Abonnez-vous
 
Français English Deutsch
 
4 janvier 2021    /    

Séjour de rêve aux Saisies, Savoie : la montagne même sans ski-

Les Saisies ? Au-dessus du beau village de Hauteluce, dans le Beaufortain en Savoie, se déploie cette station lumineuse ouverte en balcon sur les massifs avoisinants. Ici les sommets des Aravis, la gracieuse Pierra Menta et le Mont Blanc, s’offrent aux regards dans un majestueux panorama à 360°. Pour le caractère exceptionnel de ce cadre naturel, ses grands espaces préservés et la diversité de ses activités outdoor, j’avais eu un véritable coup de foudre en 2019, lors de mon précédent voyage aux Saisies. Je suis revenue entre amis à Noël 2020, alors que les remontées mécaniques étaient fermées, mais la station bien ouverte, pour continuer à explorer la richesse des activités offertes par les Saisies même sans ski alpin, et pour découvrir un nouvel hébergement tout juste ouvert, la somptueuse résidence Amaya.
Même sans ski, la montagne est source de plaisirs infinis, à découvrir en famille ou entre amis, et les Saisies sont la station idéale pour s’en convaincre. Voici un petit aperçu des activités outdoor à découvrir ici en Savoie, pour des vacances à la neige sans chausser ses skis (ou presque).

Lever du jour sur la station, depuis la résidence Amaya
Découvrir le ski joering
Randonnée chard du beurre les Saisies
Randonner face au Mont Blanc
chard du beurre les saisies
Une plate-forme panoramique à 360° sur les plus beaux sommets
ski raquettes ski hok les saisies
Ski-hok (ski-raquettes) dans les grands espaces du Beaufortain
Profiter de l’incroyable piscine de la résidence Amaya Les Saisies

Les Saisies ou la beauté des panoramas 

Le jeu de mot est facile, je vous l’accorde, mais quasi inévitable quand vous vous retrouvez nez à nez avec le Mont Blanc rougeoyant dans le crépuscule : les Saisies sont saisissantes. La majesté inouïe des panoramas offerts par cette station posée sur la pointe des pieds au milieu des plus beaux sommets de nos Alpes mérite qu’on en tombe éperdument amoureux. Beaucoup d’amis m’ont dit que les Saisies comptaient parmi leurs plus beaux séjours à la montagne, et je le comprends : la beauté visuelle de ce cadre est exceptionnelle.

L’histoire de la station souligne cette particularité esthétique. La station des Saisies naît en 1935 à l’initiative d’un moniteur de ski autrichien, Erwin Eckl, fasciné par la qualité des paysages qu’il avait découverts en explorant les hauts plateaux surplombant Hauteluce. Il choisit de bâtir son chalet, puis un tout premier hôtel, dans ce décor somptueux. Trois massifs conjuguent leurs merveilles. Côté Beaufortain, la silhouette iconique de la Pierra Menta se détache comme une dent de roc venue croquer le ciel. Côté Aravis, la Pierre Percée semble s’éloigner de dos comme une sorcière bossue et encapuchonnée, et le Mont Charvin expose sa pyramide parfaite. Mais la star incontestable des Saisies, c’est le roi de nos Alpes, le merveilleux Mont Blanc, que le soir colore de rouge et de mauve, et dont l’imposante majesté semble si proche qu’on jurerait parfois avoir affaire à un hologramme planté devant nos yeux éblouis.

