Abonnez-vous
 
Français English Deutsch
 
12 novembre 2022    /    

Coup de foudre : l’Alpe d’Huez, hiver et été-

Connaissez-vous l’Alpe d’Huez, l’île au soleil au cœur de l’Oisans dans les montagnes de l’Isère ? Avec ses 250km de pistes, ses 300 jours d’ensoleillement par an, sa haute altitude (la plus haute piste démarre à 3300m) qui garantit un enneigement de grande qualité, l’Alpe d’Huez est peut-être ma station de ski préférée au monde. Monter au sommet du Pic Blanc, d’où on voit un cinquième du territoire français, et descendre la plus longue piste de ski au monde, la Sarenne, est une expérience magique, et venir l’hiver à l’Alpe d’Huez pour le ski et les activités de neige ne m’a jamais déçue.
Mais l’Alpe d’Huez est aussi un paradis l’été, avec son plateau des lacs qui invite à la randonnée, ses itinéraires VTT, ses balades à cheval, ses voies d’escalade réputées, ses via ferrata et la beauté des panoramas. Et enfin, l’Alpe d’Huez, c’est aussi un îlot de bonnes adresses, hôtels incroyables, restaurants délicieux et spas superbes, que je serai heureuse de partager avec vous.
Au programme de cet article, que faire, que voir, que vivre à l’Alpe d’Huez, en hiver comme un été, pour un séjour parfait sur la belle île au soleil iséroise. Laissez-moi vous emmener dans le ciel bleu de l’Oisans, entre rêve et flocons…

Que faire à l'Alpe d'Huez en hiver ? Blog sur l'Alpe d'Huez côté ski et neige
Coucher de soleil magique au coeur de l’Oisans

Chaussez vos spatules, on embarque pour l’Alpe.

Que faire en hiver à l’Alpe d’Huez ?

Ski, neige et autres plaisirs d’hiver sur l’île au soleil…

Skier sur le grand domaine de l’Alpe d’Huez

L’Alpe d’Huez n’est pas la première station où j’ai skié, mais c’est vraiment la station où j’ai appris à skier « pour de vrai » et où j’ai passé de nombreux hiver, adolescente. J’ai toujours gardé un attachement très fort à l’Alpe d’Huez et elle restera toujours une de mes stations préférées au monde. Avec ses 250 km de pistes sur les hauts sommets du massif des Grandes Rousses, le domaine traverse toutes les ambiances, de la minéralité glacée du vertigineux Pic Blanc à la douceur forestière des villages côté Oz ou Vaujany, et sur chaque versant les vues sont surprenantes et belles. La chaîne de Belledonne, les montagnes de l’Oisans, la reine Meije, tout s’offre à notre regard réjoui. En arrivant là-bas, tout au sud des Alpes du Nord, à la bascule entre les neiges abondantes et le soleil généreux, j’ai eu l’impression de retrouver une vieille amie. Avec mon adorable moniteur de l’ESF, Frank, qui connaît le domaine comme sa poche, ou avec mon chéri fana de grandes descentes rapides Geoffrey, je me régale à skier sur cet immense domaine ensoleillé et si riche en aventures.

Que faire à l'Alpe d'Huez en hiver ? Blog sur l'Alpe d'Huez côté ski et neige

Le Pic Blanc et la Sarenne

Ma piste de ski préférée au monde ? C’est la légendaire Sarenne ! Et pour faire durer le plaisir, cela tombe très bien, c’est aussi la piste la plus longue du monde : 16 km de descente, les yeux dans les Alpes. Pour l’atteindre, trois remontées différentes vous mèneront jusqu’au toit de la station, le Pic Blanc, à 3300m. Même si votre niveau de ski ne vous permet pas de vous attaquer à la Sarenne (qui reste une piste noire sur sa première partie, accessible car bien damée mais avec quelques murs bien raides qui peuvent impressionner), n’hésitez pas à monter en piéton au Pic Blanc : la vue est extraordinaire, un panorama inouï ! Par beau temps, un cinquième du territoire français s’offre à vos yeux émerveillés.

Que faire à l'Alpe d'Huez en hiver ? Blog sur l'Alpe d'Huez côté ski et neige

Nous voici au départ de la Sarenne avec la Meije en face de nous, que demander de plus.


