Abonnez-vous
 
Français English Deutsch
 
20 juillet 2022    /    

Au pays des lacs : superbe road trip dans le Jura-

Avez-vous déjà exploré les forêts et les lacs du Jura ? Admiré le coucher de soleil depuis le Belvédère des Quatre Lacs, joué avec les voiles vaporeux des Cascades du Hérisson, pédalé le long des lacs innombrables, goûté le comté et le morbier ou encore exploré le travail du bois, savoir-faire emblématique de ce massif forestier ?
Fin mai, Marion et moi avons découvert avec bonheur la région des lacs du Jura, entre road trips et randos, aventures outdoor et découvertes patrimoniales. Notre séjour nous a conduit à pied, à vélo, pieds dans l’eau ou fenêtres grandes ouvertes, le long d’une série de lacs exceptionnels, yeux forestiers d’un bleu profonds ouverts dans un écrin de sapins ou lagons riants de turquoise radieux, au milieu des cascades moussues et au-dessus de belvédères majestueux. Le Haut Jura est vraiment un pays lacustre, car ici d’anciens glaciers ont sculpté le paysage et se sont retirés en formant des combes et cavités où les eaux tendent des miroirs au ciel. Je crois que les lacs sont ce que j’aime le plus à la montagne – un peu de mer au cœur des cimes, une synthèse paradisiaque – et les paysages du Haut Jura m’ont éblouie.
Que voir et que faire dans le Jura ? Je vous propose trois jours de belles découvertes, avec des lacs par dizaines, des cascades, du VTT, de la cani-rando, mais aussi des insolites, entre pipes et escargots, des saveurs et des artistes. Entre sport et culture, paysages et patrimoine, partons ensemble pour une belle exploration du pays des lacs et des forêts

Que voir et que faire dans le Jura ? Blog sur un séjour autour des lacs du Haut Jura
Belvédère du Regardoir
Que voir et que faire dans le Jura ? Blog sur un séjour autour des lacs du Haut Jura
Belvédère des 4 lacs
Que voir et que faire dans le Jura ? Blog sur un séjour autour des lacs du Haut Jura
Vélo sur le lac de Clairvaux
Que voir et que faire dans le Jura ? Blog sur un séjour autour des lacs du Haut Jura
Comté, bleu de Gex, morbier, raclette du Jura

J’ai réalisé ce reportage en duo avec mon amie et binôme photographe Marion Carcel alias Foehn Photographie. Cette fois-ci, j’avais laissé mon Canon à la maison, et 100% des photos de cet article sont son œuvre ! Ensemble, nous formons un duo de photographes, blogueuses, créatrices de contenu passionnées de tourisme sous le nom d’Itinera Favonia.

Marion au belvédère des 4 lacs

Le belvédère des 4 lacs, l’incontournable du Jura

Celui-ci restera un souvenir exceptionnel entre tous : un coucher de soleil magique au belvédère des 4 lacs, un des plus beaux points de vue du Jura. C’est un incontournable absolu du Jura. Parfaitement orienté pour le coucher de soleil, il offre un panorama exceptionnel sur un paysage d’étangs et de sapins que le crépuscule transforme en tableau onirique.
Ce que j’ai préféré ? La vision de cette petite île sauvage perdue au milieu des flots, un îlot à la Peter Pan où on imagine Clochette saupoudrer les arbres de poussière de fée…
Notre plus beau coucher de soleil de ce début d’été !

Que voir et que faire dans le Jura ? Blog sur un séjour autour des lacs du Haut Jura
Que voir et que faire dans le Jura ? Blog sur un séjour autour des lacs du Haut Jura



Road trip au fil des lacs du Jura

Au coeur des lacs du Jura ! Notre séjour à Marion et moi a vraiment été rythmé par la farandole des lacs, bercé par leurs douces eaux allant du turquoise au marine. J’ai adoré ces visions, ces points de vue. Le premier jour, c’est en voiture que nous les avons arpentés, et en randonnée autour du barrage de Vouglans. Voici le chapelet de perles lacustres rencontrées ce jour-là.