La Pierra Menta, vue depuis le village des Saisies
Le Mont Blanc, vu depuis le col de la Lézette
La Pierre Percée, vue depuis le Chard du Beurre
Le Mont Charvin, depuis le Chard du Beurre
pierra menta les saisies
La Pierra Menta, photographiée quelque part entre la Lézette et le Chard du Beurre

Une promenade jusqu’à la plateforme du Chard du Beurre

Pour mettre en valeur ces merveilles, les Saisies ont récemment aménagé une plateforme panoramique au sommet du Chard du Beurre, surplombant la station. Un sentier piétonnier praticable sans raquettes y mène, par une promenade facile et agréable au dénivelé très progressif, passant par le col de la Lézette. Tout au long de l’ascension, la beauté des points de vue enchante. Nous avons adoré cette petite randonnée entre amis dans un décor somptueux. Ce qui nous a le plus marqué, c’est cette proximité intimidante avec le Mont Blanc, énorme, spectaculaire, semblant à portée de main…

Et une fois là-haut, la plateforme de bois clair penchée au-dessus de l’immensité, les hamacs géants et les différents aménagements ludiques donnent envie de s’attarder, de boire un thé chaud face au Mont Blanc et de jouer à collectionner les sommets. Une expérience magnifique !

Nous sommes redescendus dans le coucher du soleil, émerveillés par la beauté du décor…

Au coucher de soleil, le sommet du Mont Blanc émerge des nuages… rêver d’ascensions

Plateforme panoramique du Chard du Beurre
Accès gratuit et piéton (sans raquettes)
45 min de montée pour de bons marcheurs, 1h30 avec des enfants.

Se promener en raquettes aux Saisies

De nombreux sentiers de raquettes arpentent la forêt majestueuse des Saisies, ou conduisent plus bas vers Hauteluce et les autres villages du Beaufortain. Dans ce cadre très préservé, sans barres d’immeubles, avec peu de constructions et beaucoup de verdure, on est vite tenté de fouler la poudreuse et de se promener sur les sentiers.

S’essayer au ski de fond… ou au biathlon

Les Saisies sont réputées pour leur bel espace nordique, particulièrement bien situé avec vue sur les Aravis et slalomant au cœur de la forêt. C’est le lieu idéal pour s’essayer au ski de fond, ou encore pour se rêver en Martin Fourcade et tester le biathlon, que j’avais découvert aux Saisies en 2019 sur un très beau parcours homologué pour les compétitions internationales.
Retrouvez le biathlon aux Saisies dans mon précédent article

Forfait ski de fond 11€/jour
Cours de biathlon : 2h avec l’ESF à partir de 103€

Découvrir le ski-joering aux Saisies : skier tracté par un cheval !

C’est l’activité de conte de fées par excellence, celle qui vous donnera l’impression d’avoir été happé dans une fantaisie hivernale avec reines des neiges, rennes amicaux et lutins sylvestres. Le ski-joering consiste à skier tracté par un cheval, en tenant une barre attachée à une sorte de sulky. L’activité demande une maîtrise basique du ski alpin (savoir tourner et maîtriser le chasse-neige), et promet une magnifique immersion en pleine nature, entre beauté des montagnes et des forêts et plaisir du contact avec le cheval. C’est le magasin Intersport Les Saisies qui propose cette activité magnifique, sur un parcours idéalement situé juste au pied de la station, avec des vues merveilleuses sur le village et les sommets du Beaufortain. Si vous n’avez pas déjà votre propre matériel (le ski joering se pratique avec des chaussures et skis classiques de ski alpin), vous pourrez le louer au magasin avant de descendre sur le site équestre. Le circuit, long de plusieurs kilomètres, vous entraîne au cœur d’une forêt de résineux, accompagné d’un magnifique cheval franc-comtois éclatant de santé et au cœur de doux géant.

Nous avons découvert le ski joering entre amies, Andréa, Christelle et moi, et j’ai été émue de voir la joie pure illuminer leurs visages quand le cheval est parti au galop et qu’elles skiaient parmi les flocons étincelants comme des héroïnes d’Andersen. Le ski joering n’est pas seulement une activité ludique et plaisante (ah, le bonheur de filer sur la neige dans le sillage du cheval !), elle vous reconnecte également à une forme de bonheur enfantin qu’assure la douceur de l’animal et le caractère magique de l’expérience. La grande gentillesse de l’accompagnatrice, Sandra (qui est aussi monitrice de ski aux Saisies), a beaucoup aidé à mettre en confiance celles qui hésitaient.


