Abonnez-vous
 
Français English Deutsch
 
2 octobre 2020    /    

Saint Lary Soulan, mille activités au cœur des Pyrénées-

Au cœur du parc national des Pyrénées, deux jolis villages se sont nichés au creux de la belle vallée de l’Aure : Saint Lary, véritable centre névralgique des activités de montagne, et Soulan, village perché sur les hauteurs, si proche des sommets effilés.

Que faire à Saint Lary Soulan ? Randonnées, sports outdoor, bonnes adresses, hébergements, restos au coeur des Pyrénées.

Nous sommes ici à deux pas de la frontière espagnole, des célèbres canyons si photogéniques du Mont Perdu, et de la réserve naturelle du Néouvielle, culminant à plus de 3000m dans un enchâssement d’arrêtes et d’aiguilles photogéniques. Pour moi qui rêvais de découvrir enfin les Pyrénées, c’est une magnifique immersion dans la nature et la culture emblématiques de ces vallées à l’identité puissante.

Que faire à Saint Lary Soulan ? Randonnées, sports outdoor, bonnes adresses, hébergements, restos au coeur des Pyrénées.
Que faire à Saint Lary Soulan ? Randonnées, sports outdoor, bonnes adresses, hébergements, restos au coeur des Pyrénées.
Que faire à Saint Lary Soulan ? Randonnées, sports outdoor, bonnes adresses, hébergements, restos au coeur des Pyrénées.

Le joli village de Saint Lary savoure son écrin naturel de hautes montagnes préservées et se distingue de plusieurs façons. Nous sommes au cœur de la tradition pastorale des Pyrénées : des troupeaux de moutons et de chèvres parcourent les montagnes, les vaches surplombent le village, et les porcs noirs de Bigorre font la fierté des éleveurs. L’attachement au terroir est très fort dans ce pays où on tient à ses traditions, et où on mange merveilleusement bien.

Que faire à Saint Lary Soulan ? Randonnées, sports outdoor, bonnes adresses, hébergements, restos au coeur des Pyrénées.
Que faire à Saint Lary Soulan ? Randonnées, sports outdoor, bonnes adresses, hébergements, restos au coeur des Pyrénées.

Si Saint Lary est célèbre pour le ski, le village a su développer une vraie richesse d’activités qui ne dépendent pas de la neige, entre sports, insolite et patrimoine. C’est ici un paradis des expériences outdoor. Cela fait déjà de nombreuses années que les villages se veulent résolument « station quatre saisons », et qu’une très belle offre de VTT, canyoning, accrobranche, via ferrata, randonnée bien sûr, mais aussi thermalisme dans les célèbres sources chaudes pyrénéennes, attire un public désireux de vivre la montagne sous toutes ses facettes.

Que faire à Saint Lary Soulan ? Randonnées, sports outdoor, bonnes adresses, hébergements, restos au coeur des Pyrénées.

Ce séjour à Saint Lary Soulan fut riche en émotions, en sensations, et m’a donné une très belle image de ce massif que je découvre, où résonne la langue occitane, le bêlement des troupeaux et le fracas des sources rejoignant les lacs innombrables. C’est un pays d’une grande beauté et fier de ses traditions.

Que faire à Saint Lary Soulan ? Randonnées, sports outdoor, bonnes adresses, hébergements, restos au coeur des Pyrénées.

J’ai vécu ce reportage en duo avec mon amie la photographe Marion Carcel alias Foehn Photographie, photographe talentueuse et grande amoureuse de montagnes. La plupart des photos figurant dans cet article sont les siennes, notamment toutes celles où j’apparais. A nous deux, nous formons un duo de photographes et blogueuses passionnées heureuses de cheminer vers les sommets…

Saint Lary Soulan, au pays de l’eau qui bondit 

Saint Lary Soulan, c’est l’omniprésence de l’eau : nous sommes environnées non seulement de lacs, mais aussi de canyons (dont, côté espagnol, les célèbres canyons du Monte Perdido) et de sources naturellement chaudes. Entre activités nautiques et bien-être thermal, les amoureux des univers aquatiques seront aux anges.  Pour des raisons de temps et de difficulté à photographier dans un univers entièrement trempé, il ne nous a pas été possible de tester le canyoning, qui fait partie des activités phares à Saint Lary Soulan. Mais nous l’avons vécu autrement, à travers trois belles expériences : un parcours aventure au cœur des canyons, un spa merveilleux, et une randonnée parmi les lacs dans la réserve naturelle du Néouvielle.

