Abonnez-vous
 
Français English Deutsch
 
12 mai 2018    /    

Les icebergs d’Ilulissat : spectaculaire Groenland-

Ilulissat n’est pas une ville, c’est une autre planète. Dans cet univers extraterrestre, la glace règne en maître et la démesure est l’étalon du quotidien. Au milieu des icebergs géants d’Ilulissat, véritables montagnes de glace mouvante, le temps est suspendu, le cœur cesse de battre un instant. Vous vous souviendrez de ces paysages comme des plus spectaculaires, des plus radicalement dépaysants de votre vie. Petite virée intergalactique dans l’empire des glaces, à toute allure en traîneau à huskies ou en brise-glace au milieu du fjord gelé.

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat

Ilulissat, ses icebergs gigantesques, ses chiens de traîneau, ses lumières…

 

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat

Bienvenue au coeur des icebergs à Ilulissat.

Ilulissat, capitale des icebergs
voyage ilulissat – hôtel ilulissat – voyage groenland – aller à ilulissat – 

Après quatre jours merveilleux à Nuuk, capitale colorée du Groenland, je m’envole pour la ville la plus célèbre du Groenland. Ilulissat est la seule ville véritablement touristique du Groenland : son nom, qui signifie iceberg dans la langue inuite, fait figure de programme. Son glacier, Kangia, est le plus productif de l’hémisphère nord – seul l’Antarctique peut rivaliser avec son effroyable volubilité. Il crache continuellement des monstres de glace hauts comme des montagnes qui dérivent tranquillement dans la baie de Disko, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, et qui longent paresseusement Ilulissat avant de rejoindre le large.

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat

Solitude des icebergs immenses.

 

Quel pays nordique choisir ? Quel est le plus beau pays nordique ? Quel est le meilleur endroit pour voir des aurores boréales ?

Au milieu des icebergs à Ilulissat.

L’iceberg qui a éventré la coque du Titanic est né ici, sur la côte ouest du Groenland. A l’époque, Kangia produisait des icebergs à une fréquence plus lente, mais ils étaient encore plus massifs. Le tueur du Titanic était un monstre gros comme plusieurs fois le paquebot mythique, lentement poussé par les courants vers les eaux canadiennes. Les icebergs d’aujourd’hui, qui sont paraît-il plus petits, donnent une vague idée de son gigantisme. Contempler la baie de Disko depuis Ilulissat donne le vertige : les icebergs érodés par le soleil ressemblent véritablement à des chaînes de montagnes posées sur l’eau, et la baie à un panorama alpin. En plissant les yeux, on pourrait se croire en Suisse, au milieu des sommets blancs. Les levers et les couchers de soleil sont fantasmagoriques. Tout un nuancier de bleu, de pourpre, de rose et d’or vient colorer les reliefs de glace, c’est tout un paysage fugace, une chaîne alpine en mouvement.

Quel pays nordique choisir ? Quel est le plus beau pays nordique ? Quel est le meilleur endroit pour voir des aurores boréales ?

Coucher de soleil inoubliable.

 

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat

.

Des hôtels avec vue sur les icebergs à Ilulissat
où dormir à ilulissat – hôtel ilulissat – hôtel pas cher ilulissat – meilleur hôtel ilulissat – hôtel avec vue ilulissat

La plupart des hôtels ont vue sur la baie et les icebergs. Je dors à l’hôtel Arctic, qui est devenu célèbre sur les réseaux sociaux à cause de ses igloos d’aluminium et de verre posés au bord de la baie. Des chiens de traîneau attendent enchaînés à leurs niches au bord du fjord, complétant la carte postale arctique. Je rêve de faire la photo mythique des igloos sur fond d’aurore boréale. Je suis à 69 degrés nord, soit très au-dessus du cercle polaire arctique, et la météo annonce quatre nuits de ciel immaculé, sans aucun nuage. Je jubile, imaginant le spectacle qui m’attend. Malheureusement, je jouerai de malchance : aucune aurore boréale ne survolera le Groenland pendant mes quatre jours à Ilulissat. Les dieux font en grève, pour me rappeler que leurs explosions colorées sont un privilège et non un dû. Mais j’ai les icebergs. On pourrait passer la journée à les regarder changer de forme et de texture, polis ou illuminés par le soleil qui les fait fondre. L’hôtel Arctic est situé à environ vingt minutes à pied du centre-ville (pour pouvoir voir les aurores dans le noir), et j’adore longer le port envahi de glace pour rejoindre le cœur d’Ilulissat.

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat

Igloos de l’hôtel Arctic.

 

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat

Sa terrasse.

