever du soleil. Encore une fois, je suis éblouie par l’éclat du ciel et des eaux de février : tout semble plus vif, plus frémissant qu’en été. La mer tremble, l’air est froid et mes yeux brillent, la journée sera magnifique.

Porquerolles, la plus grande des îles d'Hyères, enchante par ses plages paradisiaques et ses paysages d'île au trésor. Voyage sur la côte d'Azur sauvage. I Itinera Magica

La tour fondue.

Dans le port de Porquerolles où accoste le bateau, les couleurs semblent plus éclatantes encore, et je me mets à songer à Gauguin, comme si j’abordais à des rivages autrement lointains et dépaysants. C’est le charme des îles en hiver : l’inédit est restauré, et on tombe amoureux à nouveau.

Porquerolles

Port de Porquerolles.

 

Le port vu d'en haut.

Le port vu d’en haut.

Au bout du port, l’office de tourisme ouvre pour cinq minutes montre en main, le temps de fournir à tous les visiteurs débarqués du bateau la carte de randonnée, puis les portes se referment. Munie de mon viatique, je mets le cap vers la plage d’Argent, sous une allée de pins parasols dont les branches m’évoquent les ondulations des anémones sous les vagues. Je suis d’humeur maritime. Le chemin sent le sel et la sève.

En chemin, des cyprès et la lumière joueuse.

En chemin, des cyprès et la lumière joueuse.

 

Vilages et forts de Porquerolles.

Vilages et forts de Porquerolles.

 

Pins parasols.

Pins parasols.

 

Porquerolles, la plus grande des îles d'Hyères, enchante par ses plages paradisiaques et ses paysages d'île au trésor. Voyage sur la côte d'Azur sauvage. I Itinera Magica

Noeuds des branches.

J’ai lu que la plage d’Argent avait été élue plusieurs fois plus belle plage de la côte d’Azur. Je ne sais pas si on peut quantifier et classer la beauté du monde, mais je comprends aussitôt son attrait. Les plages de Hyères, de sa péninsule et de ses îles, partagent les mêmes caractéristiques qui les rendent irrésistible : un sable très clair et une profondeur très faible, ce qui rend l’eau parfaitement translucide, et permet de s’avancer très loin dans l’eau sans perdre pied, comme si on pouvait traverser l’océan sur un pont de sable, et retrouver l’Atlantide. Ces étendues de sable sans décrochage et sans submersion, c’est le tremplin du rêve. La Madrague à Giens, la plage du Sud à Port-Cros, la plage d’Argent à Porquerolles : toutes ont en commun ces caractéristiques idéales, qui me font adorer Hyères et ses villes voisines, comme Bormes-les-Mimosa et Le Lavandou. Avec sa forme d’anse en demi-lune, sa pâleur bleutée et les formations rocheuses qui la bordent, la plage d’Argent a de faux airs de Seychelles. Au loin, les rochers des Deux frères se dressent comme des lances au milieu des vagues.

Porquerolles, la plus grande des îles d'Hyères, enchante par ses plages paradisiaques et ses paysages d'île au trésor. Voyage sur la côte d'Azur sauvage. I Itinera Magica

Sublime plage d’argent à Porquerolles.

 

Douceur des vagues sans profondeur.

Douceur des vagues sans profondeur.

Retour au village, pour déjeuner au milieu de la vigne vierge et des façades acidulées.

Façades du village de Porquerolles.

Façades du village de Porquerolles.

 

A l'heure du déjeuner.

A l’heure du déjeuner.

Puis je reprends ma marche dans l’autre direction, le long de la plage Courtade et de la plage du Lequin, plus enrochées et abruptes.

Couleurs de Porquerolles.

Couleurs de Porquerolles.

Plage Courtade.

Plage Courtade.

 

Porquerolles, la plus grande des îles d'Hyères, enchante par ses plages paradisiaques et ses paysages d'île au trésor. Voyage sur la côte d'Azur sauvage. I Itinera Magica

Fort Ste Agathe vu depuis la plage.