Puis il est temps de chausser et de s’offrir un grand voyage blanc. Vous descendez du sommet du Pic Blanc à 3300m sur le glacier, face à la reine du Dauphiné, sa « Meijesté » la Meije, face aux Aiguilles d’Arves, aux cimes de l’Oisans… un panorama absolument grandiose. Puis c’est une longue descente jusqu’aux gorges de la rivière Sarenne, tout en douceur. Si la Sarenne est une piste noire, elle reste assez abordable, contrairement à sa voisine le Tunnel, réputée pour être une des plus techniques du monde, à qui je n’ai pas osé me frotter ! Au bas de la piste Sarenne, après 16km de descente, vous arrivez dans les gorges de la Sarenne. L’ambiance a changé : forêts douces, rivière chantante, grands plats qui feront râler les snowboarders mais qui amusent beaucoup les skieurs qui se baladent dans un merveilleux décor bucolique.

Que faire à l'Alpe d'Huez en hiver ? Blog sur l'Alpe d'Huez côté ski et neige
Que faire à l'Alpe d'Huez en hiver ? Blog sur l'Alpe d'Huez côté ski et neige

Détail insolite : si vous enchaîniez toutes les pistes partant du sommet, vous auriez… 8000m de dénivelé négatif, soit la hauteur de l’Everest ! L’Alpe d’Huez est réputée pour ses superbes pistes noires, qui sont de grands voyages contemplatifs, comme la Combe Charbonnière ou la Col de Cluy. Un immense bonheur de ski. Je ne l’ai pas testé, mais sachez que l’Alpe est aussi très réputée pour son domaine hors piste. Moniteurs et guides de haute montagne proposent des sorties free-ride sur le glacier. Les bons skieurs de randonnée partants pour une grande aventure pourront même traverser le massif des Grandes Rousses jusqu’en Savoie et rejoindre en ski de rando les Aiguilles d’Arves.

Que faire à l'Alpe d'Huez en hiver ? Blog sur l'Alpe d'Huez côté ski et neige
Les Aiguilles d’Arves vues du Pic Blanc

Il est temps de prendre d’autres remontées et de continuer à explorer le domaine…

Skier côté Oz, Auris ou Vaujany

Les 250km de pistes du grand domaine englobent aussi plusieurs villages : Auris, Oz, Vaujany. Et j’ai ADORÉ cette partie là du domaine, guidée par Frank qui connaît les plus beaux itinéraires. Skier côté Auris m’a enchantée, des balcons de lumière, des pistes plus vides, où on se sent seul au monde, des vues exceptionnelles. J’ai aimé aussi la beauté forestière d’Oz et de Vaujany avec leurs chalets charmants, la douceur de ces villages cachés entre les branches. A ces altitudes plus douces, vous retrouvez les sapins, vous skiez entre forêts et balcons lumineux sur les sublimes montagnes de l’Oisans. C’est doux, c’est apaisant, c’est nature – tout ce qu’il nous faut pour s’oxygéner.

Que faire à l'Alpe d'Huez en hiver ? Blog sur l'Alpe d'Huez côté ski et neige
Auris

Les pistes ludiques de l’Alpe d’Huez

Envie de s’amuser, avec enfants ou juste entre grands adultes qui cherchent le fun ? L’Alpe d’Huez a développé un superbe réseau de pistes vertes ludiques, avec tunnels, obstacles, slaloms et autres éléments funs. Vous les repérez avec leurs statues d’animaux de ferme cartoon qui indiquent l’entrée des pistes. La Marcel, la Roger, la Léo… sont très, très fun à descendre.

Que faire à l'Alpe d'Huez en hiver ? Blog sur l'Alpe d'Huez côté ski et neige

La grotte de glace de l’Alpe d’Huez

Merveille éphémère qui renaît chaque hiver, la grotte de glace est un incontournable touristique. Elle se situe au sommet du DMC2 Lac Blanc et change d’année en année, avec chaque hiver avec une décoration différente sculptée dans la glace par des artistes talentueux. A l’hiver 21/22, c’était l’Amérique, et c’était très réussi – j’ai adoré la statue de la liberté transparente !

Halte à la Folie douce

Besoin de revenir à plus de folie ? Avant de descendre, on se fait une fin d’après midi en musique et en champagne à La folie douce, la spécialiste de l’après ski festif et chaleureux. Il paraît que leur restaurant, La fruitière, est extra, je ne l’ai pas testé mais j’ai savouré l’atmosphère de fête du bar en plein air où danseurs et DJ défilent en musique.