Où dormir à Ilulissat, les infos pratiques : Les tarifs à l’hôtel Arctic commencent autour de 195 euros/nuit. L’hôtel 4 étoiles est agréable, avec une salle de sport, deux restaurants (un gastronomique et un restaurant de burgers) et un bar avec vue sublime. Il est situé à environ 20 minutes à pied du centre-ville, et propose des navettes à intervalles réguliers toute la journée. L’avantage ? La possibilité de voir les aurores boréales en raison de l’obscurité plus importante qu’en cœur de ville. Cet isolement sublime donne à l’hôtel Arctic un air de citadelle des glaces, seul face à la baie. C’est un lieu très romantique, surtout si vous avez le budget pour un igloo. Il comporte deux restaurants, dont un très abordable avec des plats autour de 20/25 euros (c’est très bien pour le Groenland). J’ai aussi apprécié les goûters gracieusement mis à la diposition des clients vers 16h, avec gâteau au chocolat et myrtilles surgelées. L’inconvénient ? La distance entre hôtel et centre-ville peut être un peu fatigante quand on enchaîne les activités. Si cet aspect vous dérange, j’ai vu deux autres hébergements avec vue sur iceberg en centre-ville. L’hôtel Icefjord est un beau 3* confortable, à partir de 173 euros/nuit. Quant à Ilulissat Guesthouse, c’est une option intéressante pour les voyageurs souhaitant économiser un peu, rencontrer des gens ou voyager en groupe. Il s’agit de trois jolis chalets avec salle de bain et cuisine partagées, une atmosphère conviviale et une vue incroyable sur la baie. Chaque maison compte trois chambres, à partir de 106 euros environ par nuit. Il est également possible de louer la maison entière (6 personnes) pour environ 450 euros/nuit.

La croisière au milieu des icebergs et d’autres excursions
excursions ilulissat – icebergs ilulissat – voyage ilulissat – blog ilulissat

Ilulissat est plus touristique que Nuuk et cela se sent tout de suite : à l’aéroport sont postées plusieurs compagnies d’excursion proposant des activités diverses. Randonnée, raquettes, tour en hélicoptère, excursions vers le grand nord groenlandais, motoneige, chien de traîneau, observation des baleines… tout est possible aussi. L’incontournable ici, c’est la croisière au milieu des icebergs. On embarque au port de Nuuk en direction des monstres, et les sensations sont terrifiantes. Le bateau doit sans cesse briser la glace épaisse qui ne cesse d’être charriée par plaques et qui menace de l’emprisonner. Souvent il doit s’y reprendre à plusieurs fois, et c’est incroyablement impressionnant : il se jette sur la banquise de tout son poids dans un grondement terrible, recule, deux fois, trois fois, jusqu’à briser enfin la couche de glace. Les petits bateaux de pêche se précipitent alors dans son sillage pour profiter du passage dégagé – admirable collaboration entre touristes et locaux. Du bateau, on mesure encore mieux l’immensité terrifiante des icebergs. Et surtout, on aperçoit enfin la partie immergée, d’un bleu hypnotique. Le spectacle est grandiose.

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat

La croisière au milieu des icebergs : l’incontournable d’Ilulissat.

 

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat

.

 

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat

.

Ilulissat

.

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat icebergs ilulissat

Le bleu fabuleux des icebergs immergés.

 

Les icebergs d'Ilulissat. Découvrez un fabuleux voyage à Ilulissat, Groenland.

.

 

Info pratique : la croisière au milieu des icebergs est proposée par World of Greenland pour environ 87 euros par personne. Je vous recommande vraiment de mettre de côté l’argent pour le faire, car c’est une expérience inoubliable.

Je pars ensuite en randonnée le long des icebergs avec Lars, guide pour la compagnie Arctic Friend, qui a eu la gentillesse de proposer d’être partenaire de mon voyage. Ces trois chemins de randonnée, fléchés en trois couleurs (rouge, bleu et jaune) sont en accès libre et peuvent être parcourus sans guide, mais j’apprécie d’avoir Lars avec moi pour me raconter la naissance des icebergs, me parler de la culture groenlandaise, des huskies et du réchauffement climatique. Il me montre les vestiges de Sermermiut, où différentes cultures arctiques nomades se sont établies les unes après les autres depuis 4000 ans, et je repense aux expositions que j’ai découvertes au Musée national groenlandais sur les voyages extraordinaires des paléo-eskimos.

Lars me montre des points de vue sublimes au sommet des collines, et nous buvons du thé brûlant face au soleil couchant, dans un paysage dont le genre de beauté tranche avec tout ce que je connais. Cela restera un souvenir d’une perfection rare, un moment de pur bonheur suspendu au-dessus des glaces immenses.