Sur le même parcours, et avec les mêmes majestueux chevaux de trait, vous croiserez également des promenades en calèche, qui permettent à toute la famille de profiter de la beauté du site et de la présence apaisante des animaux.

Enfin, vos enfants pourront découvrir le poney-luge, où de jolis poneys shetlands les tireront dans la neige, comme dans la chanson Jingle Bells – une vraie féerie hivernale.

Ski joering, calèche et poney-luge
Ski-joering 28€, calèche 19€
Réservation auprès du magasin Intersport Les Saisies

L’apaisement zen : découvrir le snowga ou yoga des neiges aux Saisies

Dans le top 10 de mes passions, la montagne et le yoga figurent très haut au classement. J’ai donc été absolument ravie de découvrir que les Saisies proposaient une activité de snowga ou de yoga des neiges, dont le concept est très simple et réjouissant : on se promène en raquettes sur le beau domaine nordique, s’essayant déjà pendant la marche à des activités de respiration et de pleine conscience, avant d’arriver sur un joli plateau où on s’installe pour une séance de yoga doux et profond en pleine nature. L’accompagnatrice en montagne et prof de yoga qui propose l’activité, Hélène, dégage beaucoup de douceur et de gentillesse, et nous met en confiance très vite avec quelques exercices de relaxation. Une fois arrivées sur le site de la séance, nous déployons des tapis de yoga spéciaux, doublés d’aluminium afin de nous isoler du sol, et nous vivons une belle session de hatha-yoga alliant exercices de respiration et postures à la fois simples et profondes. La beauté du cadre accentue le caractère méditatif de l’expérience et nous revenons détendues, relaxées, complètement rassénérées par ce beau moment en pleine nature.

Hélène s’est associée à une autre monitrice dont je vous parlerai tout de suite, Anne-Marie. Ces deux accompagnatrices en montagne proposent une belle gamme d’activités de pleine nature, raquettes, ski de fond, ski-hok et donc yoga des neiges. Leur tandem se nomme L’Arbre à Neige et je le recommande à toute personne désireuse de découvrir les Saisies autrement.

Snowga ou yoga des neiges avec Hélène
Session de 2h environ
Renseignements auprès de L’Arbre à Neige

Une expérience outdoor prometteuse : découvrir le ski-hok ou ski-raquettes

Le ski-hok ? C’est un hybride entre ski de randonnée et raquettes, qui permet d’arpenter la montagne avec beaucoup de légèreté, et dont je recommande chaleureusement la découverte.

que faire aux saisies ski hok ski raquettes

Depuis plusieurs années, des montagnards curieux et passionnés explorent des alternatives de pleine nature au ski alpin, qui permettent de quitter les sentiers balisés, sortir des pistes et vivre de belles expériences outdoor, à la croisée entre glisse et randonnée et en totale immersion dans un environnement préservé.

La plus célèbre de ces alternatives est bien sûr le ski de randonnée, où on grimpe skis et peaux de phoque aux pieds avant de fixer le talon pour la descente dans la poudreuse, en style alpin. J’avais découvert cette belle activité en Chartreuse.
Plus confidentiel, mais très excitant à mes yeux, est le ski de randonnée nordique, que j’avais découvert sur les hauts plateaux du Vercors en hiver, où les skis sont plus courts, le talon reste libre, et où on gagne en légèreté.
Le dernier né de la famille, c’est le ski-hok ou ski-raquette, sorte d’entre-deux à la fois polyvalent et accessible entre les raquettes et le ski de randonnée, qui me semble très prometteur : sa légèreté et sa facilité d’accès le rendent intéressant pour le plus grand nombre, et permettront peut-être à nouveau public de découvrir les joies de la montagne de pleine nature en hiver.

