Abonnez-vous
 
Français English Deutsch
 
2 septembre 2016    /    

Pourquoi vous devez découvrir les Açores-

 

Vous ne connaissez pas les Açores, ces îles portugaises au beau milieu de l’océan Atlantique ? Vous avez de la chance : une grande histoire d’amour vous attend. Encore ignorées par le tourisme de masse, méconnues en France, ces îles d’une beauté inouïe ont tout : paysages volcaniques stupéfiants, forêts luxuriantes, fleurs de toute beauté, villes baroques riches d’histoire, plages superbes. J’ai eu un coup de cœur immense pour cet archipel de légende, terre promise des marins depuis le siècle des grandes découvertes. Que faire aux Açores?

Que faire aux Açores ? Quelle île choisir aux Açores ? Faial

Bienvenue au coeur de l’océan, vous avez retrouvé l’Atlantide.

 

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

La grande caldeira de Faial, une des merveilles géologiques des Açores, drapée de mousse.

 

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Plantations de thé et hortensias à Sao Miguel

que faire aux Açores
Les îles mythiques des marins

A mi-chemin entre deux continents, perdue au cœur de l’Atlantique, les neuf îles des Açores sont une contrée d’à demi monde, un sortilège envoûtant. Les marins les ont découvertes en partant vers les Amériques, des îles sauvages et noires, à la confluence de trois plaques tectoniques : Afrique, Europe et Amériques. Personne n’y vivait, et le feu dormant éructait à la moindre brise, dessinant cratères et caldeiras. Les Açores sont l’Hawaï de l’Atlantique : une terre âpre et violente, tirée par les caprices de la Terre de l’océan insondable, à qui les marins perdus donnent le visage de leurs fantasmes.

Quelle île choisir aux Açores ? Que faire aux Açores ? Sete Cidades, Sao Miguel

Les lacs presque surnaturels de Sete Cidades, Sao Miguel.

 

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Puffins cendrés prenant leur envol sur l’Atlantique ; au fond, le Morro de Castelo Branco

Les brumes et les légendes des trois mondes les ont envahies. Les Européens ont cru qu’elles étaient le rebord du monde, l’ultime rebord avant la chute vers l’inconnu ; certains ont dit qu’elles étaient des morceaux d’Atlantide, vestiges d’un monde englouti par l’océan jaloux de leur beauté. D’autres ont vu en elles les neuf fées d’Avalon changées en lave, le pays des morts chanté par la mythologie celte : à l’Ouest du monde, là où le soleil disparaît sous l’horizon.

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Soleil levant sur le volcan Pico

Dragons et pirates

D’Afrique et du Brésil, les marins ont rapporté la végétation luxuriante, les ananas et les dragonniers, ces arbres à l’exubérance crochue presque terrifiante, et la superstition qui affleure partout sous les églises innombrables. Les Portugais ont su en faire un pont entre l’Ancien et le Nouveau monde, un jardin de feu sur les eaux profondes. Le « peuple de la mer », acharné à conquérir le monde entier, avait trouvé son refuge, le port qui leur ouvrait la voie des ailleurs. Du monde entier, les bateaux des rêveurs continuent de faire escale aux Açores ; le port d’Horta est rempli des fresques qu’ils tracent pour commémorer leurs épopées intimes, leurs tours du monde à la voile et leurs chimères écumantes. Ici on redevient conquistador.

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Forêt magique de draconniers à Pico

Pendant longtemps, les Portugais ont tenu secrète l’existence des Açores, afin de les protéger de la piraterie. Elles étaient le scintillement mystérieux dans le blanc des cartes, le trésor caché dont on ne révèle l’emplacement que par énigmes. Puis le secret s’est ébruité, et les pirates sont venus nourrir les légendes et l’effroi. Les Açores ont été une autre Tortuga loin des Caraïbes, un repaire de flibustiers aux dents longues. D’autres peuples plus pacifiques sont venus les peupler – des Portugais, bien sûr, mais aussi des Hollandais, qui y ont apporté les moulins, les vaches et le gouda. On s’est mis à planter le vin à même la lave, pour distiller le nectar des dieux.

Pico, Açores.

Culture de la vigne typique de Pico : les casiers de lave.

 

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Vignes et moulin à Pico

 

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Vaches de Faial

Le feu, les fleurs et les grands yeux des lacs

Le feu continue de couver sous la mousse. A Faial, un cratère est sorti de l’eau en 1957, dessinant au terme d’une monstrueuse éruption un paysage martien. A Pico, au sommet du volcan, la vapeur chaude et les pierres humides témoignent de la respiration du géant. A Furnas, sur Sao Miguel, les sources d’eau chaude bouillonnent au cœur de la jungle.

