Abonnez-vous
 
Français English Deutsch
 
11 avril 2020    /    

Souvenir de l’incendie de Notre-Dame-

Juste un souvenir personnel de l’incendie de Notre-Dame, que j’avais envie de partager avec vous ce matin…

Il y a presque un an, le 14 avril 2019, je suis allée à la Messe des Rameaux à Notre Dame de Paris.

Notre Dame avant l'incendie

C’était le tout dernier dimanche avant Pâques, et un moment très particulier pour moi, car j’étais catéchumène et j’allais être baptisée lors de la veillée pascale (dans l’église des Saintes Maries de la mer). J’ai vécu avec beaucoup d’émotion cette entrée dans la semaine sainte, en sachant que c’était ma dernière messe en solitaire avant de devenir pleinement chrétienne. J’étais seule ce jour là. J’ai pris un long moment après la messe, en silence et en prière, avant de quitter la nef.

En sortant de Notre Dame, j’ai pris ces quelques photos de la cathédrale sublimée par les cerisiers en fleurs. C’était un jour de printemps radieux. Paris était magnifique.

notre dame avant l'incendie
notre dame avant l'incendie

Le lundi 15 avril, je suis partie en reportage à Noyon, dans l’Oise. Le soir, je dormais sur une très jolie péniche, L’Elixir, au milieu des arbres fleuris. Le cadre était idyllique, la soirée très douce. J’étais seule sur mon beau bateau à regarder le coucher de soleil lorsque j’ai vu que Notre Dame brûlait.

J’ai suivi comme tout le monde, impuissante et bouleversée, la tempête de feu qui dévorait la toiture, l’effondrement de la flèche, la terreur de voir les deux beffrois s’écrouler, puis enfin une immense reconnaissance envers l’héroïsme des pompiers.

J’ai partagé ces photos sur les réseaux. Elles ont eu un succès qui m’a stupéfaite, notamment sur Twitter où elles ont été vues par des centaines de milliers de personnes.

Notre Dame avant l'incendie

Mais il y a eu aussi un retour de bâton. On me les a volées des dizaines de fois, d’autres se les sont appropriées et ont gagné de l’argent sans que je puisse faire quoi que ce soit – moi, je n’ai jamais vendu ces photos, je n’ai pas touché un centime dessus, il s’agissait de ma contribution très personnelle à cet événement historique. Des gens m’ont accusée de vouloir faire du buzz sur le drame. J’ai même eu droit à des complotistes bizarres me disant « quel hasard improbable d’avoir fait des photos juste la veille, vous saviez quelque chose ? »

Notre Dame avant l'incendie

Hier matin, j’ai regardé le sublime direct organisé par l’archevêque de Paris à Notre Dame. Pour la première fois, la cathédrale était rendue à un office. Nous avons entendu des textes de Claudel et de Péguy, des morceaux de Bach et de Gluck, et enfin le sublime Ave Maria de Schubert chanté par Judith Chemla. C’était une telle émotion de retrouver Notre Dame, Notre Dame où j’étais si souvent venue me réfugier durant mes études à Paris rue Saint Jacques, à deux pas d’ici, Notre Dame que je connaissais par coeur, de revoir sa nef noircie mais vaillante, son chœur debout dans lequel trônait la grande croix miraculée des flammes, ses rosaces, et le joyau du trésor, la couronne d’épines du Christ. Si vous n’avez pas vu ce très bel office musical, vous pouvez le retrouver ici : cérémonie du 10 avril 2020 à Notre-Dame.

Hier soir, j’ai regardé l’extraordinaire reportage La bataille de Notre Dame sur la gestion de l’incendie, haletant comme un film d’action. Des images démentielles et l’héroïsme pur des soldats du feu. On voit notamment comment le président et le chef des pompiers se sont mis d’accord, comme des chefs de guerre, pour envoyer 20 hommes et femmes dans la tour nord, en assumant le péril mortel, pour éviter l’effondrement de la cathédrale toute entière et sauver Notre Dame. Le replay est disponible quelques jours ici.

C’était un moment historique, et un moment très poignant dans ma vie de toute jeune croyante. Quelles étranges semaines saintes j’ai vécues à ce jour : la première débutant par l’incendie de Notre Dame, la seconde en confinement, suivant les offices à distance sur Facebook…
Pourtant, étrangement, ces épreuves ont davantage renforcé ma foi qu’elles ne l’ont émoussée, même si j’espère profondément, pour nous tous, que la Pâques 2021 sera plus sereine…

J’avais envie de partager cela avec vous aujourd’hui. De très joyeuses fêtes de Pâques à tous les chrétiens, et un très beau week-end à vous tous.

Vous avez aimé cet article ?
Alors n’hésitez pas à le partager ou à l’épingler !

-


Pour suivre l’actualité d’Itinera Magica, aimez notre page Facebook
ou inscrivez-vous à notre newsletter


Merci pour votre soutien et à bientôt !

10 commentaires pour
“Souvenir de l’incendie de Notre-Dame”

  • Merci pour ces jolis souvenirs… Je vais regarder le reportage avec plaisir !!

  • Merci Céline, oui, je pense qu’il va te passionner, il est vraiment prenant 🙂

  • Joyeuses Pâques à toi aussi !
    Ces photos sont magnifiques et rendent vraiment hommage à cette cathédrale …
    Même si l’incendie est toujours un peu impressionnant (et ouf, il n’y a eu aucune victime), c’est peut-être l’occasion d’ancrer ce monument dans un nouveau siècle, un peu comme une renaissance … 😉

  • Oui, je pense que Notre Dame sera aussi belle et resplendissante qu’avant, et que nous aurons eu beaucoup de fierté à la reconstruire 🙂
    Je t’embrasse, je te souhaite un beau dimanche de Pâques!

  • C’est un témoignage historique très émouvant. Merci de partager avec nous cette expérience mystique. Je ne savais pas que tu étais chrétienne. J’espère que tu nous en parleras un jour. Je t’embrasse.

  • Merci de tout coeur ma chère amie <3 J'en parle dans l'article sur les pèlerinages aux Saintes Maries de la mer, je raconte un peu mon cheminement vers la foi ! Mais on en discute avec joie quand tu veux, n'hésite pas, cela me fera plaisir de discuter avec toi 🙂 je t'embrasse affectueusement !

  • Merci pour ce reportage poignant, un bel hommage à Notre Dame de Paris. Comment ne pas éprouver une profonde tristesse devant cette tragédie ! Quelle désolation d’avoir vu partir en fumée ce symbole de la chrétienté en France. Les images terribles de l’effondrement de la flèche, de ce monument emblématique du patrimoine, resteront longtemps gravées dans nos mémoires. Il va falloir de nombreuses années pour la reconstruire à l’identique. Bon lundi de Pâques !

  • Merci chère Martine ! elle renaîtra de ses cendres, j’en suis certaine <3 Je t'embrasse !

  • Je crois que c’est ce genre d’événement qui marque à jamais, que l’on soit croyant ou pas. C’est un lieu identitaire.

  • Oui, je suis d’accord avec toi !

Laissez un commentaire


Explorez Itinera Magica

Consultez le profil de ItineraMagica sur Pinterest.