 

Porquerolles, la plus grande des îles d'Hyères, enchante par ses plages paradisiaques et ses paysages d'île au trésor. Voyage sur la côte d'Azur sauvage. I Itinera Magica

Racines et rochers.

 

Criques rocheuses.

Criques rocheuses.

Sur les hauteurs trônent les ruines du fort de l’Alycastre, vestige du passé militaire stratégique des îles d’Or : à l’époque de Richelieu, elles sont l’avant-poste de la France en mer, les sentinelles lancées en première ligne pour défendre le continent. Toutes les îles d’Hyères sont jalonnées de fortifications imposantes, souvenir des temps de guerre et de conquête.

Fort de l'Alycastre.

Fort de l’Alycastre.

 

Fort de l'Alycastre.

Fort de l’Alycastre.

Silhouettes lunaires.

Silhouettes lunaires.

Je reviens vers l’intérieur de l’île, par le fort de la Repentance, occupé par des moines orthodoxes de l’ordre du Mont Athos, et par le chemin du Sémaphore. Au sommet des côtes se dévoilent quelques vues plongeantes sur le port et la plaine, et c’est alors que je comprends la beauté propre à Porquerolles. Elle n’est pas l’île sauvage et épineuse, contrairement à Port-Cros. Elle est l’île apprivoisée, avenante. Ses charmes sont plus doux, façonnés par la main de l’homme, qui a planté les vignes et les oliviers croissant sur les terres fertiles, et tracé les chemins lumineux au milieu des champs. Porquerolles, l’île fertile, rappelle les anciens temps de l’histoire des Îles d’Or. Les Grecs furent les premiers à les découvrir. Ce sont eux qui y tracèrent les lignes de ceps et y apportèrent les oliviers ; Porquerolles est le miroir de l’ancienne civilisation méditerranéenne, entre voiles et amphores. Les différentes cultures dessinent des aplats de couleur, que me révèlent le point de vue surplombant.

La pointe de l'île.

La pointe de l’île.

 

Chemins de fin d'après midi.

Chemins de fin d’après midi.

 

Fleurs de printemps.

Fleurs de printemps.

Le soleil descend peu à peu et le dernier bateau me ramène à la Tour fondue, usée par le vent et la marche, mais émerveillée par la chance que j’ai eue : une île à moi, par un dimanche radieux.

Port de Porquerolles.

Port de Porquerolles.

Sédiments sur le sol rocheux de l'île.

Sédiments sur le sol rocheux de l’île.

 

Oiseaux dans le ciel, parfum de liberté. Azur d'hiver.

Oiseaux dans le ciel, parfum de liberté. Azur d’hiver.

Office du tourisme de Hyères
Horaires des ferrys 

A suivre sur Itinera Magica : Innsbruck et le Tyrol, et surtout, l’Arizona ! Cet article est rédigé depuis l’aéroport de Detroit, où j’attends ma correspondance pour Phoenix… N’hésitez pas à suivre Itinera Magica sur les réseaux sociaux pour m’accompagner dans ce roadtrip américain…

Vous avez aimé cet article ?
Alors n’hésitez pas à le partager ou à l’épingler !

-


Pour suivre l’actualité d’Itinera Magica, aimez notre page Facebook
ou inscrivez-vous à notre newsletter


Merci pour votre soutien et à bientôt !

12 commentaires pour
“Porquerolles, l’azur en hiver”

  • Oh oui, j’ai aimé cet article ! Tout en douceur et en beauté – tes photos sont encore très belles, et ce bleu ! Tu me fais rêver. Et en même temps tu me fais réfléchir, chercher dans ma mémoire. Parce que tous les noms du Sud que tu évoques me sont familiers, mais je peine toujours à remettre des images sur les lieux. Avec tes articles, je voyage dans ma mémoire plus facilement.
    Merci pour ce joli partage, de quoi commencer ma journée tout en douceur. Et bon voyage aux US ! Profites-en bien, et ramène nous tout plein de souvenirs à coucher sur papier comme tu sais le faire si merveilleusement bien.

