Abonnez-vous
 
Français English Deutsch
 
21 février 2017    /    

La fête du slip et du mouflon-

Une histoire super romantique : Saint Valentin à Lindau et Bregenz, sur le lac de Constance

Lindau, Bregenz : une ville en Bavière, la seconde en Autriche, toutes deux voisines au bord du célèbre lac de Constance. Toujours en quête de destinations romantiques, nous avons choisi d’y fêter la Saint Valentin 2017. Mais une malédiction pesait sur nous : comme vous le savez depuis la semaine dernière, nous avons le don de foirer complètement nos Saint Valentins. Qu’en sera-t-il de l’édition 2017 ? Pourrons-nous nous envoler « loin de cette fatalité qui nous colle à la peau » ? Enfourchez vos mouflons et vos bouquetins, c’est parti.

Que faire à Lindau? Que faire à Bregenz?

mouflons pfänderbahn bregenz

On parle de moi ?

Le petit point sur notre vie franco-allemande

Comme vous le savez peut-être, je suis Provençale, Monsieur est Bavarois, et notre cœur est partagé entre ces deux régions sublimes. Me demander « Provence ou Bavière ? », c’est comme me forcer à choisir entre les fruits rouges ou le chocolat de la fondue, c’est trop déchirant. Du coup, nous sommes comme les oies sauvages, nous faisons des réserves de gras en hiver, ah non c’était pas le sujet, pardon. Je reprends : nous sommes comme les oies sauvages, nous sommes en migration régulière entre l’une et l’autre. Après quatre mois à Munich, nous revenions en Provence, et nous avons décidé de combiner le week-end de Saint Valentin avec un arrêt sur la route. C’est tombé sur Lindau et Bregenz, deux jolies villes au bord du lac de Constance, à la frontière de trois pays : Allemagne, Suisse et Autriche.
Nombre de destinations romantiques se trouvant au bord d’un lac, d’un canal ou d’une plus grosse masse aqueuse nommée océan, nous nous sentions sûrs de notre coup en misant sur l’option flotte. H2O = tu vas pécho.  Notre temps était limité, mais notre énergie romantique au summum. Idylle et amour à bloc.

Que faire à Lindau ? Que faire à Bregenz ?

Lindau, ça ressemble à ça.

Lindau en deux heures

Nous nous posons à l’hôtel, et j’essaie de choper la tablette de Milka du minibar. Mon cher et tendre, qui est aussi mon coach fitness autoproclamé, coupe court à mes manœuvres. J’essaie d’expliquer que c’est la Saint Valentin, soit LE JOUR OFFICIEL du chocolat, mais il me fait remarquer que ça fait un mois et demi que j’anticipe la Saint Valentin. Je boude trente secondes comme une sale gosse (« tu me trouves grosse, c’est ça ?! »)

Toute Lindau est belle, mais l’aimant à sérénades, l’endroit qu’on instagrame, c’est la partie qu’on nomme « l’île de Lindau » (Lindau Insel) : le quartier qui se trouve sur le lac, comme tu l’auras deviné, perspicace lecteur. On en fait le tour en deux heures sans problème, surtout quand il fait un froid de canard et qu’on trottine autour du lac comme un jack russell en goguette, essayant de cacher sa précipitation et d’avoir des conversations romantiques tout en multipliant la taille de ses enjambés par 1,6.

Que faire à Lindau ? Que faire à Bregenz ?

Ce monsieur en paddle mettait la honte à mes doigts grelottants.

Cela encourage à aller droit au but. L’endroit incontournable à visiter à Lindau, c’est le port. Côté terre, une superbe tour datant du 12 siècle, le Mangturm, qui était l’ancien phare. Côté mer, le nouveau phare, bâti au 19e, et l’emblème de la Bavière, le lion bavarois. (Remarque de mon Teuton de dulciné : « Franchement, j’ai du mal à vous comprendre, les Français. La plupart des pays choisissent pour emblème un animal qui a la classe : un ours, un lion, un aigle… Et vous, vous avez pris quoi ? Un coq. »)

Que faire à Lindau ? Que faire à Bregenz ?

