Abonnez-vous
 
Français English Deutsch
 
15 juin 2017    /    

De Cabourg à Honfleur : la Côte fleurie, un monde enchanté-

Des tulipes de Cabourg aux fantômes de Honfleur

De Merville à Honfleur, le littoral normand se pare de villas excentriques, de plages distinguées et de tulipes par milliers. Bienvenue sur la Côte fleurie, un chapelet de stations balnéaires élégantes sur la Manche qui ouvre ses grands bras de nacre. Jamais je n’aurais cru que la Côte fleurie me dépayserait à ce point. Exotique, inattendue, follement romantique, cette région a fini de me prouver que la Normandie est magique. Laissez-moi vous entraîner dans un monde parallèle, en commençant par mon plus grand coup de cœur sur ce littoral : Cabourg. Que voir à Cabourg, comment tomber amoureux ? Je vous dis tout.

Un road trip de Cabourg à Honfleur, sur la Côte fleurie. Que voir à Cabourg, la ville la plus romantique du monde ?

Un road trip de Cabourg à Honfleur, sur la Côte fleurie. Que voir à Cabourg, la ville la plus romantique du monde ?

Cabourg : bienvenue dans une autre dimension

Je dois vous faire un aveu, au risque de vous donner l’impression que je suis incurablement tarée – mais tant pis, il faut que je vous dise tout. Quand je suis arrivée à Cabourg, je me suis presque sentie en état de jet-lag : complètement dépaysée et déboussolée, en me demandant si cet endroit existait pour de vrai. Cabourg ne ressemblait à rien que je connaisse, et je me demandais tous les deux mètres : « Je suis en France ? En 2017 ? Vraiment ? » Le Nord-Ouest de la France, ça secoue gravement le ciboulot méridional (le mien en tout cas). Si vous avez grandi à Paris ou dans le nord de la France, si votre mémé habite à Cabourg, si vos parents vous y ont amené manger des madeleines et apprendre à nager, vous n’allez pas comprendre ce que j’ai ressenti, car pour vous Cabourg est un endroit normal, qui fait partie de votre univers familier. Mais pas pour moi. Cabourg, pour moi, c’était un monde parallèle.

Un road trip de Cabourg à Honfleur, sur la Côte fleurie. Que voir à Cabourg, la ville la plus romantique du monde ?

Le Grand hôtel de Cabourg. Je suis chez Proust.

C’était comme si tous les héros de Flaubert et de Proust étaient restés en vie, dans une faille de l’espace-temps, et s’étaient réfugiés sur la côte du Calvados où rien n’avait changé. Il y avait des villas majestueuses qui me semblaient tout droit sorties d’un film, en pans de bois ou en pierre élégante à la Haussmann, toutes construites à la fin du XIXe siècle par de riches excentriques qui voulaient se faire un petit Disneyland pour eux tous seuls sur la côte normande. De hautes portes cintrées, des vitraux colorés, des pignons fleuris vous invitaient à rentrer dans un monde d’alcôves et de musique, et ces grands hôtels semblait prêts à accueillir une flopée de dandys en haut de forme. Il ne manquait plus que les calèches, les crinolines et les chaises à porteur, pour amener les dames tremper dans la mer. Le temps s’était arrêté, et j’étais enchantée par tant de charme, de beauté, de pittoresque. J’étais entrée dans un roman.

Un road trip de Cabourg à Honfleur, sur la Côte fleurie. Que voir à Cabourg, la ville la plus romantique du monde ?

L’ambiance délicieusement rétro des rues de Cabourg.

 J’ai mis plusieurs semaines à vous raconter mon séjour là-bas, parce que je me sentais un peu cruche, et que j’espérais que la sensation d’étrangeté totale se dissiperait et que j’allais arrêter mon trip aux tulipes et aux bigorneaux. Mais pas du tout : aujourd’hui, je me demande même si cet endroit était bien réel. Je me sens comme Alice tombée dans le tunnel, qui parle à des horloges et des chats géants, et se réveille en se demandant ce que le lapin lui a fait avaler. La Côte fleurie, c’est un monde de douceur, de madeleines, de plages immenses et… de déclarations d’amour.