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Capelinhos, sorti des eaux en 1957

 

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Sources d’eau chaude de Caldeira Velha sur Sao Miguel

 

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Sources d’eau chaude et fumerolles (dites caldeiras) de Furnas

Dans les cratères endormis, au fond des gigantesques caldeiras, les plus beaux lacs qui soient se sont formés, comme des yeux profonds ouverts par la mer au cœur des montagnes. Les iris du peuple lacustre revêtent mille teintes : bleu profond, turquoise, vert émeraude, noir de jais, brun ocré. Des chemins ourlés de bruyères transportent les voyageurs au-dessus de ces portails magiques. Du monde entier, on vient randonner aux Açores, on part pour des trails fabuleux le long des chaînes de cratères, dans un océan de fleurs. que faire aux Açores blog Açores

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Lagoa do Fogo, Sao Miguel

 

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Sete Cidades, Sao Miguel

Car les hommes ont planté un jardin fabuleux sur la lave. Jamais de ma vie je n’ai vu autant de fleurs qu’aux Açores. Lys roses, hortensias bleus, cryptomerias jaunes, agapanthes mauves, ces créatures raffinées que je ne pensais voir que dans les jardins bien soignés, poussent à l’état sauvage, envahissent les pentes des collines, les fossés, les bas-côtés. On traverse des forêts de couleurs et de pollens, en croyant marcher dans le rêve.

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Hortensias sauvages des Açores

 

Sao Miguel, Açores

Vue sur hortensias

 

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Conteiras jaunes, plante originaire de l’Himalaya

Un secret qui s’ébruite

Dans dix ans, la planète entière se précipitera aux Açores. Les compagnies low-costs commencent à faire venir des vols directs depuis l’Angleterre, l’Allemagne ou la Belgique. Mais à l’heure où je vous écris, à la fin de l’été 2016, les Açores restent un diamant brut. Venez maintenant. Avant les grands hôtels, les clubs tout compris, les bus touristiques au sommet des volcans. Offrez-vous le luxe d’être pionnier.
Oserais-je vous le dire ? Les Açores sont à mes yeux plus belles encore que les Canaries, plus belles encore que le Cap Vert, plus belles encore que Madère. Au sein du groupe d’îles qu’on nomme la « Macronésie » (les îles volcaniques atlantiques, au large des côtes africaines), elles sont le joyau secret, le plus lointain et mystérieux, encore loin du monde. Pour combien de temps ? Les Açores disent qu’elles ne veulent pas devenir les Canaries, mitées par l’urbanisation sauvage, les constructions à même le littoral, le tourisme de masse. Pourvu qu’elles tiennent parole.

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Paysages fantastiques des Açores, bocages, volcans et hortensias

Carnet pratique – Que faire aux Açores

Les Açores, paradis de la randonnée

Contrairement à leurs voisines lointaines, Madère et les Canaries, les Açores restent (encore) très préservées du tourisme de masse, de la bétonisation des côtes et de l’uniformisation qui en découle. Si vous êtes amoureux de la nature et des paysages préservés, les Açores sont pour vous. Avec leurs volcans, leurs lacs somptueux et leur végétation luxuriante, c’est un paradis de la randonnée, qui se prête bien à l’organisation d’un trek. Les chemins de randonnée autour de Sete Cidades, du Lagoa do Fogo (Sao Miguel), de la chaîne des dix volcans (Faial) ou de la caldeira géante (Corvo) sont mondialement connus pour leur beauté sauvage.

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Ascension du Pico

 

Pico, Açores en randonnée

La toute dernière partie de l’ascension : cordes de lave et vue spectaculaire

Et les plages ? Les plages des Açores

Même si certaines sont magnifiques (mon coup de cœur ? Santa Barbara à Ribeira Grande, sur Sao Miguel), on ne vient pas aux Açores pour les plages. Le tourisme balnéaire n’est pas mis au premier plan, car elles sont peu nombreuses sur cette côte volcanique, si ce n’est à Sao Miguel et Santa Maria, qui comptent quelques belles plages de sable. Mais on trouve de nombreuses piscines naturelles le long du littoral, dans lesquelles les Portugais adorent se baigner.

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Piscine naturelle à Mosteiros par un jour de forte mer (l’ouragan Gaston arrive !)

