Abonnez-vous
 
Français English Deutsch
 
14 avril 2018    /    

Envies d’Arctique : quel pays nordique choisir ?-

Depuis quelques années, les voyages dans les régions arctiques ont le vent en poupe. L’Islande, la Norvège, la Suède, la Finlande attirent de plus en plus de touristes ; on voit émerger des destinations jusqu’alors plus confidentielles, comme les îles Féroé ; les pays de l’ultime frontière, comme le Groenland, le Svalbard ou le Yukon, font leur apparition dans les rêves des voyageurs. Pour qui rêve de dépasser les 66 degrés nord, de franchir le cercle polaire arctique et d’explorer les contrées du grand froid, quel pays nordique choisir ? Quel est le plus beau pays scandinave, le plus spectaculaire des pays arctiques, le plus familial ou le plus accessible ? Petit tour d’horizon et quelques réflexions sur les destinations du grand nord. Plus beau pays scandinave – quel pays nordique choisir – quelle destination choisir – Suède ou Finlande, Norvège ou Islande, Groenland ou Canada ? – voyage pays nordique – voyage grand nord

Quel pays nordique choisir ? Quel est le plus beau pays scandinave ? Suède ou Finlande, Islande ou Groenland... Si vous rêvez d'un voyage dans le grand nord et ne savez pas quelle destination arctique choisir, voici une comparaison des pays nordiques pour préparer votre séjour au delà du cercle polaire.

Kapisillit, au Groenland : petites maisons colorées face au fjord, le rêve du grand nord.

La passion du froid

C’est une tendance indéniable du tourisme actuel : le grand nord a la côte. En Norvège, c’est la région de Tromso, tout au nord du pays, qui a connu la plus forte augmentation en 2016, avec 32% de visiteurs en plus. L’Islande accueille désormais 1,7 millions de touristes chaque année, et le Groenland a connu une augmentation de 10% du nombre de visiteurs en 2016. Et, chose nouvelle, de plus en plus de voyageurs choisissent de partir dans le Nord en hiver, malgré les longues nuits et les températures basses, en quête de paysages enneigés, de lacs gelés et d’aurores boréales. 

Pourquoi cet engouement nordique ? On pourrait avancer plusieurs explications. Nous vivons une période géopolitique troublée, marquée par les attentats et la dégradation de la situation politique dans un certain nombre de pays, et de nombreuses destinations se sont fermées au tourisme ou sont devenues dangereuses. Dans ce contexte difficile, le Nord fait figure de havre de paix, sûr et paisible, et attire les voyageurs inquiets ou ayant besoin de se ressourcer. Nous sommes de plus en plus nombreux à rechercher la nature, le calme et la solitude en voyage, et l’idylle de la cabane en bois au bord du lac nordique attire le citadin en quête de grands espaces.

Expériences magiques en Laponie finlandaise : rennes, igloos, motoneige... tout ce qu'on peut faire à Rovaniemi. Blog Laponie finlandaise

Au coeur de la forêt finlandaise.

De plus, un certain nombre de séries télévisées, comme Game of Thrones ou Vikings, ont cultivé la fascination du grand nord, des fjords découpés et des étendues glacées. Notre imaginaire s’est rempli de drakkars et d’icebergs. Sébastien Brosseau, un des responsables de Lapland Safaris, que j’ai eu le plaisir de rencontrer à Rovaniemi, raconte que les aurores boréales ont vraiment commencé à fasciner les voyageurs il y a cinq ou six ans. « Ce phénomène naturel a toujours été là, mais peu de gens s’y intéressaient vraiment jusqu’alors. Tout le monde s’est soudain mis à rêver d’aurores boréales. On a su créer l’exploitation touristique d’un phénomène qui était jusque là considéré comme normal par les gens du Nord, et ignoré par les gens du Sud. »

Quel pays nordique choisir ? Quel est le plus beau pays nordique ? Quel est le meilleur endroit pour voir des aurores boréales ?

Voyageurs en train d’admirer des aurores boréales à Borgarnes, Islande.

Voyage au-delà du cercle polaire, quel pays nordique choisir ?

Mais où aller si vous rêvez vous aussi de franchir le cercle polaire ? Je viens de passer un mois merveilleux dans le grand nord, à voir la Laponie finlandaise, l’Islande et le Groenland à la fin de l’hiver, et je voulais partager avec vous cette petite réflexion et ces quelques pistes pour vous aider à choisir le pays qui correspondra le mieux à vos envies boréales. Plusieurs personnes m’ont demandé laquelle de ces destinations j’avais préféré. « Est-ce qu’il vaut mieux aller en Finlande ou en Islande ? » « Est-ce que c’est toujours pareil dans le grand Nord, ou est-ce que ce sont vraiment des destinations différentes ? » En vérité, j’ai trouvé ces trois pays profondément dissemblables, tant au niveau des paysages que des cultures et des activités proposées. Il est difficile de dire lequel j’ai préféré ou lequel serait le « mieux » : ils répondent à des attentes différentes, et je pense qu’il est bien d’être conscient de ces diversités et de savoir de quel type de voyage vous rêvez.

Quel pays nordique choisir ? Quel est le plus beau pays nordique ? Quel est le meilleur endroit pour voir des aurores boréales ?

Quel pays nordique fera battre votre coeur ?

Voyage en Laponie finlandaise, pour les activités hivernales

La Laponie finlandaise est véritablement devenue la première destination mondiale pour qui rêve d’expérimenter l’hiver dans le grand nord. C’est celle qui propose le plus grand nombre d’activités hivernales, et probablement celle où on s’amuse le plus. L’hôtellerie cultive le le goût du spectaculaire : vous y trouverez des hôtels de glace et des igloos transparents pour contempler les aurores boréales depuis votre lit. Les familles seront ravies de découvrir le village du père Noël à Rovaniemi, et plusieurs parcs d’attraction vous proposent de faire du toboggan dans une bouée sur la glace, ou ce genre d’activités qui vous réchauffent. Les immenses forêts de sapins sont le terrain de jeu idéal pour faire de la motoneige, et la loi finlandaise, plus permissive qu’en Suède ou en Norvège, permet d’ouvrir de larges circuits pour explorer la région. Vous pourrez aussi vous essayer à la pêche sur glace et à la promenade en traîneau tiré par des rennes ou par des huskies. Des destinations nordiques que j’ai vues – et de toutes les destinations nordiques, à ce qu’en disent les professionnels du tourisme –, la Laponie finlandaise est celle qui concentre le plus grand nombre de divertissements, et il est impossible de s’y ennuyer. Vous pouvez opter pour le maximum d’animation, en restant dans la région de Rovaniemi, ou pour plus de solitude, en remontant plus au nord, vers Inari.
Au niveau du paysage, la Laponie est une immense contrée plate, presque sans relief, constituée de forêts de sapins et de grands lacs. L’hiver, vous verrez une infinie forêt enneigée, dans laquelle on trouve des petites cabanes de bois au bord des lacs gelés. Vous aurez moins de diversité paysagère qu’en Islande ou en Norvège, par exemple (pas de fjords, falaises et montagnes ici), mais plus d’arbres et de plantes (le bonheur de dormir au milieu d’une forêt blanche…), une biodiversité fascinante, et plus d’activités.