Un road trip de Cabourg à Honfleur, sur la Côte fleurie. Que voir à Cabourg, la ville la plus romantique du monde ?

Le soir à Cabourg.

Que voir à Cabourg, la ville la plus romantique du monde ?

Vous voulez demander quelqu’un en mariage ? Emmenez l’élu(e) de votre coeur à Cabourg au printemps. Ce niveau de romantisme… prenez ça dans votre face, Venise, Prague, Bruges, parce que Cabourg est dans la place (en Normandie, je me mets au rap, vous le savez).

Un road trip de Cabourg à Honfleur, sur la Côte fleurie. Que voir à Cabourg, la ville la plus romantique du monde ?

A Cabourg, tu apprendras à dire Je t’aime dans toutes les langues.

Je vous l’ai dit, la ville est sublime. Avec toutes ces villas en style éclectique ou néo-normand, ces couleurs acidulées, on la jurerait fabriquée par un pâtissier… assisté d’un fleuriste. Nous sommes sur la Côte fleurie, je vous rappelle, et Cabourg cherche à se montrer à la hauteur de sa réputation. Partout, c’est l’explosion florale colorée, des parterres de tulipes (nous étions en avril), des confettis de couleurs qui pétillent au milieu des façades.

Un road trip de Cabourg à Honfleur, sur la Côte fleurie. Que voir à Cabourg, la ville la plus romantique du monde ?

Villas ancienne et atmosphère florale.

 

Un road trip de Cabourg à Honfleur, sur la Côte fleurie. Que voir à Cabourg, la ville la plus romantique du monde ?

L’église de Cabourg, ravissante.

Et puis la mer… une plage magnifique, dorée, immense, grande ouverte sur la ville. J’ai été stupéfaite par la couleur chaude et dorée du sable, moi qui croyais naïvement qu’en Normandie tout littoral était gris, par l’ampleur des marées et le canevas du rêve dessiné par les ruisseaux qui ondulent sur l’estran quand la mer s’éloigne.

Un road trip de Cabourg à Honfleur, sur la Côte fleurie. Que voir à Cabourg, la ville la plus romantique du monde ?

Galoper sur la plage de Cabourg, le rêve !

 

Un road trip de Cabourg à Honfleur, sur la Côte fleurie. Que voir à Cabourg, la ville la plus romantique du monde ?

Dessins sur l’estran

 

Un road trip de Cabourg à Honfleur, sur la Côte fleurie. Que voir à Cabourg, la ville la plus romantique du monde ?

Courir vers le large…

Si vous aimez contempler la mer, sachez que la promenade Marcel Proust longe la mer sur quatre kilomètres, le rêve des promeneurs qui aiment flâner la main dans la main. Cabourg a été ma ville préférée de la Côte fleurie, parce que j’ai adoré cette longue promenade où courir et rêver sans jamais s’éloigner des vagues, et l’ambiance délicieusement rétro crée par les grands hôtels, villas et casinos qui font face au large. Et parce que c’est la ville de l’amour.

Un road trip de Cabourg à Honfleur, sur la Côte fleurie. Que voir à Cabourg, la ville la plus romantique du monde ?

4 km de flânerie balnéaire.

Cabourg est follement romantique, elle le sait, elle en joue. La ville accueille le festival du film romantique et le festival de musique Cabourg, mon amour, où on se chante la sérénade avec goût. Elle a aussi créé un « méridien de l’amour » sur sa promenade Marcel Proust, où on lit « amour » dans toutes les langues sous de petits kiosques rétro. Il paraît que pour la Saint Valentin, elle sort le grand jeu, avec des ballons partout dans les rues de la ville, une avalanche de rose et de rouge. Je rêve maintenant d’y retourner pour le 14 février, surtout que j’ai une tendance lourde à foirer mes St Valentin – mais à Cabourg, j’ai confiance, tout ira bien. Je n’ai jamais vu une ville qui me donnait tellement envie d’épouser tout le monde. Il y a même une grande roue, si vous êtes un cousin de Calogero et que vous voulez faire votre déclaration d’amour en apesanteur.

