Abonnez-vous
 
Français English Deutsch
 
11 octobre 2016    /    

Se perdre au coeur du Vercors-

Le Vercors, la forteresse aux mille secrets
Que voir dans le Royans Vercors?

Forteresse minérale, royaume du vertige, le Vercors fascine par ses panoramas solennels. Larges cirques auréolés de crêtes claires, routes creusées à même la roche, cascades bondissant des à-pics moussus : c’est un décor de tableau romantique, un paysage âpre et bucolique à la fois. On pourrait passer une vie à explorer le Vercors, ses sentiers escarpés et les méandres que trace l’eau bondissante. Pénétrer ses hauts contreforts, c’est entrer dans un monde que nos pas semblent décupler au lieu de le rétrécir, et nombreux sont ceux qui ont su y disparaître, cachés au creux de la montagne magique. que voir dans le vercors et le royans

Que voir dans le Vercors et le Royans? Randonnées secrètes, cascades émeraude, routes vertigineuses, patrimoine rare, découvrez les secrets du Vercors.

Les alpages de Font d’Urle, ou le Vercors du vertige.

La résonnance du beau nom de « Vercors » aux oreilles de l’histoire, vous la connaissez : le Vercors fut la terre suppliciée des résistants, la forteresse France imprenable. Je vous en parlais ICI, dans un article plus grave et douloureux. Mais aujourd’hui, je veux seulement vous raconter la beauté de cette contrée poétique, des marmottes et des cascades, des maisons suspendues au-dessus des eaux, des falaises crayeuses et des arrêtes tranchantes, et de l’eau qui ruisselle.

Que voir dans le Vercors et le Royans? Randonnées secrètes, cascades émeraude, routes vertigineuses, patrimoine rare, découvrez les secrets du Vercors.

Fontaines de Pont-en-Royans.

 

Que voir dans le Vercors et le Royans? Randonnées secrètes, cascades émeraude, routes vertigineuses, patrimoine rare, découvrez les secrets du Vercors.

Cascade au creux de Combe Laval

Pour moi qui ai grandi au sud de la Drôme, dans les plaines alluviales du Rhône, le Vercors était la contrée dangereuse et sublime, la montagne altière qu’on voyait se détacher au loin, quand on roulait vers le Nord, et dont les cimes abruptes m’attiraient comme le danger aimante le héros des livres d’aventure. Je suis bien loin de connaître tous les secrets de ce pays unique entre tous – mais ceux que j’ai vus m’ont fait jurer d’y revenir encore et encore. que voir dans le vercors et le royans

Que voir dans le Vercors et le Royans? Randonnées secrètes, cascades émeraude, routes vertigineuses, patrimoine rare, découvrez les secrets du Vercors.

Reliefs majestueux du Vercors.

 

Que voir dans le Vercors et le Royans? Randonnées secrètes, cascades émeraude, routes vertigineuses, patrimoine rare, découvrez les secrets du Vercors.

Routes effrayantes du Vercors.

Venez avec moi, nous entrons au cœur de la forteresse.

Le pays de Royans, sublime porte du Vercors

Entre Drôme et Isère, le pays de Royans est la porte qui ouvre sur les hauts sommets du Vercors, une contrée qui s’achemine vers les hauteurs, et que gouvernent les eaux. Le Royans, ce sont des villages infiniment pittoresques posés sur les eaux, tels que Saint Nazaire en Royans, que son aqueduc jeté au-dessus de la rivière Bourne a rendu célèbre. Si l’aqueduc date du XIXe siècle, les hommes ont peuplé cette région depuis la nuit des temps, et les grottes de Thaïs gardent les traces des Cro-Magnon. C’est un des multiples secrets du Vercors : ce réseau de grottes tracées par l’eau obstinée à travers le calcaire et le tuft, qui ont préservé loin de la lumière la mémoire du monde. que voir dans le vercors et le royans

Que voir dans le Vercors et le Royans? Randonnées secrètes, cascades émeraude, routes vertigineuses, patrimoine rare, découvrez les secrets du Vercors.

Saint Nazaire en Royans.

Remontons la Bourne jusqu’au village que je préfère dans le pays de Royans, Pont-en-Royans, le village qui a trouvé mille manières de déclarer son amour à l’onde vive.

Que voir dans le Vercors et le Royans? Randonnées secrètes, cascades émeraude, routes vertigineuses, patrimoine rare, découvrez les secrets du Vercors.