Quel pays nordique choisir ? Quel est le plus beau pays nordique ? Quel est le meilleur endroit pour voir des aurores boréales ?

Motoneige parmi les sapins à Rovaniemi.

 

Quel pays nordique choisir ? Quel est le plus beau pays nordique ? Quel est le meilleur endroit pour voir des aurores boréales ?

Un hôtel de glace à Rovaniemi : Arctic Snow Hotel

 

Quel pays nordique choisir ? Quel est le plus beau pays nordique ? Quel est le meilleur endroit pour voir des aurores boréales ?

Un hôtel très à la mode en ce moment : Arctic Tree House à Rovaniemi.

Aller en Laponie finlandaise est facile : j’ai pris un vol direct Paris-Rovaniemi (la capitale de la Laponie finlandaise, située sur le cercle polaire arctique). Il s’agissait d’un vol Transavia affrété par Scanditours, qui propose nombre de circuits dans cette région, et ces vols sont réguliers tout au long de l’hiver. Il est bien sûr également possible de passer par Helsinki, notamment si vous souhaitez découvrir la Laponie en été, pour les lacs, la pêche, les baies, la vie dans la nature. Les options d’hébergement et les excursions sont nombreuses.

Retrouvez mon article complet sur la Laponie finlandaise.

L’Islande, pour un road trip aux mille paysages

L’Islande est à mes yeux un des plus beaux, peut-être le plus beau pays du monde. Ce qui me fascine sur l’île du feu et de la glace, c’est l’incroyable diversité des paysages qu’elle offre : volcans, geysers, cascades, fjords, falaises, plages de sable noir, glaciers, montagnes, sources bouillonnantes, etc. L’Islande est vraiment un pays qui se prête à merveille au road trip : la meilleure façon de la découvrir, en toute saison, c’est de louer une voiture et d’explorer. Une route circulaire, la route 1, fait le tour de l’île et concentre les attractions touristiques, mais on prend aussi beaucoup de plaisir à s’en éloigner un peu pour découvrir des coins plus sauvages, comme pour moi la péninsule de Snaefellsnes. La plupart des voyageurs viennent en Islande pour un voyage plus contemplatif : admirer les paysages est leur premier désir. Néanmoins, même si les activités sont moins nombreuses qu’en Laponie (pas de motoneige ou de traîneau ici, par exemple), l’Islande a su développer une offre spécifique surfant sur ses particularités géographiques. En hiver, on cherchera à explorer une grotte de glace, soit au Vatnajökull dans le sud de l’île, soit au Langjökull dans l’ouest ; en été, on fera une randonnée glaciaire sur l’un des géants, ou on prendra le bateau amphibie dans la lagune glaciaire de Jökulsarlon pour admirer les icebergs. L’autre expérience incontournable, c’est de se baigner dans une source d’eau chaude naturelle, par exemple au célèbre Blue Lagoon à Keflavik, ou ailleurs. Et enfin, les milliers de chevaux islandais invitent à une promenade à cheval.

Quel pays nordique choisir ? Quel est le plus beau pays nordique ? Quel est le meilleur endroit pour voir des aurores boréales ?

Grotte de basalte noir à Arnarstapi, Islande.

 

islande de l'ouest en hiver : de snaefellsnes à borgarnes, road trip dans l'ouest de l'islande en hiver

Cascade islandaise.

 

L’Islande est le pays des vikings. Partez sur les traces du peuple légendaire du nord, entre histoire et légende. Découvrez les lieux mythiques, l’exotique Viking Café, la forteresse Borgavirki, la péninsule de Snaefellsnes, et bien d’autres endroits magiques qui évoqueront l’héritage des vikings en Islande.

Geyser Strokkur.

Aller en Islande est facile : j’ai volé avec Wow Air, qui propose des vols directs pour Reykjavik à bas prix depuis Paris et Lyon. Si vous partez hors saison, vous trouverez des tarifs imbattables (j’ai déjà vu des aller-retours Paris-Reykjavik à moins de 120 euros). Une fois sur place, je vous conseille vraiment de louer une voiture et de partir explorer. Si la capacité hôtelière de l’Islande s’améliore sans cesse, les infrastructures restent sous-dimensionnées par rapport au nombre croissant de touristes, et c’est pour cela que je vous conseille d’éviter l’été et de partir plutôt hors saison, afin d’avoir plus d’options d’hébergement et de meilleurs prix.

Retrouvez mon article complet sur l’Ouest de l’Islande en hiver.

Aller au Groenland, pour explorer une autre planète

Partir au Groenland, c’est quitter la Terre, et arriver au royaume de la glace et de la démesure. 90% du pays est couvert par une calotte glaciaire épaisse, le fjord de Nuuk est le deuxième plus grand du monde, les icebergs d’Ilulissat sont grands comme des immeubles… Le Groenland dépayse comme jamais, et je pense que c’est la plus spectaculaire des destinations nordiques : nulle part ailleurs au monde n’est-on ainsi plongé au cœur de la glace. C’est un éblouissement visuel inouï, et la découverte d’une culture totalement différente de nos modes de vie européens, celle des Inuits.
Le Groenland n’est pas un voyage « normal ». Parce que le pays est recouvert de glace, il n’y a pas de routes reliant les villes entre elles au Groenland (à une seule exception près : une route d’été pour 4×4 entre Kangerlussuaq et Sisimiut). Le Groenland est comme un archipel polaire : il faut prendre l’avion pour aller de ville en ville, survoler l’énorme calotte glaciaire pour rejoindre un autre îlot habité. Lors de mon voyage, j’ai visité trois destinations.

Kangerlussuaq comporte le seul aéroport international du pays : c’est ici qu’atterrissent les avions au départ de Copenhague, avec Air Greenland. Mais ce n’est pas qu’un hub, c’est aussi le seul endroit où on peut approcher la calotte glaciaire, car une route y mène, et une région riche en biodiversité (rennes, bœufs musqués, renards, ours polaires, etc). En été, les gens y viennent pour la randonnée et des expéditions du type camping sur la calotte glaciaire.

Quel pays nordique choisir ? Quel est le plus beau pays nordique ? Quel est le meilleur endroit pour voir des aurores boréales ?

Au bord de la calotte glaciaire avec mon guide Adam à Kangerlussuaq.

Nuuk est la capitale du Groenland, et mon plus grand coup de cœur : cette ville colorée et dynamique est réellement de toute beauté, et palpite de vie, avec ses musées, centres culturels, salles de concert, etc. Elle permet de comprendre réellement ce qu’est le Groenland aujourd’hui et de se plonger la culture inuite. Niveau beauté naturelle, elle n’est pas en reste : il faut faire une excursion dans le gigantesque et sublime fjord pour découvrir le hameau perdu de Kapisillit, aller à la rencontre des icebergs dans l’icefjord (en été seulement), partir randonner au pied de la montagne Sermitsiaq… C’est une destination encore méconnue et j’ai vraiment hâte de vous en parler, avec des paysages de fjord qui font réellement partie des plus beaux du monde.

Quel pays nordique choisir ?

Nuuk, fabuleusement colorée.