Un road trip de Cabourg à Honfleur, sur la Côte fleurie. Que voir à Cabourg, la ville la plus romantique du monde ?

Les kiosques du méridien de l’amour.

 

Un road trip de Cabourg à Honfleur, sur la Côte fleurie. Que voir à Cabourg, la ville la plus romantique du monde ?

Cabourg vue de haut : depuis la grande roue.

Et l’hôtel le plus romantique du monde : le Grand Hôtel de Cabourg

Et si vous voulez mettre le paquet : le Grand Hôtel de Cabourg est un des plus beaux hôtels que je connaisse. Cela a un été un coup de cœur immense, un rêve qui se réalise pour la lectrice avide que je suis, gavée de romans et de vieux films, qui aime les ambiances feutrées des vieux palaces majestueux.
Le Grand Hôtel de Cabourg était l’hôtel fétiche de Proust. Génie irascible et insomniaque, Proust se barricadait dans sa chambre attitrée, écrivait la nuit A la recherche du temps perdu, tentait de dormir le jour et vociférait contre tous ceux qui avaient l’outrecuidance de vivre le jour et de déranger son sommeil (gamins, cuisiniers, femmes de chambre, etc). On comprend à demi-mot qu’il était un client exécrable, le genre que craignent les maîtres d’hôtel. Mais à défaut de pourboire et de sourires, il a offert au Grand Hôtel une éternelle postérité littéraire en l’immortalisant sous les traits de « Balbec ».

Un road trip de Cabourg à Honfleur, sur la Côte fleurie. Que voir à Cabourg, la ville la plus romantique du monde ?

Un endroit inoubliable, hors du temps.

En dehors de son illustre passé, le Grand Hôtel séduit par la beauté de ses vues : c’est le seul 5 étoiles de la côte qui soit directement en front de mer, presque les pieds dans l’eau, sans route à traverser, sans aucun obstacle entre vous et l’immensité. (Les autres grands hôtels, ceux de Deauville notamment, sont sublimes aussi, mais beaucoup plus loin de la plage : il faut traverser jardin, route et chemin de planches pour accéder au sable). Au restaurant de l’hôtel, on peut manger de délicieux plateaux de fruits de mer avec vue sur la plage. C’est ce qui m’a tant plu là-bas : l’immédiate proximité de l’horizon infini et du roulis des vagues. Je n’oublierai jamais la vue depuis la terrasse de ma chambre, un décor de film à elle toute seule.

Un road trip de Cabourg à Honfleur, sur la Côte fleurie. Que voir à Cabourg, la ville la plus romantique du monde ?

Cette vue !

Et enfin, les intérieurs sont incroyablement beaux. C’est un palace à l’ancienne, tout en hauts plafonds et grandes fenêtres, tapissé de velours violet et fleuri d’orchidées – l’extase visuelle. Trois jours à Cabourg, grande roue, marche sur la plage et une chambre avec vue au Grand Hôtel. Personne ne peut refuser votre main après ça, c’est garanti.

Un road trip de Cabourg à Honfleur, sur la Côte fleurie. Que voir à Cabourg, la ville la plus romantique du monde ?

Palace à l’ancienne.

 

Un road trip de Cabourg à Honfleur, sur la Côte fleurie. Que voir à Cabourg, la ville la plus romantique du monde ?

Seuil du rêve…

Bonnes adresses à Cabourg

Cabourg compte quelques incontournables. Pour déguster l’authentique madeleine de Proust dans un décor de bonbonnière, rendez-vous dans un salon de thé ancien et illustre : Dupont avec un thé. C’est un peu comme It’s a small world chez Disney, sauf que les poupées se mangent.