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat icebergs Ilulissat

Avec Lars d’Arctic Friend au coucher du soleil.

 

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat icebergs Ilulissat

.

 

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat icebergs Ilulissat

.

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat icebergs Ilulissat

.

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat icebergs Ilulissat

.

Info pratique : Arctic Friend propose différentes excursions, été comme hiver, autour d’Ilulissat. Raquettes, bateau, avion, chien de traîneau… leur gamme de prestations est vaste. Voici le lien vers les excursions hivernales. J’ai eu un excellent contact avec le guide, Lars, que j’ai trouvé passionnant et sympathique. Sachez qu’Arctic Friend propose également des voyages complets, de 5 à 15 jours, au Groenland surtout, mais aussi en Islande et au Danemark. Ce sont des voyages riches en aventures et en expériences, et je suis tentée de partir avec eux un de ces jours. Vous trouverez tout sur le site.

Les chiens de traîneau d’Ilulissat
voyage ilulissat –  voyage groenland

A Ilulissat, on propose aussi des promenades en chien de traîneau. La ville est considérée comme la capitale des huskies groenlandais, avec la plus grande concentration canine au Groenland. Je pars en excursion canine jusqu’au hameau d’Ilmanaq, situé plus loin dans la baie de Disko, un village inuit loin de tout. Les chiens bondissent avec une puissance et une vivacité incroyables. Assise sur des peaux de renne dans le froid mordant, je me cramponne aux bords du traîneau, fascinée par leur agilité.

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat icebergs Ilulissat

Ilulissat, ville des chiens de traîneau.

 

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat icebergs Ilulissat

.

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat icebergs Ilulissat

.

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat icebergs Ilulissat

.

Petit village inuit au bord de la baie de Disko, atteint au terme de la promenade en chien de traîneau.

Cela fait 850 ans que les Inuits élèvent les huskies et qu’ils leur ont appris à tirer des traîneaux. Cette utilisation des chiens est vraiment une invention des Inuits, répandue en Alaska, en Russie, dans le grand nord canadien et au Groenland. Il faut d’ailleurs savoir que la pratique du chien de traîneau en Laponie est faite pour les touristes et ne correspond pas à la tradition : en Laponie, on utilisait les rennes et non les chiens.

Aujourd’hui, les huskies groenlandais constituent une race à part entière, fermée et reconnue. Elle est protégée par des moyens extrêmes : au Groenland, au nord du cercle polaire arctique, il est interdit de posséder tout autre type de chien, sous peine de le voir confisqué et abattu. A Nuuk, située plus au sud, les chihuahuas et les caniches auraient droit de cité, mais à Ilulissat et ailleurs au nord, un triste sort les attendrait.

Je suis une Française au cœur sensible, qui a grandi avec des chiens et possède une jeune chienne golden retriever (elle s’appelle Nevada). J’ai été élevée dans la culture du chien ami. Mais il faut bien comprendre qu’au Groenland, le husky est un chien outil. Depuis 850 ans, ils accompagnent les Inuits sur la banquise, et sont sélectionnés pour leur force, leur résistance, leur docilité. Jusqu’à l’âge de six mois, les chiens vivent sans laisse et côtoient les humains. Les enfants les emmènent dans les collines pour les habituer aux commandes des chiens de traîneau et à la direction au fouet – qui est utilisé pour orienter les chiens, et non pour les frapper. A partir de six mois, leur vie de chien de travail commence. Quand ils ne tirent pas les traîneaux, ils sont enchaînés à leur niche, et résistent à des températures de -30 en se lovant dans la neige.

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat icebergs Ilulissat

Chiot husky.

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat icebergs Ilulissat

Les enfants entraînent les jeunes chiens dans les collines.

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat icebergs Ilulissat

Le fouet sert à diriger les chiens, jamais à les frapper.

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat icebergs Ilulissat

.

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat icebergs Ilulissat

Chien adulte. Extrêmement résistant au froid, le husky creuse un trou dans la neige, dans lequel il se roule en boule.

Autrefois, les chiens étaient au cœur de la ville, mais aujourd’hui, pour des raisons sanitaires, on les enchaîne en dehors, dans d’immenses terrains consacrés aux meutes canines. La décision a été motivée par une grave épidémie il y a quelques années, qui a tué près de la moitié des chiens de la ville. Seuls quelques vieux chiens ont eu la permission de rester en ville. Je trouve la vie des chiens exilés en dehors triste, elle fendille mon petit cœur sentimental.

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat icebergs Ilulissat

Une petite partie de l’immense campement canin, aux portes d’Ilulissat.

 

Seuls quelques vieux chiens restent en ville.

 

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat icebergs Ilulissat

.