Que faire à l'Alpe d'Huez en hiver ? Blog sur l'Alpe d'Huez côté ski et neige

A la fin d’une journée de rêve à l’Alpe d’Hue, on savoure un crépuscule éblouissant sur ces 250km de pistes perpétuellement ensoleillées. Bref, j’ai passé plusieurs journées de ski absolument merveilleuses sur le grand domaine de l’Alpe, qui a conforté sa pole position dans mon petit cœur rose et givré de skieuse amoureuse du soleil, des grands espaces, de la bonne neige et de la fête : ma station chérie assurément.

Que faire à l'Alpe d'Huez en hiver ? Blog sur l'Alpe d'Huez côté ski et neige

Un tour en fat bike des neiges

Mon séjour hivernal à l’Alpe d’Huez a commencé en beauté avec une activité forte en sensations : le fat bike sur la neige ! Vous vous en souvenez peut-être, mais j’avais découvert et adoré le fat bike dans les Vosges en été. Et alors, sur la neige ? Verdict : c’est génial aussi ! J’étais bien contente d’avoir l’assistance électrique pour les montées, car c’est très cardio dans la neige, mais en descente, on se RÉGALE – quel kif ! Les sensations sont fabuleuses ! Et les vues sur le domaine sont de toute beauté… Je recommande vraiment l’expérience.

Que faire à l'Alpe d'Huez en hiver ? Blog sur l'Alpe d'Huez côté ski et neige
Que faire à l'Alpe d'Huez en hiver ? Blog sur l'Alpe d'Huez côté ski et neige
Que faire à l'Alpe d'Huez en hiver ? Blog sur l'Alpe d'Huez côté ski et neige

 

Une cascade de glace avec un guide de haute montagne

Ma première cascade de glace ! A l’Alpe d’Huez est installé un bureau des guides de haute montagne qui propose de belles aventures dans le monde de l’alpinisme : randonnée glaciaire, ski sur glacier, escalade, goulotte, cascade de glace et autres incursions dans le monde magique de la haute altitude – pour débutants ou confirmés, il y a de tout ! Avec mon super guide Arnaud, dont la connaissance des montagnes de l’Oisans est infinie, je vis ma première escalade sur glace. Nous quittons en ski de rando le domaine skiable et arrivons sur un sublime plateau très sauvage, face à la majestueuse chaîne de Belledonne. Nous arrivons dans une combe un peu sauvage, un décor somptueux, où nous attend une des plus célèbres cascades de glace de l’Oisans : Symphonie d’automne !

Avec nos crampons très acérés et nos piolets spéciaux, très recourbés, nous nous taillons un chemin vertical dans la glace, en étant encordés l’un à l’autre et en posant des broches au fur et à mesure pour s’assurer. Tout le savoir faire du guide est nécessaire pour m’aider à apprivoiser cette discipline alpine particulièrement physique – c’est dur, c’est froid, c’est intense, mais pour moi qui rêve de cimes et d’alpinistes mythiques, c’est une expérience à vivre ! Après ce moment d’effort (c’est une escalade très particulière, qui demande de la force, et où on se prend de l’eau froide !), la descente en ski de rando et une petite halte chocolat chaud au chalet de l’Alpette sont une belle récompense. J’ai adoré cette expérience et j’ai trouvé le cadre sublime : cette combe aux cascades complètement hors du monde m’a émerveillée, ainsi que le voile gelé de la très haute Symphonie. N’hésitez pas à faire appel à un guide de haute montagne lors d’un séjour en altitude : c’est une fabuleuse façon d’élargir ses horizons.

Un tour de grande roue face à la Meije

Un tour de grande roue au coucher de soleil, voir au loin la reine Meije toute auréolée de rose, cela vous dit ? De retour à la station après le ski, n’hésitez pas à vous offrir un petit tour de grande roue. Les vues sont merveilleuses et la vue sur le couchant, inouïe…

Hiver comme été : la piscine et la patinoire de l’Alpe d’Huez

La station de l’Alpe d’Huez est très agréable à explorer pour les familles, avec ses nombreuses remontées réservées aux piétons au cœur du village – l’Alpe a été pionnière de l’installation d’œufs et cabines au cœur même de la station, pour faciliter les déplacements et limiter la voiture – et ses infrastructures sportives familiales. On adore le centre aquasportif avec la superbe piscine de plein air chauffée de la station, suivi d’un délicieux bobun plein de coriandre au resto snack l’Agua (mon meilleur bobun à ce jour !)

Quant à la patinoire de plein air, c’est un régal pour ceux qui rêvent de faire des étincelles sur la glace…

Que faire en été à l’Alpe d’Huez ?