Un road trip de Cabourg à Honfleur, sur la Côte fleurie. Que voir à Cabourg, la ville la plus romantique du monde ?

Chez Dupont avec un thé.

 

Un road trip de Cabourg à Honfleur, sur la Côte fleurie. Que voir à Cabourg, la ville la plus romantique du monde ?

Une institution normande.

A quelques pas de là, vous découvrirez une institution de Cabourg : l’épicerie fine et cave à vins du Fils du Pôvre. Cette entreprise familiale a été fondée dans les années 60 par un orphelin que tout le monde appelait « le pôvre Dany » – aujourd’hui, c’est le fils du pôvre qui a repris le flambeau, et qui propose des produits régionaux sélectionnés avec soin, des produits de la ville jumelle de Cabourg dans le val d’Aoste, que le propriétaire va chercher lui-même chaque année en Italie, et une impressionnante collection de calvados… dont certains qui ont quatre-vingt-dix ans d’âge. (Vous imaginez, mettre un truc en cuve en disant « ce sera pour mes arrières petits enfants ?)

Un road trip de Cabourg à Honfleur, sur la Côte fleurie. Que voir à Cabourg, la ville la plus romantique du monde ?

Le Fils du Pôvre : des passionnés !

Ainsi ravitaillé, vous êtes prêt à continuer votre découverte de la Côte fleurie jusqu’à Honfleur.

Les plus beaux sites de la Côte fleurie

Au bout de la promenade, un paysage de dunes, le regard porte vers Houlgate.

La Côte fleurie en une journée stakhanoviste

Je vous préviens tout de suite : ceci est une visite express. Je ne voulais pas quitter la Normandie sans avoir vu les autres villes de la Côte fleurie, et j’ai donc pris l’initiative d’un road trip accéléré, où je les ai enchaînées comme on dévore des chips. J’ai avalé Houlgate, j’ai croqué Villers-sur-Mer, j’ai picoré Deauville, j’ai englouti Trouville, et j’ai juste pris le temps de déguster un peu plus Honfleur, car j’en rêvais depuis longtemps. Il me faudra revenir en Normandie (je cherche des prétextes) pour revivre la côte fleurie de façon plus gastronomique.

Houlgate a quelque chose de très doux et d’un peu mélancolique, avec son grand hôtel désaffecté, transformé en résidence, son enfilade de petits magasins, et ses belles maisons bâties au niveau de la mer. Une amie m’a dit y revenir tous les ans, et adorer l’ambiance de la ville, une espèce de simplicité et de douceur de vivre.

Les plus beaux sites de la Côte fleurie

Le front de mer de Houlgate.

 

Les plus beaux sites de la Côte fleurie

Houlgate.

 

Les plus beaux sites de la Côte fleurie

Vue de Cabourg depuis Houlgate.

Villers-sur-Mer m’a énormément plu, avec son look de petit village, ses villas en style normand, et toujours ces tulipes, cette gaieté florale qui donne envie de rester dans la verdure normande pour toujours. Je me suis bien vue y louer une maison pour une semaine de vacances.

Les plus beaux sites de la Côte fleurie

Villers sur Mer.

 

Les plus beaux sites de la Côte fleurie

Villers, un charme de village

Deauville est majestueuse. La plus célèbre ville de la côte est aussi la plus chic et la plus animée : si vous vous lassez vite de la plage et que vous rêvez de vie nocturne et de shopping, c’est ici qu’il faudra venir. Le cœur de ville est de toute beauté, et j’ai adoré traverser un des deux grands hôtels de la ville, le Normandie, qui est absolument somptueux. Et bien sûr, il vous faudra marcher sur les planches, ces iconiques cabines balnéaires qui arborent les noms des stars du cinéma. Deauville m’a rappelé Cannes – j’imagine l’ambiance assez similaire lors du festival du film américain.