Que faire à Saint Lary Soulan ? Randonnées, sports outdoor, bonnes adresses, hébergements, restos au coeur des Pyrénées.

Le parcours aventure du Moudang, accrobranche et via ferrata au cœur du canyon

Avez-vous déjà rêvé de vous prendre pour Tarzan, d’évoluer entre lianes et ponts de singe dans un décor naturel saisissant ? Cela fait plusieurs années que j’adore l’accrobranche. Il y a six ans, c’est grâce à l’accrobranche que j’ai réussi à réduire considérablement mon vertige, ce qui me tenait à cœur. J’étais donc très enthousiaste quand on nous a proposé de tester le Parcours Aventure du Moudang à deux pas de Saint Lary, et je pense que c’est le plus joli parcours que j’aie fait à ce jour.

Que faire à Saint Lary Soulan ? Randonnées, sports outdoor, bonnes adresses, hébergements, restos au coeur des Pyrénées.

 Il mêle accrobranche dans les cimes, avec ponts suspendus, filets, tyroliennes, sauts de Tarzan, et un peu de via ferrata sur la paroi. Les parcours, assez longs, offrent beaucoup de variété et de sensations, mais surtout, ils se déroulent dans un cadre absolument magique : un canyon traversé par une rivière aux multiples cascades. Entre deux ateliers, on prend le temps d’admirer le paysage et on s’émerveille du site, beau comme un décor de cinéma.

Puisque la région de Saint Lary Soulan est célèbre pour ses canyons emblématiques, j’ai adoré le fait que ce parcours permette d’en explorer un en toute sécurité, en famille. Quatre parcours différents permettent de choisir le niveau de vertige et d’engagement physique souhaité, et les encadrants sont là pour vous guider sur les passages un peu délicats, comme ce saut de Tarzan où on se jette dans le vide. Nous avons choisi le rouge, et nous nous sommes vraiment amusées, Marion et moi. Les parcours aventure sont devenus quelque chose d’assez classique en montagne, mais j’ai trouvé que celui-là était particulièrement réussi, très beau et bien fait, c’est un vrai coup de cœur – et en plus, les encadrants sont adorables !

Le Sensoria Rio, un centre aquatique couleur canyon

Le Sensoria Rio restera un de nos plus jolis souvenirs de Saint Lary Soulan – une visite incontournable que je recommande à tous, en famille, entre amis ou en amoureux. Cette vallée pyrénéenne est célèbre pour ses canyons emblématiques, sculptés par l’eau vive. Mais les Pyrénées ont aussi la réputation d’être une grande destination thermale, grâce aux nombreuses sources chaudes naturelles qui jaillissent au cœur du massif. Le Sensoria Rio exploite une source délicieusement tiède et riche en minéraux bénéfiques, et il est parfait pour ceux qui rêvent d’aventure, mais sans l’adrénaline du canyoning, plutôt version barbotage, eau chaude et détente. Il reproduit le décor magnifique des canyons pyrénéens, mais avec tout le confort des piscines, jets et bulles… et des parois si réalistes que certaines rêvaient de les escalader. Marion se serait crue dans une salle d’escalade grandeur nature, l’eau chaude et les bulles en plus, et s’est prise de passion pour ce spa qu’elle a officiellement déclaré « le plus cool du monde ». Nous avons adoré cette atmosphère immersive si particulière – belle originalité !

