Abonnez-vous
 
Français English Deutsch
 
29 août 2020    /    

Luxeuil et les Vosges du Sud, délices et sensations-

Connaissez-vous la région de Luxeuil-les-Bains ? Nous sommes dans les Vosges du Sud, juste en limite méridionale du mythique massif bleu, dans une région de lacs, de sources et de délices authentiques. Cet été, nous avons eu le plaisir de découvrir cette belle destination en Haute-Saône, pour un séjour placé sous le signe de la nature, de la gastronomie et du thermalisme. On vient ici pour se baigner dans les eaux chaudes, pour randonner autour des étangs et dans les forêts préservées, et pour découvrir un patrimoine architectural, artisanal et gastronomique remarquable, entre beaux monuments, savoir-faire traditionnel et terroir délicieux !  Notre séjour fut riche en sensations et en insolites, entre un marché nocturne effréné, une cabane au bord d’un lac, des baignades riches d’histoire et de détente à la fois, des alcools, des jambons et la plus ancienne verrerie d’Europe. Je vous l’avoue : Marion et moi ne connaissions absolument pas cette région avant notre séjour, et nous avons pris un immense plaisir à découvrir ses multiples facettes, dans une atmosphère de vraie convivialité. Voici un joli coin de France en dehors des grands axes, et qui a le bon goût d’être peu touristique, abordable et chaleureux.

Découvrir la région de Luxeuil-les-Bains, dans les Vosges du Sud

De nombreuses photos de ce reportage – non seulement toutes celles dans lesquelles je figure, mais de nombreuses autres aussi – sont l’œuvre de Marion Carcel alias Foehn Photographie, photographe professionnelle en Rhône-Alpes. Nous formons toutes les deux un duo de blogueuses, photographes et voyageuses ravies d’explorer les beautés du monde.

Marion dans les jardins de la verrerie La Rochère.

Luxeuil-les-Bains, l’autre ville rose

Commençons donc par la « capitale » de la destination, la jolie ville de Luxeuil-les-Bains. On dit souvent de Toulouse qu’elle est la ville rose, Luxeuil m’est apparue comme l’autre ville rose de l’Est. La ville est entièrement bâtie en un grès rose très particulier qui n’est pas monogramme, mais contient toutes sortes de nuances et de variations, un véritable camaïeu de pastels et de rouges tendres.

Découvrir la région de Luxeuil-les-Bains, dans les Vosges du Sud
Découvrir la région de Luxeuil-les-Bains, dans les Vosges du Sud

Luxeuil doit son nom à un Dieu gaulois des sources, Luxiosius, car avant même l’époque romaine, les Celtes se baignaient déjà dans ses sources chaudes naturelles. Le site de Luxeuil est attesté depuis plus de deux mille ans, et plusieurs civilisations se sont succédées sur ces terres fertiles.
Les célèbres thermes de Luxeuil perpétuent cette tradition millénaire, et ont connu leur heure de gloire sous Napoléon III, quand il vint y prendre les eaux avec son épouse en 1856.

Mais ce qui m’a le plus marquée à Luxeuil, c’est le patrimoine médiéval. Au cœur de ville trône la tour des Echevins, qui offre une vue fabuleuse sur le centre historique.

Une puissante famille du XVe siècle, les Jouffroy, nous a laissé en héritage de sublimes maisons et hôtels particuliers, qui donnent beaucoup de cachet à ce cœur riche d’une histoire prestigieuse.  

Au rez-de-chaussée de la tour des Echevins, on découvre une sidérante collection de pierres tombales datant de l’époque romaine, témoignant de l’histoire si riche de Luxeuil, et du réalisme saisissant de l’art funéraire antique.

Enfin, l’amoureuse des églises que je suis a le cœur qui bat pour la basilique St Pierre, restaurée par le fameux Viollet-le-Duc. J’ai adoré son orgue monumental, qui date du XVIIe siècle et dont les boiseries sont une merveille de délicatesse, avec un majestueux Atlas soutenant l’ensemble, et des atlantes entre les différentes sections…

J’ai également été touchée par l’ancien cloître de l’abbaye, aux arcades délicieusement poétiques, aujourd’hui rendues à la vie civile.