Ilulissat est la destination touristique groenlandaise la plus célèbre, et un incontournable : c’est la ville des icebergs géants. Les paysages sont démentiels – imaginez ces monstres hauts comme des montagnes dérivant dans la baie de Disko. On se sent véritablement dans un autre monde. C’est aussi là que l’offre touristique est la plus développée. Le must absolu, c’est la croisière au milieu des icebergs, dans un bateau brise-glace, mais Ilulissat est aussi la ville des chiens de traîneau et propose de nombreux chemins de randonnée en toute saison pour côtoyer les icebergs. Le célèbre Hotel Arctic a construit des igloos d’aluminium et de verre en bordure de la baie de Disko et de nombreuses compagnies proposent des randonnées accompagnées, des vols en hélicoptère, des expéditions vers le nord du Groenland, etc.

Quel pays nordique choisir ? Quel est le plus beau pays nordique ? Quel est le meilleur endroit pour voir des aurores boréales ?

Au milieu des icebergs à Ilulissat.

Je rêve de découvrir d’autres destinations groenlandaises, non seulement Sisimiut sur la côte ouest, 2e plus grande ville du pays, mais aussi Tasiilaq et Kulusuk sur la côte est, encore plus sauvage et reculée. Le Groenland s’explore petit bout par petit bout…

Quel pays nordique choisir ? Quel est le plus beau pays nordique ? Quel est le meilleur endroit pour voir des aurores boréales ?

Au coeur de l’immense fjord de Nuuk.

Aller au Groenland reste une petite aventure, mais le tourisme se démocratise à toute vitesse, car le pays mise là-dessus pour renforcer son économie. Le moyen le plus simple de rejoindre le Groenland, c’est à partir de Copenhague avec Air Greenland. Vous trouvez des vols Paris-Copenhague à très bas prix avec des compagnies low cost type Vueling. Vous serez surpris par la baisse des prix pour cette destination : les packages proposés par Air Greenland  (vol + hôtel) commencent à 800 euros par personne pour 5 jours sur place. Les vols intérieurs entre les villes groenlandaises peuvent être très rapides (mon vol Nuuk-Ilulissat), ou plus fastidieux quand il faut repasser par Kangerlussuaq. Il vous faudra sans doute bâtir votre itinéraire en fonction des rotations aériennes possibles, en sachant qu’elles sont plus nombreuses en haute saison, soit l’été. Si vous explorez l’Islande, sachez qu’il est également possible de trouver des vols pour le Groenland depuis l’aéroport régional de Reykjavik avec Air Iceland Connect : j’ai pris un vol Reykjavik-Nuuk. Néanmoins, les prix d’Air Greenland à partir du Danemark me semblent plus compétitifs.

Je vais vous inonder d’articles sur le Groenland très bientôt – n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter pour suivre tout ça !

Découvrir les cultures de l’Arctique

J’ai adoré, au cours de mon long voyage dans le grand nord, découvrir trois grandes cultures de l’Arctique. La culture dominante de chaque destination change fondamentalement l’atmosphère et l’expérience touristique – c’est aussi pour cela que j’ai du mal à vous dire quel pays j’ai « préféré ». J’ai eu l’impression de découvrir trois mondes totalement différents, trois peuples du grand Nord, et leurs animaux fétiches.

 La Laponie est le pays du peuple Sami, peuple d’éleveurs de rennes, autrefois nomades, marqué par l’héritage du chamanisme. Aller rendre visite à un éleveur de rennes et faire un tour en traîneau, découvrir l’artisanat Sami en bois de renne, admirer les tambours des chamanes, comprendre l’histoire de la région au musée Arcticum à Rovaniemi, sont des expériences culturelles incontournables en Laponie. Vous l’aurez compris, l’animal fétiche de la Laponie, c’est le renne, et vous découvrirez à quel point il est indissociable de l’histoire et du mode de vie de ce peuple. Compagnon, ami, nourriture, vêtement, outil, le renne est omniprésent.

Expériences magiques en Laponie finlandaise : rennes, igloos, motoneige... tout ce qu'on peut faire à Rovaniemi. Blog Laponie finlandaise

Les rennes, consubstantiels de la culture des Sami.

 

Expériences magiques en Laponie finlandaise : rennes, igloos, motoneige... tout ce qu'on peut faire à Rovaniemi. Blog Laponie finlandaise

Renne sur un tambour en cuir de renne, issu de l’artisanat Sami.

L’Islande est le pays des Vikings, et les Islandais d’aujourd’hui sont leurs descendants. Vous découvrirez en Islande l’histoire de la colonisation par les marins arrivés de Norvège, les grandes sagas, le panthéon nordique, et toute une tradition culturelle imprégnée de cet héritage païen, avec l’omniprésence des trolls. Le musée national islandais à Reykjavik et le musée de la colonisation à Borgarnes permettent de comprendre cet héritage. Niveau faune, si l’Islande avait deux animaux fétiches, il s’agirait du mouton et du cheval. Les deux sont omniprésents dans le paysage islandais, et il faut acheter un pull en laine islandaise et faire une promenade à cheval !

Quel pays nordique choisir ? Quel est le plus beau pays nordique ? Quel est le meilleur endroit pour voir des aurores boréales ?

Cheval islandais.

Le Groenland est le pays des Inuits, le peuple roi du grand nord et des climats extrêmes : les Inuits ont su étendre leur culture de l’Alaska au grand Nord canadien avant de coloniser le Groenland depuis le Nunavut en passant par le détroit de Narnes. Aller au Groenland, c’est découvrir la culture encore profondément traditionnelle de ce peuple de chasseurs, qui chasse notamment le phoque et se vêtit de sa fourrure, et qui utilise les huskies pour tirer des traîneaux depuis plus de 850 ans. Le musée national groenlandais de Nuuk est incontournable pour comprendre l’histoire et les traditions de ce peuple qui pratique une chasse de subsistance et a su tirer profit des étendues glacées du grand nord. Bien évidemment, je vous parlerai longuement de la culture Inuit dans mes prochains articles sur le Groenland !

Quel pays nordique choisir ? Quel est le plus beau pays nordique ? Quel est le meilleur endroit pour voir des aurores boréales ?

Bottes en peau de phoque.

 

Quel pays nordique choisir ? Quel est le plus beau pays nordique ? Quel est le meilleur endroit pour voir des aurores boréales ?

Huskies à Ilulissat.

D’autres destinations nordiques…

… avec les jolies idées de blogueurs que j’apprécie ! Il s’agit de voyages que je n’ai pas encore eu la chance de faire, mais dont je rêve déjà et que j’ai eu plaisir à suivre sur d’autres blogs. Je rêve d’un grand tour du cercle polaire arctique

* La Laponie suédoise propose le même type de paysages que la Laponie finlandaise : forêts enneigées, kota au milieu des bois, lacs gelés. Mais elle a la réputation d’être plus calme, plus isolée. C’est une destination parfaite si vous rêvez de tranquillité totale, de vous retrouver seul avec vous-même dans des étendues immaculées.
Retrouvez le voyage en Laponie suédoise d’Hello la roux.