Le joli port de Lindau, avec son lion bavarois (à gauche du phare).


Le port était ravissant, et noir de monde (retiens bien ce détail, lecteur) : à toutes les terrasses des cafés buvaient des gens heureux et qui faisaient semblant de ne pas se geler du tout sous leurs douze plaids. Un beau soleil d’hiver illuminait les thés aux fruits rouges, qui devenaient des Mister Freeze en quatre secondes.

Que faire à Lindau ? Que faire à Bregenz ?

« On est bien là, hein chérie ? » « Ouais, super à la cool sous mes moufles et mon thermolactyl, OKLM ! »

Suite de la visite express : A deux pas du port, en entrant au cœur des ruelles, vous tomberez sur l’ancienne mairie (Altes Rathaus), entièrement décorée de fresques et de trompes l’œil, la cathédrale, et une tour bizarre dont j’ignorais le nom, car j’avais trop froid pour enlever mes gants et chercher ça sur mon portable. La ville est superbe, mais pour tout savoir sur Lindau, cherchez donc un blogueur mieux thermo-équipé.

Que faire à Lindau ? Que faire à Bregenz ?

Un aperçu supersonique des rues de l’île de Lindau

Le point météo : avertissement général quant aux lacs de la région

Froid, soleil, je vous l’ai dit – il manque un élément à la scène. Le brouillard. Je m’étais déjà fait avoir au lac de Côme il y a quatre ans. Il faut croire que je n’apprends pas. Tire donc profit de mon expérience, cher lecteur : la région des grands lacs (Lac de Constance, Lac de Côme, Lac Majeur, Lac de Lugano…) est un nid à brouillard dès que l’hiver est venu.
Nous étions venus à Lindau pour apercevoir les Alpes enneigées entre le lion bavarois et le phare, comme sur les photos iconiques. Nous avons vu une purée de pois grisâtre. Et cela empirait d’heure en heure.
Le lendemain, lorsque nous avons pris en voiture le pont au-dessus du lac de Lugano, nous n’avons même pas vu le lac. Je vous le jure. « Tiens, le GPS dit qu’il y a un lac en dessous de nous. » « Possible, il y a peut-être aussi un tyrannosaure, Lady Gaga et Jésus Christ qui fait du paddle, de toute façon je ne vois rien à trois mètres. » On voulait pique-niquer au bord du lac, on a mangé des sandwichs dans la voiture à une station essence. Le brouillard, c’est la forme suprême d’égalité paysagère : le Grand Canyon, les Faraglioni de Capri et la banlieue nord de Novossibirsk y tirent exactement la même tronche (moche).
Mon cher et tendre, qui a fait des études de physique, me disait, très enthousiaste : « mais tu sais, c’est logique qu’il y ait du brouillard, c’est la condensation, avec ces vastes étendues d’eau, et l’inertie de l’eau qui… » J’étais ravie que notre débâcle météorologique fasse l’objet d’un exposé si convaincant, mais je lui ai suggéré (gentiment et amoureusement) de se la boucler, de calculer sa condensation et de faire l’itinéraire lui-même, la prochaine fois. Inertie de ses fesses, oui. Moi, je revois mes équations : « H20 = tu vas pécho » a été démentie par une équipe de chercheurs de Lindau le 14 février 2017, la nouvelle règle est « H2O = va-t’en vite et monte vachement plus haut ». Il va falloir gagner de l’altitude.

Brouillard sur le lac de LUgano

Brouillard sur le lac de Constance / Lugano / Côme.