Je m’initie au ski-hok avec Anne-Marie, monitrice de ski de fond et accompagnatrice en montagne adorable et passionnée. Elle est la seconde moitié du beau duo L’Arbre à Neige formé avec Hélène. Je loue des chaussures de raquette spéciales, des TSL ultra légères et confortables pour qui j’ai un vrai coup de cœur, au magasin StarSki Sport Les Saisies. C’est ensuite Anne-Marie qui me fournit une paire de ski-hoks pour notre sortie. Examinons la bête : les ski-hoks sont des skis courts, où la peau de phoque est fixe. Le pied est fixé au ski de façon à lui garantir sa totale liberté de mouvement, avec un système très léger et facile que permettent les chaussures spéciales munies d’un petit poinçon à l’avant. On s’équipe rapidement et sans difficulté.

Sur le plat, on peut soit marcher comme avec des raquettes, soit pratiquer une sorte de course glissée où le ski reste au sol et le pied se détache entièrement, comme si on courait – la technique est simple à acquérir, et permet de gagner beaucoup de vitesse sur le plat, afin de parcourir de plus grandes distances. En montée, la grande légèreté du matériel et les peaux de phoque fixes permettent de faciliter les ascensions. En descente, on peut se laisser glisser tout droit, genoux fléchis : les peaux de phoque fixes ne permettent pas de prendre autant de vitesse qu’en ski de randonnée. On peut aussi adopter une technique style telemark (un sport que j’avais découvert à Pralognan-la-Vanoise), avec un genou plié, pour tourner. J’ai encore un petit peu de mal à trouver mon équilibre en descente : l’absence de carres, qui empêche de tourner en style alpin, et la technique telemark, ne sont pas encore évidentes pour mon cerveau trop formaté au ski de pistes. Mais j’ai très envie de retenter, car l’activité me semble extrêmement prometteuse pour les amoureux de randonnée hivernale : on parcourt aisément de grandes distances, sans effort trop soutenu, en pleine immersion dans la nature.

que faire aux saisies ski hok ski raquettes

Anne-Marie m’emmène hors de la station des Saisies, côté Beaufortain en direction de Hauteluce, dans un paysage superbe où la Pierra Menta trône en reine. J’ai des sensations de grands espaces, d’escapade nordique de toute beauté. J’apprécie énormément cette sortie hors des sentiers battus, avec une passionnée qui m’entraîne vers les anciens hameaux d’alpage et me raconte l’histoire du massif (voir ci-dessous). J’ai eu très envie de retenter rapidement le ski-hok, d’autant que j’ai découvert que le monde du ski alternatif est petit : Anne-Marie a acheté son matériel à Régis d’Aventure Nordique, avec qui j’avais découvert le ski de rando nordique dans le Vercors, et qui a lancé un nouveau site dédié au ski-hok ou ski-raquette. Je sens que je vais rechausser des ski-hoks dans le Vercors prochainement !

Sortie en ski-hok ou ski-raquettes aux Saisies
Accompagnatrice : Anne-Marie, L’Arbre à Neige
Anne-Marie fournit les skis-hoks
Location des chaussures de raquette spéciales auprès de StarSki Sports Les Saisies

Découvrir la culture savoyarde traditionnelle

Un moment que j’ai particulièrement apprécié lors de notre sortie en ski-hok est celui où Anne-Marie m’a entraînée dans des hameaux anciens et isolés à quelques encablures des Saisies, au cœur des alpages. Je découvre avec elle la culture savoyarde traditionnelle, intimement liée à l’élevage et à la vie des troupeaux.
Sur les alpages, certains prés étaient occupés par les animaux pendant l’été qui paissaient l’herbe fraîche, mais d’autres étaient des prés de fauche, utilisés pour la récolte du foin qui nourrirait les bêtes pendant l’hiver. On construisait donc des granges pour stocker ce foin, des granges à l’épaisse charpente de bois. Alors qu’ailleurs en Savoie, notamment en Haute Maurienne, dont je reviens, le bois se faisait rare et les constructions étaient de pierre, ici dans le Beaufortain les forêts denses permettaient l’utilisation du bois. Les granges sont faites d’épais madriers qui sont équarris (coupés au carré) avant d’être assemblés. Une poutre plus épaisse que les autres, le raidisseur, soutient le toit contre le poids de la neige hivernale. La partie inférieure de la grange sert parfois d’abri aux génisses, et la partie supérieure, assise dans la pente, sert à stocker le foin.