Les plus beaux sites de la Côte fleurie

Coeur de Deauville

 

Les plus beaux sites de la Côte fleurie

Deauville, sur les planches

 

Les plus beaux sites de la Côte fleurie

Deauville, le Normandy.

 

Les plus beaux sites de la Côte fleurie

Un classique : jouer à rencontrer ses acteurs favoris sur les planches.

 

Les plus beaux sites de la Côte fleurie

Dupont avec un thé : à Deauville aussi.

De l’autre côté du port, Trouville est la petite sœur plus discrète de Deauville : la beauté architecturale est conservée, mais les prix baissent et les nuits sont plus calmes. Je lui ai trouvé beaucoup de charme.

Les plus beaux sites de la Côte fleurie

Quintessence du charme normand

Mais voici maintenant mon second coup de cœur sur la Côte fleurie, la ville où je me promets de revenir absolument : Honfleur.

Merveilleuse Honfleur, le plus joli port de Normandie

C’est étrange, les mondes d’images dans nos têtes. Je n’avais jamais entendu parler de Cabourg avant d’y venir. J’ignorais tout des merveilles que je manquais là-bas, que Proust m’attendait avec un plateau de madeleines et un bouquet de tulipes, puisque l’envie de Cabourg n’existait pas dans ma tête, que je n’aurais probablement même pas su placer la ville sur une carte. Un voile d’obscurité a été levé, et il y a désormais un nouveau joyau sur ma cartographie imaginaire. Mais Honfleur ? Honfleur existait déjà dans mon désir, comme d’autres villes que je ne connais pas encore, mais que je fais résonner dans mes rêves, comme Samarcande, Ushuaia, Beyrouth, Kiruna ou Ispahan. Honfleur, je l’avais entendue dans la bouche de Baudelaire, je l’avais vue peinte par Courbet et Monet, et je savais l’amour infini qu’elle suscitait chez nombre d’artistes et de poètes, telle une nouvelle Cythère du nord. Je n’avais jamais vu une seule photo, seulement des tableaux un peu flous et nimbés de rêve, mais je savais que je ne pouvais pas partir de Normandie sans la voir, et que j’étais déjà toute prête à l’aimer.
Vous allez me dire, aimer une ville sans rien savoir du tout, c’est un peu comme aller à un rendez-vous Meetic en imaginant qu’on va prendre un café avec Tom Hiddleston. Mais Honfleur vous facilite la tâche : elle est exactement comme vous l’aviez imaginée.

Les plus beaux sites de la Côte fleurie

Honfleur, sur le manège des souvenirs rêvés

Un port de carte postale, tout de bois et de façades ouvragées, un port ancien et coloré, qui me rappelle les plus belles villes du Nord, de Lübeck à Stockholm en passant par Copenhague. Un dédale de petites rues où colombages et pavées conjuguent la nostalgie des siècles que nous n’avons pas connus. Des places ravissantes où les siècles se recroquevillent comme des chats paresseux dans les parterres de fleurs.

Les plus beaux sites de la Côte fleurie

Le port de Honfleur, mythique et mille fois immortalisé

 

Les plus beaux sites de la Côte fleurie

Honfleur, morceaux d’antan

Honfleur, c’est pour moi une autre histoire d’amour qui commence, et je sais que j’y reviendrai plus longtemps. Ne prends pas ombrage, Cabourg :  Honfleur ne te ressemble pas. Cabourg, Houlgate, Villers, Deauville, Trouville, sont des villes sœurs :  des filles du XIXe siècle, des stations balnéaires chic et fleuries, qui ont toutes le même sens du style et la même forme d’élégance. Honfleur, elle, est une vieille dame vénérable, au charme tout médiéval. Des explorateurs sont partis de ce port à l’assaut des nouveaux mondes, et les vestiges des fortifications rappellent l’histoire séculaire de la cité portuaire. Honfleur est pleine de fantômes qui pleurent d’avoir dû la quitter.