Echapper au brouillard : la Pfänderbahn à Bregenz

Nous sommes donc passés au pays des panneaux verts et des châteaux pointus, l’Autriche. A 6 km de Lindau, c’est déjà Bregenz, sa voisine sur le lac. Le but ? Gagner les sommets en prenant la Pfänderbahn, une remontée mécanique qui vous emmène à 1022 mètres au-dessus du lac de Constance.
Bon alors, on est d’accord : normalement, quand tu montes au-dessus du lac de Constance, c’est pour avoir une vue sur le lac. Mais là, en fait, non. Tu as une vue sur une marée grisâtre qui ressemble à un feu de cheminée mal débouché. Inutile d’essayer de faire la photo « panorama du lac », c’est juste cinquante nuances de gris (sans le fouet). Mais toi, tu es au-dessus du brouillard. Les cimes enneigées sont au soleil, l’air est clair, les nuages restés dans la vallée. Je le répète pour ceux qui n’auraient pas pigé (ou qui, comme moi, ont mis 10 ans à comprendre) : en hiver, dans les pays froids, fuyez les vallées, prenez de la hauteur. On est mieux au sommet de la montagne qu’en bas.

Que faire à Lindau ? Que faire à Bregenz ?

Vue sur le lac de Constance (si si) depuis la Pfänderbahn à Bregenz

En plus, au sommet du Pfänderbahn, il y a un truc magique : le zoo alpin. Restez-la, amis des animaux sauvages. Moi non plus, je ne suis pas une inconditionnelle des zoos. Rien de pire que de voir des tigres réduits à faire du yoyo avec leur caca dans une cage aquarium de 15 m2. Mais ce parc ne m’a pas choquée. Il s’agit uniquement d’animaux alpins, cerfs, mouflons, bouquetins, chamois, marmottes, qui sont ici dans leur environnement naturel, en groupe et dans un bel espace. C’est une occasion fabuleuse d’apprendre à mieux les connaître.

J’ai donc pu constater que c’est la vérité, le bouquetin se gratte les fesses avec ses cornes géantes. J’ai été complètement fascinée par les mouflons, qui ont un look d’enfer avec leurs cornes latérales façon coiffure de Princesse Léia, et qui sont les survivants de la nuit des temps. Vous avez vu L’âge de glace ? Il y a cent mille ans, lors de la terrible ère glaciaire, les glaciers immenses ont recouvert toute l’Europe et des dizaines d’espèces sont mortes. Les mouflons n’ont survécu qu’en Corse et en Sardaigne (nota bene : lors de la prochaine réfrigération, tous à Bonifacio, suivez les mouflons !) Ils ont été ensuite réintroduits sur l’ensemble du continent… et ont donné naissance à nos moutons domestiques, par croisements et domestication. Le mouflon peut se reproduire avec le mouton, surtout quand le mouflon apporte des chocolats et fait le petit déj au lit pour la St Valentin. Je n’ai pas réussi à trouver le nom du bébé hybride – je vote pour moutonflon, petit patapon.
J’ai cherché les marmottes pendant 45 minutes en mode furtif, avant de me souvenir que l’hiver, la marmotte hiberne. (La veinarde.) Chéri s’est bien foutu de ma gueule, mais s’est abstenu de me signaler ma bourde durant ce long laps de temps. (C’était la vengeance de la condensation.) Et enfin, j’ai adoré voir les cerfs déployer leurs bois gracieux dans la lumière du soir.

Que faire à Lindau ? Que faire à Bregenz ?

Le truc incontournable à Bregenz : le parc alpin. Cerfs, mouflons, bouquetin qui se gratte les fesses, et marmottes.

Un cerf se démonte les cervicales en tentant d’attraper une branche, en vain. Chéri se fout de moi : « Tiens, on dirait toi quand je mets la tablette de Milka en haut de l’armoire ». J’hésite à re-bouder, mais je suis trop occupée à chercher les marmottes. (Elles ont peut-être un tuyau concernant le Milka.)

Que faire à Lindau ? Que faire à Bregenz ?

Mon alter ego.

Point pratique : la Pfänderbahn coûte 10 euros par personne, et pour ce prix vous avez l’aller-retour en remontée mécanique + l’entrée du parc alpin. Ça vaut vraiment le coup.