Mais de toute façon, les chiens de traîneau deviennent une curiosité folklorique et disparaissent peu à peu, remplacés par la motoneige. Le réchauffement climatique raccourcit la période durant laquelle il est possible de se déplacer en chien de traîneau sur les fjords gelés : autrefois, on pouvait le faire de fin septembre à début juin, aujourd’hui plutôt de novembre à fin avril. Le reste du temps, les chiens n’ont rien à faire. Contrairement à la Laponie, qui a développé pour le tourisme canin des véhicules d’été, les Groenlandais refusent catégoriquement d’envisager d’autres moyens d’exploiter les chiens durant la saison estivale, au nom de la tradition. Il faut donc réduire leur nombre – il y a vingt ans, les gens avaient une quarantaine de chiens, contre une dizaine aujourd’hui. A sept ou huit ans, quand ils sont trop fatigués, on les abat, et on utilise parfois leur fourrure pour des capuches ou d’autres vêtements. Ceux qui sont horrifiés devront se souvenir que chez nous, on fait la même chose avec les vaches.

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat icebergs Ilulissat

.

Il n’y a pas d’animaux de compagnie dans les communautés traditionnelles groenlandaises, pas de relations affectives comme chez nous avec chiens et chats. Les chiens sont des animaux de travail. Les autres animaux vivent libres, mais chassés. Il y a souvent conflit entre la sensibilité occidentale et le mode de vie groenlandais. On me raconte les histoires de touristes venus admirer des narvals… qui se font abattre sous leurs yeux par des chasseurs insensibles à leurs cris horrifiés. Cela peut choquer, mais les difficultés d’approvisionnement justifient l’obsession de la chasse.

La nourriture à Ilulissat : un autre monde
où manger à ilulissat – restaurants ilulissat – restos ilulissat

A Ilulissat, les fruits et les légumes sont une denrée rare. Les bateaux ne viennent pas l’hiver, à cause de la glace, et le ravitaillement par avion coûte trop cher. Les rayons fruits et légumes des supermarchés sont vides au sens propre, totalement nus. Je visite trois supermarchés, et dans chacun des trois, le rayon usuellement dévolu aux salades et aux oranges est un néant béant. Les fruits frais ne se trouvent qu’en photo au-dessus des rayonnages vides, promesse mensongère d’une vie vitaminée. Mon guide, Lars, manque défaillir quand je sors une clémentine espagnole rapportée de Nuuk, car il n’en a pas vu depuis trois mois.  (Je suis une fille bien, je lui ai offert, je vous rassure ;)). Il paraît que sur la côte Est, très isolée, les conditions de ravitaillement sont pires encore. Au Groenland, la chasse de subsistance n’est pas un vain mot.

Lars me raconte que le manque de nourriture a longtemps été un problème crucial pour les Inuits. Jusqu’à la seconde guerre mondiale, on avait coutume de se débarrasser des vieux : dans des sociétés de pénurie, où la nourriture était rudement acquise et rare, il était impensable de nourrir des bouches inutiles. Quand elles sentaient qu’elles étaient devenues un fardeau pour la communauté, les personnes âgées réglaient le problème. Les femmes allaient se jeter dans un canyon à quelques encablures d’Ilulissat, les hommes partaient chasser et ne revenaient jamais. Il y avait dans ce monde une dureté de colonie martienne, exilée sur une planète hostile et isolée. Ici, on a appris pendant des siècles à chasser et pêcher pour survivre, avec une dextérité hors pair.

Je vais manger au célèbre restaurant groenlandais Mammartuq, qui cultive la gastronomie groenlandaise authentique dans une atmosphère rétro et confortable. Le lieu a un charme fou, et une carte ultra protéinée. Je demande innocemment s’ils ont une salade, on me propose un carpaccio de baleine : choc des cultures. Il n’y a pas d’option végétarienne, et bien que cela contraste avec mon mode de vie habituel, je le comprends et je ne m’en plains pas : je sais que je suis au Groenland ici, pas à San Francisco ou à Berlin. La baleine, c’est trop pour ma sensibilité, j’opte donc pour le crabe arctique, une des nombreuses spécialités de la région. Il a un goût fabuleux, témoignage de l’extraordinaire qualité des produits de la mer groenlandais. Le plat a un goût rare d’inédit, d’authentique.

Restaurant Ilulissat.

Crabe arctique chez Mammartuq, le meilleur resto d’Ilulissat.