Pont-en-Royans, mon coup de coeur dans le Vercors

Des fontaines somptueuses peuplent les rives de la Bourne, le Musée de l’eau la loue dans tous ses états, et les maisons l’aiment tant qu’elles se penchent dangereusement au-dessus de la rivière, comme si elles voulaient y plonger. Ces maisons suspendues au-dessus de la Bourne font la renommée de la ville, et souvent, quand je vois des photos d’autres endroits magnifiques où on trouve ce genre de constructions acrobatiques qui défient le vertige, comme les Cinqueterre ou la Côte Amalfitaine, j’ai une petite bouffée de chauvinisme : chez nous aussi, dans ma région, nous avons des architectes funambules, des gens qui rêvaient de vivre sur la pointe des pieds au-dessus de l’eau. que voir dans le vercors et le royans

Que voir dans le Vercors et le Royans? Randonnées secrètes, cascades émeraude, routes vertigineuses, patrimoine rare, découvrez les secrets du Vercors.

Les iconiques maisons suspendues de Pont-en-Royans.

 

Que voir dans le Vercors et le Royans? Randonnées secrètes, cascades émeraude, routes vertigineuses, patrimoine rare, découvrez les secrets du Vercors.

Pont en Royans, ou l’amour de l’eau vive

que voir dans le Royans Vercors
Mon amie Marion, auteur du très beau blog La Faute Au Graph, a grandi dans le Vercors et connaît les beautés de Pont-en-Royans par cœur – et notamment les gorges qui se révèlent en remontant la Bourne, plus haut que le village, derrière le pont. C’est elle qui a pris la fabuleuse photo ci-dessous :

Que voir dans le Vercors et le Royans? Randonnées secrètes, cascades émeraude, routes vertigineuses, patrimoine rare, découvrez les secrets du Vercors.

Pont en Royans vu par la talentueuse Marion, La Faute au Graph

Combe Laval, le vertige au coeur du pays de Royans

Combe Laval. A lui seul, ce cirque minéral immense justifie qu’on aille se perdre dans le pays de Royans. Imaginez un immense amphithéâtre de pierre, profond de 4km et haut de 600m, coiffé de crêtes comme autant de vagues qui se brisent, où des falaises immenses encerclent le fond de la vallée comme une herse.

Que voir dans le Vercors et le Royans? Randonnées secrètes, cascades émeraude, routes vertigineuses, patrimoine rare, découvrez les secrets du Vercors.

Vue des hauteurs de Combe Laval

Une route spectaculaire a été creusée à flanc de falaise, et offre des vues fabuleuses sur la combe. C’est ici qu’on le comprend vraiment : le Vercors est un château fort, et de telles murailles préservent forcément quelque secret.

Que voir dans le Vercors et le Royans? Randonnées secrètes, cascades émeraude, routes vertigineuses, patrimoine rare, découvrez les secrets du Vercors.

Route surplombante.

Au fond, à l’ombre des montagnes dressées comme autant de guerriers, là où l’air est frais et le soleil s’aventure peu, ils se découvrent peu à peu. Les hommes qui vécurent ici furent toujours d’une trempe extraordinaire – des ermites, des mystiques, des acharnés. Ils ont tracé des routes dans la montagne, superposé les pierres de tuf pour bâtir les ponts qui désenclavaient un peu cette vallée profonde que l’hiver encerclait de glace. Le Pont des Chartreux, surplombé de la cascade de Frochet, témoigne de cette longue histoire.

Que voir dans le Vercors et le Royans? Randonnées secrètes, cascades émeraude, routes vertigineuses, patrimoine rare, découvrez les secrets du Vercors.

Eau bondissante sous le pont des Chartreux

 

Que voir dans le Vercors et le Royans? Randonnées secrètes, cascades émeraude, routes vertigineuses, patrimoine rare, découvrez les secrets du Vercors.

Vue depuis la cascade de Frochet.

Si on remonte le ruisseau qui court au fond de la vallée, le Cholet, on parvient à un endroit étrange et unique en Europe occidentale : le monastère Saint-Antoine-le-Grand. L’ordre monastique orthodoxe qui peuple le Mont Athos, en Grèce (un des endroits les plus reculés et mystérieux du monde), a fondé en 1978 Saint-Antoine, et choisi le Vercors pour y vivre leur idéal d’isolation solennelle. C’est dire combien ce pays est sauvage et beau, quelle solennité l’habite, pour que ces ermites sublimes le jugent digne d’égaler le Mont Athos !