* Le Nord de la Norvège est une très belle option et sera sans doute ma prochaine destination arctique. Les fjords découpés des îles Lofoten et de l’île de Senja se prêtent bien à un road trip le long des côtes. L’élégante Tromsø se veut « capitale des aurores boréales », et si vous rejoignez l’intérieur du pays, par exemple la région d’Alta, vous retrouverez la Laponie et sa culture Sami, avec les rennes par milliers. En Norvège arctique, vous serez en pays viking sur la côte, avec notamment le musée viking de Lofotr, et en pays Sami à l’intérieur des terres. Sachez toutefois que la Laponie norvégienne propose moins d’activités « fun » que sa sœur finlandaise (pas de motoneige, de village de père Noël, etc). Prendre l’express côtier Hurtigruten de Tromsø jusqu’à Alta me fait rêver. Du littoral spectaculaire aux grandes plaines laponnes, le contraste entre les deux types de paysage et d’expériences me tente beaucoup.
Retrouvez deux voyages en Norvège du Nord en hiver qui m’ont fait rêver :
avec Wait and sea, aux Lofoten, à Narvik, Senja et les Alpes de Lyngen .
avec Escapades etc, à Tromso, Kirkenes, et sur l’express côtier Hurtigruten

Quel pays nordique choisir ? Quel est le plus beau pays nordique ? Quel est le meilleur endroit pour voir des aurores boréales ?

Rêver d’explorer les fjords norvégiens en bateau… Ici le fjord de Nuuk, Groenland.

* Le Svalbard est, comme le Groenland, une destination de l’extrême : au plus près du pôle Nord, vous êtes au pays des ours polaires, dans des régions spectaculaires et inhospitalières. C’est un voyage qui attire souvent les aventuriers rêvant de kayak arctique ou d’expéditions au milieu des glaciers. Ce n’est pas un voyage qui s’improvise : si vous quittez Longyearbyen et partez en pleine nature, où rôdent les ours blancs, il vous faudra absolument un guide.
Retrouvez un voyage épique en kayak au Svalbard avec La faute au graph.

* La Sibérie fascine par son climat extrême et l’étendue immense de sa taïga gelée. Le lac Baïkal, plus grande étendue d’eau douce du monde, se recouvre d’une épaisse couche de glace et dessine des paysages spectaculaires au cœur de l’hiver. Et qui ne rêve pas de prendre le Transsibérien jusqu’à Vladivostok ?
Retrouvez le voyage en Sibérie de La lykorne illettrée, sur l’île d’Orkhon et au lac Baïkal

Quel pays nordique choisir ? Quel est le plus beau pays nordique ? Quel est le meilleur endroit pour voir des aurores boréales ?

Rêver de lacs gelés… (ici au Groenland)

* L’Alaska est le paradis des amoureux de la faune : la plus grande colonie de loutres de mer du monde, les plus hautes chances d’observer des ours bruns et des baleines, c’est en Alaska. Et bien sûr, c’est aussi l’immensité des parcs nationaux comme Denali, et des glaciers au milieu des sapins. C’est une destination qui me fait complètement rêver.
Retrouvez le road trip en Alaska de Few miles away, à Kenai, Fairbanks et Denali.

* Le grand nord canadien, pays des Inuits, déconcerte par son immensité radicale. Le Yukon ou le Nunavut déroulent des milliers de kilomètres de solitude nordique. Je le connais trop mal pour vous en parler bien, et je vous conseille d’explorer le blog From Yukon, qui vous permettra d’apprivoiser ces contrées. Notez aussi la chose suivante : puisque le climat hivernal du Canada est très rude, les activités nordiques sont aussi disponibles dans des régions qui ne font techniquement pas partie de l’Arctique, comme le nord du Québec. Il sera difficile de voir les aurores boréales (vous êtes beaucoup plus au sud), mais tout le reste est là – forêts enneigées, chiens de traîneau, motoneige, etc. Pour preuve, je vous renvoie à ce magnifique article de Our American Dream sur un week-end nordique en Chaudière-Appalache.

* Les îles Féroé ne sont pas une destination arctique, car elles sont situées au sud du cercle polaire, mais leurs paysages solennels et grandioses raviront les amoureux de l’Islande et des Lofoten, et j’avais envie de les inclure à cette liste afin de partager un bel article sur l’aventure aux Féroé de Sentiers du Phoenix.

Que voir à Shetland ?

J’ai pris cette photo aux îles Shetland – les Féroé ont aussi ce type de paysage découpé et laineux !

Quel mois de l’année choisir pour visiter le grand nord ?

Le climat arctique est, comme vous le savez, extrême. Au moment du solstice d’hiver (21 décembre), le soleil ne se lève plus, la nuit dure tout le jour et les températures hivernales sont très basses. Au moment du solstice d’été (21 juin), le soleil ne se couche plus et le soleil de minuit illumine la nuit. Selon les destinations, ces périodes peuvent être très touristiques : en Laponie finlandaise par exemple, pays du père Noël, l’énorme pic touristique est en décembre. En Islande, la saison estivale (de juin à août) concentre le plus gros afflux touristique. Mais il faut être conscient du fait que visiter la Laponie au cœur de l’hiver polaire ne vous laissera que très peu d’heures de jour, et que le soleil de minuit estival peut être difficile à gérer pour l’organisme qui ne trouve plus le sommeil. J’ai donc, à titre personnel, une réponse très claire : à mes yeux, il faut aller dans le grand nord au moment des équinoxes, soit septembre et mars. C’est le moment de l’équilibre parfait entre jour et nuit : 12h de jour, 12h de nuit. Les journées sont longues, mais les aurores boréales sont visibles dans le ciel nocturne. Mars est à mes yeux la saison idéale pour les activités hivernales. Les températures restent suffisamment basses pour permettre de s’y livrer, mais elles sont bien plus supportables qu’au cœur de l’hiver : j’ai eu par exemple -10 au Groenland, contre -30 un mois plus tôt. J’ai pu faire de la motoneige, du chien de traîneau, etc, en souffrant moins du froid. Mars est aussi un mois très peu touristique, où la fréquentation et les prix baissent. Je me suis sentie presque seule en Islande.
Quant à début septembre, tout le monde le décrit comme une période bénie pour le grand nord. En Laponie, c’est l’explosion des fruits des bois, myrtilles et mûres arctiques par centaines ; au Groenland, c’est le moment du pic de la fonte des glaces, où des icebergs énormes dérivent non seulement à Ilulissat, mais aussi dans les fjords de Nuuk ou les fjords de l’est. C’est aussi le meilleur moment pour observer les aurores boréales, car l’activité solaire est plus intense au moment des équinoxes, et le ciel plus dégagé qu’au cœur de l’hiver. Mais à ce sujet, vous avez peut-être une question…

Quel pays nordique choisir ? Quel est le plus beau pays nordique ? Quel est le meilleur endroit pour voir des aurores boréales ?

En mars au Groenland : les journées sont longues et belles. Cette photo a été prise au coucher du soleil, vers 21h.

Quel est le meilleur endroit pour voir les aurores boréales ?