Luxeuil-les-Bains, bénie par les eaux

Luxeuil-les-Bains est résolument une ville d’eau. Son nom vient de Luxovius, Dieu gaulois des eaux. Déjà avant l’époque romaine, les Celtes avaient découvert les différentes sources d’eau chaude naturelle, qui jaillissent à des températures étonnantes, 50 et 60 degrés, faisant de Luxeuil une petite oasis balnéaire au pied des Vosges.
Dès la fin du XVIIIe siècle, on découvre les vertus thérapeutiques de ces eaux riches en minéraux et en bienfaits. Luxeuil-les-Bains devient une station thermale très à la mode, d’où la magnifique allure élégante et rétro de l’établissement thermal, toujours en activité aujourd’hui. Ce lieu un peu hors du temps est un régal pour les passionnés d’histoire, avec la conservation d’arches originelles datant de 1768, de nombreuses inscriptions attestant du passage des visiteurs prestigieux comme Napoléon III et Eugénie, ou encore l’ambiance générale du bâtiment, avec ses arches, ses grands couloirs solennels et son décorum.

Réservé aux curistes le matin, l’établissement est ouvert au grand public l’après-midi. Il comporte une vaste piscine sous une verrière, avec de nombreux jets, un couloir de marche à contre-courant, un sauna, un hammam, de nombreuses plus petites piscines et lieux de détente, et surtout, des cabines de soin. Marion et moi avons pu tester deux soins, un bain bouillonnant aux huiles essentielles, très délassant, et un autre que j’ai adoré, un massage par un matelas hydraulique vibrant et variant les points de pression – j’aurais pu y passer des heures ! J’ai beaucoup aimé la partie de l’établissement réservée aux soins, avec son bassin fontaine lumineux, les arches historiques de brique rose de la galerie de repos, c’est là que j’ai le mieux ressenti toute la richesse du lieu.

Découvrir les thermes de Luxeuil-les-Bains
Découvrir les thermes de Luxeuil-les-Bains
Découvrir les thermes de Luxeuil-les-Bains


L’offre de soin est très riche, les tarifs abordables, l’établissement propre, spacieux et lumineux. La seule chose à noter, c’est qu’il s’agit avant tout d’un établissement thermal thérapeutique, où on doit porter le bonnet de bain – l’atmosphère peut donc paraître un peu froide ou médicale à un visiteur plus habitué à des thermes plus « disneylandisées » comme les thermes d’Erding à Munich. Si vous êtes à la recherche d’une atmosphère plus romantique et intimiste, sachez que vous avez également à Luxeuil des hôtels-spas…

L’hôtel Beau Site, le plaisir d’un hôtel spa romantique à Luxeuil

En quête d’une jolie adresse pour un week-end en duo à Luxeuil ? Je vous recommande le merveilleux hôtel de charme où nous avons dormi Marion et moi : l’hôtel Beau Site avec son restaurant gastronomique, sa grande piscine extérieure, et son spa privatif, que nous avons eu pour nous toutes seules pendant une heure, profitant du jacuzzi et du sauna.

hôtel spa à luxeuil les bains

J’ai adoré l’ambiance de cet hôtel créé à la Belle Époque, qui a gardé boiseries, escaliers et décoration joliment ancienne, et qui est lui aussi résolument axé sur le bien-être.
Notre dîner à l’hôtel Beau Site a été une vraie réussite. Nous avons commencé en découvrant une spécialité locale, le Crillon ou vin de rhubarbe, un délice inattendu. Et sur cette lancée, nous avons savouré un menu très fin, frais et coloré, dans une ravissante ambiance sur la pelouse au coucher du soleil. Une jolie adresse !

Restons dans les eaux, mais cette fois, au cœur de la forêt…

La Source du Planey : un site extraordinaire… à cheval !

Un des plus beaux souvenirs de notre séjour dans les Vosges du Sud restera la découverte d’un site extraordinaire : la source du Planey à Anjeux. Des nuances de turquoise et d’émeraude d’une vivacité incroyable teintent les eaux de ce gouffre poétique qui jaillit au cœur des bois. Moi qui aime passionnément les lacs de montagne, je suis enchantée par ce site mystérieux où les reflets décuplent encore la beauté des eaux…

La source du Planey, site sublime dans les Vosges du Sud
La source du Planey, site sublime dans les Vosges du Sud