Passion sports outdoor…
J’étais très heureuse de revenir en juillet dans cette station des montagnes de l’Oisans, à deux pas de Grenoble, qui est mon coup de cœur depuis toute gamine. Je connaissais l’Alpe d’Huez en hiver, son immense domaine skiable et ses pistes vertigineuses, et cette année j’ai eu le bonheur de la découvrir en été. L’Alpe d’Huez, c’est une île de soleil et de verdure au cœur de l’Isère, et une collection fabuleuse de randonnées, d’expériences outdoor, de sports et de pleine nature. Je vous raconte ?

Que faire à l'Alpe d'Huez en été ? Blog sur l'Alpe d'Huez côté rando et sport outdoor.
Que faire à l'Alpe d'Huez en été ? Blog sur l'Alpe d'Huez côté rando et sport outdoor.

Randonnées sur le plateau des Lacs

Dès notre arrivée, nous avons commencé par cette sublime randonnée qu’on appelle la Ronde des Lacs – Lac Besson, lac Noir, lac Faucille, lac Carrelet, un chapelet de beautés paisibles. Sur les bords des lacs fleurissent linaigrettes et épilobes et au fond se détache le grand pic de Belledonne, point culminant du massif qui nous sépare de Grenoble. Nous sommes plongés dès la première minute au cœur des montagnes rayonnantes… Ces circuits de randonnées familiales sont accessibles au plus grand nombre et offrent une immense beauté.

La beauté inouïe du plateau des Lacs

S’envoler en parapente à l’Alpe d’Huez

C’est parti pour les airs ! Le parapente fait toujours partie de mes plus grandes joies en reportage. La sensation d’envol, de légèreté, est extraordinaire. Pas de moteur, juste le jeu des voiles et des courants, la course et l’envol – je pense que c’est la sensation la plus proche de celle que vivent les oiseaux battant des ailes dans les airs…
A l’Alpe d’Huez, nous avons volé avec l’équipe hyper sympa et chaleureuse de Akene Fly (si vous n’avez pas la référence, prononcez le nom à voix haute… ça y est, vous avez la chanson dans la tête). Le matin, Akene Fly vole de l’Alpe d’Huez à Bourg d’Oisans, offrant une vue sublime sur la vallée du Vénéon et là Romanche turquoise serpentant au cœur des montagnes de l’Oisans. L’après-midi, ils suivent les courants et volent des hauteurs de l’Alpe d’Huez, côté Pic Blanc, jusqu’au cœur de la station. Petit moment de magie absolue : quand nous avons croisé des chamois galopant sur la corniche en nous approchant des reliefs ! Une expérience merveilleuse…

Que faire à l'Alpe d'Huez en été ? Blog sur l'Alpe d'Huez côté rando et sport outdoor.
Incroyable moment : nous avons vu un troupeau de chamois depuis les airs…

Escalade à l’Alpe d’Huez

C’est au dessus du lac Besson que se trouve cette superbe falaise d’escalade avec un panorama somptueux sur le plateau des lacs. Mon compagnon Geoffrey et moi grimpons aussi en autonomie, mais avec un super moniteur, on va plus loin et on accède à des choses nouvelles. Grâce à l’adorable Nicolas du bureau des guides de l’Alpe d’Huez, super guide d’escalade, nous avons pu nous initier à une activité dont je rêvais depuis longtemps : la grande voie, ou l’escalade sur plusieurs longueurs. Au lieu de redescendre au sol à la fin de la première longueur de corde, vous continuez l’ascension de la paroi sur d’autres longueurs, en assurant le premier de cordée depuis un relais. Physiquement et mentalement, c’est plus engageant et intense : vous grimpez longtemps, plus haut, vous ressentez plus le vide et l’effort. Mais c’est aussi la sensation de vivre une grande aventure montagnarde, de se sentir alpiniste courageux et intrépide… grâce au super moniteur qui ouvre la voie, assure et rassure ! C’était merveilleux de vivre cette expérience avec et grâce à Nico, dans un cadre aussi merveilleux que le plateau des lacs. Nous étions sur la grande voie appelée “Des routes sentimentales” (4 longueurs, 5B-C). J’ai adoré ce site, cette voie, cette expérience. Que vous grimpiez déjà un peu ou pas du tout, de l’initiation aux itinéraires confirmés, la présence du guide permet de vivre de nouvelles choses ! Qui vient sur ma cordée ?