Confession : j’ai passé trois semaines dans le grand nord en mars, et je n’ai eu qu’une nuit d’aurores boréales. Le hasard et la chance jouent un grand rôle, et je vous conseille vivement de choisir une destination nordique qui vous attire au-delà de la promesse d’aurores boréales, afin de ne pas être déçu si elles ne surgissent pas. Les aurores, c’est la cerise sur le gâteau, mais à mes yeux, il ne faut pas bâtir un voyage là-dessus. J’ai joué de malchance : en Finlande, j’ai eu de l’activité solaire, mais une couverture nuageuse à 100% ; au Groenland, j’ai eu un ciel ultra dégagé, mais un soleil en grève. C’est en Islande que j’ai eu de la chance, mais cela ne signifie pas que l’Islande est un meilleur choix – c’est une combinaison de facteurs, une loterie qui se rejoue chaque nuit. Toutefois, après avoir consulté frénétiquement chaque nuit la carte des aurores boréales sur l’application Aurora (la meilleure appli de prédiction des aurores boréales, recommandée par tous les guides spécialisés), et lu beaucoup de choses sur les forums de chasseurs d’aurores, j’ai quelques observations à faire. La plus simple : plus vous êtes au nord, plus vous augmentez vos chances. L’intensité des aurores est déterminée par ce qu’on appelle l’indice kp, qui indique la force des éruptions solaires. Quand vous vous rapprochez du pôle nord, vous verrez les aurores même si l’indice kp est faible. A Tromsø par exemple, située à 69 degrés nord, ou à Inari, située à 68 degrés nord, un indice kp de 2 est suffisant pour voir l’aurore à l’œil nu. A Rovaniemi, située sur le cercle polaire arctique à 66 degrés nord, il faudra que l’indice kp atteigne 3. Pour en voir aux îles Shetland, tout au nord de l’Ecosse, il faut que l’indice kp atteigne 5. Vous saisissez le principe : plus vous êtes au sud, plus l’aurore devra être intense pour vous atteindre. Si votre but est donc d’en voir, partez pour le grand nord, pour Tromsø, Alta, Abisko, Inari. Souvent, les villes situées loin des côtes ont plus de chances de bénéficier d’un ciel dégagé que les destinations littorales, c’est pourquoi les chasseurs d’aurores boréales citent souvent Abisko, Kautokeino ou Inari parmi leurs localisations préférées. Toutefois, il faut noter qu’à Tromsø, « capitale des aurores boréales », les multiples compagnies proposant des excursions nocturnes vous emmènent justement loin des côtes, vers l’intérieur du pays, afin d’augmenter vos chances d’avoir un ciel dégagé. Etre au nord ne suffit pas, il faut bénéficier des bonnes infrastructures : soit d’une voiture afin de chasser les aurores vous-même, soit des services d’un guide. Dans tous les cas, il vous faudra vous éloigner des villes, afin de supprimer la pollution lumineuse, et rejoindre la campagne. C’est pourquoi les petites cabanes isolées dans les bois, en Laponie (norvégienne, suédoise ou finlandaise), sont sans doute la plus belle option…

aurores boréales

Aurore boréale en Islande.

Le bon équipement pour le grand nord

En mars, la température est supportable : je ne suis jamais descendue plus bas que -17, et il s’agit d’un froid sec, le plus souvent sans vent. Bien équipée, je n’ai pas souffert du froid. J’ai respecté la technique des couches. Première couche, un sous-vêtement technique grand froid à manches longues, à la fois chaud et respirant – en haut et en pantalon. Deuxième couche les jours où il faisait -17, un pull en laine. Troisième couche (ou deuxième quand il ne faisait que -10), une polaire, et un pantalon de ski imperméable. Quatrième couche, un blouson de ski en matériau type Goretex imperméable et déperlant. Pas besoin de dépenser des fortunes : j’ai tout acheté chez Décathlon. J’ai utilisé le blouson de ski que j’avais déjà, sans acheter une parka hors de prix, j’ai demandé conseil au vendeur pour choisir le sous-vêtement technique le plus chaud, et tout s’est bien passé. Il faut bien penser aux extrémités : en Laponie, on ne met pas de chaussettes de ski, par exemple, on met des chaussettes en pure laine (ça s’achète aussi chez Décathlon, ne vous en faites pas). On ne met pas de gants, mais des moufles : cela garde mieux la chaleur, car les doigts ne sont pas séparés. On a forcément un bonnet, et une cagoule sous le bonnet en cas de vent/grand froid.
Le seul équipement de marque que j’ai acheté, et que je vous recommande mille fois, c’est une paire de sous-gants tactiles The Northface. Ces gants sont une merveille incroyable, je vous jure que c’est le nirvana. Si vous êtes photographe, ils vous sauveront la vie. Ils sont chauds. Ils sont tactiles pour de vrai, ça marche vraiment – vous pouvez utiliser votre portable et surtout, votre appareil photo sans enlever vos gants (amen). Ils ne sont pas imperméables au sens strict, mais un peu quand même – si vous vous cassez la figure dans la neige et vous appuyez avec votre main, le gant ne sera pas mouillé après (testé et approuvé). En cas de très grand froid, ils se portent sous les grosses moufles, mais à -10/-13 degrés, je n’ai mis QUE ces gants dans 90% des cas, et je n’ai pas eu froid, et j’ai pu faire douze millions de photos sans perdre de phalange. Achetez les sur Amazon :  The North Face T0a7lpjk3 – Gants – FemmeCeci est un lien affilié : si vous achetez ces gants merveilleux en passant par ce lien, je gagnerai un euro, ce qui représente environ 0,03% de mon prochain voyage arctique. Merci pour votre bon cœur.

Quel pays nordique choisir ? Quel est le plus beau pays nordique ? Quel est le meilleur endroit pour voir des aurores boréales ?

Au moment où cette photo a été prise, je surplombe Nuuk à 1200 mètres d’altitude, il fait -17, et je n’ai pas froid. J’ai juste enlevé mon bonnet pour la photo. Vous remarquerez que je n’ai que les gants tactiles The Northface, et pas de moufles. Je vous dis, ils sont dingues.

Alors, qu’en pensez-vous ? Etes-vous tenté par l’Arctique ? Si oui, par quelle destination et pourquoi ? Parlez-moi de vos projets nordiques, faites-moi rêver !

Pour préparer à votre tour votre exploration nordique, je vous propose en partenariat avec les éditions Gallimard de remporter un guide Islande de la collection Bibliothèque du voyageur. Ce sont de très beaux guides, richement illustrés avec de très nombreuses et belles images, généreux à la fois en documentation historique et culturelle et en conseils pratiques (itinéraires, cartes, conseils de visite). J’ai emporté un exemplaire de ce guide avec moi en Islande et j’en ai été très satisfaite, c’est un beau livre à la fois utile et intelligent. Pour participer, il suffit de laisser un commentaire sous cet article – tirage au sort dans une semaine !

Guide Gallimard de l’Islande à remporter.

Si vous voulez recevoir mes prochains articles sur le Groenland, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter.

Quel pays nordique choisir ? Quel est le plus beau pays nordique ? Quel est le meilleur endroit pour voir des aurores boréales ?

Coucher de soleil à Ilulissat. Plus de photos bientôt !

 

Quel pays nordique choisir ? Quel est le meilleur endroit pour voir les aurores boréales ? Quel est le plus beau pays scandinave ? Comparaison des destinations nordiques. #scandinavie #groenland #voyage #laponie #grandnord #nordique

Epinglez moi !