Que faire à Saint Lary ? Le complexe thermal spa centre aquatique Sensoria Rio

Le complexe comprend également un centre thermal pour les cures et un spa Nuxe très beau et aux tarifs très abordables : le soin le moins cher vous coûtera 20 euros. Nous avons rapidement visité les salles de massage, qui sont très cosy, avec vitraux et ambiance feutrée – nous y retournerons !

Randonner dans la réserve du Néouvielle, à deux pas de Saint Lary Soulan

Pas moins de 70 lacs colorent d’émeraude, de turquoise et d’aigue marine la réserve naturelle du Néouvielle, qui fait partie intégrante du parc national des Pyrénées. Ce très beau massif, surplombé par le pic de Néouvielle à 3091m, est célèbre pour la multitude de lacs qui ont transpercé son granit majestueux. La réserve est d’ailleurs connue dans le monde scientifique pour l’incroyable diversité des formes de vie qui peuplent les lacs : 570 espèces d’algues différentes ! Cela explique les variations de la palette chromatique des lacs, dans tous les tons de bleu ou de vert…

La réserve de Néouvielle : randonnées à Saint Lary Soulan
La réserve de Néouvielle : randonnées à Saint Lary Soulan
La réserve de Néouvielle : randonnées à Saint Lary Soulan
La réserve de Néouvielle : randonnées à Saint Lary Soulan
La réserve de Néouvielle : randonnées à Saint Lary Soulan

Marion et moi nous sommes levées avant le lever du soleil pour quelques heures de randonnée avec un accompagnateur en montagne, Daniel, qui vient de ce pays et qui l’aime follement. Daniel nous raconte le volcanisme et les glaciers qui ont sculpté Néouvielle, remonte les millions d’années pour que Néouvielle se forme sous nos yeux, le long des lignes de faille et des anfractuosités schisteuses, il nous montre les pins à crochets et les myrtilliers que l’automne colore de rouge.

Et surtout, nous parle de cet art de vivre qui consiste à être en montagne par tous les temps, au plus près des troupeaux, dans un pays où le pastoralisme est roi. Daniel n’est pas que guide, il est aussi berger. Nous irons saluer avec lui une famille d’éleveurs qui passe l’été avec leurs vaches sur les estives, dans leur chalet de pierre. Ici la montagne est remplie de troupeaux. Daniel nous raconte comment il a appris à se déplacer sur les pentes raides et dans les chaos rocheux en suivant la trace des animaux, la façon dont les bergers pyrénéens tentent de se protéger de l’ours revenu dans ces montagnes avec leurs patous à la voix sonore, nous parle de cette vie rude et passionnée à la fois. Ici à Saint Lary, vaches, moutons, chèvres et cochons sont omniprésents dans cette vie montagnarde où on cultive un terroir authentique, ils traversent les routes et rythment les jours.

La réserve de Néouvielle : randonnées à Saint Lary Soulan
La réserve de Néouvielle : randonnées à Saint Lary Soulan
La réserve de Néouvielle : randonnées à Saint Lary Soulan
La réserve de Néouvielle : randonnées à Saint Lary Soulan

En cheminant au cœur des lacs dans le Néouvielle, en jouant avec la brume au franchissement des cols, nous cherchons à saisir les contours de cette vie amoureuse d’un paysage, d’un terroir, d’une tradition à préserver. La beauté du massif a été sculptée non seulement par les forces de la géologie, mais par la main des hommes… Ce fut une belle balade pyrénéenne pour nous !