que faire aux saisies ski hok ski raquette
patrimoine les saisies
les saisies architecture traditionnelle


En hiver, les « fenatsus » venaient descendre le foin selon une technique impressionnante qu’on nomme la ramasse : deux à trois cent kilos de foin sont placés sur des cordes, serrés en une énorme botte ronde et placés sur un traîneau ou carret. Les courageux fentasus, dont l’aisance technique n’a d’égal que le courage physique, vont descendre le foin vers la vallée en guidant et freinant ce traîneau, une véritable épreuve de force et d’agilité. Un très beau film a été tourné à ce sujet dans une autre vallée savoyarde, la Vanoise – il s’appelle le Couloir du foin et montre toute la beauté et la difficulté de cette pratique qui a perduré jusqu’aux années 1980.

Mon ami Pierre Brugnon, historien spécialiste de la Savoie, m’a envoyé cette belle gravure du 18e siècle montrant comment la ramasse des foins a signifié le début du tourisme de montagne : après les ballots, on s’est mis à descendre ainsi les voyageurs !

Anne-Marie m’explique l’architecture traditionnelle, les fermes bâties sur des niveaux décalés en utilisant la pente, afin de pouvoir ranger plus facilement le foin, les vastes volumes afin de pouvoir abriter bêtes au rez-de-chaussée et provisions à l’étage. Elle me montre le « cacaret », petit cabinet de toilette décalé de la maison. Elle me montre les églantiers et les sorbiers des oiseleurs, me raconte les soupes d’orties et d’épinards sauvages, autant de sources de vitamines dans ces pays de neige où on a soif de verdure.

Je découvre que le mot savoyard par lequel on désigne la rivière, le Doron, provient d’une source gauloise très ancienne qui a abreuvé nos langues et nos topographies : du mot celtique « dubro », désignant l’eau, découlent les beaux noms de Drôme, de Durance, de Drac et de Doire Baltée… le savoyard en a gardé la mémoire. Cette promenade au cœur des hameaux est un véritable voyage culturel qui me ravit, et me rend toujours plus amoureuse de la Savoie traditionnelle.

Chapelles et fromages du Beaufortain

Si j’avais eu plus de temps, j’aurais voulu explorer le beau village de Hauteluce et sa chapelle du XVIIe siècle – ma récente visite en Haute Maurienne m’a montré combien j’aimais le baroque savoyard.

les saisies patrimoine
Un des sublimes villages que l’on croise en montant vers les Saisies – photo prise en février 2019, lors de mon précédent séjour

Mais j’ai eu le temps de faire une halte dans la très belle chapelle contemporaine des Saisies, Notre Dame de Haute Lumière (n’est-ce pas un nom magnifique ?), dont les volumes audacieux semblent refléter les arrêtes tranchées des sommets, et qui s’ouvrent comme un puits de blancheur sur du bois clair.

les saisies notre dame de haute lumière
les saisies notre dame de haute lumière
les saisies notre dame de haute lumière

Nous sommes au cœur du Beaufortain, terre natale du délicieux fromage de Beaufort AOP. Ayant visité la magnifique coopérative laitière du Beaufort à Lanslebourg en Haute-Maurienne très récemment, je ne suis pas retournée visiter celles d’ici, mais c’est une visite que je recommande vivement aux amoureux de fromage : le processus est passionnant, et le Beaufort, doux et fruité, a le goût merveilleux d’un alpage fleuri en été

fromage beaufort beaufortain
Beaufort AOP et Bleu de Bonneval

Un fabuleux hébergement haut de gamme aux Saisies : la Résidence Amaya

Je suis toujours en quête de l’hébergement idéal à la montagne, et je dois dire que la somptueuse résidence 5* Amaya, tout récemment ouverte aux Saisies, n’est pas loin de la perfection absolue… Cette résidence tout confort, aux prestations superbes, présente un grand nombre d’atouts.