Je reste longtemps à admirer mon dernier coucher de soleil à Ilulissat. Fin mars au Groenland, les jours sont déjà longs, et les couchers de soleil tout autant. J’avais déjà observé que sous les Tropiques, les crépuscules sont extrêmement brefs – le soleil plonge sous l’horizon comme si une mâchoire l’avait avalé et c’est la nuit. A 69 degrés nord, c’est l’inverse. Le crépuscule s’éternise, dure bien plus d’une heure, dans une succession d’ors, de rouges et de pourpres. Le rose à l’horizon flotte encore au-dessus des icebergs bien après la disparition du soleil et moi non plus je ne veux pas m’en aller. Je me dis que même si je devais vivre mille ans, je ne pourrais jamais oublier Ilulissat.

Voyage à Ilulissat et ses icebergs géants. Un incontournable lors d'un voyage au Groenland. De Paris à Ilulissat, un dépaysement total. Hôtel Ilulissat. Blog Ilulissat. Voyage Ilulissat icebergs Ilulissat

Un dernier coucher de soleil à Ilulissat.

 

Coucher de soleil à Ilulissat, Groenland. Découvrez Ilulissat, capitale des icebergs.

.

Aller à Ilullisat 
De Paris à Ilulissat

Depuis Paris, le moyen le plus simple d’aller à Ilulissat est de passer par Copenhague. Vous trouvez des vols Paris-Copenhague à très bon prix avec les low costs comme Vueling (j’ai pris un Copenhague-Paris à 40 euros). Vous partirez ensuite pour Ilulissat avec Air Greenland via Kangerlussuaq (il n’existe pas de vol direct Europe-Ilulisat, car l’aéroport ne peut pas accueillir de gros porteurs, seulement de petits avions). Etant donné qu’Ilulissat est la destination touristique la plus courue au Groenland, les vols sont nombreux et les connections pratiques, Air Greenland propose d’ailleurs des packages intéressants vol + hôtel au départ de Copenhague. Depuis la France, peut-être vous faudra-t-il passer une nuit à Copenhague à l’aller ou au retour, mais sachez que c’est vraiment une bonne chose, car Copenhague est merveilleuse et se prête bien à une découverte rapide de 24h. C’est ce que j’ai fait à mon retour du Groenland, je vous le raconterai dans le prochain article.
Sachez que si vous projetez également de visiter l’Islande, vous pouvez trouver des vols directs Reykjavik-Ilulissat (car il s’agit là encore de petits avions, étant donné que c’est un vol relativement court) avec Air Greenland ou avec Air Iceland Connect.

L’ultime épisode de mon voyage au Groenland va suivre : Kangerlussuaq et Copenhague. Inscrivez-vous à la newsletter ?

Découvrez Ilulissat au Groenland, capitale des icebergs géants. Une vision spectaculaire. #ilulissat #groenland

Epinglez moi !

Merci à Visit Greenland de m’avoir permis de vivre ce voyage extraordinaire au Groenland. Merci à mes partenaires Air Greenland, Hotel Arctic et Arctic Friend pour leur accueil et les belles expériences vécues. Un merci tout spécial à Lars d’Arctic Friend, qui m’a consacré beaucoup de temps !

Vous avez aimé cet article ?
Alors n’hésitez pas à le partager ou à l’épingler !

-


Pour suivre l’actualité d’Itinera Magica, aimez notre page Facebook
ou inscrivez-vous à notre newsletter


Merci pour votre soutien et à bientôt !

41 commentaires pour
“Les icebergs d’Ilulissat : spectaculaire Groenland”

  • merci pour ce formidable portrait d’une société confrontée à une évolution rapide de ses modes de vie, qui ne sombre ni dans l’angélisme béat, ni dans la dénonciation. La description des conditions d’existence dans le grand nord, si dures qu’elles exigent une certaine dureté liée à un monde de pénurie – dont on peut espérer la disparition graduelle avec le changement climatique – est extrêmement instructive et réaliste. Une façon intelligente de décliner le tourisme de compréhension du monde, qui donne envie de se rendre sur place pour contribuer au développement de ces régions longtemps méconnues et oubliées. Merci.

  • Merci beaucoup, j’ai fait de mon mieux pour en parler avec la bonne distance, et je suis très sensible à votre commentaire.

  • Les photos sont extraordinaires et le texte empreint d’une gravité et d’un attachement qui suscitent l’émotion. Bravo.

  • Merci infiniment !

  • Quelle merveille ! Les photos de lever/coucher de soleil que tu as prises sont scandaleusement belles !

  • Merci beaucoup, Ornella !

  • Cela doit être formidable de voir ces icebergs de près… ! et, toutes ces teintes pastel du ciel sur certains clichés sont magiques ! Merci beaucoup pour ce beau partage !
    Gilbert

  • Merci beaucoup Gilbert, c’est adorable !