Le lac et le barrage de Vouglans. Troisième plus grande retenue de France, ce barrage voûte est spectaculaire et crée un très beau lac oscillant entre turquoise et émeraude. A noter : la fresque éphémère de l’artiste Klaus Dauven sur la muraille. Elle a été dessinée… au karcher ! En partenariat avec la célèbre marque de nettoyage sous haute pression, l’artiste a utilisé les lances à eaux pour décaper la muraille et dessiner cette fresque que le temps effacera… Une vision politique au cœur des eaux claires.

Nous avons fait une petite rando, entre prairies et forêts, d’un point de vue à l’autre – mais les plus beaux points de vue sont accessibles en voiture sans souci.

Bonne adresse près du barrage de Vouglans : Le Galoubet à Cernon, un resto délicieusement rétro aux airs de route 66, repère de motards chaleureux, au très bon rapport qualité-prix.



Le belvédère du Regardoir. Un de mes plus grands coups de cœur ! La vue sur le lac de Vouglans est inouïe – à cet endroit-là, le lac turquoise prend des airs de Caraïbes jurassiennes, et les voiliers qui le traversent ont des allures de caravelles colombiennes.

Bonne adresse au Regardoir : Un resto-bar panoramique éponyme – Le Regardoir – se niche au-dessus des eaux turquoise et sa terrasse offre des vues somptueuses sur le lac – c’est là que la vue est la plus belle !

Que voir et que faire dans le Jura ? Blog sur un séjour autour des lacs du Haut Jura



Le lac de Chanon, très sauvage et couvert de nénuphars. Le nénuphar a toujours fait partie de mes fleurs préférées, j’étais aux anges d’en voir autant !

Que voir et que faire dans le Jura ? Blog sur un séjour autour des lacs du Haut Jura

Le grand lac de Clairvaux. C’est un des lacs les plus iconiques du Jura, un vaste océan montagnard aux rives douces abritant de nombreuses plages. On a adoré son allure de lagon tropical. La belle plage publique permet de se baigner, les eaux sont chaudes et douces !

Que voir et que faire dans le Jura ? Blog sur un séjour autour des lacs du Haut Jura

Les cascades du Hérisson, un site magique dans le Jura

Un endroit exceptionnel que Marion et moi vous recommandons très chaleureusement lors de vacances dans le Jura : cette série de 31 cascades sur le cours du torrent du Hérisson, une succession de visions magiques. Voiles de mariées, sauts de l’ange, larmes de fées, on rivalise de métaphores poétiques pour décrire le cours bondissant du Hérisson qui prend un malin plaisir à se décliner en une ribambelle de cataractes grandioses.
Le tour complet des cascades du Hérisson vous prendra environ 3h, une belle randonnée facile et une succession de panoramas majestueux. Nous n’avions malheureusement pas le temps de la faire en entier, nous avons donc juste foncé à la cascade de l’Eventail, impressionnante avec ses 65m de voile vaporeux ! Un vrai décor de contes, et on comprend aisément que les fées se soient installées…

Dormir aux cascades du Hérisson : une adresse de rêve, le Moulin des fées

Vous rêvez de vous abriter auprès des cascades du Hérisson ? Dans cette chambre d’hôtes de charme, Le moulin des fées, vous trouverez votre bonheur. Un refuge secret où se mettre au vert loin du tumulte, dans le bruissement des flots ! La première cascade du Hérisson est le Saut Girard, auprès de laquelle nous avons dormi dans un environnement magique au Moulin des fées, qui donnait directement sur la cascade. Cette chambre d’hôtes poétique et délicate vous plonge dans une ambiance sylvestre lumineuse… De la cascade à la baignoire immense et luxeuse, même lumière, même songe aquatique ! Des petites fées se cachent partout dans la déco et l’accueil est chaleureux. Quant au petit dej ? Opulent ! Une superbe adresse…