Nous avons attendu le coucher du soleil, jusqu’à ce que la boule dorée disparaisse derrière les montagnes, en nous gelant au dernier degré. Nous ne savions pas bien pourquoi, si ce n’est que c’est la Saint Valentin, et que c’était donc important d’assister jusqu’au bout à ce phénomène astronomique certes quotidien, mais divertissant. Nous avons donc vu les cornes des cerfs embrocher l’astre nourricier, et nous sommes redescendus sur Bregenz.

Que faire à Lindau ? Que faire à Bregenz ?

En exclusivité pour vous, un coucher de soleil

 

Que faire à Lindau ? Que faire à Bregenz ?

Cerf dans le soir

La fête du slip à Bregenz

Ne vous inquiétez pas, ce blog reste autorisé aux moins de 18 ans dans le paragraphe qui suit.

Là, on descend de la montagne et on parle de la supériorité des expériences sur les choses matérielles. C’est la minute philosophie. « Tu vois, une étude a prouvé que les expériences vécues rendent les gens beaucoup plus heureux que les objets qu’ils achètent. Voir un coucher de soleil au sommet de la montagne, c’est plus important que de s’acheter une nouvelle télé. » « Ouais, t’as grave raison chéri, d’ailleurs les objets matériels, moi je m’en fous complè… »

Et là, c’est le drame.

« Attends attends, ralentis ! Y a écrit Wolford, magasin d’usine ! »
Vous connaissez Wolford, la célèbre marque de lingerie de luxe ? Sublimes collants, bas, dessous, et vêtements d’intérieur hyper chics et de bon goût qui coûtent un bras ? Il se trouve que le siège et l’usine sont à Bregenz. Et qu’à côté de l’usine à soutifs et jarretelles, il y a le magasin d’usine, où tout est 25 à 75% moins cher que partout ailleurs. « Tu comprends, c’est une super affaire. Et puis c’est la Saint Valentin. »
C’est là que je découvre que la rue porte carrément le nom de « rue de Wolford » (Wolfordstrasse) et qu’elle est toute entière devenue… une gigantesque fête du slip. Il y a les concurrents de Wolford, les imitations de Wolford, les alternatives cheap à Wolford, etc etc. Une rue entière 100% lingerie, avec un nombre incroyable de magasins vendant des vêtements destinés à n’être (presque) jamais vus. C’est hallucinant. Vous ne pouvez pas faire deux mètres sans tomber sur un étalage de culottes de quatre mètres de haut. Voilà une super raison de fêter la St Valentin à Bregenz : y a du brouillard et des niba…, oh, pardon, j’ai failli me laisser emporter par la rime.

Le repas sur le port de Lindau

Je vous avais dit de garder l’info dans un coin de cervelet : à midi, le port de Lindau était animé, vivant, blindé. Nous décidons donc d’y retourner pour notre dîner romantique de St Valentin (ndlr : ce n’était pas le « vrai » soir de la St Valentin, le 14 février, mais deux jours avant). Nous bravons le froid des rues pour arriver au port et là… morne plaine. Tout est fermé, lumières éteintes, volets tirés. La peste bubonique s’est abattue sur Lindau en l’espace de trois heures. Il reste tout juste un resto certes très romantique, mais absolument hors de prix, auquel nous renonçons, et… une pizzeria. Avec une ambiance un peu « lounge », des canapés rouges et un immense lustre que je crains de voir s’écraser sur la tête des serveurs. Nous y partageons une pizza de St Valentin. C’est très bon, et ça n’a même pas le goût de St Valentin ratée. On est bien là, avec notre basilic frais et le souvenir des mouflons.
Si vous aussi, vous cherchez une pizza à Lindau : ça s’appelle Mona Lisa et je recommande.

Que faire à Lindau ? Que faire à Bregenz ?

Le port de Lindau, la nuit.

Le retour par les Alpes suisses

Au moment du check out à l’hôtel, la réceptionniste demande si nous avons pris des choses dans le minibar. Je rumine ma rancune en jetant un œil noir à Chéri : « Non, rien du tout, même pas la tablette de Milka. » Et là, et là… la réceptionniste ouvre son placard, et me tend une tablette. Cadeau. Joie au plus haut des cieux. Voici le nom de ce charmant hôtel pas trop cher où la réceptionniste est un ange descendu des sphères lumineuses sidérales : Hotel Garni Brugger, sur l’île de Lindau.