La vue sur le plateau des Lacs au sommet de la voie
Que faire à l'Alpe d'Huez en été ? Blog sur l'Alpe d'Huez côté rando et sport outdoor.
Nico, notre super guide

Soirée VTT sunset à l’Alpe d’Huez

Un de mes plus beaux souvenirs de juillet ? C’est cette soirée de folie à l’Alpe d’Huez où nous avons rejoint notre adorable moniteur, Pierre, membre de l’Ecole MCF de l’Alpe d’Huez, pour une soirée VTT coucher de soleil sur le grand domaine.
Avec nos super VTT à assistance électrique, nous avons commencé par une exploration passionnante et sublime de l’Alpe d’Huez, entre ancienne cité minière, buissons de lupins, panoramas incroyables sur le grand pic de Belledonne et sur la Meije et lumière dorée du soir.


Puis nous avons rejoint la terrasse du restaurant d’altitude La cabane de l’Alpe d’Huez où nous attendaient boissons, délicieux tapas et plaids bien chauds. Nous avons savouré un merveilleux dîner en voyant le crépuscule tomber sur les sommets de l’Oisans.


Et dans la nuit tombante, nous sommes redescendus par une piste de VTT de descente verte, facile et douce.
Vous faites un tout petit peu de VTT ? Cette sortie se veut accessible à tous, facile et fun ! Aucun besoin d’avoir un gros niveau physique ou technique, il suffit de savoir pédaler pour cueillir le sunset et les tapas sur son guidon… J’ai ADORÉ cette expérience tellement forte et belle, ce partage dans la lumière du soir. Et j’ai adoré la beauté du domaine VTT de descente, qui contient de nombreuses pistes accessibles aux débutants. J’y suis retournée entre amis un week-end d’août pour se faire une virée VTT de descente dans un cadre grandiose !

A cheval face au grand pic de Belledonne

Avoir le bonheur de monter à cheval dans un cadre magique, entre Meije et grand pic de Belledonne, avec le centre équestre Second Souffle. J’ai tout adoré : mon merveilleux cheval Loriot, mon adorable moniteur Mickaël, la beauté des paysages, les fleurs et les panoramas. Second souffle propose également du ski joering et des balades avec les chiens de traîneau en hiver – je reviendrai à l’Alpe d’Huez et j’aime tellement la richesse de ses activités outdoor !

Un bivouac respectueux sur le plateau des Lacs

Une réflexion que j’avais envie de partager avec vous…
En juillet, j’ai vécu deux bivouacs merveilleux. Le premier, c’était celui ci, à l’Alpe d’Huez, dans un site extraordinaire, avec le grand pic de Belledonne se reflétant dans les lacs, le calme absolu et la beauté des reflets dorés. Un moment de pure magie qui a continué de sceller mon amour pour l’Alpe d’Huez. Le second était un peu plus loin, dans le massif des Cerces.
En août, j’avais prévu d’autres bivouacs. Mais les interdictions pleuvent… Le Mont Aiguille, où j’ai passé une nuit merveilleuse l’été dernier. Les hauts plateaux de Chartreuse, où j’avais très envie de bivouaquer, le lac de Lessy en Haute Savoie où je comptais aller bientôt… Les interdictions se multiplient, ça m’attriste énormément mais je peux le comprendre. Il y a tellement d’incivilités parfois… mais ces comportements entraînent l’interdiction pour tous.
Je me permets donc de le redire. Pas de feu, jamais, c’est destructeur pour les écosystèmes. Aucun déchet, y compris le papier toilette, on remporte tout avec soi. Pas de bruits, d’enceinte, de grosse fête… on profite du silence et de la beauté des lieux. Sinon, la montagne va peu à peu se refermer et cela est tellement dommage. Le bivouac reste pour moi l’essence même de la liberté, de la joie à être en pleine nature, du plaisir de la montagne. Ne perdons pas ce trésor. Bivouaquons dans le silence d’un cadre exceptionnel en ne laissant aucune trace de notre passage.

La via ferrata des gorges de la Sarenne

Après avoir adoré les gorges de la Sarenne à ski en hiver, on les retrouve l’été pour une aventure verticale sur le rocher. On découvre l’impressionnante et sportive via ferrata des gorges de la Sarenne avec François, guide au bureau des guides de l’Alpe d’Huez, et on joue avec le vertige sur les falaises. Une belle façon de s’amuser du vide en toute sécurité !