Les Açores, pour les amoureux des cétacés

Je suis folle des mammifères marins et je ne croyais pas qu’il était possible d’en voir autant dans l’Atlantique que dans le Pacifique, devenu le véritable sanctuaire des cétacés. Les Norvégiens, les Islandais, les Danois continuent (hélas !!!) à les chasser, ce qui rend le whale watching moins spectaculaire dans les eaux du nord de l’Europe. Au Canada et à Hawaï, j’ai vécu mes plus belles rencontres avec les baleines, et je ne pensais pas que la magie se renouvellerait aussi tôt. Mais je ne connaissais pas les Açores.

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Femelle cachalot plongeant sous la surface

Au beau milieu de l’Atlantique, les Açores, qui ont totalement cessé la chasse à la baleine depuis 1987, sont devenues le refuge des géants des profondeurs. J’ai vu trois mères cachalots avec leurs petits, un spectacle inoubliable, j’ai vu des dizaines de dauphins fuser dans les vagues – d’autres ont vu baleines bleues, baleines grises, et autres créatures rares et majestueuses. De mai à octobre environ, la qualité d’observation est exceptionnelle. Pourquoi ? Parce que les anciens chasseurs sont devenus des guetteurs, postés dans des cabanes tout le long des côtes, et dont le rôle est de prévenir en temps réel les compagnies de whale watching de la présence des cétacés. L’été aux Açores, vos chances de les rencontrer sont plus élevées que partout ailleurs dans l’Atlantique.

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Dauphins.

Par ailleurs, les anciennes industries baleinières se sont reconverties en musées, et en août a lieu un festival de la baleine qui célèbre l’histoire de l’île et l’animal désormais protégé, devenu totem et porte-bonheur.

Pico festival de la baleine Açores

Lors du festival de la baleine à Pico.

Les Açores, le Portugal subtropical

Peut-être le savez-vous déjà : le Portugal est un des pays les plus beaux, les plus pittoresques et mélancoliques qui soient, avec ses églises baroques et ses saintes épleurées, ses chapelles ornées d’azuleijos bleus au bord des eaux plus bleues encore, sa nostalgie des grandes découvertes, ses petites rues pavées et sinueuses. Les Açores sont authentiquement, pleinement portugaises – mais sous des latitudes luxuriantes. Comment faire mieux ?

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Chapelle Nossa Senora da Paz, un bijou

 

Patrimoine de Ponta Delgada

En quelle saison aller aux Açores ?

Puisque les Açores restent peu touristiques, elles sont une destination où on peut aller au plus haut de la saison, en juillet-août, où le temps sera beau et les villes animées (de nombreux festivals ont lieu à cette époque). L’été est la saison idéale pour l’observation des baleines… et des fleurs ! En juillet, la floraison des hortensias bleus et des cryptomerias jaunes est à son zénith, et l’île est un gigantesque jardin.  Le climat subtropical est tempéré par les caprices de l’Atlantique : il fait doux, chaud sur les côtes, mais jamais étouffant, et frais sur les pentes des volcans. La période estivale, de mai à octobre, semble donc être le moment idéal. Si je retournais aux Açores, juillet serait mon choix.
Si vous voulez tenter les Açores hors saison : sachez qu’il ne fera pas très froid l’hiver (la température descend rarement en dessous de 10 degrés, avec des moyennes à 15 et des maximales à 25), mais qu’il risque de pleuvoir beaucoup. Le brouillard enveloppera et cachera les lacs et les volcans bien plus souvent qu’en été, et les caprices de l’Atlantique peuvent parfois paralyser les liaisons aériennes et maritimes pendant plusieurs jours. Prenez votre temps.

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Arrivée d’une nappe de brouillard sur les pentes de Pico

Se rendre aux Açores

Les Açores se trouvent à mi-chemin entre l’Europe et l’Amérique, au beau milieu de l’océan Atlantique. Aucun vol direct ne les dessert depuis la France : tous les vols, assurés par les compagnies régulières portugaises, TAP (la compagnie nationale) et SATA (la compagnie des Açores), passent par Lisbonne ou Porto. Sachez que vous avez la possibilité de choisir un « stopover » dans l’une de ces deux villes et d’y rester jusqu’à trois nuits sans surcoût. La TAP propose cette option stopover pour tous ses vols à destination de l’Afrique, du Brésil et de l’Amérique du nord. Cela peut être une belle occasion de découvrir Lisbonne, dont je suis amoureuse.
Si vous habitez Londres, Bruxelles, Munich ou Francfort, vous trouverez des vols directs vers les Açores, y compris avec des compagnies low-cost proposant des billets à des prix défiant toute concurrence.