Nous avons choisi de rentrer à Aix-en-Provence par une route sublime : traverser la Suisse, puis la région des lacs italiens (Lugano et Como), rejoindre la côte à Gênes, remonter vers Nice, puis Aix. Comme vous le savez, toute la partie lacustre a été désastreuse, brouillard épais et visibilité zéro. Mais sur les routes sinueuses des Alpes suisses, nous avons vécu de fabuleux moments de grâce. Nous étions au-dessus des nuages, dans le soleil. A chaque virage, de nouveaux sommets effilés nous infligeaient des décharges de sublime alpin. La traversée du parc naturel de Beverin était une extase visuelle de tous les instants. Après la fête du slip, l’orgie de la rétine.

Parc de Beverin Suisse

Traversée du parc de Beverin : sublime, juste sublime.

Nous passons à Maienfeld, le village d’Heidi. Arrêt photo au village de Sufers, dont je n’avais jamais entendu parler, mais qui est une idylle helvétique parfaite : des statues de mouflons et de chamois (ouiii !), des chèvres naines et des poneys au pied de l’église, des chalets en bois et la neige, étincelante, ouatée.

Sufers Alpes suisses

Le village de Sufers ou le retour des ovins et caprins !

Je me mets en mode « planification de voyage ». L’été prochain, on ira camper dans les Alpes. Sans doute en Suisse, car suite à ce coup de cœur inattendu, je crois que je vais swiper à droite et proposer un rencard aux Alpes suisses. Cervin, Jungfrau, Susten, Saint-Gothard, Gstaad, vous me faites rêver. Mais aussi, encore et toujours, les Alpes françaises, allemandes, autrichiennes, italiennes et slovènes. C’est pourquoi je vous mets à contribution, chers lecteurs : parlez-moi en commentaire de vos coins préférés dans les Alpes ! Et si vous êtes blogueur, laissez-moi des liens vers vos découvertes ! Je suis accro, je collectionne les photos de mes nouvelles amours.

Alors, ma Saint Valentin 2017, réussie ou encore foirée ? Réussie, même si j’ai appris ma leçon brume et brouillard. Et pour le reste, c’est une nouvelle histoire d’amour qui commence…
Avec les mouflons.

Sufers Suisse

Et j’adore les chèvres, aussi.

Si vous voulez lire mes bêtises tous les vendredis, inscrivez-vous à la newsletter.

Que faire à Lindau et Bregenz ? Voyage humoristique sur le lac de Constance

Epinglez moi !

Que faire à Lindau? Que faire à Bregenz? Que faire à Lindau? Que faire à Bregenz?

que faire à Lindau et Bregenz – que faire à lindau – que faire à Bregenz – voyage sur le lac de constance – voir des animaux alpins à Bregenz – Pfänderbahn à Bregenz – bon plan wolford pas cher – blogueuse voyage allemagne – blog voyage bavière – destinations romantiques en bavière

Vous avez aimé cet article ?
Alors n’hésitez pas à le partager ou à l’épingler !

-


Pour suivre l’actualité d’Itinera Magica, aimez notre page Facebook
ou inscrivez-vous à notre newsletter


Merci pour votre soutien et à bientôt !