Que voir dans le Vercors et le Royans? Randonnées secrètes, cascades émeraude, routes vertigineuses, patrimoine rare, découvrez les secrets du Vercors.

Monastère Saint Antoine le Grand. Hélas, il est interdit de prendre des photos à l’intérieur… mais croyez moi, c’est absolument fabuleux.

Il est malheureusement interdit de prendre des photos à l’intérieur du monastère, et je le regrette beaucoup, car c’est absolument sidérant. Je n’ai jamais vu ça en dehors de Russie, de Bulgarie, bref, d’Europe de l’Est : des murs de bois entièrement couverts de fresques et d’icônes, une Apocalypse à donner la chair de poule, un jugement dernier saisissant, un art iconique d’une beauté exceptionnelle, réalisé par un artiste russe. Croyez-moi sur parole, ce lieu mérite le détour…

En pratique : Saint Antoine le Grand est situé sur la commune de Saint Laurent en Royans et accessible en voiture uniquement – aucun transport en commun ne dessert les profondeurs de Combe Laval. Les horaires des visites varient selon les jours et la saison, consultez les ici .

Randonnée secrète dans Combe Laval

Voici maintenant la randonnée secrète, au cœur de Combe Laval : ne vous arrêtez pas à St Antoine, mais prenez le chemin qui longe le monastère sur la gauche, et remontez le cours du Cholet jusqu’aux cascades. L’eau jaillit de la paroi rocheuse après un long parcours souterrain, glaciale et empreinte des obscurités caverneuses, et cataracte en une série de piscines naturelles qui m’évoquent les « piscines des fées » de l’île de Skye, en Ecosse. C’est un lieu magique, où on imagine fées et elfes assoupis sur les mousses.

Que voir dans le Vercors et le Royans? Randonnées secrètes, cascades émeraude, routes vertigineuses, patrimoine rare, découvrez les secrets du Vercors.

Entrons au coeur de Combe Laval…

 

Que voir dans le Vercors et le Royans? Randonnées secrètes, cascades émeraude, routes vertigineuses, patrimoine rare, découvrez les secrets du Vercors.

A l’assaut de la cascade…

Pour les plus aventureux, l’épopée ne s’arrête pas au pied de la paroi : Combe Laval est un lieu d’escalade aussi dangereux que prisé, avec cette paroi immense, parfaitement lisse et raide…

Que voir dans le Vercors et le Royans? Randonnées secrètes, cascades émeraude, routes vertigineuses, patrimoine rare, découvrez les secrets du Vercors.

Paroi verticale de Combe Laval

 

que voir dans le vercors et le royans

La source du Cholet, au fond de Combe Laval : fin de la randonnée secrète

 

que voir dans le vercors et le royans

La cascade et la falaise

J’ai bravé le froid glacial, je me suis baignée dans les piscines du Cholet. Leur couleur profonde, leur éclat d’émeraude avaient une qualité presque hypnotique. Mais l’eau était plus froide que tout ce que j’ai connu dans ma vie. C’était comme sauter dans un bain de glace, et j’ai eu l’impression d’être transpercée par mille petites lames… que voir dans le royans vercors 

que voir dans le vercors et le royans

Baignade glaciaire dans les bassins de la cascade secrète…

En pratique : Cette randonnée est réservée aux personnes aguerries et empruntée à vos risques et périls, car elle est potentiellement dangereuse : il faut remonter la cascade, en escaladant les roches glissantes. Suivez le chemin qui part à gauche du monastère St Antoine le Grand en suivant la canalisation d’eau jusqu’au barrage, puis continuez en escaladant la cascade, jusqu’au sommet, jusqu’à la source du Cholet jaillissant de la Combe. Des voies d’escalade ont été aménagées pour ceux qui veulent s’aventurer ensuite à la paroi – mais je m’en suis bien gardée !

que voir dans le vercors et le royans

Fabuleuses piscines naturelles tout au long de la cascade

Les alpages de Font d’Urle

J’ai skié à Font d’Urle quand j’étais toute petite, en voyage scolaire. Pour nous, les Drômois de la plaine, cette station (située sur la commune de Bouvante) était le seuil du froid et de la verticalité, la première découverte du ski alpin et des paysages implacables de la montagne.
Des années plus tard, je l’ai revue à la fin de l’été, quand les troupeaux paissent encore dans les alpages.

que voir dans le vercors et le royans

Le calme des alpages de Font d’Urle – Chaud Clapier.