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Arrivée en avion sur Horta

 

Découvrez les Açores

A la limite de trois plaques tectoniques (Europe, Afrique, Amérique), des confettis de feu au milieu de l’océan

Se déplacer aux Açores – vols et ferrys inter-îles  

Les Açores comptent 9 îles, organisées en trois groupes :

– Tout à l’est, les îles orientales : Sao Miguel, la plus grande île et la capitale économique, et Santa Maria

– Tout à l’ouest, les îles orientales : Corvo et Flores

– Au milieu, les îles centrales : Graciosa, Terceira, Sao Jorge, Faial et Pico.

Au sein de chaque groupe, les déplacements inter-îles se font par ferry, via la compagnie Atlanticoline. Aller de Corvo à Flores, de Pico à Faial ou Sao Gorge, de Sao Miguel à Santa Maria, dure environ trente minutes.
D’un groupe d’îles à l’autre, il faudra en revanche prendre l’avion. C’est SATA, la compagnie des Açores, qui assure les déplacement inter-îles. Les prix varient selon le trajet et la saison.
Gardez en mémoire que les passages d’une île à l’autre sont chronophages, surtout lorsqu’on change de groupe – ne prévoyez pas trop d’îles, ou restez longtemps.

Découvrez les Açores.

Les neuf îles de l’archipel des Açores

Quelle île choisir aux Açores ?

Les îles orientales :

Sao Miguel est incontournable : c’est à raison la plus touristique (ce qui reste tout à fait acceptable aux Açores), célèbre pour ses paysages volcaniques de toute beauté, ses sources d’eau chaude, ses caldeiras et ses lacs aux couleurs incroyables, enchâssés au milieu des cratères moussus. Elle compte aussi quelques très belles plages, même si la véritable île balnéaire est sa petite sœur Santa Maria, qui peut se vanter d’abriter la plus belle plage des Açores.
De nombreux voyageurs choisissent de ne voir que Sao Miguel, et d’y rester une semaine, ce qui est tout à fait possible : l’île est magnifique, beaucoup disent qu’elle est la plus belle. Le Lagoa do Fogo, les lacs de Sete Cidades, les jardins et les sources d’eau chaude de Furnas, les plantations de thé de la côte nord, autant de visions d’une beauté inouïe, comptent parmi mes plus beaux souvenirs.

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Paysages de Sao Miguel

 Mais pour les amateurs de vraie solitude, de paysages sauvages et intacts, Sao Miguel sera déjà trop urbanisée : c’est la seule qui soit traversée par des autoroutes, la seule où on trouve un centre commercial géant et un McDonalds (à Ponta Delgada, la capitale économique des Açores). Mon conseil serait le suivant : voyez Sao Miguel, absolument, mais ne voyez pas que Sao Miguel. Faites un tour sur l’une des îles centrales ou occidentales, plus authentiques. Même si Sao Miguel était appelée à devenir une destination de masse, les petites cousines lointaines resteront préservées plus longtemps.

Mon hôtel coup de coeur à Sao Miguel : Furnas Boutique Hotel, un spa extraordinaire au coeur des fumerolles et des sources chaudes de Furnas, où on se baigne dans les eaux thermales dans une piscine noire, à deux pas des jardins merveilleux de Furnas où les plantes croissent à la folie. Le restaurant est fabuleux.

Les îles centrales :

Des cinq îles qui forment le cœur des Açores, j’ai vu Faial et Pico.

Pico, le point culminant de l’archipel, est l’île noire, traversée par les grandes coulées du volcan qui lui a donné son nom. Le Mont Pico s’élève à 2351 mètres, et son ascension (relativement difficile) offre une vue surplombante sur toutes les îles centrales. A l’ouest, la Gruta das Torres est un fabuleux tunnel de lave qui ouvre les entrailles de la terre aux visiteurs. Pico est aussi célèbre pour sa culture de la vigne unique au monde, dans des casiers de basalte qui quadrillent les collines, dessinant un paysage rare, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Pico est la plus sauvage, la plus brute et authentique des îles que j’ai visitées.

caldeira du Pico, Açores

Au sommet du Mont Pico, à 2351m. Un deuxième sommet s’est formé au sein de la caldeira au 18e siècle.