A VTT dans les forêts et lacs du Jura

Après un road trip et une rando pédestre, nous continuons notre exploration du Jura à VTT.
Dans notre découverte de la région des lacs du Haut Jura, Marion et moi avons passé une journée vraiment fabuleuse avec Julien de Jura Ride, moniteur de VTT à Clairvaux. Au guidon de VTT à assistance électrique vraiment performants, maniables et fiables, Julien nous conduit au cœur des secrets du Jura. Il y a des milliers d’années, les glaciers ont sculpté ce paysage, creusé les combes où poussent les sapins dessinant des forêts à la conte de Grimm et laissant derrière eux les lacs profonds et poétiques du Jura. Passionné de nature et notamment par les arbres, Julien nous raconte tous les secrets des hêtres, des frênes, des épicéas et des parasites qui les attaquent, de la vie, de la mort et de la renaissance de la forêt. Une immersion sportive et passionnante, au fil des cascades, des roches moussues et des étangs, avec en prime, une initiation à la conduite du VTT, avec des conseils judicieux pour franchir les petits obstacles, les montées et les descentes.

Notre plus grand coup de cœur ? Le si beau lac d’Etival, beau comme une enluminure des temps anciens…  

Notre fierté ? La montée au Col de la Joux, à 1035m, avec un panorama superbe sur la forêt jurassienne ! Une superbe expérience !

Et en plus, Jura Ride propose d’associer une visite gastronomique insolite à la rando.

Les escargots de Trémontagne

Au cours de notre randonnée VTT, nous avons fait une halte insolite et une rencontre très intéressante, celle de Laurianne, éleveuse d’escargots bio à 1000m d’altitude à Prénovel – les escargots de Prénovel. Moi qui ne connaissais rien à l’héliciculture, j’ai appris mille choses sur cet élevage original. A l’heure où 95% des escargots consommés en France viennent de l’étranger, et où certaines arnaques vous font passer des escargots turcs pour français, l’héliciculture française défend une tradition soignée et rigoureuse. Laurianne nous montre les naissins – jeunes escargots minuscules –, les antennes qu’on nomme en vérité tentacules, les escargots dextres et sénestres (selon que la coquille tourne vers la droite ou la gauche), la columelle qui est la colonne vertébrale de l’escargot, la râpe à verdure sur leur langue… Puisque l’escargot meurt sous 0 degrés, à moins de s’enterrer, Laurianne doit élever ses 200 000 escargots durant la période estivale, durant un bref de laps de temps. Elle nous explique que les méthodes anciennes pour faire dégorger les escargots (sel…) étaient inutilement cruelles, et que ses escargots, endormis par le froid, ne sont tués qu’endormis et anesthésiés, avant d’être cuisinés. Laurianne nous fait découvrir ses recettes à base d’escargot : quiches, terrines, escargots cuisinés dans leur coquille… un régal ! La visite vaut vraiment le détour, et la dégustation des délicieuses préparations maison de Laurianne pourrait même convaincre les plus récalcitrants ! Étonnant Jura…

Bonne adresse : Les burgers de Jurassic, cabanon en pleine nature qui sert l’été des burgers maisons et locaux délicieux.

Le lac des Rousses, douceur du Jura

Marion et moi avons vécu un autre coucher de soleil extraordinaire dans le Jura : celui au bord du lac des Rousses, dans une douce lumière dorée et les battements d’ailes des libellules, des moucherons et des papillons. Ce lac paisible est entouré d’une immense tourbière, vestiges d’anciens glaciers, et de jolis pontons de bois permettent de la traverser, au milieu des linaigrettes, jusqu’à un beau rocher qui s’illumine au crépuscule. La promenade est facile, familiale, et offre des paysages si apaisants. Des rochers offrent de beaux promontoires, et la lumière s’amuse des miroitements. J’ai joué à devenir, le temps d’une étincelle, l’ondine du Jura…

Une superbe adresse aux Rousses : Les Bellui’s

Une adresse à retenir absolument, cette superbe chambre d’hôtes au cœur du village des Rousses : les Bellui’s. Énorme coup de cœur pour cet hébergement de charme, à la fois très design avec ses vastes volumes, ses couleurs, son hamac suspendu, et très ancré dans le patrimoine jurassien – j’ai adoré les tavaillons de bois recouvrant le mur du lit, à l’image des maisons traditionnelles du pays qu’on garnit de bardeaux d’épicéa ! Je tiens d’ailleurs sur ces photos un livre sur la culture du bois dans le Jura, élément essentiel de ce pays de vastes forêts, où on affine le Mont d’or dans des sangles d’épicéa… L’accueil y était chaleureux et soigné et nous avons adoré cette soirée lumineuse. Une adresse magnifique !