* Résidence Amaya : localisation parfaite ski aux pieds

Quoi de plus agréable que de pouvoir se retrouver directement sur les pistes, sans avoir à reprendre sa voiture et trimballer ses skis sur une longue distance ? La résidence est située directement sur le domaine, et vous rejoignez les télésièges en descendant une piste facile. Quand l’Espace Diamant, avec ses 192km de pistes de ski alpin, réouvrira, ce sera un atout considérable ! En plus, chaque appartement bénéficie de son ski-room privé et chauffé, qui s’ouvre avec la même clef que celle de l’appartement, et permet de stocker son matériel dans des conditions idéales.

* Une vue somptueuse sur la station depuis la résidence Amaya Les Saisies

La moitié des appartements jouit d’une vue extraordinaire sur le village des Saisies, les Aravis et le Beaufortain. Notre appartement donnait sur presque toute sa longueur sur un majestueux balcon, et les levers de soleil étaient une magie pure : un déferlement de rose et d’or sur les sapins et les sommets.

* Des appartements de grand luxe aux Saisies

Quel bonheur que de dormir ici ! Nous jouissions d’un grand salon avec canapé et vue sur la montagne, d’une belle et grande table de bois idéale pour se réunir autour d’un dîner montagnard, et d’une cuisine entièrement équipée avec tout ce dont on peut rêver – four, micro-ondes, plaques, des tonnes de plats et d’ustensiles, et même un mixer et une Nespresso. Côté chambres, nous pouvions loger à 4 ou 6 dans cet appartement : deux chambres magnifiques, avec un lit double et deux lits simples, deux salles de bain cozy et agréables, et un canapé-lit dans le salon. Certains appartements accueillent jusqu’à 10 personnes. Nous étions fabuleusement bien dans cet univers de bois clair, de beaux meubles et de déco scandinave, au chaud à regarder la neige tomber…

* Un espace bien-être extraordinaire : le plus beau spa des Saisies

Cri de joie collectif en découvrant l’extraordinaire espace bien-être de la résidence Amaya ! Une piscine immense, chaude et lumineuse, où la géométrie accentue encore la sensation d’espace, et qu’une lumière bleue et mauve illumine délicatement, un grand jacuzzi bouillonnant, un sauna, un hammam, et même un bain nordique à 11 degrés (où je n’ai pas mis les pieds, on est pas ici pour souffrir, mais que d’autres plus masochistes ont apprécié). Lors d’un après-midi où j’avais prévu de faire du ski de fond, les chutes de neige m’ont découragée, et j’ai passé avec un bonheur inouï près de 3h à barboter dans le jacuzzi, nager dans la piscine et faire du yoga dans la grande et belle salle de fitness toute équipée. La qualité et la beauté visuelle de l’espace bien-être sont un immense atout de la résidence.

hebergement luxe les saisies residence amaya spa les saisies
hebergement luxe les saisies residence amaya
spa les saisies amaya

* Soins dans un superbe spa Montagnes du Monde

J’ai eu le bonheur de bénéficier d’un merveilleux massage dans le spa Montagnes du Monde de la résidence, qui utilise les produits Pure Altitude aux herbes des Alpes, et qui parvient à créer un merveilleux cocon de bien-être ouaté. Une vaste gamme de soins, des produits de qualité et un service bienveillant et attentif placent les vacances sous le signe du bien-être et du soin de soi…

* Un service traiteur haut de gamme

Parmi les nombreux services proposés par cette résidence hôtelière luxueuse figure le traiteur : nous pouvions commander un kit raclette ou fondue tout prêt, avec prêt de l’appareil, fromage et charcuteries, à déguster directement dans notre appartement. Soucieux de diététique, nous avons testé les deux, évidemment. J’ai adoré ces moments conviviaux tout confort dans notre bel appartement.