Vous avez aimé cet article ?
Alors n’hésitez pas à le partager ou à l’épingler !

-


Pour suivre l’actualité d’Itinera Magica, aimez notre page Facebook
ou inscrivez-vous à notre newsletter


Merci pour votre soutien et à bientôt !

36 commentaires pour
“Envies d’Arctique : quel pays nordique choisir ?”

  • Je rêve depuis longtemps de la Norvège mais je n’aurais jamais pensé au Groenland ! Ca a l’air splendide ! Tes photos sont à couper le souffle… bravo et merci pour l’inspiration (même si on arrive au printemps, j’aime toujours le froid :D)

  • Merci Céline, moi aussi je reste accro au froid 😉 La Norvège me fascine, j’irai un jour, c’est certain !

  • Tu me fais toujours rêver 😘 et n’ayant fait que le Nord de la Suède il me reste bcp d’endroits à visiter 🙂

  • Merci Delphine t’es adorable, ça me touche tellement ! Je me souviens de ton fabuleux voyage vers Kiruna, ça m’avait tellement tentée 🙂

  • Cet article est un merveilleux condensé d’informations, d’envies et de photos. Parfait pour se donner une idée de chacune de ces destinations. Pour ma part, ce qui en ressort, c’est Islande et Groenland 😄🙏 un jour peut être

  • Merci beaucoup Marieke, j’ai hâte de voir tes croquis magnifiques le jour où tu iras dans le nord ! je te vois bien en Laponie aussi, je pense que les forêts enneigées, les rennes, etc, te correspondraient bien, et que Mini M s’éclaterait 😉

  • Après la lecture de ce très bel article, je suis bien plus armée pour pouvoir les départager mais en revanche j’en suis encore incapable ! Ces destinations ont toutes des avantages et même si en priorité je miserai pour l’Islande ou le Groenland, il sera bien difficile de faire un choix le jour venu. Mais tu ne peux qu’accepter ce choix puisque tu as toi-même du mal à établir une préférence 😉Dans l’attente (impatiente) de lire tes articles sur le Groenland, merci pour cette belle documentation !

  • Merci beaucoup Chloé ! ah je te comprends parfaitement, le choix est cornélien… Je te souhaite de merveilleux voyages dans le grand nord 🙂

  • Après la lecture de cet article, je suis encore plus enchantée par ces 3 destinations, et bien incapable d’en choisir une. Du Grand Nord, je ne connais finalement que la Norvège, destination visitée en été, donc sans neige ni température polaire.
    Effectivement, si le Grand Nord a le vent en poupe, c’est probablement parce que les voyageurs sont à la recherche du spectaculaire et du grandiose, ce qui semble être le cas avec ces géants de l’Arctique que sont la Laponie, l’Islande et le Groenland…
    Merci pour tous ces conseils et pour les avoir si bien décrit. J’attends la suite des aventures au Groenland !

  • Merci beaucoup, Marie, pour votre commentaire qui me touche beaucoup ! Oui, le grand Nord est spectaculaire et grandiose, c’est exactement ça – il y a un sentiment de solitude, de démesure et de sublime… Je rêve de la Norvège à la fin de l’été, je réfléchis à y faire un tour en septembre prochain…

  • merci pour ces explications si claires et pertinentes d’un univers à la fois fascinant et qui paraît hors d’atteinte. Grâce à Itinera Magica, nous avons enfin un mode d’emploi facile à comprendre de destinations si récentes qu’elles restent encore énigmatiques au profane. Et comme beaucoup de voyageurs croient bon d’entretenir le mystère pour cultiver leur aura d’exception, avoir un décryptage accessible (vols, lieux, activités, prix, paysages…) est inestimable…. même si à la fin on a quand même du mal à choisir tant IM réussit à tout rendre aussi attrayant !

  • Merci infiniment pour ce commentaire adorable qui me touche beaucoup ! je vous souhaite de merveilleux voyages dans le grand Nord !

  • Félicitations pour cette présentation très claire des options qui s’offrent à nous.
    Et photos tellement belles !
    Je n’y avais pas pensé mais personnellement tenté à présent par le Groenland !

  • Merci beaucoup ! Le Groenland est une destination fabuleuse qui va attirer beaucoup de monde dans les 10 prochaines années, j’en suis sûre!

  • Félicitations pour cet article très complet et je suis en phase avec beaucoup de vos explications, à quelques exceptions près : tout d’abord, sur le choix de la destination, il n’y en a pas de mauvaises ou de moins bien : chacune d’entre elle est spécifique. En ce qui me concerne, je fuis tout ce qui est touristique (Tromso, Rovianeni, etc..) En Laponie suédoise, et laponie Finlandaise, et Senja, j’ai la chance d’avoir des amis français (guide polaire, et photographe) qui habitent là-bas, et qui ont une petite structure familiale pour découvrir la région.
    Concernant les aurores boréales, la meilleure période c’est septembre/octobre : dixit mes amis sur place qui y organisent des semaines spéciales “aurores boréales” . A chaque fois, c’est le jackpot ! Cette année sur Senja , en février, 1 semaine de KP3/KP4. : mais une fois encore, mes amis sont des spécialistes des aurores (un livre est en cours) et donc bien plaçés pour choisir les endroits, faire de la photo, mais évidemment tout dépend de la météo.
    Pour Les apllis, Aurora effectivement, mais il y en plusieurs : j’utilise Aurora forecast 3D.
    Sur le Groenland, vous précisez que seul Kangerlussuaq est un aéroport international : perso, j’ai aterri à Kulusuk en provenance d’Islande, pour me rendre ensuite à Tasilaaq (bon en hélico)
    Enfin, concernant les vêtements, je suis en désaccord : décathlon est loin d’être la solution : pour le grand froid, il faut investir en qualité, et donc en longévité : j’utilise cette méthode (conseils guide polaire) pour tout : la qualité prime. Si vous partez en expé plusieurs jours dans le gand froid, c’est indispensable.
    Voilà, je suis devenu accro du grand nord depuis quelques temps, et j’ai plein de projets, entre autres : la Terre de Baffin en voilier pôlaire, les iles Falkland, la Georgie du sud, pour la faune polaire, embarquer sur Marion Dufresne, navire scientifique pour rejoindre les TAAF (Base française) le tour du Spitzberg en 2020 à la recherche de l’ours polaire (avec mes amis !) avec 10 personnes max, et non pas les bateaux de 50,100, ou 200 personnes qui parcourent l’arctique ou l’antarctique ! une folie furieuse !