  • C’est vraiment superbe en hiver <3 et la vie paraît si différente et rude…
    Tellement heureuse pour toi que tu ais vu Illulissat !

  • Merci Betty, allez viens on y retourne ensemble, groenlando-addicts que nous sommes 😉

  • Ton récit des conditions de vie des chiens me rappelle celui d’une amie venue du Labrador, qui me racontait que les chiens chez elle dormaient dehors par tous les temps. Avec pragmatisme : ils ne survivent pas, c’est qu’ils sont trop vieux ou trop fragiles de toute façon. Plus au sud, je serais sûrement dénoncée à la SPA si je laissais mon chien dormir dehors…
    Les couleurs des icebergs… J’ai comme une envie de prendre un vol pour Terre-Neuve, où les icebergs défilent actuellement le long de l’Iceberg Alley, au large de l’île ! Merci pour ce récit.

  • C’est le même type de raisonnement je pense, ça me marque, c’est si différent de ce qu’on connaît !
    Ah oui j’ai vu les images de Terre Neuve, ça a l’air sublime :))

  • Magique!

  • Merci Samsha !

  • waouh, c’est assez fou ce voyage. On doit rentrer plein d’images folles …

    L’histoire des personnes âgées qui se suicidaient le moment venu, c’est bouleversant… c’est la raison qui règne avant tous sentiments, c’est assez dingue.

  • Oui, ça m’a vraiment émue, c’est un autre monde, une planète hostile où chaque geste décide de ta survie…

  • J’ai lu avec ferveur ton récit groenlandais. Quel voyage !
    Moi qui pensais avoir vu de beaux icebergs auprès des glaciers patagoniens… j’ai l’impression qu’ils feraient pâles figures auprès de leurs cousins du nord.
    Et que dire des conditions de vie des humains et des animaux dans cette terre hostile. J’ai toujours été choquée de découvrir des peuples qui vivent avec si peu. Moi qui ait grandit dans un pays où poussent des légumes en toutes saisons.
    Pour la condition des chiens, tu fais très bien rappeler que le même sort arrive aux vaches laitières en France. Je partage ta sensibilité sur le sujet et je crois que ce type de voyage m’eprouverai beaucoup trop.

  • Merci beaucoup Laura !Oh, je crois que le Perito Moreno est sublime aussi, il me fait rêver, la Terre est si belle et diverse !
    Merci beaucoup pour ton commentaire.

  • Encore un grand bonheur de te lire et de voir ces couleurs sublimes, de sentir la chaleur de la soupe de crabe sous mes mains à travers tes photos, d’admirer la vie des gens du Nord dans ces contrées gelées ou rien ne correspond plus à ce dont nous avons l’habitude.
    C’était définitivement le voyage d’une vie que tu as pu faire là; les prix annoncés me dissuadent déjà malheureusement, mais au moins, je l’aurai vu avec tes yeux.

    Merci!

  • Merci beaucoup Julie, t’es adorable. Les prix sont vraiment en train de baisser, le Groenland est beaucooup moins cher maintenant qu’il y a trois ans, et le sera encore moins dans trois ans. Un jour ! je te le souhaite 🙂

  • C’est vraiment impressionnant. on devrait se sentir choqué, mais tu expliques bien les raisons de ces comportements qui peuvent nous sembler rudes. ça doit être vraiment dépaysant, mon marie rêve souvent de voyage dans le grand nord, il faudra que j’organise ça pour un anniversaire … avais tu un équipement spécial pour supporter le froid ? (je suppose que oui)

  • Bonjour Sophie, merci pour ton passage ! je détaille mon équipement grand froid dans l’article “Envies d’Arctique : quelle destination choisir ?”, je parle de ma tenue pour résister au froid du grand nord 🙂

  • La lumière est si belle et tout ce bl

  • oups, faute de frappe… je disais donc:
    La lumière est si belle et tout ce blanc partout+boules de poils trop chou= je craque!!!! 😀

  • je trouve ton article magnifique mais aussi très intéressant à la fois. Il est vrai que chez nous les chiens sont considérés comme des animaux de compagnie mais là-bas ce n’est pas pareil. Chaque pays est différent et vois les animaux d’une autre manière. Biensur que ca ne plait pas d’entendre qu’on abat un chien mais comme tu le dis si bien en France c’est pareil avec d’autres animaux et beaucoup ne s’en soucis même pas. Bien sur au fil du temps, on cautionne de moins en moins ça et pourtant il y a des siècles on ne vivait que d’animaux. Enfin soit jai pas envie de lançer le débat du siècle mais ton article est très pertinent. Tes photos sont splendides et je te remercie de nous montrer tous ces paysages fantastiques, j’espère y aller un jour 🙂