J’ai recommandé la résidence Amaya à plusieurs personnes aimant à la fois la convivialité et l’autonomie de l’appartement à louer, et la qualité des prestations d’un bel hôtel. Bien sûr, un séjour dans cette résidence a un prix, mais louer un appartement entre 4 et 6 amis est quelque chose que je ferais sans hésiter, tant les prestations sont belles et l’expérience exceptionnelle. Séjourner ici a transformé un beau voyage à la montagne en véritable parenthèse ressourçante, et cela restera un souvenir magique pour nous tous. J’ai déjà décidé d’y revenir !

Heureuse…

Résidence MGM Amaya Les Saisies, 5*
Appartement tout équipés, espace bien-être avec piscine, sauna, jacuzzi, hammam, salle de sport, spa Montagnes du Monde
Accès ski aux pieds au domaine et ski room privé
Séjour à partir de 966 €/semaine
Séjour “Au bonheur des dames” spa, massages, bien-être comprenant les soins à partir de 743€/personne

Encore plus d’activités aux Saisies

Ce séjour magnifique a renforcé mon amour des Saisies, station véritablement parfaite à mes yeux, qui réussit à demeurer à taille humaine tout en offrant une immense diversité d’expériences. Pour découvrir encore plus d’activités à vivre aux Saisies, je vous invite à consulter l’article rédigé lors de mon précédent séjour en 2019 : mille activités aux Saisies. Je vous y parle notamment de la conduite de dameuse, de la motoneige, du biathlon, du ski alpin sur l’exceptionnel Espace Diamant, ou encore du Mountain Twister, la ludique et très fun luge sur rails, qui permet de dévaler les pentes à toute blinde dans une sorte de grand 8 alpin – pendant que j’étais au snow yoga, les garçons de la bande ont enchaîné 5 tours de Mountain Twister !

stations de ski familiales dans les montagnes françaises
Dévaler la pente à toute blinde en luge sur rail au Mountain Twister : un bonheur pour les mordus d’adrénaline de tous âges

Et malgré mon amour immense du ski alpin, ce séjour m’a confortée dans la certitude qu’aller à la montagne vaut TOUJOURS le coup, même sans ski : les activités proposées sont de plus en plus belles et variées ! Je vous souhaite un très bel hiver dans nos montagnes françaises.

stations de ski familiales dans les montagnes françaises
Les Saisies en février.

Un très grand merci à la station des Saisies et à la résidence Amaya pour leur accueil magnifique, à tous les prestataires pour leur vraie chaleur humaine, et à Lise de Duodecim pour l’organisation de ce séjour qui restera un merveilleux cadeau de Noël 2020, un bol d’air extraordinaire après une année compliquée !

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Vous avez aimé cet article ?
Alors n’hésitez pas à le partager ou à l’épingler !

-


Pour suivre l’actualité d’Itinera Magica, aimez notre page Facebook
ou inscrivez-vous à notre newsletter


Merci pour votre soutien et à bientôt !

14 commentaires pour
“Séjour de rêve aux Saisies, Savoie : la montagne même sans ski”

  • Une station que je ne connais pas mais qui a l’air vraiment top ! La résidence Amaya a juste l’air sublime !
    C’est chouette qu’ils puissent proposer pleins d’activités autre que le ski au vu de la situation.
    Le ski-joering *o* ça donne trop envie de tester !
    Très bel article comme d’habitude 😉 ça donne envie de découvrir les lieux.