La canirando dans le Jura avec Sentiers nordiques


A Prémanon dans le Jura, Marion et moi avons vécu une très bele expérience de canirando avec Damien, alias Sentiers nordiques.
Vous le savez, j’adore les chiens. J’ai à la maison ma chérie golden, Nevada, et son adorable fille australian retriever Rocaille. Elles me manquent en reportage (en attendant de les amener un jour?), et je suis ravie de pouvoir vivre une activité canine !
La canirando, c’est un concept génial, alternatif au chien de traîneau : vous randonnez en étant lié par un harnais à votre chien nordique, qui vous emmène plus loin ! Ça aide fort dans les montées, en descente vous pouvez le détacher si ça va trop vite, et surtout, il y a les câlins, le contact, l’expérience outdoor tellement enrichie par la rencontre avec les chiens et le musher. On a trouvé Damien génial : hyper passionné par ses 35 chiens nordiques, les connaissant par cœur, nouant des relations de confiance et de tendresse. Les chiens sont bien dans leur tête, équilibrés et sympas, et on prend vraiment du plaisir à être en pleine nature dans cette rando sportive où ça va vite ! On court, on explore le Jura, une belle expérience, été comme hiver (j’avais eu le bonheur de faire une canirando en hiver aux Gets).

Jura, terre de savoir faire


Dans le Jura, Marion et moi avons vécu de belles rencontres avec des producteurs et artisans passionnés.

A l’Atelier des Savoir faire, on célèbre non seulement l’héritage de l’artisanat jurassien traditionnel, avec notamment les tourneurs de bois, mais on encourage aussi la création contemporaine, avec une superbe exposition mouvante mettant en scène des artisanats méconnus (plumasserie, dominoterie, marbrure sur papier, émaillage sur lave…) et une pépinière de jeunes artistes.

C’est ainsi que nous faisons la connaissance de Corinne Janier, peintre et céramiste, qui nous montre comment le grès passe de la boule de terre à un superbe objet brillant, après avoir été tourné, cuit, émaillé, cuit de nouveau à 1200 degrés… J’adore la beauté de ces produits et le soin mis à chaque étape de leur confection.

La capitale française de la pipe? C’est Saint Claude ! La pipe, objet artisanal exigeant un bois de grande qualité et un travail très précis, ne pouvait naître que dans ce pays forestier. Chez Chacom, on fabrique des pipes haut de gamme avec beaucoup de minutie et de créativité. Ce qui nous a touchées, c’est de voir à quel point chaque artisan impliqué, comme par exemple l’ébaucheur, apportait sa touche de créativité, de liberté et de passion. Ce métier s’apprend sur le tas au sein des ébénistes, et perpétue une belle tradition artisanale française avec de très beaux objets ! Le show room boutique est superbe, et on nous a permis d’aller à la rencontre des artisans, ce qui a donné lieu à de passionnantes rencontres. Marion et moi ne sommes pas fumeuses et n’avons pas d’utilité à la pipe, mais nous sommes sensibles à la beauté de l’objet, à la puissante tradition qui le porte, et au savoir-faire minutieux des artisans rencontrés.