Rando : les balcons de l’Alpe d’Huez

Même si j’ai du plaisir à randonner seule, j’adore faire des sorties avec un accompagnateur en montagne passionné de son terroir, pour découvrir l’histoire des lieux, les plus belles vues et les secrets des plantes. On s’est régalés à se balader avec le guide adorable et passionné de flore Fabrice, sur les balcons de l’Alpe d’Huez face à la Meije et au-dessus de la vallée de la Romanche. Au loin, la rivière coule comme un serpent turquoise et la station étincelle dans un décor inouï, et Fabrice va tout nous apprendre sur les plantes alpines. Savez-vous distinguer la sympathique et comestible gentiane du très toxique vératre ? Ils se ressemblent beaucoup… un petit cours de survie passionnant ! Nous redescendons ensuite jusqu’aux gorges de la Sarenne en traversant le vieux village de l’Alpe et ses hameaux,  à la découverte de l’histoire de l’Oisans…

rando alpe d'huez
Moment de partage avec notre accompagnateur passionné de plantes
Que faire à l'Alpe d'Huez en été ? Blog sur l'Alpe d'Huez côté rando et sport outdoor.
Face à la Meije…

Vélo : les 21 virages de la montée de l’Alpe d’Huez

Après avoir survolé les 21 virages mythiques de la montée de l’Alpe d’Huez en parapente avec Akene Fly, on les remonte à vélo (avec assistance électrique, je le confesse !) pour pédaler sur les traces des immenses champions de cette étape mythique du Tour de France. Nous étions début juillet, une semaine avant le tour de France, avec toutes les caravanes déjà installées, les drapeaux, les gens qui encouragent, un pressentiment de l’ambiance de fou qu’on ressent pendant le Tour à la montée de l’Alpe, avec une fête à chaque virage. Ressentir toute la difficulté, la beauté de cette épreuve, sans trop souffrir grâce à l’assistance électrique, et se plonger dans cette atmosphère légendaire, cela nous a beaucoup plu !

Alpinisme : le Grand Pic de Belledonne

J’ai rencontré notre guide Arnaud grâce à l’initiation à la cascade de glace à l’Alpe d’Huez cet hiver, face au grand pic de Belledonne qui se détachait au loin. Sa ligne de crête sépare la vallée grenobloise des montagnes de l’Oisans, et depuis les Grandes Rousses, il fait partie des silhouettes omniprésentes. Le désir de le gravir a rapidement vu le jour…
La pratique de la haute montagne est un des grands attraits de l’Oisans, destination mythique des alpinistes, et de Belledonne, massif grenoblois réservant de belles surprises. Le Grand Pic nous appelait.
Début juillet, nous avons retrouvé Arnaud, fabuleux guide de haute montagne, pour la traversée des arêtes du grand Pic de Belledonne. Une épopée vertigineuse qui a été très difficile pour moi psychiquement – l’exposition au vide est maximum – et très éprouvante physiquement, mais qui restera le souvenir d’une course d’alpinisme légendaire et saisissante au dessus du somptueux Lac blanc de Belledonne.
Du haut du Grand Pic, je voyais l’Alpe d’Huez.Une semaine plus tard, je retrouvais la silhouette du Grand Pic au loin depuis mon balcon à l’Alpe d’Huez, et je me disais “la boucle est bouclée…”.
Pour une initiation à l’alpinisme, dans le massif des Grandes Rousses, en Oisans ou Belledonne, n’hésitez pas à faire appel au bureau des guides de l’Alpe d’Huez, ils ont de très belles choses à vous proposer.

Fun en famille l’été à l’Alpe d’Huez

Luge sur rails, tubing, le coeur de la station de l’Alpe d’Huez en été se transforme en terrain de jeux pour toute la famille (et pour les adultes qui refusent de grandir). Un chouette moment de fun !

Bonnes adresses à l’Alpe d’Huez

Carnet d’adresses pour des vacances parfaites au cœur de l’Oisans…

Où dormir à l’Alpe d’Huez : les hôtels

Deux belles adresses confortables au coeur de la station.

Le PopAlp Alpe d’Huez

Pour un séjour haut en couleurs, on ira dormir au nouvel hôtel Pop Alp , établissement cosy et coloré, avec une décoration qui rend hommage aux icônes pop des années 60-70, notamment le grand Andy Warhol. Chambres spacieuses et lumineuses, superbes vues sur les montagnes, excellent buffet de petit dej et très bon rapport qualité prix, je recommande cette petite virée pop !