  • Merci Jennifer, tu vas adorer le ski joering j’en suis sûre, je t’y vois trop, petite fée celtique ;à

  • J’avais suivi avec un plaisir fou tes aventures alpines sur instagram, et je suis donc ravie de lire le récit complet et voir toutes les bonnes adresses que je me note précieusement. Profiter de la montagne en faisant autre chose que du ski > le rêve ! Merci beaucoup pour cette évasion 🙂

  • Merci beaucoup chère Céline <3 Oui, la montagne sans ski, c'est fabuleux aussi ! Merci pour ton passage.

  • Que dire!! Toutes ces couleurs de ciels embrasés, ces nuances de neige paisible, des vues (le Mont Blanc depuis le col de la Lézette, mon Dieu, magnifique, il a l’air si proche, on croirait pouvoir le touche du bout des doigts, c’est inouï pour moi qui ai l’habitude de le voir de si loin depuis le Doubs)
    J’adore cette architecture typique des montagnes, ces vieilles maisons faites de pierre et de bois, je trouve ça tellement charmant. J’adore découvrir nos montagnes avec toi 🙂

  • Oui, il est si proche qu’on le jurerait irréel, c’est une vision puissante ! Des Alpes au Jura, on se comprend entre amoureux des montagnes… merci Alexis 🙂

  • J’ai suivi ton séjour sur Instagram et j’avoue que cette résidence Amaya me fait de l’oeil!! Par contre, je vais attendre d’arriver à la retraite pour pouvoir partir hors vacances scolaires!! car pendant les vacances scolaires, elle n’est malheureusement pas dans mon budget :).
    Je ne suis encore jamais allée aux Saisies, mais j’ai des amis qui adorent cette station.

  • Oui, je te comprends, en vacances scolaires tout flambe ! je te le souhaite fort quand la bienheureuse retraite sera arrivée 😉 Je connais tes goûts, tu adoreras et l’hôtel, et la station ! Merci pour ton passage Sophie 🙂

  • Superbe article ! J’ai adoré te suivre sur insta et j’ai adoré ton article… Le ski tracté par le cheval me tente trop… Et j’ai découvert plein de belles activités super fun à la montagne hors ski…tu m’as trop donné envie d’un séjour à la montagne…. On connaît Notre Dame de Bellecombe qui est juste à côté des Saisies et c’est vrai que c’est un coin superbe… Merci pour ce super article !

  • Merci Ines, tellement contente que cela te plaise ! Merci pour ton passage et pour ce message adorable !

  • Je suis toujours aussi ravie de lire tes aventures et découvertes dans cette station qui ravit mes parents depuis au moins 15 ans ! Nous y retournons encore en mars prochain normalement, au départ bien sûr pour le ski mais toutes ces nouvelles activités mettent l’eau à la bouche ! J’ai déjà partagé ton article avec les concernés et ils viennent de me dire qu’ils apprécient énormément sa lecture et l’engouement que tu partages pour la station.
    On verra d’ici là s’il nous est toujours possible de nous y rendre mais je sais déjà que quoi qu’il se passe, nous y serons comme d’habitude très bien et désormais également inspirés de nouvelles idées !
    Merci ! Et effectivement, c’était un très beau cadeau de Noël !
    Belle année et beaux chemins à toi !

  • Merci de tout coeur, Julie, pour ta gentillesse et ta présence, ton commentaire me touche énormément ! je te souhaite un magnifique séjour aux Saisies, je n’ai aucun doute, tu vas adorer 🙂

  • Je n’ai jamais fait la montagne en hiver, mais à voir ces très beaux paysages ça me donne envie. Admirer les sommets enneigés avec un beau coucher de soleil, puis enchainer sur une bonne raclette entre amis, une recette simple du bonheur…

  • Quel séjour !!
    Ça devait être magique !
    Et puis toutes ces couleurs et ces paysages enneigés donnent envie.
    On ne connaît pas du tout cette station.

Laissez un commentaire


Explorez Itinera Magica

Consultez le profil de ItineraMagica sur Pinterest.