Nous avons de surcroît eu le bonheur de le découvrir à cheval, avec les chevaux adorables du centre équestre de la Combeauté, qui propose de nombreuses activités en extérieur. Je sais que certains d’entre vous partagent ma passion des chevaux, sachez donc que la région de Luxeuil est un vrai paradis méconnu pour le tourisme équestre. De nombreuses boucles aménagées et balisées, avec des gîtes équestres situés sur le parcours, jalonnent la Haute-Saône. Le parcours qui nous mène à la somptueuse source du Planey s’appelle « les Sources en forêt », c’est un bel itinéraire facile de 21km qui conduit sur de jolis sentiers au cœur des bois, loin des voitures et des dangers. Nous sommes avec un groupe de cavaliers passionnés qui travaille à l’aménagement des itinéraires, et qui entend bien montrer que les Vosges du Sud sont une belle destination équestre, prête à accueillir plus de cavaliers sur ses boucles aménagées et sécurisées ! Cela a été un vrai bonheur pour Marion et moi d’allier magie du site et plaisir du cheval…

La source du Planey, site sublime dans les Vosges du Sud
La source du Planey, site sublime dans les Vosges du Sud
La source du Planey, site sublime dans les Vosges du Sud
La source du Planey, site sublime dans les Vosges du Sud

Bien sûr, le site est également accessible aux piétons, soit par un itinéraire direct et très simple (environ 1km de marche), soit par plusieurs chemins de randonnées permettant de faire une plus grande boucle à travers cette forêt poétique.

Anjeux, « village des sorcières » : mythe et histoire

Une de mystère et de magie nimbe la source du Planey : on raconte que les sorcières se réunissaient pour le sabbat autour du gouffre, et parlaient aux démons dans ses eaux phosphorescentes. Dans les bois, on trouve trace des « quatre bornes » placées à la croisée des chemins, qui seraient un lieu de rendez-vous avec le diable.

tourisme équestre vosges du sud

Mais en réalité, l’histoire des sorcières d’Anjeux est tragique. Dans l’hystérie des grands procès en sorcellerie du 17e siècle, plus d’un quart de la population d’Anjeux fut soupçonnée d’hérésie. Un climat de paranoïa et de brutalité collective régna pendant plusieurs années, et de nombreuses personnes (notamment des femmes) accusées de sorcellerie furent brûlées vives en place publique.

La place où se tint le bûcher…

 « Village des sorcières », Anjeux est un beau village traditionnel qui commémore ce passé de deux façons, tout d’abord par le folklore (petites chouettes, maisons d’hôtes jouant sur le thème de la sorcière…), mais aussi et surtout par la mémoire. Certains descendants des victimes de la persécution vivent encore à Anjeux aujourd’hui, et le sujet reste douloureux. Au-delà du folklore, notre guide a pris le temps de nous parler de la réalité historique, et de nous conduire sur la place où le bûcher se dressait autrefois. Ce village mérite une visite, d’autant que le « parcours de la chouette » vous conduit d’une curiosité à l’autre, et raconte cette histoire puissante.

Fourgerolles, au pays de la cerise

Les Vosges du Sud sont véritablemement le pays de la cerise. Si vous aimez les cerisiers en fleurs, sachez une chose : nul besoin d’aller au Japon, prenez plutôt vos billets pour Fougerolles en Haute-Saône au printemps. Je regardais ces vergers de cerisiers à perte de vue, et j’imaginais leur floraison en mai, un océan de blanc et de rose à l’assaut des collines… un vrai paysage de carte postale.

La région est célèbre pour un produit phare : le kirsch de Fougerolles AOP, une eau-de-vie à base d’une variété de cerises typique de la région, la guigne. Au XIXe siècle, Fougerolles fait fortune avec cet alcool exporté dans toute la France, ainsi qu’avec un autre breuvage de réputation sulfureuse, l’absinthe. Situé dans un ancien domaine de production du XIXe siècle, l’écomusée du pays de la cerise retrace l’histoire de la production, ses techniques, et surtout le rôle considérable que ces alcools ont joué dans la prospérité de la région.

ecomusee du pays de la cerise fougerolles vosges du sud

Entre belle maison meublée au goût Napoléon III, vergers de cerisiers, ustensiles d’époque et expositions passionnantes, la visite m’a beaucoup intéressée. L’exposition retrace le rôle considérable qu’a joué l’alcool dans la sociabilité française, sans occulter les ravages en termes de santé publique qu’il a causé. Aujourd’hui, l’absinthe (de nouveau autorisée) et le kirsch de Fougerolles se veulent produits haut de gamme des grandes occasions, à consommer avec modération !