 

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Entrée du tunnel de lave de Grutta das Torres

Faial a été mon vrai coup de cœur, mon île préférée. Sa capitale est la petite ville d’Horta, port de légende des navigateurs du monde entier depuis des siècles, où on respire l’atmosphère des ailleurs et des aventures maritimes comme nulle part ailleurs. Sa caldeira est enchanteresse, sa côte découpée, fascinante, et c’est elle qui abrite le plus incroyable des volcans des Açores : le Capelinhos, sorti des eaux en 1957, au terme d’une éruption monumentale. Faire le tour de Faial en bateau, rencontrer une famille de cachalots et un banc de dauphins, admirer le Capelinhos rouge sang depuis la mer, restera un de mes plus beaux souvenirs des Açores. Qu’est-ce qui manque à Faial pour être parfaite ? Ses lacs ne sont pas aussi spectaculaires, aussi somptueux que ceux de Sao Miguel…

Mon hôtel coup de coeur à Horta : la Pousada Forte da Horta, sublime forteresse historique transformée en hôtel raffiné, avec un décor qui rappelle l’époque des conquistadors, et une vue époustouflante sur le volcan Pico, sur l’île d’en face. Cet hôtel de luxe incarne à merveille la grande tradition de l’hospitalité portugaise.

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Mur de fresques de marins dans le port mythique d’Horta

 

Horta, Faial, Açores

Vue sur la belle ville d’Horta

 

Capelinho, Faial, Açores

C’est vu de la mer que le Capelinho de Faial révèle sa couleur rouge sang stupéfiante.

J’ai beaucoup regretté de ne pas voir Terceira, la plus historique et culturelle de toutes, dont le port, Angra do Heroismo, a joué un rôle clef dans l’histoire du Portugal et des grandes découvertes, et à qui  sa préservation exceptionnelle a valu l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La belle Graciosa semble mériter son patronyme. Elle est célèbre pour sa Furna do Enxofre, énorme dôme de lave rouge.

Sao Jorge promet panoramas spectaculaires, entre côtes découpées, falaises abruptes et pâtures immenses. Depuis Pico, où je l’admirais au loin, elle me semblait infiniment verdoyante. « La plus belle île est toujours celle d’en face ».

Mes regrets me feront revenir aux Açores – et notamment dans les îles occidentales.

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Lever du jour à Pico

Les îles occidentales

Sentinelles des Caraïbes, dernier bastion européen déjà séduit par le nouveau monde, les îles occidentales tendent les bras au Brésil et aux Antilles. que faire aux Açores blog choses à faire aux Açores

On dit de Flores qu’elle est la plus tropicale, la plus luxuriante, traversée de cascades et d’arcs en ciel, envahie par les fleurs, surplombée par des orgues de basalte envahies par la végétation. Beaucoup d’Açoriens font d’elle le joyau de la couronne, la nomment la plus belle de toutes. Il paraît que ses lacs rivalisent avec ceux de Sao Miguel, que leurs couleurs sont plus folles encore. Elle est celle qui me fera revenir, je le jure. Et je ne manquerai pas de faire la traversée vers sa petite sœur Corvo, qui compte une des caldeiras les plus spectaculaires de l’archipel. Les neuf îles qui émergent du lac, au fond du cratère, sont comme un miroir des Açores toutes entières, et reflètent dans l’œil du ciel ébloui leur infinie beauté.

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Colonnes de basalte à Faial

Vous ai-je convaincu(e) ? Si oui, alors n’hésitez pas, inscrivez-vous à la newsletter pour ne pas manquer la suite de mes aventures.

Restez encore avec moi au Portugal : je vous emmène voir les vagues géantes de Nazaré, le spectacle le plus fou de ma vie ! 

 

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Epinglez moi sur Pinterest !

 

Vous ne connaissez pas les Açores? Une grande histoire d'amour vous attend. Découvrez le diamant de l'Atlantique, entre volcans, vagues et jardins. Que faire aux Açores, que voir ? Tout sur Itinera Magica, blog de voyage amoureux des lointains.

Rêver face à l’océan… Explorez le Portugal avec Itinera Magica, blog de voyage passionné. 

blog Açores – que faire aux Açores – Açores randonnée – Açores quelle île choisir – choses à faire aux Açores – aller aux Açores – Açores ou Canaries – Açores voyage – découvrir les Açores- quelle île des açores choisir, – quelle île choisir aux açores, meilleure île des açores – plus belle île des açores – quelle île des açores pour une semaine – itinéraire açores – meilleur itinéraire açores

Vous avez aimé cet article ?
Alors n’hésitez pas à le partager ou à l’épingler !