  • Quelle expérience dépaysant que ce séjour à Ilulisat !! Je n’y suis jamais allée et je n’ai encore jamais envisagé un séjour là-bas, mais cette fois encore tu nous emmène directement avec toi au cœur de ton voyage.
    C’est vrai qu’il semble y avoir une différence de culture énorme, mais tu replaces bien les choses vis à vis de la dûreté de leur vie au Groenland et l’adaptation qu’ils ont face à la nature qui doit être inospitalière dans cette partie de la planète.
    Un très bel article en tout cas et merci pour le partage !! 😊

  • Une promenade en chien de traineau, j’adorerai en faire une! Cela dit ton histoire sur l’exil malheureux de ces animaux si doux m’a bouleversé. Quant à cette croisière au milieu des icebergs, mon dieu, comme cela me ravirai! Ces couleurs d’un bleu profond, cette étendue majestueuse de glace! Tes photographies sont superbes comme toujours 😘

  • Merci pour ce récit vraiment très intéressant ! Les questions éthiques dans le grand Nord se posent différemment…mais j’ai quand-même beaucoup de mal avec l’idée de chiens attachés toute la journée hors de la ville et abaabat Cela dit tu as entièrement raison de souligner qu’on fait bien pire avec les animaux destinés à la consommation en France…et même pour les chiens de traîneaux, tous les musher pro ne se préoccupent pas de la même manière de leur chiens, beaucoup restent souvent à la chaîne aussi.

  • Ça donne trop enviiiie!
    Et tu décris divinement bien ton voyage, j’ai trop envie d’y aller maintenant!!!

  • Merci pour ce récit de voyage instructif et dépaysant. Ma sensibilité est touchée et je découvre beaucoup de choses que je ne savais pas. Je suis une fille du soleil et végétarienne alors je crois qu’un tel voyage serait difficile pour moi. Heureusement que tu es là pour nous le faire découvrir. A bientôt. Célia

  • Mes voisins nous ont fait découvrir la vie et les coutumes du Groenland. C’est vrai qu’en tant que petite Européenne, c’est parfois difficile de comprendre les coutumes d’autres pays qui n’ont pas la même approche avec les animaux. Nous sommes des privilégiés de pouvoir avoir des chiens, des chats et de les choyer et des les aimer sans limite, mais il faut savoir respecter les coutumes des autres aussi. Merci pour ce beau billet et surtout pour ces couchers de soleils à tomber <3

  • Ton article est vraiment magnifique, j’adore!! Ca me donne vraiment envie d’aller découvrir le Groenland même si je pencherai plus pour y aller en été 🙂 ! Les photos sont superbes, tu as du vraiment passer un superbe séjour, merci beaucoup pour ton partage!!

  • Qu’est ce que ça me tente un voyage comme celui-ci ! C’est tellement dépaysant, aussi bien au niveau des paysages qu’au niveau culturel. La croisière au milieu des icebergs me fait particulièrement rêver. Merci pour ce bel article Alexandra !

  • Wahou je comprends mieux ta fascination pour Illulissat 💕 c’est éblouissant de beauté, et à la fois terriblement cruel. Mais c’est certainement cette rudesse de vie qui rend cette destination si puissante. En tout cas, tu retranscris avec justesse une situation complexe et nouvelle pour une société en plein bouleversement

  • Que ces images sont belles (mention toute spéciale pour celle avec le fouet en l’air, wow !). Et merci encore une fois de “creuser” le sujet et de nous offrir tes réflexions sincères sur le mode de vie des habitants des contrées que tu traverses. Vraiment intéressant, les différences culturelles sur les relations entre l’homme et l’animal. Vivement la suite !!

  • Bonjour
    Comme vous l’écrivez, à Ilulissat on est sur une autre planète ! J’y suis resté coincé deux jours en raison d’un vent fort qui empêchait les avions d’atterrir au nord à Upernaviq et plus loin encore à Qaanaaq, presque 900 kilomètres plus au nord où j’avais rendez-vous. Pris en charge par Air Greenland, j’ai passé une première nuit à l’hôtel Artic et la nuit suivante à l’hôtel Hvide Falk. Entre mes passages au petit aéroport où les vols étaient reportés d’heure en heure, j’ai eu tout le loisir de découvrir cette ville du bout du monde.
    À Ilulissat même, il n’y a guère à voir mais ce qui fait le spectacle ce sont les glaces qui encombrent la baie de Disko. Voir les pêcheurs naviguer au milieu des icebergs et des growlers est vraiment fascinant…
    Quant aux chiens … Oui, ils sont nombreux, très nombreux et si comme vous l’écrivez, l’hiver ils courent et comme c’est dans leur nature, on peut penser qu’ils sont heureux, ils le sont surement moins en été où ils restent attachés à quelques pas de leurs niches posées ici ou là autour des maisons et même devant les hôtels (il y en avait plusieurs dizaines devant l’hôtel Artic). Et en été, ils ne mangent pas tous les jours…
    Ilulissat, oui, j’ai raconté et je conserve un bon souvenir de cette étape imprévue.
    Bonne journée