Nous avons enchaîné sur une visite que j’ai adorée et que je vous recommande chaudement, celle de la distillerie Paul Devoille. Depuis 1859, cette exploitation est restée fidèle à la production traditionnelle de kirsch, liqueurs et absinthe, et la visite est tout simplement magnifique, avec les énormes alambics de cuivre, les greniers dans lesquels les alcools vieillissent dans des paniers d’osier dans une lumière tamisée,

Ne manquez pas le merveilleux « jardin de la fée verte », où de petites fées de métal vous guident à travers une collection bucolique de plantes et fruits utilisés dans la fabrication d’alcool.

Je suis une grande amatrice de ces atmosphères artisanales où perdure le geste manuel, et le goût du travail bien fait : voir les bouteilles scellées à la main avec de la cire fondue, voir les liqueurs vieillir dans leur écrin de vannerie tissée à la main, m’a beaucoup touchée.

Je ne bois pratiquement jamais d’alcool, je n’ai que trempé les lèvres dans la crème de cerise noire à la dégustation, mais j’ai vraiment été séduite par ces visites d’une grande beauté visuelle et d’une vraie richesse historique. Et si vous êtes amateur de liqueurs, vous vous régalerez chez Paul Devoille, dont la collection est impressionnante : des liqueurs de tous les fruits, de fleurs, différentes absinthes de la série « Libertine » cherchant la fidélité à la recette originelle, celle dont raffolaient Baudelaire et Rimbaud… vous trouverez forcément votre bonheur.

Continuons la virée gastronomique, car les Vosges du Sud savent régaler leurs visiteurs..

Se régaler à Luxeuil, entre jambon et flonflons

En France, on prend la gastronomie au sérieux, vous le savez. Et Luxeuil-les-Bains, dans les Vosges du Sud, ne vous laissera pas mourir de faim.

Commençons par l’iconique jambon de Luxeuil. La recette est ancestrale : elle proviendrait des Séquanes, un peuple gaulois ! Imaginez, peut-être tenons-nous l’authentique recette du sanglier d’Obélix 😉 Un petit groupe de producteurs passionnés continue de porter le flambeau de ce jambon haut-de-gamme et gastronomique, qui respecte un processus de fabrication très strict. Une cuisse entière de porc IGP Franche-Comté sera frottée à la main avec du sel, des baies de genièvre, du vin rouge d’Arbois et des aromates, avant d’être fumée au feu de bois et séchée pendant neuf mois au moins. Nous avons découvert toutes les étapes, et dégusté le produit, à la maison Daval, au cœur de Luxeuil, où nous avons encore une fois senti l’amour du travail bien fait.

Marion et moi avons ensuite rendu visite à l’un des producteurs de porc associés à la démarche jambon de luxeuil, la famille Menigoz à St Bresson. On y trouve un concept hyper original qui nous a vraiment séduites : un Bar à Terrines à la ferme, directement sur l’exploitation, un cadre à la fois cosy et décalé entre tracteurs et silos, avec juke boxs et canapés colorés. On y mange exclusivement des produits locaux et fermiers, directement du producteur au consommateur. Le rapport-qualité prix est spectaculaire, avec un menu complet ultra copieux à … 14,50 euros. Imaginez, pour ce prix, vous recevrez une première sélection de charcuteries (jambon de Luxeuil, notamment), puis une assiette de terrines, des crudités généreusement servies, des frites maisons exquises, un plateau de fromage, des glaces artisanales à la mirabelle, le tout 100% local et fermé, provenant directement du producteur. L’accueil est chaleureux et familial.

Retour ensuite à Luxeuil pour découvrir un super joli resto bistronomique en face de l’abbaye, L’Annexe du Café français, où nous nous régalons dans un décor raffiné et original, entre dirigeables et lampes steampunk, lys blancs et tapisseries raffinées. Nous déjeunons avec Lucie, talentueuse et adorable blogueuse qui se consacre « A la conquête de l’Est », dont les conseils enrichiront votre visite en Franche-Comté…

Mais n’oublions pas l’expérience gastronomique incontournable à Luxeuil en été : le marché nocturne !

Les marchés nocturnes de Luxeuil-les-Bains, une ambiance extraordinaire

Tous les mardis soir de l’été, la ville de Luxeuil se transforme en grande fête à ciel ouvert, avec de la nourriture (beaucoup de nourriture), des artisans, des artistes de rue, de la musique, bref, une déambulation joyeuse et festive dans la lumière du couchant, et des tas de spécialités franc-comtoises à découvrir. Et l’ambiance est géniale, vraiment. Cela restera une des soirées les plus joyeuses et fun de l’été, où on s’est vraiment régalées toutes les deux.