La réserve de Néouvielle : randonnées à Saint Lary Soulan
La réserve de Néouvielle : randonnées à Saint Lary Soulan

Sensations fortes à Saint Lary : VTT et trottinette de descente

Pour les amoureux de vélo et VTT, Saint Lary est la Mecque pyrénéenne : avec ses innombrables cols, son bike park et ses parcours variés, la destination est très réputée des cyclistes, qu’ils préfèrent avaler les lacets de la route ou dévaler les pentes entre boue et cailloux.
Plus stable et sécurisante que le VTT de descente, la trottinette de descente peut être une belle alternative. A condition de maîtriser sa peur… J’aime dépasser mes limites, mais parfois, il arrive qu’on se heurte à un vrai mur. C’est ce qui m’arrive avec la trottinette de descente. Depuis cinq ans, ce métier-passion que j’adore m’a fait découvrir ou progresser dans un tas de sports : ski, parapente, escalade, accrobranche, paddle, kayak, spéléologie… en général, je suis toujours partante pour les activités outdoor, et j’adore ça. Mais le VTT & la trottinette de descente restent mon seul vrai blocage.

Morte de terreur à l’intérieur

J’avais été paniquée lors de mon test des activités outdoor en Vercors, et après cette nouvelle tentative à Saint Lary où j’étais tellement tétanisée de peur que j’ai fini le parcours sur la route bitumée et non le sentier de GR (trop raide et caillouteux pour ma panique), j’en déduis que je ne surmonterai pas ce blocage. J’ai quand même envie de partager en toute sincérité cette expérience avec vous, parce que l’activité est super, et les moniteurs, adorables et compétents. Saint Lary Soulan est une destination très réputée pour le VTT, avec de superbes parcours de grande qualité, bien balisés et très beaux, du débutant à l’expert. C’est normalement une expérience accessible à tous, surtout en trottinette, plus sécurisante (parce qu’on descend facilement) – mais moi, ce coup ci, je déclare forfait 😅 Je ne retenterai pas : je me connais assez pour savoir que j’ai très peu de blocages, mais que celui-ci est trop puissant, je me concentrerai donc sur tous les autres sports que j’aime.

Au cœur du terroir : rencontrer les éleveurs de Saint Lary Soulan

J’aime le tourisme à la ferme, et les Pyrénées sont résolument une terre de pastoralisme. Ici on pratique un élevage extensif, traditionnel, ancré dans un terroir ancestral. Outre la famille d’éleveurs bovins rencontrés sur l’estive avec Daniel, Marion et moi sommes allées à la rencontre de deux éleveurs dans la vallée de Saint Lary, et ce furent deux très belles rencontres, empreintes d’authenticité et d’une passion sincère.

A La ferme vignécoise, Patrice élève le porc noir de Bigorre, une race de cochon unique au monde. Cette race est célèbre pour la qualité de sa viande, qui ne contient pas de “mauvaises graisses”, ce qui fait que le jambon noir de Bigorre est considéré comme un mets d’exception. Son élaboration est longue et stricte, avec notamment des règles d’élevage précises. Les cochons sont élevés en plein air, pendant 18 à 24 mois, et nourris de la façon la plus naturelle possible , sur de très grandes parcelles. Ils mangent du blé, des pommes, des glands… et aucun aliment susceptible de dénaturer le goût de leur chair. Patrice fait partie de ceux qui se sont battus pour sauver cette race qui a failli disparaître , car peu rentable. On sent sa passion pour ses cochons élevés longtemps, en plein air, au cœur des montagnes, et pour leur viande d’exception. On est bien loin du cochon de batterie ou du jambon industriel quand il nous fait goûter ce jambon au goût fabuleux, accompagné d’un verre de vin blanc pyrénéen.

Patrice le dit lui même : le plus dur, c’est de ne pas trop s’attacher à eux… car ils sont vraiment sympas. La rencontre avec les cochons est un beau moment : ils sont drôles, cabotins, gourmands, envahissants, un peu comme des chiens.

Autres éleveurs ultra passionnés : La chèvrerie de Gouaux, élevage et fabrique de fromages traditionnels. Le couple d’éleveurs nous ont touchées par l’affection qu’ils portaient à leurs bêtes, qu’ils connaissaient manifestement par cœur. Chaque jour, tant qu’il n’y a pas de neige au sol, l’éleveur conduit le troupeau dans la montagne pour qu’elles mangent de l’herbe fraîche. On sent la complicité très forte qui l’unit à ces chèvres, avec qui il passe ses journées entières. Le soir, les chèvres rentrent à la ferme et sont traites par un système ingénieux : par groupe de huit, elles viennent se positionner à des mangeoires, et l’éleveur place la trayeuse sur leur pis le temps qu’elles engloutissent leur granulé. Puis les portes se réouvrent, les chèvres repartent, et un nouveau groupe arrive.