  • Ohlala… Mais ohlala…. Tes photos son sublissimes et me rappellent de doux souvenirs…. Des rêves en bleu et blancs, des icebergs monumentaux, ou d’autre plus petits voguant tranquillement… Ton article me rappelle à quel point c’est paisible, à quel point je m’y suis sentie bien ! Oui la culture inuit est très différente de la nôtre, les chiens ne sont pas éduqués de la même façon, on regarde parfois cette culture avec notre regard occidental et ce n’est pas juste en effet, leurs vies sont beaucoup plus rudes et leurs rapports aux animaux sont très différents. Je trouve très belle la façon dont tu décris tout ça, avec ta sensibilité mais une grande ouverture d’esprit. Et comme tu le dis, les choses changent ! Un magnifique magnifique article ma poulette, j’ai de nouveau des icebergs glacés plein la tête, chouette <3 !!! Bisous, je garde ton dernier article pour demain,ça me fera rêver sur le chemin !!!!

  • Alexandra, je suis subjuguée. Je me souviens avoir découvert le blog d’Amandine avec ses articles sur Ilulissat, être restée bouche-bée devant ses magnifiques photos (ma lykorne préférée si tu me lis, tu sais que j’adore ce que tu fais ♥), mais te lire et admirer tes photos ramènent tout ça à l’instant présent. Vos deux articles combinés feraient un hors série spécial Ilulissat de Nat Geo parfait.
    J’adore toutes tes images, ce bleu glacial m’envoûte complètement. Ce sont tes photos de coucher de soleil infini qui gagnent, avec mention spéciale pour celle de Lars de dos, que j’adore vraiment (j’adore celle du toutou dans sa niche aussi !) Vraiment, elles sont superbes, digne d’un des plus beau reportage qu’il est possible de voir.
    J’adore toujours autant tes explications aussi, le ton de l’émerveillement, de la découverte, mais jamais du jugement. Tu es une personne formidable qui aime le monde, dans tous ces états et sous tous ses visages, et c’est extrêmement rare. Ce regard et cette ouverture, c’est ce que j’avais le plus aimé avec toi à Chamonix.
    Bien évidemment, le paragraphe sur les huskies m’a touchée, mais en aucun cas offusquée : j’ai mangé de la baleine et du renne au Svalbard, j’ai vu des peau de renard et des ours empaillés ; j’ai vu les Mongols et leurs troupeaux, le soin et la rudesse de l’élevage des chevaux ; et j’ai vu le gouvernement français rejeter en bloc des lois d’éthique animale (mais c’est un autre débat). Bref, le plus important c’est d’apprendre, de comprendre, de transmettre. Tu fais ça avec ta sensibilité et beaucoup de justesse, j’aime beaucoup m’embarquer avec toi sur ce genre de continent.
    Je rêve de Groenland, encore et toujours… Je viens de dire à Vincent, en lisant ton article “Il faut qu’on aille au Groenland, ça VA être trop bien”, et il a confirmé. Ces paysages, et ce monde hors du commun… Je me suis encore retrouvée dans l’un des mondes de Pullman ♥

  • Je prend enfin le temps de venir lire tes articles et comme prévu, je suis sous le charme et j’ai encore plus envie de découvrir le Groenland ! Le choc des cultures a du être grand, surtout vis à vis des animaux, mais effectivement, dur de juger des conditions de vie qui sont très loin des notre ! Merci pour ce bel article, je file lire la suite !

  • Je commence mon rattrapage d’articles en retard de la blog voyages par ton article sur Ilulissat, qui m’a littéralement fait fondre devant ces photos d’icebergs et de couchers de soleil toutes plus belles les unes que les autres. J’avais vu une conférence theatralisee sur une expérience scientifique qui s’était déroulée à Ilulissat et cela m’avait déjà fascinée. En revanche mon petit coeur d’occidentale saigne devant le sort des chiens et des personnes âgées. Quelle dureté de la vie! Je n’imagine même pas comment vivre sans fruits et légumes pendant des semaines. Quel dépaysement! Merci pour ce voyage au pays de la glace.

  • C’est vrai que c’est magnifique! Les chiots huskys sont vraiment adorables!

Laissez un commentaire


Explorez Itinera Magica

Consultez le profil de ItineraMagica sur Pinterest.