L’hôtel des Grandes rousses

Énorme coup de cœur : l’hôtel des Grandes Rousses à l’Alpe d’Huez, son spa, ses piscines d’été et son restaurant.

Où manger et où dormir à l'Alpe d'Huez ? Bonnes adresses restos et hôtels

Les Grandes Rousses, c’est un très beau 4 étoiles avec sa déco chic et boisée, son exquis restaurant gastronomique et son spa des Alpes, qui propose outre sa piscine aux jets massants et lits de bulles, son sauna et son hammam, toutes sortes de soins et prestations parfois très originales. J’ai testé le bar à bain du spa des Alpes : 30 minutes privatisées dans une baignoire en cuivre avec lumière tamisée, bougies, l’huile essentielle de mon choix, une planche salée ou sucrée et une boisson avec ou sans alcool ! Un régal après une longue journée de ski… un moment de pure détente ! J’ai découvert en solo début janvier, puis je suis revenue en duo avec mon chéri en amoureux, tellement j’ai aimé le ski à l’Alpe et l’expérience tellement originale et savoureuse du spa des Alpes !  Je lui ai offert pour la St Valentin un « bar à bain » avec huiles essentielles, vin et fromage. Une réussite.

Le spa des Alpes reste ouvert toute l’année, à l’intérieur du bâtiment.
Côté piscine, un 2e espace spa et balnéo ouvre à la belle saison, avec piscine et jacuzzis extérieurs et un superbe sauna tonneau avec vue sur les montagnes! Le bonheur, deux fois. Bref, l’hôtel des Grandes Rousses est une joie en toute saison pour les amateurs de piscine, de balnéo, de bien être, de soins originaux et de qualité, et pour moi qui suis folle des baignades à la montagne, c’était juste parfait !


En été toujours, on a vécu une expérience insolite très forte avec la cryothérapie au spa des Alpes : 3 minutes dans un caisson à l’azote liquide à -160 degrés. La procédure est très encadrée et sécurisée et les bienfaits sont nombreux – un vrai coup de fouet pour le corps, les muscles, le système immunitaire !

Mais rhabillons nous et allons tester le délicieux restaurant bistronomique, l’Espérance. J’ai adoré l’atmosphère ultra cosy des Grandes Rousses, cette ambiance scandinave avec fausses fourrures et faux feu, ces boiseries claires, cette sensation de cocon alpin. A l’Espérance, nous avons dîné dans des cabines façon trappeur aménagées, le buffet des desserts était à tomber et la cuisine, fine, gourmande, originale. Un pur bonheur. J’ai adoré revenir au matin pour les incroyables buffets de petit dej.

Et j’ai adoré notre chambre si confortable et spacieuse avec vue sur ma montagne chérie, la Meije, au loin. Un îlot de bonheur sur l’île au soleil.

Bonnes adresses à l’Alpe d’Huez : les restos

Où manger à l’Alpe d’Huez ? Petite sélection d’adresses.

Restos gastronomiques & bistronomiques

Au sein du village, des adresses chic qui régalent les papilles. Parfait pour un dîner en amoureux.

  • C’est mon plus grand coup de cœur food à l’Alpe d’Huez : le restaurant le Génépi. Au cœur du village du Vieil Alpe, dans un superbe chalet lumineux et décoré de façon très design et typique à la fois, une adresse gastronomique originale et créative. Inventif, ultra original, des associations inattendues et un résultat qui décoiffe, c’est vraiment un régal. Une parenthèse exquise!

  • L’Espérance, le restaurant de l’hôtel des Grandes Rousses. Je vous en parle plus haut : un cadre cosy et superbe, une cuisine délicieuse, un buffet de petit déj de folie, c’est un régal.
Où manger et où dormir à l'Alpe d'Huez ? Bonnes adresses restos et hôtels

Gastronomie au sommet

Vous croyez que sur les pistes de ski, on est condamnés aux snacks et aux tartines de reblochon ? Il faut que vous découvriez mon resto d’altitude préféré à ce jour.

  • Le Signal 2108, labellisé maître restaurateur et jouissant d’une vue exceptionnelle sur la Meije dans sa pyramide de verre. J’ai rarement aussi bien mangé sur des pistes de ski. Fin, frais, raffiné, c’est une véritable explosion de saveurs gourmandes. Pendant le festival de cinéma de l’Alpe d’Huez, c’est là qu’on trouvait toutes les stars le midi !