50 commentaires pour
“La fête du slip et du mouflon”

  • Elle est carrément réussie : t’as assisté à la fête du slip (et ça, crois-moi, ce n’est pas donné à tout le monde) !!! En plus, tu as eu une tablette offerte et ton chéri te fait des exposés de physiques quand t’as rien demandé… C’est génial, la prochaine fois, je vais essayer de la foirer comme toi ^^
    En tout cas, merci, tu m’as fait rire du début à la fin, j’ai beaucoup aimé cet article, bravo 🙂

  • Merci Alex, je retiens ton verdict avec grand plaisir ! 🙂

  • Mais tu m’as tellement cassée de rire encore une fois !!!! XD Vraiment énorme ton article, tu as une plume absolument géniale !!!!
    Tu m’as tuée notamment avec « H2O = tu vas pécho », notre emblème du coq (il a pas tort XD), ta fête du slip, du brouillard et des nibards, et bien d’autres!
    J’en rigole encore en écrivant mon commentaire! XD
    Bref, j’adore votre Saint Valentin, brouillard ou non ça avait l’air vraiment génial je trouve, et tes photos d’animaux sont superbes !!!

  • Cindy, tes commentaires sont comme du nutella sur mon petit coeur 😉 Merci beaucoup beaucoup !

  • Ca a l’air juste genial !!! Je connais tellement pas ce coin et tu me donnes tellement envie … puis tous ces mouflons ces petites chèvres la je suis faaaaan Ca y est je suis Amoureuse 🙂 Et la fete du slip c’est tellement énorme! Tous tes articles ont une originalité, franchement bravo! Tu me vends du rêve ! Des bisouuus !

  • Merci Kiki, ça me fait vraiment plaisir !

  • Haha, c’est tellement bien raconté que j’image tellement ton séjour (et ta tête quand la réceptionniste a sorti la tablette de chocolat) !

    Si tu cherches du côté alpes slovènes, je suis tombée amoureuse de Tolmin. La ville en elle-même est plutôt basique, mais elle accueille (en plus du meilleur festival de métal du monde à mon avis :D) de bonnes opportunités de balades dans des canyons/grottes dans les alentours. Elle est traversée par la Soca, une des plus belles rivières d’Europe qui a un beau bleu émeraude. Les photos sur google image ne sont pas truquées, elle est vraiment de cette couleur !

    Sinon un peu plus loin il y a le coin de Bled (ça ne s’invente pas !!) : j’y suis pas allée personnellement mais une amie y a fait un détour avant de me rejoindre en festival, et ses photos sont canons !

    J’espère retourner en Slovénie cet été, et cette fois pouvoir y rester un peu après le festival pour visiter, c’est vraiment THE place to be quand tu aimes la nature. C’est aussi le paradis des motards. Croisons les doigts pour que je puisse avoir des congés ^^

  • Merci beaucoup, Alexandra ! Tu me tentes vraiment avec la Slovénie, entre Alpes, métal (on est des métalleux, Mr Bavarois et moi, enfin surtout lui, moi je suis une poseuse ;-)), les rivières bleu émeraude… j’ai très envie de retourner dans ce pays que j’ai traversé trop vite. Je vais voir sur ton blog si on voit des bouts de Slovénie !

  • Je vois que notre périple dans les Alpes Suisse, t’a mis l’eau à la bouche, en espérant que le soleil sera au RDV, si vous y allez cet été. Oui, c’est vrai que les grands cols là-bas sont sublimes, en camping car c’est encore plus impressionnant. Lucerne est aussi une ville magnifique à voir absolument ! Jolie cette ville de Lindau sur le lac de Constance, mais c’est vrai qu’il ne faut pas être frileux pour y aller à cette période là ! Nous déjà, en Provence, ce weekend nous avions 18°, le printemps était déjà presque de retour ! Bonne soirée. A bientôt. Martine.

  • Oui Martine, tu m’as vraiment tentée avec la Suisse, tes photos sont juste SUBLIMES, je les ai adorées ! je te demanderai des conseils 😉

  • Elle est parfaite cette St Valentin 😃. Le brouillard ne résistera plus longtemps et tu auras droit à toutes les marmottes de la terre cet été 👍.

  • J’ai hâte, je les attends de pied ferme !

  • Merci pour le fou rire 😀

  • Merci Stephanie !!

  • Ah l’amour franco-allemand ! C’est tellement … Franco-allemand! J’ai tellement rigolé, merci pour ce moment (Non pas le livre!) Ta plume est génialissime tu le sais. Mais voilà, tu as encore réussi à me donner envie d’aller à Bregenz !