Loin de moi l’idée de dénoncer, mais il se pourrait que quelqu’un ait repris deux fois du punch, il se pourrait que quelqu’un ait passé 2h à danser sur tous les trucs kitsch qui passaient à portée d’oreilles, il se pourrait que quelqu’un ait pris en entrée un énorme beignet de cerises noires de Fougerolles avant d’enchaîner sur une poêlée franc-comtoise à la saucisse montbéliarde et à la cancoillotte artisanale, puis de finir sur une tarte flambée au munster en guise de digestif… Peut-être. Je ne dirai rien. Mais miraculeusement, entre alcool, hits des années 90, fromage et sucre, on a quand même trouvé le temps de faire quelques photos du magnifique cœur de ville sublimé par la lumière du soleil couchant, puis par les lumignons de la fête. Des artistes talentueux assuraient un spectacle cabaret de qualité, l’ambiance était résolument à la fête, et les gens, très chaleureux.

marché nocturne luxeuil les bains vosges du sud

On a adoré ce moment convivial dans le cœur médiéval de la belle Luxeuil. Si vous passez dans la région le mardi soir en été, je recommande vraiment, c’est une immersion express dans toutes les spécialités et la joie de vivre franc-comtoise.

Dormir au bord des lacs des mille étangs, dans une cabane sylvestre

Une nuit dans les arbres, entre Tarzan et Robinson, à contempler les étoiles sur le lac, comment ne pas rêver de ce genre d’escapade sylvestre ? Marion et moi avons passé notre dernière nuit dans les Vosges du Sud aux Chalets du Lac, à Passavant-la-Rochère, en bordure du plateau des mille étangs. Au bord d’un joli lac apprécié des pêcheurs se trouvent des chalets, un resto très sympa et savoureux, et quelques cabanes perchées au milieu des grands arbres. Ce fut une vraie nuit d’immersion dans la forêt (nous avons même eu droit à la visite d’une chauve-souris dans notre chambre), cachées à la cime, à savourer un festival de lumières prodigieuses. Le soir, le couchant peignait d’or notre cabane, et allumait mille feux dans les reflets du lac. La nuit y plongeait toutes les constellations, et l’aube plaçait le soleil juste sur notre toit… pour un petit-déjeuner idyllique sur notre balcon, les yeux dans le lac, en mangeant d’énormes myrtilles très sucrées des Vosges.

cabanes du lac vosges du sud dormir dans une cabane vosges

Nous avons adoré ces atmosphères si photogéniques, la quiétude apaisante du lac, et aussi la cuisine du restaurant, simple mais fraîche et savoureuse, dans un cadre parfait au bord de l’eau.
Notre cabane était spacieuse, propre et cosy. Elle comportait un lavabo, un WC, mais hélas pas de douche – les propriétaires, qui ont repris le site très récemment, comptent y remédier, ce qui rendrait l’expérience parfaite !

Nous étions au bord du célèbre plateau des mille étangs, dans le massif des Vosges. La région est célèbre pour cette mosaïque paisible de lacs et d’étangs dans lesquels résineux et feuillus tendres se reflètent, entrecoupés de forêts et de visions bucoliques de vaches et de foins fraîchement coupés. Entre montagne et campagne, de jolies balades nous mènent dans cet entrelacs de vert et de miroirs… nous avons fait une petite rando de 3h, nous promenant dans la forêt et les champs, à la recherche des lacs.

mille etangs vosges du sud
mille etangs vosges du sud

La Rochère, la plus ancienne verrerie d’Europe

Notre beau séjour dans les Vosges du Sud s’est achevé par un tour à la verrerie et cristallerie La Rochère, à Passavant-la-Rochère, qui est la plus ancienne verrerie en activité continue d’Europe, depuis 1475 ! Cette magnifique transmission du savoir-verre nous a beaucoup émues, et je suis heureuse de savoir qu’ici en Haute-Saône se perpétue une excellence artisanale et artistique qui a su traverser les siècles. La visite comporte trois beaux points d’intérêt. Tout d’abord, l’observation de l’atelier en lui-même : on voit les verriers souffler le matériau incandescent devant nous, entre forge et finesse, et c’est superbe.