Les plus beaux sites de la Côte fleurie

Maison d’Alphonse Allais

 

Les plus beaux sites de la Côte fleurie

Reste des fortifications médiévales

Des envies de Normandie

J’ai mis du temps à vous parler de Cabourg et Honfleur, probablement parce que je ne voulais pas achever cette série normande, après vous avoir parlé de Caen, des plages du débarquement et du Mont Saint Michel. Cette région a été pour moi une révélation. Normandie, où étais-tu pendant toutes ces années où je n’avais jamais entendu parler de toi ? Comment est-ce possible que je n’aie jamais su combien tu es belle ? En hommage au méridien de l’amour de Cabourg, laisse-moi te dire : Normandie, I love you, ich liebe dich, ti amo, miluji te, jag älskar dig…

Et maintenant, je rêve d’y revenir. Je rêve de voir le château de Guillaume à Falaise, la cathédrale de Bayeux, les bocages de la Suisse normande, les colombages et l’horloge astronomique de Rouen, la côte sauvage de La Manche qui court de Cherbourg à La Hague, et sans doute plein d’autres lieux dont j’ignore encore la beauté.

Les plus beaux sites de la Côte fleurie

Normandie, jolie, je reviendrai…

Merci à Solène de m’avoir fait aimer Cabourg davantage encore en m’en montrant toutes les beautés. Merci aux offices de tourisme de Caen et du Calvados, et tout particulièrement à Armelle et Florence, de m’avoir permis de faire cette découverte magique !

N’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter pour suivre mes aventures : bientôt, je vous emmène en Aveyron !

Cabourg : la ville la plus romantique du monde ? Découvrez la perle de la Côte fleurie normande. Vous allez être surpris.

Epinglez moi !

 

Un road trip de Cabourg à Honfleur, à la découverte des plus beaux sites de la Côte fleurie normande.

Epinglez moi !

Vous avez aimé cet article ?
Alors n’hésitez pas à le partager ou à l’épingler !

-


Pour suivre l’actualité d’Itinera Magica, aimez notre page Facebook
ou inscrivez-vous à notre newsletter


Merci pour votre soutien et à bientôt !

23 commentaires pour
“De Cabourg à Honfleur : la Côte fleurie, un monde enchanté”

  • C’est tellement beau la Normandie! J’adore! Je n’ai pas encore fait Cabourg, mais tes photos me donnent bien envie! Il y a quelques jours j’ai fais un tour le long de la côte d’albâtre vers le plateau de Caux Maritime et c’était magnifique. Je te le recommande également 🙂

  • Bel hommage à notre Normandie ! Mes parents y habitent et la dernière fois nous sommes passés dans toutes ces vilels que tu cites Villers, Deauville, Honfleur … J’y vais ce weekend, j’espère refaire un tour sur ses plages et même y faire trempette !!

  • Que quoi, l’Aveyron, le fief de mes ancêtres ? XD haha il me tarde ton prochain article.
    Comme d’habitude, je te félicite pour la qualité d’écriture et les photos, qui me donne encore une fois envie de voyager. L’avantage c’est que ce n’est pas très loin et que ça a l’air dépaysant quand même xD.

  • Comment te dire….c’est tellement ça. …tu as tout sentit…ressentit ,…de Cabourg!mon chouchou de tous les chouchous aussi….j’y étais encore lundi. ..dos au grand hôtel dans lequel j’ai eu la chance magique de passer un we…face à la mer. ..hors du temps…merciiiii merciiiiiii et encore bravoooooo .bon quand te décides à revenir je t’emmène au Phare de Goury!coup de foudre garanti….Aussi! Biz de souris