  • Je sais que tu me comprends, toi 😛

  • Ca a l’air vraiment sympas, je ne connais pas du tout ce coin et sous la neige ca a de suite beaucoup plus de charme

  • C’est un coin très chouette !

  • Tu nous fais merveilleusement voyager, avec des photos de rêves qui donne des envies de week-end !!!

  • Merci Catherine, ça me touche vraiment !

  • Oh, j’adore tellement te lire ! Tu me fais rire. ♥
    Haha, que de péripéties pour cette St Valentin 2017. Mais c’est ça qui laisse de beaux souvenirs aussi. 😉

    Aww, elle est trop mignonne cette petite biquette à la fin de ton article. Je fonds d’amour.
    Gros bisous Alexandra ! xx ♥

  • Merci Clémentine, tu es un amour, un rayon de soleil ! je t’embrasse fort

  • Mouahhahaa j’ai bien ri ! Et depuis le début de l’article, j’essaie de me souvenir où nous avons bien pu aller dans un zoo alpin également… je crois que c’était au Portugal mais ça m’étonne ! * Alzheimer quand tu nous tiens *

    l’année dernière, nous sommes allés à Innsbruck en décembre : je voulais à tout prix prendre les télésièges pour avoir la vue sublime sur la ville entourée des montagnes. Alors qu’en bas, tout allait bien, au sommet, c’était tempête de neige. Pas besoin de te dire qu’il n’y avait pas de… vue.

  • Au Portugal, sérieux ? ça m’intrigue !!
    Innsbruck, c’est magnifique mais euh… je compatis. La vue sans vue, c’est dur, je connais.

  • Quel article sympa et plein d’humour ! Mention spéciale à la case réservée pour la marmotte 😉 Ça va, finalement votre Saint Valentin a été réussie 🙂

  • Je l’attends de pied ferme, la marmotte ! Merci Betty, j’ai super hâte de lire vos aventures en Namibie !

  • Tu me fais toujours autant rire ! Enfin une Saint Valentin réussie 😀 Tu diras juste à ton homme que le chocolat, ça fait pas grossir :p

  • EXACTEMENT. Voilà

  • […] La fête du slip et du mouflon […]

  • Super article comme toujours ! Je me répète ! Je sais qu’avec toi je vais passer un bon moment, découvrir plein de choses que ce soit historiquement parlant ou de nouveaux endroits… La route que vous avez prise pour rentrer a l’air merveilleuse ! La Suisse est aussi sur ma liste, avec le nord de l’Italie et ses lacs et montagnes, et puis l’Autriche forcément… J’ai vu un reportage il n’y a pas longtemps sur le lac de Constance, du coup je l’ai rajouté sur cette « petite » liste 🙂

  • Merci Eloïse, je sais que tu partages mon amour pour les montagnes… un petit trip entre blogueuses dans les Alpes, ça mep lairait bien ! Merci pour ton gentil mot qui me touche beaucoup.

  • Super article ! Je me suis fendue la poire pendant toute la lecture !
    Je retiendrai les infos pour le lac de constance 🙂

    Sinon, j’aime beaucoup la haute-savoie française avec un gros coup de cœur pour Saint-Gervais et les Contamines. Mais le peu que j’ai vu des Alpes suisses a aussi l’air grandiose. Surtout le Val d’Hérens 🙂

    A bientôt !
    Claire

  • Merci beaucoup, Claire, pour les bons plans concernant les Alpes, je note précieusement 🙂 je suis obsédée des montagnes en ce moment !
    Merci pour ton gentil mot !

  • Une bien jolie aventure racontée avec beaucoup d’humour. Amusant c’est sûr !

  • Merci beaucoup pour ce gentil mot !

  • Je ne vais pas être super original, mais c’est que du bonheur à lire .
    Comme j’adore les sunsets, j’en ai pris plein les yeux …
    merciiiii

  • Rien que pour toi ma Chacha 🙂 merci !!