-


Pour suivre l’actualité d’Itinera Magica, aimez notre page Facebook
ou inscrivez-vous à notre newsletter


Merci pour votre soutien et à bientôt !

46 commentaires pour
“Pourquoi vous devez découvrir les Açores”

  • Je suis chafouine… Je ne reçois pas d’alertes mails pour aller voir tes nouveaux articles, pourtant je m’étais abonnée à ta newsletter..; J’ai refait la manip’, je m’étais peut-être trompée dans mon mail… Ou alors serait-ce le début de la fin de notre histoire d’amour à peine entamée 😀 :D… Je n’ose y croire !!!!! Bon, et bien j’avais raté du dossier +++++, j’avoue que je ne connais pas les Açores, j’ai vaguement entendu le nom mais j’étais bien incapable de mettre une quelconque image dessus !!! Voilà que c’est fait, et quelles images !!!! Tes photos sont magnifiques, les points de vue avec la flore au premier plan et des paysages vertigineux derrière sont tout simplement magiques, c’est une terre qui est plutôt méconnue mais je vais la rajouter dans ma liste des destinations à faire (voilà qu’elle s’allonge de plus en plus :D), j’aime bien trouver des lieux sauvages et pas trop fréquentés (oui, je suis une Lykorne associale…) ! Bisous bisous , belle journée, Pégasounette !!

  • Comme nous nous sommes écrit aujourd’hui, tu sais que notre amour se porte bien et que ma newsletter n’arrive que le vendredi sur ses ailes scintillantes, donc tout va bien ! je vais faire bientôt un article de comparaison Islande / Açores, et tu verras, je suis sûre que ça te séduira encore plus, c’est vraiment l’Islande du sud, version tropicale. Et j’ai vu une corne de narval (de licorne, donc) dans un musée, ce qui signifie que des créatures magiques hantent ces îles ! Je pense que tu adorerais les Açores, même si y a pas de banquise. A très vite, bisous !

  • OH MON DIEU !
    Je suis conquise !!!

  • merci Roisinn ! c’est le paradis des voyageurs 🙂

  • Je j’imaginais pas du tout les Açores comme ça … je pense avoir trouvé ma destination pour 2017.
    Merci merci

  • Chacha, je t’imagine tellement bien là bas ! Je pense que tu vas te régaler !

  • Les Açores sont depuis longtemps sur ma « bucket list », car depuis toute petite, je me demandais où se trouvaient ces Açores par lesquelles les anticyclones venaient. Tous les jours j’entendais ce nom lors des prévisions de météo marines (ne me demande pas pourquoi j’écoutais cela quand j’étais petite ;-). Bref, j’en rêve et tu m’as encore plus convaincue que cette destination est incontournable prochainement, avant l’arrivée du tourisme de masse.
    Bravo encore pour ton magnifique reportage, j’attends la suite avec impatience (comme d’hab, je dirais….)

  • J’adore cette histoire ! Les Açores, au pays de l’anticyclone où il fait toujours beau… Merci beaucoup Marieke !

  • Hello,
    J’avais déjà envie de partir aux Açores depuis pas mal de temps, ton superbe article me conforte dans mon idée 🙂 Les photos sont sublimes et ton article est très complet. Bravo 🙂

  • Merci beaucoup, Alexis, j’adorerais voir tes photos de là bas !

  • Ça faisait un moment qu’on réfléchissait à aller sur ces îles, mais nos choix se dirigeaient souvent sur d’autres îles de l’atlantique (Canaries, Madère… qu’on te conseille grandement d’ailleurs 😉 ) Les Açores ont l’air si variées… ! Gros coup de coeur pour les plantations de thé (je suis une amoureuse du thé), les sources chaudes et le lac turquoise. Je vais « pinter » ça de suite 😉

  • […] Avec l’écrivaine Ariane, nous parcourons également le monde à travers ses yeux et j’ai choisi son article sur les açores. […]

  • C’est magnifique. Tous ces hortensias… ♥

  • Oui, je n’en reviens pas qu’ils poussent comme ça à l’état sauvage !

  • Ah ça oui, je suis plus que convaincue là!
    Bel article, et photos magnifiques ! Quel est ton appareil? (désolée si c’est déjà écrit quelque part sur ton blog, je découvre tout juste 🙂

  • Merci beaucoup, Aude, je suis ravie d’avoir pu entrer en contact avec toi, j’aime beaucoup ton petit monde ! Merci, c’est super gentil. Tout mon matériel photo est listé en page A propos, mais en bref : Canon T6i (750D). Bonne soirée !