 

que voir dans le vercors et le royans

Troupeaux de mouton à Font d’Urle

Des chevaux et des moutons broutaient l’herbe épargnée par les arrêtes pierreuses. Plus loin, là où seuls les chamois s’aventurent, la montagne s’ouvrait et se plissait comme une lame fondue, révélant la profondeur des vallées du Vercors, et le dédale des cimes.

que voir dans le vercors et le royans

Le Vercors ouvre son coeur

 

que voir dans le vercors et le royans

Pays sauvage et âpre.

 

que voir dans le vercors et le royans

Arrêtes effrayantes du Vercors

J’ai vu des marmottes profiter des derniers dons de l’été. Je n’ai pas vu de chamois, hélas – mais on m’a promis qu’ils étaient là, tout près. Je reviendrai à leur rencontre…

que voir dans le vercors et le royans

Oui, il y a des tas de marmottes dans le Vercors !

Souvenirs d’autres randonnées en Vercors

Le reste n’est qu’un fouillis de souvenirs dans la mémoire d’un vieux téléphone, des instantanés au vol, des merveilles en vrac.

que voir dans le vercors et le royans

Au hasard d’une route, au coeur du Vercors

Je me souviens d’avoir traversé le Vercors par la route du sud vers le nord par la route d’Autrans. Par endroits, le paysage s’ouvrait en grand et de grandes étendues se révélaient quelques centaines de mètres sous nos roues – parapentes et deltaplanes s’élançaient vers ces contrebas faramineux.
Je me souviens m’être pris un sapin en skiant à Lans-en-Vercors, parce que j’avais détourné la tête pour regarder un écureuil qui sautait de branche en branche. La station était une petite merveille à l’écart des grands axes, à taille humaine et boisée.
Je me souviens d’être partie, à Villard-de-Lans, à la recherche du Pont de l’Amour, une balade merveilleuse à travers des forêts moussues et des clairières remplies de fleurs sauvages, jusqu’à une petite cascade au milieu des bois.
Je me souviens avoir été fascinée par les Grottes de Choranche, où une rivière souterraine a dessiné des décors d’une beauté rare, et où vivent des protées, des salamandres cavernicoles d’une étrangeté stupéfiante, lointaines cousines de l’axolotl qui ne vieillit jamais. Sous la terre, dans la lumière tremblante des eaux mouvantes, ces créatures des abysses révèlent leurs corps de dragon.

que voir dans le vercors et le royans

Collections d’instantanés du Vercors et du pays de Royans. En haut : la cascade blanche, à Ste Eulalie ; les crêtes au dessus de Choranche. 2e ligne : Combe Laval ; la cascade du Pont de l’Amour à Villard de Lans. 3e ligne : une clairière à Villard de Lans ; la route d’Autrans. 4e ligne : cascades de Choranche ; Combe Laval. 5e ligne : Grotte de Choranche ; Pont en Royans. En bas : Grotte de Choranche ; cascades de Choranche.

Je suis bien loin d’avoir tout vu dans le Vercors. Je n’ai vu ni les gorges du Nan, ni les Ecouges, ni la grotte de la Draye Blanche. Je sais qu’ici l’espace se dilate, que chaque caverne et chaque vallée semble ouvrir sur des profondeurs inconnues, que le massif est comme un espace-temps à part, où chaque randonnée est une descente dans l’inouï. Je sais qu’ici, la France est plus brute et belle qu’ailleurs, qu’un vent d’extraordinaire souffle sur les sommets. Je sais que je reviendrai.

Que voir dans le Vercors et le Royans? Randonnées secrètes, cascades émeraude, routes vertigineuses, patrimoine rare, découvrez les secrets du Vercors.

La cascade secrète, clef du mystère…

Et vous ? Connaissez-vous le Vercors ? Racontez-moi.

que voir dans le Royans Vercors – que voir dans le pays de Royans – que voir dans le Vercors – randonnées secrètes dans le Vercors – plus beaux sites Vercors – randonnées en pays de Royans – que faire dans le Vercors – que faire dans le pays de Royans – randonnée combe Laval – monastère saint antoine le grand – randonnée alpages font d’urle chaud clapier – plus beaux endroits de la drôme – secrets de la drôme – que faire dans la drôme – blog drôme – blog vercors – blog royans 

Vous avez aimé cet article ?
Alors n’hésitez pas à le partager ou à l’épingler !