  • Ton article a réveillé de nombreux souvenirs d’enfance ! Chaque année je passais 2 semaines de vacances à Cabourg. Pendant ces dizaines d’années, je n’ai cessé d’être fascinée par les villas magnifiques. Un de nos jeux étaient de trouver la plus belle, celle que l’on achèterait si on gagnait au loto. Je suis restée fascinée par le Grand Hôtel devant lequel on passait tous les jours sur la balade Marcel Proust, un Hôtel de princesse dans lequel je n’ai jamais réalisé le rêve d’y passer la nuit. Une fois avec des copains on est rentré discrètement (ou pas) dans l’hôtel et on a pris l’ascenseur vintage (existe t il encore?) : pas de porte seulement une grille que l’on tire pour monter. Je n’avais jamais vu un ascenseur si Vieux et cela avait suffit à m’émerveiller avant de se faire chasser de l’hôtel 😆

  • Je rêvais déjà de découvrir le Calvados, maintenant encore plus ! J’attendais tes photos avec impatience et je ne suis pas déçue, elle sont sublimes. Merci pour cette belle balade fleurie et romantique.
    A bientôt, je t’embrasse

  • J’ai fais un petit tour en Normandie début avril et je dois t’avouer que je suis moi aussi tombée sous le charme ! L’architecture, l’ambiance, les jolies plages et en plus le soleil était au rendez vous donc c’était juste parfait !
    Je n’ai pas eu le temps de passer à Cabourg, cela semble très joli j’irai y faire un tour la prochaine fois 😉

  • Mais que c’est mignon ! Tes photos montrent un endroit qui a l’air très poétique !

  • J’ai adoré ton article, et j’ai adoré lire ton amour pour Cabourg. Il y a des villes comme ça dont on tombe éperdument amoureux, et le meilleur c’est peut-être quand ça arrive sans qu’on s’en rende compte (et quand ce sont des villes un peu plus accessibles que l’autre bout du monde) ! Je n’avais jamais entendu parler de Cabourg, ni de la Côte fleurie en toute honnêteté, mais tes mots et tes photos m’ont vraiment donné envie d’aller y faire un tour ! En tant que grande fan d’architecture et de vieux bâtiments bien conservés, je pense que je serais servie :).

  • Magnifique description d’une région que le monde entier nous envie ! A la beauté du littoral s’allie celle de l’arrière-pays, ces bocages, ces pommiers, ces fermes qui nous offrent les plus beaux paysages et les meilleurs produits … Bravo pour cette nouvelle promenade au paradis. Itinera magica mérite bien son nom !

  • Merci d’évoquer si joliment la Normandie.
    Et encore plus d’avoir parlé de Houlgate, 20 ans de ma vie…
    Coincée entre Cabourg et Deauville, les deux *stars*, la ville a du mal à se faire une place, même si à mon sens elle a gardé toute son authenticité et offre des petites merveilles à découvrir. Sans bling bling. Que ce soit sur le magnifique front de mer ou à l’intérieur de la ville. Il y a des villas absolument splendides qui se révèlent à ceux qui savent s’y arrêter 😆
    La Perle de la Côte Fleurie, comme on l’appelle, c’est ici !

  • Très chouette itinéraire qui me donne encore plus envie de visiter la Normandie !

  • « C’est étrange, les mondes d’images dans nos têtes. » Te lire est ressourçant. Je suis de retour et à nouveau connectée. 😊

  • Je me suis régalée (encore une fois) en te lisant, en redécouvrant ces villes que tu sites, comme s’il s’agissait de contrées étrangères, où peu de gens ont posé le pied… Merci pour ce magnifique billet ma belle!

  • Quelle magnifique balade. Merci, merci ! Pas peu fière de voir que notre Normandie séduit ses visiteurs. Il faut aussi venir marcher le long de la plage l’hiver bien couverts. Le vent et les embruns fouettent vos joues, la mer et les mouettes comme seul fond sonore. Et les villas, aux volets clos qui n’attendent que l’arrivée des beaux jours pour reprendre vie.
    A très vite le plaisir de découvrir un nouveau message et une nouvelle balade.