Les fromages élaborés avec ce lait de montagne sont un pur régal, un délice absolu ! Marion et moi avons été touchées par ces rencontres avec des éleveurs investis, par ce terroir d’exception où la rudesse du milieu montagnard force à une forme d’authenticité traditionnelle, mais permet de produire des saveurs rares.

Les bonnes adresses : d’excellents restos à Saint Lary Soulan

A terroir d’exception, restos merveilleux…

A Saint Lary, nous avons eu plusieurs coups de cœur, plusieurs repas d’anthologie. Voici quelques bonnes adresses à noter précieusement pour votre séjour pyrénéen ! Bien entendu, vous retrouverez souvent le porc noir de Bigorre, les fromages de chèvre des Pyrénées, et les autres spécialités emblématiques de la région au menu.

Commençons par notre plus grand coup de cœur : La Grange ! Quel délice… de l’amuse-bouche au dessert, ce fut un festival de saveurs, le meilleur du terroir local sublimé avec créativité, générosité et originalité. Les associations sont à la fois surprenantes et très respectueuses du produit, tout est bon et remarquable, nous avons adoré ce repas et le beau cadre de cette vieille ferme.

Folles de chats, Marion et moi avons adoré Le Gros Minet, le resto où les félins sont rois. Chats aux murs, chats sur les tables, et vrais chats ronronnants qui viennent rendre visite aux convives attablés en terrasse, un vrai bonheur pour nous, la déco parfaite ! Le restaurant propose des planches de tapas de spécialités pyrénéennes et espagnoles de grande qualité, en lien direct avec les producteurs locaux, et d’excellentes salades.

Autre belle expérience gastronomique : La Pergola. Nous y avons déjeuné, il paraît que le dîner est encore plus exceptionnel – le rapport qualité/prix de cet excellent restaurant est remarquable, nous nous sommes régalées d’un bout à l’autre et j’ai adoré le décor à la fois montagnard, arty et décalé de ce bel hôtel-restaurant logé dans un jardin enchanteur. Notez aussi l’adresse pour une nuit dans un cadre intimiste et fleuri.

Envie d’une pizza après une longue journée de sport ? Un classique, mais qui fait toujours plaisir ! Après l’accrobranche, la trottinette de descente et la piscine, nous nous sommes régalées de pizzas maison au feu de bois Chez Luigi, avec des ingrédients frais et de qualité.

Enfin, pour un déjeuner ou un dîner au cœur de ville, l’ICC ou Izard Café Central est à la fois un resto qui sert notamment un joli choix de poissons et un bar musical à l’ambiance lounge sympathique.

Je finis avec une boutique qui n’est pas un restaurant, mais où vous vous régalerez quand même : la Maison du gâteau à la broche ! Impossible de passer à côté de cet immense classique de l’Occitanie, surtout pas dans cette boutique chaleureuse et conviviale qui donne follement envie de tout goûter – on se serait crues chez Hansel et Gretel !

Continuons maintenant avec les bonnes adresses, côté hébergement cette fois. Si vous cherchez où dormir à Saint Lary, Marion et moi avons un immense coup de cœur à vous présenter…

Où dormir à Saint Lary Soulan ? Un gîte d’exception, Les Hauts de Saint Lary

Quelle adresse merveilleuse ! Lors de notre séjour à Saint Lary Soulan dans les Pyrénées, Marion et moi sommes tombées amoureuses d’un endroit vraiment extraordinaire : les Hauts de Saint Lary. Nous avons tellement aimé cet hébergement que nous nous sommes réellement senties « chez nous », et pendant tout le séjour, nous en parlions comme de « la maison »… avec un pincement au cœur au moment du départ ! Un vrai coup de foudre.