-


Pour suivre l’actualité d’Itinera Magica, aimez notre page Facebook
ou inscrivez-vous à notre newsletter


Merci pour votre soutien et à bientôt !

20 commentaires pour
“Se perdre au coeur du Vercors”

  • Wahou!!! <3 C'est dingue! Je ne me doutais pas qu'il y avait de tels paysages dans le Vercors! Tes photos sont sublimes! Je pense que je vais très vite retourner faire une escapade par là bas! 🙂

  • Tu vas t’éclater si tu y vas, Marion 🙂

  • Y a pas à dire, c’est vraiment une belle région !

  • Tellement d’accord ! #chauvinisme 😉

  • C’est magnifique, et tes photos sont époustouflantes !!!!!!!! J’ai maintenant très très envie de découvrir Pont-en-Royans, les petites maisons à flan de falaise sont magiques !!!!!! Et ces gorges ! Un très bel article, j’etais allée à Saint-Andéol étant petite mais je n’ai pas beaucoup de souvenirs, il va falloir que j’y remédie !! Jolie photo de Marion au passage 😀 😀 !!! Gros bisous !!

  • Ah tu vas faire plaisir à Marion, Pont-en-Royans c’est chez elle (ses parents ont une boutique là bas), faudra qu’on se fasse une réunion de filles là bas 😉 Merci jolie licorne ! Passe une belle soirée et au plaisir de te lire très vite <3

  • Que de beaux souvenirs en lisant ton article : St Nazaire, Pont en Royans, Choranche… mais je regrette de ne pas avoir entendu parlé de l’abbaye et surtout de ces vasques de Combe Laval. En même temps, enceinte de 7 mois, je ne sais pas si j’aurais pris le risque de cette rando… Alors ça sera pour la prochaine fois !! Merci pour cette trouvaille !

  • Merci Marieke, j’avais adoré ton article sur le Vercors, notamment tes sublimes photos de Choranche ! Je mets le lien ici si quelqu’un a envie d’y aller y jeter un coup d’oeil, je les trouve magnifiques 🙂 => http://3m-travel.fr/pays-du-royans-vercors
    Mais pour la rando, surtout pas enceinte de 7 mois, c’est vraiment dangereux – hyper glissant et acrobatique. Ne regrette rien !

  • Ah oui, je connais le Vercors ! 😀
    J’habitais vraiment à côté.

    Et les Grottes de Choranche sont un de mes endroits préférés. ♥

    Là, grâce à toi, je découvre d’autres merveilles. Je sais où aller la prochaine fois que je descends ! 😉 xx

  • Oh, tu es originaire de la région, ou tu y as vécu quelques années ? Les grottes de Choranche sont magiques ! C’est un spectacle hors du monde. En Ardèche aussi, on a des grottes fabuleuses, Marzal et ses squelettes d’animaux préhistoriques, la Madeleine et sa rivière souterraine, Orgnac la somptueuse… j’adore.

  • Tes photos sont magnifiques!!!! Que la France est belle quand même…

  • Je suis tellement d’accord ! merci !

  • Cela fait si longtemps que je n’avais pas pris le temps de venir sur ton blog ! Et pour mon voyage de retour, je commence par le Vercors : mon chez moi, pour toujours. C’est une belle métaphore, parce que cela fait aussi trop longtemps que je ne suis pas rentrée, c’est un beau retour aux sources.

    Et on commence fort avec cette phrase « On pourrait passer une vie à explorer le Vercors » qui résume mon enfance, et encore ma vie d’aujourd’hui. Oui, on pourrait passer l’éternité à explorer le Vercors sans en découvrir tous les secrets…
    Je te remercie infiniment pour la citation, c’est un honneur pour moi que mon nom et l’une de mes photos figurent sur ton blog, j’en ai le rouge qui monte aux joues, tant je suis touchée par ton geste. Merci, je n’en trouve pas les mots. J’espère pouvoir trouver le temps de t’amener en personne explorer les Gorges et les falaises de la Bourne, de Pont jusqu’à la cascade blanche de Ste Eulalie (ma préférée du Royans).