Jura, terre de saveurs

Connaissez-vous les trois fromages AOP du Jura, le comté, le morbier et le bleu de Gex? A la fromagerie de Lajoux, on les fabrique tous les trois de façon traditionnelle, avec le lait du jour, récolté chez les producteurs d’un cercle ultra local autour du village, et en s’organisant en fruitière – ce concept de coopérative fromagère a été inventé dans le Jura dès le XVe siècle, et se perpétue pour le bonheur des agriculteurs et des gourmands. Côté fabrication, on découvre la confection des fromages, toujours avec le lait du jour, dans des grandes cuves, les différentes étapes du processus, la dépose du champignon du bleu de Gex ainsi que les lettres Gex tracées dans la croûte, emblème du produit. Les trois AOP sont délicieux, et la raclette du Jura aussi. Une visite savoureuse au cœur des traditions.

Au resto Chez Feodor, on brasse des bières artisanales et on cuit les viandes et poissons au feu de bois dans un smoker, qui garantit avec sa cuisson très lente à l’étouffée une chair très tendre et savoureuse. Original et délicieux !

Chez La poêlée à Clairvaux, les spécialités du Jura se déclinent en bocaux-repas artisanaux, à déguster sur place ou à emporter. Savoureux ! Nous sommes allées les manger au Moulin des fées…

Tous les produits du Jura ? Ils sont à Histoires de goût, épicerie fine au cœur du village des Rousses. La boutique est belle comme un cabinet de curiosités, et tout est au rdv, fromages, terrines de poisson, viandes et charcuteries, myrtilles, bières, liqueurs… nous avons pris notre pique-nique pour un dîner au bord du lac des Rousses !

A chaque fois, nous avons découvert des personnes vraiment investies dans ce qu’elles créaient, et cela nous a touchées – de belles rencontres ! Le Jura fut pour nous une superbe découverte…

Envie de continuer à découvrir le Jura ? Retrouvez mon article sur un voyage dans le Jura en hiver, ou encore celui sur notre trek de 3 jours dans le Jura autour de Lélex, entre crêtes et combes et en autonomie.

Merci à Jura Tourisme et à AirPur, et en particulier à Tiphaine, pour ce beau séjour à la rencontre des richesses de ce superbe massif.

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Vous avez aimé cet article ?
Alors n’hésitez pas à le partager ou à l’épingler !

-


Pour suivre l’actualité d’Itinera Magica, aimez notre page Facebook
ou inscrivez-vous à notre newsletter


Merci pour votre soutien et à bientôt !

7 commentaires pour
“Au pays des lacs : superbe road trip dans le Jura”

  • Je ne crois pas avoir déjà mis les pieds dans le Jura, mais que c’est beau ! Merci de m’envoyer du rêve à chaque nouvel article. ♥ x

  • Merci ma belle écossaise ! 🙂

  • Merci pour ce superbe article très complet qui va nous aider à peaufiner notre programme jurassien pour cet été 🙂

  • Très heureuse pour vous de ce beau voyage qui s’annonce !

  • Merci pour ce partage. Cela semble un très bel endroit et les informations sont également très utiles.
    J’espère qu’un jour je pourrai y visiter aussi.

  • Bonsoir Ariane,
    C’est amusant car je viens de faire 3 parutions sur Château-Chalon suivi de 2 parutions sur les cascades de Baume-les-Messieurs dans ce Jura qui m’est très cher… car dès mes 20 ans en 62, après notre retour d’Algérie… je m’étais mis au ski alpin lorsque je vivais à Toulouse… puis arrivé à Dijon, j’ai commencé par les Rousses de nombreuses année, puis les Hôpitaux-neufs et Super-Longeville… je skiais quasiment tous les WE… puis, de nombreuses randos à pied un peu partout avec mon ancien groupe de marcheurs … Que de souvenirs de cette superbe Région !
    Et, grâce à ce nouveau et beau reportage, je revois tant d’endroits où ma jeunesse s’est passée … Merci Ariane pour ce petit retour en arrière !
    Bonne soirée et bisous de l’ami Gilbert d’Ahuy.

  • Je fonce vous lire, cher Gilbert, c’est toujours un bonheur de vous suivre ! Merci pour ce beau partage de souvenirs qui me touche. Mes amitiés chaleureuses et une belle soirée à vous !

Laissez un commentaire


Explorez Itinera Magica

Consultez le profil de ItineraMagica sur Pinterest.