Où dormir à Saint Lary Soulan ? Un gîte d'exception, Les Hauts de Saint Lary
On peut rester aux Hauts de Saint Lary pour toujours ?

Il s’agit d’un village de chalets de toute beauté, idéalement situé au-dessus de Saint Lary dans les montagnes majestueuses. Au centre du hameau, on retrouve une petite épicerie de produits locaux, une salle de sport avec poids, tapis et machines, et un espace bien être comportant un sauna (que nous n’avons pas utilisé, car nous avions un sauna privatif dans notre propre chalet). Mais surtout, les Hauts de Saint Lary, ce sont des chalets d’un confort et d’un luxe total.

Notre maison, d’une capacité de 9 personnes, possédait une cuisine intégralement équipée, avec tous les ustensiles dont on peut rêver pour cuisiner « pour de vrai », une grande salle à manger avec une belle table en bois brut, autour de laquelle on rêve de s’attabler entre amis. Quant au salon, il est ultra cosy, avec ses canapés confortables agencés autour du poêle à bois.

Le meilleur reste à venir : les chambres sont fabuleusement lumineuses et confortables, avec une literie de qualité et une vue ensoleillée sur les sommets. Quant aux salles de bain, claires et spacieuses, plusieurs comportaient une belle baignoire.

Où dormir à Saint Lary Soulan ? Un gîte d'exception, Les Hauts de Saint Lary

Le clou : notre sauna à nous ! Quel bonheur de retrouver, comme en Finlande, le plaisir d’une séance de sauna brûlant à la fin de la journée…

Nous nous sommes vraiment senties chez nous pendant ces trois jours. Le confort, les équipements, l’ambiance cosy… c’était une bulle de bien être merveilleux. On s’est promis de revenir cet hiver avec tous nos potes (9 places, ça se remplit) ! Faites-nous signe si vous voulez être de la partie 😉

Les beaux villages de la vallée d’Aure

Lors de notre séjour à St Lary, nous avons aimé prendre le temps d’explorer ces villages de la vallée d’Aure, au cœur des Pyrénées. Pierres grises, ardoises noires, lavoirs et fontaines, patous et clochers romans, nous touchons du doigt une vie montagnarde très ancienne, où France et Espagne se mélangent sur les versants ensoleillés, où on suit les troupeaux dans la montagne et où l’eau jaillit sur les vieilles pierres…

Il y a Soulan, notre coup de coeur, idylle pyrénéenne fleurie et parfaite. Sur les hauteurs, ce hameau de carte postale dévoile ses toits d’ardoise grise, son lavoir à l’ancienne, ses vues imprenables sur les sommets, au milieu des géraniums et des façades coquettes.

Il y a Tramezaïgues, plus secret, son clocher roman, ses ruelles étroites au cœur des pentes abruptes. Un château en ruine et une église ancienne encadrent ce village lové au creux de sa coquille de pierre noire, et on touche à des siècles enfouis…

Visiter saint lary soulan dans les pyrénées

Et puis, il y a Saint Lary, bien sûr, le centre névralgique de la vallée d’Aure, le cœur battant, qui célèbre le patrimoine pyrénéen dans ses différentes maisons et musées. A la Maison du Patrimoine, on explore les traditions des montagnes, notamment l’itinérance, on célèbre les matériaux traditionnels, ardoise, bois, pierre, et la vie des générations qui ont bâti ces murs. A la Maison de l’Ours, on évoque ce grand prédateur emblématique, récemment réintroduit dans ces montagnes. A la Maison du Parc National des Pyrénées, on découvre la faune, la flore, l’histoire, la diversité et les chemins de cet espace naturel unique. Et enfin, à la Maison du gâteau à la broche, on se régale !

Saint Lary est véritablement une clef pour découvrir, comprendre et aimer les Pyrénées.