  • encore un bel article qui fait rêver! j’adore ce genre de ville ou l’on se sent complètement ailleurs dépayser et où le temps s’est arrêté. Vraiment génial tu me donnes carrément envie d’y aller et je t’avoue que je ne connaissais pas beaucoup. Et toujours autant de Peps dans ta facon de raconter c’est génial on est transporté dans ton monde !!

  • On m’ a souvent vanté les mérites de la Normandie et en lisant ton article je comprends pourquoi 😉

  • Bravo Ariane ! Je te rassure, j’ai tout lu et c’était très agréable ! Mais… une question me taraude l’esprit : comment as-tu pu être en maillot de bain à Cabourg ET en manteau-écharpe à Deauville ? 🙂 Cela devait être frisquet !

    En tout cas, je partage ton avis, Honfleur est vraiment la plus jolie. J’ai connu la Normandie sur le tard, lorsque mon père est parti vivre au Havre. C’est une région riche et sympathique, et c’est un sudiste qui le dit !

  • Quel bel article qui nous transporte directement en Normandie ! Sans doute, parce que comme toi (avant que tu y ailles en vrai^^), je ne connais que la Normandie à travers les romans. Mais je rêve d’aller, au moins une fois, à Deauville. Mais je crois qu’après cet article, je vais rajouter Cabourg à la liste !

  • […] dans un recueil posthume qu’on appelle L’Archipel de la Manche. Si vous avez lu mon article sur Cabourg et Honfleur, vous savez à quel point j’aime Victor Hugo. Je ne résiste pas au plaisir de vous citer ce […]

  • Evidemment que tu as choisi Daniel Radcliffe!!!! 😀 <3
    Je suis tombée amoureuse de Cabourg rien u'en te lisant, tu donnes tellement envie de découvrir cette ville. J'ai eu l'impression de basculer quelques décennies (ou quelques siècles) en arrière le temps de quelques lignes. Et comme toujours, tes photos sont pleines de poésie, j'aime beaucoup, c'est doux et fleuri. ^_^

  • Honfleur, c’est vraiment trop mignon ! C’est bien une des seules villes de Normandie que j’apprécie. (sans y être allée, visuellement parlant du coup)
     
    Parce que… j’aime les vieilles pierres, tu commences à le savoir, haha !
    (N’empêche que je préfère ma Bretagne, hihihihi.) 😇 
    xxx

  • Encore un bel article, plein de poésie et d’humour comme je les aime ! La blague de Calogero m’a bien faite rire, c’était bien trouvé et bien tourné 😉
    Pour les photos, toutes très belles et lumineuses :
    « Un road trip de Cabourg à Honfleur » : je ne sais pas pourquoi, j’ai l’impression qu’elle manque de piqué, mais c’est peut-être mon affichage… Sinon, j’adore les couleurs, l’architecture bien sûr, et cette atmosphère de vacances 😀
    « L’ambiance délicieusement rétro des rues de Cabourg. » : j’ai l’impression de te l’avoir déjà dit, mais j’aime vraiment beaucoup cette photo, sa dynamique, ses couleurs…
    « Galoper sur la plage de Cabourg, le rêve ! » : bien évidemment, j’aime cette image, les lignes qui la dessinent, les chevaux, le « penseur »… Un beau cliché de Normandie!
    « Cabourg vue de haut : depuis la grande roue. » : cette vue est superbe, j’adore!
    « Cette vue ! » : magnifique en effet. J’achète ! Et dans la même lancée « Seuil du rêve… », superbe prise de vue, bien menée!
    « Coeur de Deauville » symétrie et perspective parfaite, j’aimerai me promener sur ce sentier moi aussi !
    « Un classique : jouer à rencontrer ses acteurs favoris sur les planches. » j’adore cette photo, tu es trop mignonne ! Mais j’aurais choisi James Franco ;p
    Je t’embrasse,

Laissez un commentaire