  • Merci beaucoup Didier pour votre passage ici et pour ce commentaire passionnant !
    Je suis d’accord, Rovaniemi est très touristique, Tromso aussi j’imagine (même si je n’ai pas encore eu le plaisir de la visiter), mais je pense que cela a aussi de bons côtés pour les voyageurs qui sont en famille, qui ont peu de temps, qui ont envie d’avoir un cadre rassurant, etc – quand vous arrivez à Rovaniemi ou à Tromso, on vous propose tout de suite de super hôtels, des excursions, des activités, et cela correspond bien à un certain public, nous savons qu’il y a plusieurs familles de voyageurs. Même si j’ai moi aussi une préférence pour les coins plus isolés et authentiques, je suis toujours curieuse et intéressée par les offres touristiques riches, déformation professionnelle 😉 et je sais que cela correspond à une vraie demande.
    Oui, je suis tout à fait d’accord, tous les forums de chasseurs le disent : septembre, c’est le top, car les aurores sont plus intenses à l’équinoxe (mars et septembre), et le temps en général plus clément en septembre, avec plus de chances d’avoir un ciel dégagé. Voir un KP4 sur Senja, cela doit être fabuleux !
    Je regarderai Aurora forecast 3D, je ne connais pas celle-là ! A Rovaniemi et à Borgarnes, j’ai vu tout le monde utiliser Aurora (la violette) et c’est vrai qu’elle est super pratique, mais je suis toujours curieuse de nouvelles applis !
    Pour le Groenland : moi aussi, j’ai fait Reykjavik-Nuuk directement en avion avec Air Iceland Connect. Il y a des vols depuis l’Islande vers Kulusuk, Ilulissat, Nuuk, etc. Mais ce sont de petits avions, c’est considéré comme un vol régional, avec une faible distance. Kangerlussuaq est le seul aéroport noté comme international (tous les autres ont la mention aéroport régional) car c’est le seul à avoir une longue piste d’aterrissage capable d’accueillir des gros porteurs venant d’Europe ou des USA. Ce n’est pas le cas des autres aéroports groenlandais, d’ailleurs Nuuk en souffre beaucoup, ils voudraient construire une nouvelle piste pour recevoir des avions directement du Danemark – actuellement, il faut faire Nuuk – Kangerlussuaq – Copenhague, et c’est problématique car c’est quand même la capitale ! le développement touristique du Groenland passera par de plus gros aéroports.
    Oh, je suis d’accord avec vous, si vous êtes un “vrai de vrai”, que vous faites des expéditions polaires, type voilier, randonnée, trek, etc, il faut sans doute investir plus dans l’équipement, vous avez totalement raison – mais ceci est un article de vulgarisation pour une personne qui découvre le grand nord, et pour un voyage de tourisme, on a pas besoin d’investir dans du matériel de marque très cher, quelqu’un qui va juste quelques jours en Laponie ou au Groenland dans des conditions de confort normales n’a pas besoin d’un équipement d’expédition spécialisée, Décathlon a tout ce qu’il faut 🙂 Beaucoup de gens croient qu’il faut mettre 2000 euros d’équipement avant d’aller dans le grand nord, et je veux dire que ce n’est pas le cas, que pour du tourisme normal, on peut s’en tirer pour pas cher !
    Merci beaucoup pour votre passage, je fonce découvrir votre blog.

  • Coucou ♥
    J’ai bien aimé ta façon de décrire les richesses et les particularités propres à chacune de ces destinations. Je crois qu’il y a tant de beauté dans ce monde, ces paysages nordiques en sont la preuve. Comment ne pas vibrer face à ces étendues glacées, ces couleurs chatoyantes, ces lumières si particulières ? Je rêve ardemment du Groenland (j’avais suivi avec attention le périple de Mme Oreille dans ces contrées du bout du monde, maintenant j’attends avec impatience de découvrir plus en détails tes articles sur cette incroyable destination !). L’Islande fait battre mon cœur et j’y ai laissé un peu de moi. Je rêve aussi du Svalbard, j’avais adoré suivre le voyage en kayak de “la faute au graph”, mais également les aventures givrées de “la lykorne” en Sibérie… Bref, ces destinations magiques n’ont pas fini de me faire rêver 🙂
    Au fait, les gants dont tu parles ont l’air super chouettes, je crois que je vais craquer l’hiver prochain, car même sans aller dans le grand nord, quand on se lève tôt pour photographier un lever de soleil en hiver, avoir les doigts gelés n’est jamais agréable 🙂
    À bientôt !

  • Merci Julie, je ressens les choses exactement comme toi. La lumière du nord, les contrastes, la solennité majestueuse de ces immenses étendues…
    Ah oui, les voyages de Marion et d’Amandine au Svalbard et en Sibérie sont fabuleux, j’ai suivi ça avec exaltation (et en plus ce sont deux filles adorables <3).
    Oui, j'utilise les gants aussi sous nos latitudes, je les ai utilisés dans les Alpes, et même le matin en plaine quand il fait 0 degrés au coeur de l'hiver !
    Des bises, merci pour ton passage !

  • L’Islande reste mon pays préféré, celui où j’ai laissé mon cœur mais je suis très tentée par le Groenland et par le Svalbard ! J’espère pourvoir les visiter un jour et retourner encore et toujours en Islande 🙂
    Merci pour ta mention, j’espère que tu auras l’occasion de prendre le Hurtigruten, c’est vraiment un voyage magique !

  • Merci beaucoup Célia, j’avais adoré ton récit norvégien, et un jour je prendrai le Hurtigruten, c’est certain ! Je suis comme toi, l’Islande m’a profondément touchée, j’y suis déjà allée 3x et je sens que ce n’est pas fini 🙂

  • Waow merci pour ce geniallissime article, moi qui avais déjà envie de visiter le grand nord, voilà qui me conforte dans mon idée et me donner ne largement de quoi rêver en grand ! Merci !

  • Merci Marion, ça me fait vraiment plaisir ! je te souhaite de fabuleuses escapades nordiques 🙂

  • Super article qui donne l’embarras du choix ! J’avoue que le Groenland me tente encore plus depuis que j’ai vu tes magnifiques photos ! Et puis au moins niveau équipement je pense qu’on a tout ce qu’il nous faut maintenant 😉
    Merci beaucoup pour la mention ! 🙂

  • J’ai enfin un moment à moi, je peux donc me promener et surfer sur ton blog.
    J’ai adoré te suivre sur Insta. Et là, lire ton article c’est un émerveillement.
    Nous sommes 4 à la maison, deux sont farouchement amoureux des pays chauds et les deux autres (mon fils aîné et moi) préférons les destination où il ne fait pas bon trainer en bikini. Donc on alterne pour faire plaisir à tout le monde. Le Grand Nord et la Russie (et les pays de l’Est en général) m’attirent beaucoup. Je lisais il n’y a pas longtemps que l’Islande victime de son succès en souffre. Ah satané tourisme.
    Merci Alexandra pour ce sublime reportage. Je fonce lire tes articles précédents, c’est que j’ai du retard ma tite dame.

  • Au départ je rêvais de l’Islande.
    Après avoir suivi récemment tes aventures au Groenland, je dois avouer que je suis tombée sous le charme des paysages de ce pays que je connaissais très peu !
    Merci pour cet article très complet comme toujours qui met en avant la beauté de chaque pays

  • Tu me fais rêver d’un prochain voyage polaire… Merci pour cet article qui est une mine d’information et qui nous servira, c’est sur !
    Sophie

  • Bravo pour cet article ultra complet! Pour ma part je suis attirée par les pays nordiques mais plus pour le côté soleil de minuit que les aurores boréales (un collègue finlandais m’a un peu dégoûté en me disant que les Photos étaient plus belles que la réalité grâce à la pose longue). Apres un superbe Voyage en Islande à l’époque où elle commençait tout juste à etre à la mode je reve des îles Lofoten et depuis la lecture de ton article du Groenland (en fait j’avais déjà regarder les vols il y a quelques années et les prix des billets étaient le double de ce que tu annonces sans les hôtels du coup je vais regarder à nouveau cette destination de plus pres !)