  • J’ai bien rigolé en lisant ton article, et puis je pensais être une des rares personnes à dire « la fête du slip », ca fait plaisir de voir que cette expression est utilisée par quelqu’un d’autre :p. C’est peut être parce que je suis aussi provençal ^^

  • Ah bon, le reste du monde ne fête pas le slip ?! Ok, Provence représente 😉 Merci Vincent !

  • Hahaha We are not Valentines Days fan and dont celebrate but if that would be the excuse to visit this incredible place, ill be the first one to celebrate hahaah Oh myyyy every single picture is just amazingggg…. have been dreaming of doing an Austria trip for a while now

  • But you’re such a romantic couple 😉 Ah ah I know you would love Austria!

  • Ho trop chouette cet article , j’ai beaucoup aimé le ton employé, c’est un plaisir de te lire 🙂
    Cette Saint Valentin a eu l’air sympa, et je suis d’accord avec toi, c’est le jour officiel du chocolat !

    Anthony & Noémie, blogueurs amoureux et facétieux sur notrecarnetdaventures.com

  • Merci de me soutenir 😉 et pour votre passage sympa par ici !

  • Plutôt belle Saint Valentin ! Très belle même ! En espérant que la fête du slip a su cassé officiellement votre malédiction!
    Je découvre votre blog, plein d’humour, j’adhère complétement !

  • J’avais lu cet article lorsque j’étais encore en stage mais je n’avais pas pris le temps de le commenter ; alors c’est parti !
    Tu fais preuve d’un humour toujours autant adapté, léger et délicat, mais recherché : j’adore. Tu le sais maintenant, Vincent et moi sommes de grands blagueurs, on aime l’esprit, les jeux de mot pourris et l’originalité. J’ai l’honneur de t’annoncer que tu réunis toutes ces catégories dans cet article, alors je ne peux que l’adorer !
    D’autant plus que 1/ la montagne et 2/ les animaux. Combo parfait!

    Pour les photos, beaucoup de sublimes dans cet article, ou en tout cas beaucoup qui me touchent personnellement…
    – On parle de moi ? : j’adore la compo et la position de l’animal, mais elle a l’air légèrement floue, c’est dommage… La prochaine fois, habille toi encore plus chaudement 😉
    – Lindau, ça ressemble à ça. : je ne sais pas si c’est un assemblage de photos, mais la partie gauche penche à droite alors que la partie droite m’a l’air « droite » justement… Sinon, j’adore la lumière hivernale, si douce!
    – Le truc incontournable à Bregenz : le parc alpin : la première en haut à gauche du cerf est superbe. Dommage qu’il ne regarde pas sur la gauche, ça aurait été parfait pour que l’image soit mieux équilibrée! 🙂
    – En exclusivité pour vous, un coucher de soleil : j’adore la montagne, j’adore les couchers de soleil. Alors forcément, j’aime ces photos!

    Merci pour cette édition 2017 de la Saint Valentin, j’espère qu’en 2018 tu ne t’obstineras pas à vouloir voir un lac et que tu nous proposeras un cocktail encore plus beau ! Je te souhaite tout l’amour que tu mérites! 🙂

  • Ah quel bon moment, merci !!! Moi je dis qu’elle était plutôt réussie ta Saint-Valentin 😉 Et comme toi, cet été nous irons aussi à la montagne, histoire de varier les plaisir… en revanche, toujours dans le coin de Megève mais cette fois-ci nous bougerons davantage !

  • Magnifique cet article !!! J’avais certes du mal à me concentrer sur tous les détails importants tellement je rigolais… 🙂 J’adore le style d’écriture que tu as…
    Et avec les photos, ça m’a bien donné envie de découvrir ces beaux endroits à l’occasion !!

  • Merci beaucoup, Candie, ça me fait vraiment très plaisir :-))

  • Tu n’arrêtes pas de mettre des petites blagues à droite à gauche ! c’est top ^^
    N’empêche ça avait l’air super sympa !

  • Merci Vanessa, oui je me suis éclatée 😉

Laissez un commentaire