  • Et voilà, j’ai réussi à résister, je rattrape mon retard DANS L’ORDRE !

    Surtout que celui-ci m’intéressait bien aussi : j’ai entendu parler des Açores pour la première fois peu avant que tu t’y rendes. Dans le livre de Werber que je lis en ce moment, une partie se déroule sur l’archipel, notamment sur l’île de Flores 😉
    Je ne sais pas si tu sais, mais Vincent et moi sommes des fous de dragons. Alors quand tu parles de dragonniers, tu attires tout de suite notre attention ! Je ne savais pas qu’il existait de tels arbres, ils sont réellement impressionnants.
    Et quand tu parles des fleurs, je me reporte encore une fois à mon livre : le peuple qui vit sur les Açores a pris pour emblème la fleur, et a construit une cité avec des bâtiments uniquement en forme de fleurs géantes 😀
    Tu ne cesses dans cet article de parler de calme, de randonnée et d’absence de tourisme. Je ne dirais qu’une chose : je veux y aller ! L’option du stopover me plait bien aussi, et je crois que j’y réfléchirai plus grandement dès que j’aurais un peu d’argent de côté !

    J’ai hâte de lire la suite, et j’espère que tu iras rejoindre les micro-humains (oui, je suis encore sur mon bouquin) sur l’île de Flores… J’adore te lire et voyager à travers tes mots, ne t’arrêtes surtout pas d’écrire ! Je t’embrasse

  • Oh, je ne savais pas que vous adoriez les dragons ! Quand j’étais ado, je les collectionnais, j’en ai des dizaines, et le dessin animé Dragon fait partie de mes préférés de tous les temps (je surnomme un de mes chats Crocmou ;)).
    Je ne connais pas ce livre de Werber, mais tu me tentes, je vais regarder !
    Je t’imagine vraiment bien aux Açores, et si tu vas à Flores, je veux venir 😉 j’ai craqué de ne pas la découvrir, elle a l’air sublime, beaucoup de locaux m’ont dit que c’était leur île préférée, sauvage, fleurie, luxuriante, parfaite.
    Merci de tout coeur pour tes gentils mots…. « ne t’arrête surtout pas d’écrire », pour un certain nombre de raisons, c’est exactement ce que j’avais besoin de lire aujourd’hui, et je te remercie pour ton soutien et ton amitié qui me sont infiniment précieux ! Je t’embrasse

  • Cet article et tes photos sur Facebook ont fini de nous convaincre de découvrir Les Açores ! Ton blog est une mine d’infos, qui nous a aussi beaucoup aidé pour les îles d’Or ! 🙂

  • Merci beaucoup, Amandine, cela me fait vraiment plaisir ! On a nombre de passions communes (la Polynésie, le Portugal, désormais les îles d’or !), j’aime beaucoup votre blog. Au plaisir de vous lire très vite !

  • SUPER article sur les Açores ! Je partage assez largement tes propos sur l’archipel et comme toi j’ai découvert Sao Miguel, Pico et Faial. Flores me fera également revenir aux Açores 🙂

    Je m’abonne à ta newsletter 😉

    Voici mes 10 coups de cœur des Açores : http://courir-lemonde.com/index.php/2016/09/21/archipel-des-acores-mes-10-coups-de-coeur/

  • Je vais voir tout de suite tes dix coups de coeur, hâte de découvrir ça !

  • Félicitations pour cet article très complet qui eveille ma curiosité
    J en avais vaguement entendu parler
    Une destination qui se rajoute à ma bucket list
    Combien de temps conseilles tu ? Sur place

  • Merci Tania ! Je pense que c’est bien de consacrer 3 jours complets à chaque île au moins. Cela dépend combien tu veux en explorer… Je pense que si c’était à refaire, je rajouterais Terceira et/ou Flores !

  • L’article est grandiose! J’adore les photos!

  • Merci beaucoup Patricia, c’est super gentil !

  • Tes photos sont juste MA-GNI-FI-QUES !!!

  • Merci Cécilia, ça me fait vraiment plaisir !

  • […] Pour en savoir davantage : Que faire aux açores ? […]

  • […] Pour en savoir davantage : Que faire aux açores ? […]

  • Coucou, Voilà encore un travail hors normes dans le monde du blogging. C’est très détaillé et comme toujours, si bien écrit!! Bravo, on sait que tu feras de vieux os dans le métier 😉 Par contre, pas cool, en ne restant qu’une semaine sur l’archpel on avait prévu de visiter seulement Sao Miguel mais maintenant… on doute 😉

  • Merci Tony, ça me fait tellement plaisir que tu dises ça, je suis super touchée ! Que vous restiez à Sao Miguel ou que vous alliez ailleurs, vous allez adorer, ces îles sont merveilleuses, et vous avez largement de quoi faire sur Sao Miguel. Si jamais vous avez un peu de temps en bonus, allez voir Flores et racontez moi ! J’attendrai avec impatience votre article.