La visite de la boutique m’a énormément plu : dans cette grande salle lumineuse et colorée qui a des airs de galerie d’art, on retrouve toute la collection de créations superbes. Beaucoup d’objets me font penser au style art nouveau de l’école de Nancy, qui me plaît beaucoup – j’ai étudié 3 ans dans cette ville.

Enfin, nous irons nous promener dans le poétique jardin japonais attenant à la verrerie, où les ponts nous font jouer avec les reflets… Toute la visite est gratuite – je vous la recommande sans hésitation.

Marion et moi avons beaucoup aimé cette découverte de la région des Vosges du Sud, autour de Luxeuil-les-Bains, dont nous ignorions tout jusqu’à ce voyage, et que nous avons trouvée riche d’histoire, de patrimoine, d’expériences chaleureuses, de gastronomie savoureuse… ainsi qu’abordable et attachante. On peut vivre ici de très belles choses sans se ruiner, et avec beaucoup de convivialité et de richesse humaine, qui se ressent dans l’artisanat, dans la gastronomie et la qualité des rencontres. J’ai plus envie que jamais de continuer à explorer notre jolie France ! 

cabanes du lac vosges du sud dormir dans une cabane vosges
cabanes du lac vosges du sud dormir dans une cabane vosges
Un peu de light-painting au bord du lac…

Merci à l’office de tourisme de Luxeuil-les-Bains – Vosges du Sud, et tout particulièrement à Lucie, pour ce séjour dont nous garderons un excellent souvenir.

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Vous avez aimé cet article ?
Alors n’hésitez pas à le partager ou à l’épingler !

-


Pour suivre l’actualité d’Itinera Magica, aimez notre page Facebook
ou inscrivez-vous à notre newsletter


Merci pour votre soutien et à bientôt !

15 commentaires pour
“Luxeuil et les Vosges du Sud, délices et sensations”

  • Merci de mettre en lumière notre jolie Luxeuil, peu connue mais riche en émotions. De ton programme, il n’y a que la verrerie, le jardin de la distillerie et le marché nocturne que je ne connais pas encore. C’est un coin que j’aime beaucoup, à l’ambiance vraiment différente du reste de la région 🙂 content que ça vous ait plu ! Bisous

  • Merci beaucoup Alexis, on a été très heureuses de cette incursion en Franche-Comté, il faudra qu’on revienne pour que tu nous montres tout ce qui nous manque :))

  • Très bel article ! Et très belle découverte… J’ai beaucoup aimé la partie médiévale ainsi que les chalets au bord du lac et le village des sorcières. Bisous. Céline

  • Un grand merci Céline <3

  • Encore de belles pépites, merci pour toutes ces idées de balade ! Les marchés nocturnes, le vin de rhubarbe et l’omniprésence de l’eau sont autant d’occasions de découvrir cette région qui mérite toute notre attention 🙂

  • Merci beaucoup Fabien, c’est un régal là bas !

  • C’est fou comme lorsqu’on est petit on ne se rend pas compte de se qui nous entourer et de la richesse de notre région. Pour avoir habité pas si loin que ça (à Belfort) pendant des années, je me rend compte qu’il y a plein de choses à voir dans le sud des Vosges.

  • Je ne savais pas que tu avais vécu à Belfort ! C’est vrai, ado on rate plein de choses, moi aussi…

  • Nous avons rencontré Lucie l’été dernier lors d’un escape game à Besançon avec Alexis et elle nous avait déjà bien donné envie de découvrir Luxeuil et ses environs ! Ton article confirme bien cela. Allez, c’est sur la liste !

  • Lucie est géniale ! hâte de vous voir en van là bas 😉

  • Je ne connaissais pas du tout Luxeuil, mais ça a l’air très mignon ! J’ai bien envie d’aller y manger des beignets de cerise haha
    Les chalets du lac me font rêver également, l’atmosphère y a l’air si relaxante !!

  • Je suis vraiment fan de votre duo, les filles ! Et de toutes les sublimes photos qui en ressortent. ♥
     
    Par contre, ça devrait être interdit de faire baver les gens devant ces photos de spa, hahaha ! Et de cette rando à cheval, entre eau turquoise et végétation luxuriante. Oh là là, le rêve !

  • Merci infiniment pour tes commentaires adorables, ma belle Clémentine <3

  • Ton séjour m’a rappelé le nôtre ! Une vraie pépite à découvrir !

  • C’est un coin génial !

Laissez un commentaire


Explorez Itinera Magica

Consultez le profil de ItineraMagica sur Pinterest.