    Pour les photos :
    – Reliefs majestueux du Vercors. : j’adore cette image, non pas pour la technique, mais pour ce qu’elle représente. C’est sans aucun doute mon cirque préféré du Vercors, photo prise ici de la magnifique route de Gorges de la Bourne, qui relie deux de mes endroits préférés au monde : Pont en Royans et Rencurel. J’ai des milliers de photos de cet endroit, de jour comme de nuit, plans larges puis resserrés sur la cascade…
    – Saint Nazaire en Royans. : j’adore ces deux photos, même si la qualité de l’image laisse à désirer (portable probablement ?) Je les trouve mille fois plus originales et en même temps mille fois plus représentatives de Saint Nazaire que les célèbres photos du bateau à roue sur la Bourne. J’aime les couleurs, le cadrage, la vision idyllique de ce village que j’ai eu la chance de découvrir à cheval…
    – Monastère Saint Antoine le Grand. : me crois-tu, si je te dis que je n’ai jamais visité le Monastère ?! J’ai du me rendre quelques fois étant plus jeune à Combe Laval, et je n’en ai que très peu de souvenirs. Pour moi, amoureuse d’églises et de lieux saints, je suis absolument sous le choc quand je vois tes photos, et que je me dis qu’un endroit pareil existe à quelques kilomètres de chez moi! Je veux y aller, je veux y aller, je veux y aller! Mais j’attendrais surement que la neige fonde, je ne suis pas sûre qu’il soit facile d’accès en hiver…
    – La source du Cholet, au fond de Combe Laval : fin de la randonnée secrète : merveilleuse photo, la plus belle de cet article. Je l’avais déjà vu, mais je la redécouvre avec encore plus d’étoiles dans les yeux : la couleur de l’eau, si caractéristique des rivières du Vercors, me donne des frissons. J’aimerai m’y téléporter, juste un instant, pour revenir ressourcée.
    – Le calme des alpages de Font d’Urle – Chaud Clapier. : j’aime beaucoup trop la première photo de cette série. C’est un peu comme de retourner en Islande tout en restant dans le Vercors. J’adore la lumière, le sujet qui fixe l’objectif et captive notre regard, et le calme environnant de l’image, qui apaise les esprits.
    – Le Vercors ouvre son coeur : magnifique panorama, j’adore <3
    – Oui, il y a des tas de marmottes dans le Vercors ! : c'est ce que je me tue à dire aux visiteurs l'été : non ce n'est pas les alpes et les marmottes sont plus farouches, mais elles sont bien là ! Il est, c'est vrai, d'habitude plus fréquent de croiser des chamois que des marmottes… La prochaine fois, je l'espère!
    – Collections d’instantanés du Vercors et du pays de Royans : j'aurais tant à dire sur toutes ces photos ! Des lieux qui me parlent mais dont je ne me souviens pas la localisation… Et la Cascade Blanche, la première image en haut à gauche, dont je te parlais plus haut. Elle se trouve à Ste Eulalie, et c'est un lieu superbe, que j'ai également découvert à cheval (il est possible de s'y baigner, et c'est incroyable).

    Le Vercors est la plus belle région du monde <3 (avec la Drôme Provençale, je le conçois 😉 )

  • Merci de tout coeur, Marion – parfois, je me dis que j’écris des articles juste pour lire tes commentaires ! Tu connais le Vercors mieux que personne et je voudrais continuer à l’explorer avec toi, découvrir ces chemins magiques dont tu parles, le voir avec les yeux du coeur, du tien, j’aurais l’impression d’entrer un peu dans ton enfance et de retrouver la magie de cet âge là, quand le monde est enchanteur ! A nos futures découvertes ensemble – je croise les doigts et je t’embrasse fort !
    Et merci pour la cascade blance à Ste Eulalie, j’avais oublié la localisation !

  • Tres jolie dear Alexandra!

  • Thank you so much my dear Arzo!

  • Hey! Wow, these photos are so wonderful! The landscape is beautiful, amazing! Thanks for this post and have a nice evening! Best wishes from matrei tirol ! Pia

  • Thank you Pia, I am so happy I could show you France! I love Tirol!

  • Bonjour Alexandra. Je connais très bien le Vercors. Nous y passions à chaque fois que nous nous rendions à notre petit chalet aux Adrets, près de la station des 7 Laux. (Prapoutel). Une route magnifiquement belle, mais que j’appréhendais à chaque fois pour son étroitesse. En camping car il ne fallait pas craindre de croiser des voitures, au risque de frôler les falaises ! La grotte de Choranche, avec sa rivière souterraine, j’en garde aussi un merveilleux souvenir, aussi, les Grands Goulets, que de coins magnifiques… Tes photos sublimes me font une nouvelle fois rêver ! Bon dimanche à toi. Martine.

  • Je vois qu’on partage l’amour de cette région sublime ! Merci Martine, j’en suis ravie !

Laissez un commentaire