  • Je découvre ton adorable commentaire en revenant d’Arizona – merci, Julie ! N’hésite pas si tu passes dans le sud, je serais heureuse de t’aider à réactiver ta mémoire d’enfant, je serais heureuse de te montrer un petit coin de ma Provence adorée – je te promets une randonnée moins héroïque que celle à laquelle tu as survécu, au pays des Hobbits ! Passe une belle soirée

  • Une bien belle promenade… Ton texte est si doux, si mélodieux… J’adore, encore ! Quant-aux images, c’est presque un sans faute : elles sont toutes superbes ! La seule où j’ai trouvé un petit défaut est celle qui s’intitule « La pointe de l’île », et où l’horizon me semble pencher. Mais ce n’est qu’un détail, et cela n’enlève point la magie qui se dégage de tes clichés. Je te souhaite une belle soirée, à bientôt!

  • Merci de tout coeur, Marion, quelle joie de découvrir tes commentaires en revenant d’Arizona ! Tu as tellement raison pour l’horizon qui penche… sur le coup, je n’avais même pas remarqué (j’ai écrit l’article en pleines turbulences dans l’avion, c’est peut-être pour ça, mon sens de l’orientation était détraqué ;)), mais maintenant, ça m’apparaît flagrant ! On va dire que c’était la courbure de la Terre… Merci !
    Passe une belle soirée, à très vite !

  • Beautiful colours! Now it’s raining outside, so I’m dreaming of place like this one 🙂

  • Thank you! I am really glad you enjoyed that virtual tour of this little secret island!

  • Superbes photos. Vraiment magique ! Bravo !
    l’île est juste sublime hors saison. Nous le le moment qu’on préfère !
    Bravo
    Vous avez du talent !

    On partage sur la page Facebook de Porquerolles vendredi soir 17h17 précises ^^

    https://www.facebook.com/porquerolles

  • J’en suis absolument ravie ! Merci pour ce gentil message qui me touche beaucoup. J’aime les îles d’Hyères en toute saison, sauvages et solitaires l’hiver, douces et pleines de gens heureux l’été… Votre région est extraordinaire !

  • Merci pour ce magnifique reportage sur cette île chère à mon coeur qui est un peu dans mes gènes. Mon arrière grand-père étant militaire était gardien du fort de la Repentance et ma grand-mère a vécu toute sa jeunesse dans la maison qui se trouve à côté du fort. Et mon père a été capitaine du port, et c’est à cette période qu’a été construite la grande capitainerie. J’y ai passé beaucoup de vacances en été et j’ai très envie d’y aller faire un séjour en hiver.
    Très bonne soirée

  • Chère Evelyne,
    Merci infiniment d’être venue ici confier un petit morceau de votre histoire ! En vous lisant, je rêve d’en savoir plus, de prendre un café avec vous dans le port et de vous écouter raconter cette histoire ! Je suis fascinée par cette île, et votre famille doit la connaître par coeur, au fil de ses métamorphoses… Merci beaucoup pour ce gentil mot. Je serais ravie de vous revoir ici ! Bonne journée

  • […] les îles d’or : vous avez depuis le Lavandou des bateaux qui vous emmèneront directement à Porquerolles, Port-Cros ou Le […]

  • […] Porquerolles est la plus vaste et la plus célèbre des trois sœurs dorées. On se promène en vélo sous ses pins parasols, on sirote un pastis sur la place du village tellement typique, on flâne sur ses plages plusieurs fois élues plus belles d’Europe : la plage du Sud et la plage Notre-Dame. Porquerolles est la star de l’archipel, et je l’adore. Mais connaissez-vous les charmes des deux autres ? […]

Laissez un commentaire