  • Ton article fait rêver ! Merci de nous parler aussi bien de toutes ces destinations… Je ne pensais pas Nukk si colorée, c’est tellement mignon !
    C’est vrai pour l’attrait soudain pour le grand Nord, on cherche de plus en plus la nature, le dépaysement, la solitude aussi… Et quoi de plus dépaysant pour une cagole du Sud comme moi que des centimètres de neige et des lacs gelés.
    Je suis ravie de voir que tu as trouvé de supers gants pour ne pas finir congelée des mains en prenant des photos, je me souviens que tu as eu de mauvaises expériences par le passé avec ça lol
    J’espère aller très rapidement en Islande, quand je lis “le plus beau pays du monde” venant de toi, ça donne envie de prendre un billet de ce pas.

  • Un sublissime article qui réunit tout ce que j’aime !!!! Tout est très bien renseigné, ça donne un bel éventail des différentes options qui s’offrent à nous selon les destinations nordiques !!! Tes photos sont épatantes ! J’ai le même énorme coup de cœur pour l’Islande, et pourtant je peux dire que j’ai aimé chacun de mes voyages nordiques, pour des raisons différentes, certes mais j’ai toujours envie de retourner en Islande…. C’est un coup de foudre total… Et pourtant, je suis d’accord avec toi, pour l’effet wahou, Ilulissat est devant, pour les aurores boréales, j’ai été tellement chanceuse en Norvège <3, pour les paysages, j'ai vu tellement de belles choses partout… Au fait, il est possible de faire de la moto-neige en Laponie norvégienne, il n'y en a pas partout c'est sûr, mais j'avais regardé sur internet avant d'oublier en raison des tarifs 😀 😀 !! Merci beaucoup pour le mot et le lien vers mon blog Alex, ça me touche que tu me cites régulièrement 😀 😀 !!!
    Et pour finir, je suis d'accord avec toi, il ne faut pas partir uniquement pour les aurores boréales, ce sont des destinations qui valent largement le détour, avec ou sans !!
    Bravo pour cet article dont je suis fan !!

  • Je bave d’envie devant toutes ces photos glacées ! Merci pour ce guide à la fois complet et synthétique. Je vais me le garder sous le coude.

  • J’ai enfin lu ton merveilleux article grand nord, tu sais combien je rêve de ces paysages, de ces expériences… Là, je viens de programmer dans ma tête à la fois un retour en Islande, mais aussi un voyage au Groenland et une expédition faune en Alaska (c’est beau de rêver, moi aussi je vais mettre des liens affiliés pour commencer à financer mes voyages, j’arriverais peut-être à partir avant mes 90 ans. Ceci dit, les gants en question me plaisent bien, et je me demande si y’a une limite de temps pour te faire profiter de mon potentiel achat? Savoir si je dois les acheter maintenant qu’il fait 30° ou si je peux sagement attendre le retour de l’hiver).
    J’ai, du coup, répondu à la question de où je souhaitais aller et pourquoi, même si je rajouterais bien les Lofoten en Norvège, mais en été cette fois : je rêve de faire un trek de plusieurs jours dans cet environnement grandiose. La Laponie me tente beaucoup aussi, mais Suédoise, pour profiter du calme dont tu parles.
    Concernant tes photos, je les aime toutes évidemment, mais j’ai eu des coups de coeur (oui, encore) :
    – Kapisillit, au Groenland : la première photo, que quand tu l’as vois tu te dis “ça commence fort”. J’adore le contraste, la douceur et l’atmosphère qui s’en dégage.
    – Au bord de la calotte glaciaire : tellement impressionnant ! J’ai décidé que je voulais tenter l’expérience camping, ça doit juste être dingue.
    – Au milieu des icebergs à Ilulissat. : j’adore ce minimalisme et les formes/textures des “dunes de neige”. Simple et efficace
    – En mars au Groenland : la fameuse photo du chien, qui est la plus belle de l’article. Une véritable carte postale, un rêve en image. Je lui reproche juste (bah oui hein :p) la ligne d’horizon un peu penchée (si tu regarde bien l’horizon de la mer ;))
    – Au moment où cette photo a été prise : resplendissante Alexandra, le panorama est juste exceptionnel – un peu comme toi 😉
    – Coucher de soleil à Ilulissat : tu termine en beauté, je suis dingue de ces nuances, j’ai hâte de voir les “plus de photos bientôt” 😉
    Je t’embrasse,

  • Ton article est super complet, comme toujours, on y trouve une mine d’informations. C’est vrai que ce n’est pas toujours facile de savoir où partir dans le grand nord, surtout pour une première fois. Bizarrement, tout est sublime, mais c’est encore l’Islande qui m’attire, ce pays m’a vraiment marqué lors de notre précédent voyage. En tout cas, avec tout ça, j’ai de quoi faire des projets pour l’hiver prochain j’espère, et de quoi rêver grâce à tes magnifiques photos 🙂

  • La dessuite, maintenant si je devais choisir une destination je dirais le Groenland! Ca me botterait grave! La Laponie finlandaise aussi ceci dit cette année beaucoup m’ont fait rêver avec cette destination enneigé!!! J’adore le froid en vacances! J’y vivrais pas toute l’année mais c’est tellement attirant et dépaysant!!! En tout cas merci pour toutes ces idées et ces infos!! Cet article est très bien détaillé et nous balade à travers ces pays où la magie est là plus que jamais !

  • Sympa, cette idée d’article. En plus, il est illustré de bien jolies photos.
    Pour ma part, je suis allé en Islande et dans les îles Lofoten, en Norvège. Dans les deux cas, je suis revenu enchanté, malgré une météo très maussade (c’est un euphémisme) en Islande !
    L’Islande est vraiment un monde à part, avec des paysages extraordinaires, au sens premier du mot. Mais je crains que le tourisme, de plus en plus présent, ne finisse par poser problème.
    Quant aux Lofoten, ce sont des paysages tout aussi superbes, de véritables montagnes surgies de la mer. Comme pour l’Islande, c’est un petit paradis pour la randonnée.
    Le Groënland m’attire beaucoup, reste l’obstacle du budget car c’est très cher. Quant à la Finlande, bof, j’imagine ça plat, avec juste de grandes forêts.

  • Quel article ma parole! Mea culpa, je ne t’avais pas oubliée, loin de là, mais tes articles n’apparaissent plus dans mon fil d’actu Hello Coton, qui reste mon appli de prédilection pour suivre mes blogs favoris. On parlait justement de toi avec ma soeur (qui te lit aussi) et on disait que tu nous donnais terriblement envie de partir dans le grand Nord avec tes magnifiques photos! Je suis bluffée par ton talent! Alors après t’avoir lue, mon choix se porterait sur la Laponie finlandaise: je suis fan de forêts enneigées! Je t’embrasse!

  • Merci pour l’article et pour les conseils 🙂

Laissez un commentaire