 Je ressens une grande curiosité pour ce monde que je découvre, et dont je pressens la puissance culturelle, entre proximité espagnole, présence de l’ours, pastoralisme et chants occitans. J’ai déjà envie de revenir, de continuer l’exploration de ces autres belles montagnes françaises, moi qui ai grandi au pied des Alpes, et qui suis curieuse de la beauté et de la richesse de ces sommets méridionaux…

Visiter saint lary soulan dans les pyrénées

J’ai été aussi frappée par la vraie chaleur et gentillesse de toutes les personnes que nous avons rencontrées – Marion et moi avons été touchées par la qualité de l’accueil reçu, partout. Le Sud-Ouest me touche toujours par le soleil dans le coeur des gens…

Merci à l’office du tourisme de Saint Lary Soulan, notamment à Manu, à Links, notamment à Jean-Camille, et à tous ceux qui nous ont accueillies dans les restaurants, les boutiques, les sports, les élevages, pour ce très beau séjour qui nous a touchées.

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Vous avez aimé cet article ?
Alors n’hésitez pas à le partager ou à l’épingler !

-


Pour suivre l’actualité d’Itinera Magica, aimez notre page Facebook
ou inscrivez-vous à notre newsletter


Merci pour votre soutien et à bientôt !

8 commentaires pour
“Saint Lary Soulan, mille activités au cœur des Pyrénées”

  • Encore un bel article qui donne des envies de s’échapper du quotidien 🙂 Pas tant pour l’accrobranche qui me donne un peu le vertige, mais la balade en VTT, la session spa dans cet endroit merveilleux et surtout la pause gourmande avec un gâteau à la broche à la clé, je suis fan !

  • Merci Fabien, ahahah toi tu es team VTT, je te le laisse avec joie 😉 et niveau gourmandise, tu vas te régaler !

  • La réserve du Néouvielle et le village de Saint Lary ont l’air vraiment très sympa ! Je ne connais pas du tout le coin, mais ton article me donne envie de sortir des sentiers battus…

  • Merci Samsha ! c’est très beau comme région.

  • Oh la la mais ça donne carrément envie de partir découvrir les Pyrénées…. C’est une envie que j’ai depuis quelques années déjà, de découvrir ces paysages montagnards qui sont pourtant chez nous et que je ne connais pas du tout !! Tes photos sont magnifiques, et la région a l’air aussi belle dans le viseur de l’appareil que dans l’assiette ^^! J’avoue que comme Marion, je trouve que le SPA a l’air particulièrement cool ! Des bisous <3

  • Merci ma belle Lykorne ! toi qui aimes les montagnes et bien manger tu seras au paradis 😉

  • À nouveau un formidable article complet, sur un coin de France qui m’a fait tant rêver ! Saint-Lary Soulan au cœur des Pyrénées a été l’une de nos étapes lors d’une randonnée de 15 jours avec 2 copains et ça dans les années 80… c’est déjà loin ce temps-là ! Le Massif de Néouvielle a toujours été
    pour moi l’un des plus beaux Massifs de France, entre le Col du Tourmalet et le Cirque de Gavarnie…c’est le top en haute montagne… où il y a tant de lacs, réservoirs et barrages tous aussi beaux les uns que les autres ! Mon coin préféré : Le Cirque de Gavarnie, celui d’Estaubé et de Troumouse, randonnée assez dure… ou dans le Refuge, on avait mangé la plus bonne des garbures béarnaises… un véritable délice ! Et le patron nous en avait resservi un rab ! Il neigeait à plein temps ce jour-là à la mi Juin !
    Bises de la Bourgogne
    Gilbert

  • Magnifique reportage, dans une région que j’aime beaucoup ! Je garde un merveilleux souvenir de la réserve de Néouvielle, et sa myriade de lacs, tous plus beaux les uns que les autres. Bravo pour ton parcours aventure, il faudrait que j’essaye un jour, pour vaincre ma peur du vide ! Bonne journée !

Laissez un commentaire


Explorez Itinera Magica

Consultez le profil de ItineraMagica sur Pinterest.