  • Super cet article! J’avais déjà terriblement envie d’aller aux Açores mais là j’en suis encore plus convaincue! 🙂 J’ai montré ton article à Sébastien, j’espère que tes photos vont finir de le convaincre! 😉
    Tu étais partie combien de temps sans indiscrétion ? On comptait partir sur 15 jours mais on arrive pas à juger si cela est suffisant pour faire Sao Miguel et 2/3 îles du groupe central… C’est jouable selon toi?

  • Merci beaucoup, Lauralee, ça me fait vraiment plaisir !
    Je suis partie 13 jours. J’ai trouvé ça suffisant pour 3 îles, je n’ai pas été frustrée – 4 aurait sans doute été trop ! Si c’était à refaire, j’aurais remplacé Pico par Terceira dans le groupe des centrales (même si Pico était cool pour le volcan + la grotte) et rajouté 3 jours pour voir Flores. Mais je dis ça parce que j’ai vu Pico… j’aurais sans doute regretté de ne pas la voir sinon ;)) Mais oui, 15 jours pour Sao Miguel + 2/3 îles, totalement jouable !

  • Et bien voilà une petite pause bien employée! tu as une telle plume, c’est toujours un régal de voyager à travers tes articles ! Les açores sont sur la liste depuis quelques temps mais je les imaginais plutôt très touristiques tu vois… c’est une bonne surprise 🙂

  • Merci Aurélie, c’est super sympa ! Ca reste encore un paradis très préservé et sauvage, j’en garde vraiment un souvenir ébloui.

  • Bonjour, je suis tombée sur ton article en cherchant, hésitante, des infos sur les açores.

    De magnifiques photos, un texte au top, convaincue. Programmé pour septembre!

  • Merci Janette, c’est super sympa ! J’ai adoré cette destination et je te souhaite un magnifique voyage là bas, j’adorerais y retourner 🙂

  • […] qui m’amène direct en haut, et certainement pas pour le plaisir de souffrir. OK, j’ai escaladé un volcan aux Açores (et j’ai eu des courbatures pendant trois jours), j’aime bien le camping, mais avec le matelas […]

  • Ces paysages sont magnifiques ! J’espère avoir la chance de faire d’aussi belles photos lorsque j’irai dans les Açores au mois de juin 🙂
    Nous avons initialement prévu de passer toute la semaine à Sao Miguel mais tu m’as donné envie de faire un petit tour sur l’une de ses voisines! Sais-tu s’il est possible de faire une excursion d’une journée depuis Sao Miguel, en bateau par exemple? Laquelle des îles te semble la plus « complémentaire » de l’île de Sao Miguel?

  • Je retombe – encore – sur cet article durant ma pause déjeuner, et je dois te dire, je suis en pamoison totale devant tes photos!!!! *__*

  • Ah merci Cindy !!

  • Wouah! Superbe article! J’hésite toujours beaucoup [quoique un peu moins à la lecture de votre article] entre les Açores et la Grèce pour les mois d’août. Quelle durée de séjour recommanderiez vous pour les Açores ?

  • […] Ce qui était nouveau l’an dernier ne l’est plus cette année : en 2016, j’étais allée aux Açores et aux Seychelles, et naïvement, je me sentais un peu pionnière. Cette année, plusieurs amis […]

  • Merci pour cet article qui me conforte dans l’idée de visiter ces trois îles 🙂
    J’avais une question pratique, comment as-tu fait pour te déplacer ? As-tu loué une voiture ? J’aimerai loué au moins une voiture sur Sao Miguel et une sur Faial, et la prendre dans le ferry pour Pico, mais j’ai lu que les places pour les voitures dans les ferries étaient limitées :/

  • Bonjour Morgane! Merci pour ton message. Oui, j’avais loué une voiture sur chacune des îles, mais je ne l’avais pas gardée d’une île à l’autre, c’était à chaque fois une nouvelle location. Je n’ai pas vu de transports en commun, mais je n’ai pas cherché non plus… Mais les îles sont très sauvages, si tu arrives à avoir une voiture, tu profiteras mieux !

Laissez un commentaire