Les restos cabanes d’altitude

Envie de chalet traditionnel perdu dans les montagnes ou de cabane ambiance plage au cœur des massifs ? Ces restos excentrés et exotiques promettent une belle évasion.

  • A La cabane, on déguste des tapas de montagne avec une vue superbe sur la Meije, le Râteau et les sommets légendaires de l’Oisans. Savoureux.

  •  A La plage des Neiges, on se régale d’une ambiance délicieusement balnéaire et un peu décalée, avec une vue superbe et une cuisine généreuse et savoureuse. C’est frais, c’est coloré, c’est comme sous les tropiques.

  • Mer ou montagne, pourquoi choisir ? Au bord du merveilleux plateau des Lacs, petit océan alpin, le Chalet du Lac Besson conjugue boiseries alpines typiques dedans, et ambiance de plage chic dehors. Un lieu hors du temps magnifique. Leurs spécialités, outre les montagnardes ? Poissons et escargots !

Patrimoine : l’église Notre-Dame-des-Neiges à l’Alpe d’Huez

Singulière et remarquable, la plus contemporaine des trois églises de l’Alpe d’Huez frappe immédiatement par sa silhouette évoquant un grand chapiteau posé au coeur de la station. Tout est symbole à Notre-Dame-des-Neiges, superbe oeuvre de l’architecte Jean Marol édifiée au moment des Jeux Olympiques de Grenoble en 1968. J’ai éprouvé un immense bonheur à retrouver à l’intérieur les vitraux du génie de l’art sacral contemporain, Arcabas, dont j’avais découvert les oeuvres en Chartreuse. Expressif, coloré, puissant, Arcabas déploie des fresques bibliques puissantes retraçant toute l’histoire des hommes, de Dieu et du fils de l’homme. Merveilleux face-à-face.


Alors, tentés ? L’île au soleil vous tend les bras… En hiver comme en été, l’Alpe d’Huez est fabuleuse, et j’y reviendrai encore et encore !

Je suis venue quatre week-ends à l’Alpe d’Huez en 2022, deux fois en hiver et deux en été. Un voyage d’hiver et un voyage d’été m’ont été offerts par l’Alpe d’Huez, que je remercie très, très chaleureusement pour leur accueil 5 étoiles et toutes les activités fabuleuses que nous avons vécues. Un immense merci à Laura, Céline et Carla pour les programmes de folie qui correspondaient à tout ce que j’aime ! Les deux autres voyages étaient à titre perso (ski, VTT et spa…), pour revenir encore et toujours dans ma station préférée ! Dès les premiers flocons, je serai au RDV…

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Vous avez aimé cet article ?
Alors n’hésitez pas à le partager ou à l’épingler !

-


Pour suivre l’actualité d’Itinera Magica, aimez notre page Facebook
ou inscrivez-vous à notre newsletter


Merci pour votre soutien et à bientôt !

4 commentaires pour
“Coup de foudre : l’Alpe d’Huez, hiver et été”

  • Bonjour Ariane ! 🙂
    J’avoue que je ne connais pas du tout l’Alpe d’Huez, à part de nom, bien évidemment !
    Il faut dire que je vais rarement à la montagne ! Pourtant, j’ai adoré mes randonnées dans les Pyrénées il y a quelques années, ou encore dans le Cantal…mais toujours en été.
    Merci beaucoup donc pour ce superbe article !
    Gros bisou et bonne journée Ariane 🙂

  • Whaou, quel bel article ! Ça en fait de belles idées pour découvrir l’Alpes d’Huez au fil de l’année. Toujours aussi beau et quelle plume. Merci pr cette belle immersion !

  • Merci beaucoup Lionel, ton commentaire me réjouit !

  • Une journée de ski à l’Alpe d’Huez avec un collègue et ami, il y a de ça plusieurs décennies, et en Hiver… en été, cela doit être jouissif j’en doute pas ! Les paysages fleuris doivent être sublimes… en parlant de ça, des paysages de Montagne… je fais paraître Lundi prochain dans mon blog (stjaquespassion.com) ou LeChemindesétoilesdel’AmiGilbert… ma dernière création, la Vallée de la Clarée…d’après une vieille photo des années 80… où j’ai eu des heures de bonheur à revivre les montagnes fleuries tout en peignant !
    Le petit pont des gorges de la Sarenne est vraiment adorable…et, les photos du coucher de soleil un vrai bonheur !
    Gilbert

Laissez un commentaire


Explorez Itinera Magica

Consultez le profil de ItineraMagica sur Pinterest.