Abonnez-vous
 
Français English Deutsch
 
22 mars 2019    /    

Pralognan la Vanoise, le paradis savoyard-


Imaginez un village savoyard traditionnel niché dans un cirque rocheux, où les chamois bondissent au-dessus des épicéas et où les plus hauts sommets de Savoie se détachent dans le ciel bleu. Pralognan la Vanoise a été pour moi un coup de foudre esthétique total, je suis complètement tombée sous le charme de ce village parfait et de ce domaine skiable boisé et pittoresque. Au cœur du massif de la Vanoise, paradis de la faune sauvage et des randonnées, cette station a su préserver un charme fou. Outre le ski au milieu des sommets de 3000m, j’ai pu tester différentes activités d’hiver sympathiques : le telemark, le ski joering, les raquettes, et bien sûr la dégustation de spécialités savoyardes. Partons ensemble à Pralognan la Vanoise, pour une féerie enneigée en Savoie.

Pralognan la Vanoise ou le paradis savoyard : la plus jolie station de ski française ?

Pralognan la Vanoise, l’atout charme

Vous connaissez mon amour des Alpes : tout au long de l’hiver, j’ai eu le plaisir de découvrir un grand nombre de stations dans plusieurs massifs, et chacune m’a plu pour des raisons différentes, chacune s’est illustrée avec un atout spécifique. L’atout charme de Pralognan, c’est sa beauté. C’est tout simplement la plus jolie station de ski que je connaisse à ce jour en France, mon coup de cœur esthétique absolu de cet hiver. Il faut que je vous dise à quel point j’ai eu un choc visuel en déroulant une longue route de sapins solitaires, loin des villes et du vacarme, et découvrant enfin cette petite station village au bord du parc national de la Vanoise. Un silence majestueux enveloppait les cimes des arbres et des montagnes. J’étais entrée dans un décor de film.

Pralognan la Vanoise ou le paradis savoyard : la plus jolie station de ski française ?
Les poneys du ranch de l’Ancolie


Vous arrivez à Pralognan, et le monde semble se refermer autour de vous. C’est une vallée étroite, assombrie par les épicéas et par les plus hauts sommets de Savoie, qui forment un cirque rocheux monumental autour de vous. La Grande Casse culmine à 3855m, et plusieurs autres sommets de 3000m complètent ce cirque qu’on surnomme parfois “petit Chamonix”. Mais Chamonix est une ville, vaste et variée, tandis que Pralognan est un secret épargné par la marche du temps. Le village savoyard traditionnel est resté esthétiquement parfait : aucune grande barre d’immeuble, seulement des chalets de bois, le tout dans un océan d’épicéas qui donne à la station des airs de petit Canada.

Pralognan la Vanoise ou le paradis savoyard : la plus jolie station de ski française ?
Le matin à l’Epicéa Lodge
Sur le domaine skiable, l’Aiguille de la Vanois

A mon réveil à l’hôtel Epicea Lodge, je me sens complètement transportée dans un conte de fées. C’est ma première fois dans le massif de la Vanoise, et je découvre un petit paradis de nature préservé avec une faune incroyable. Partout sur les barres rocheuses tout au sommet du domaine skiable, on aperçoit au loin des chamois. Ils sont trop distants pour que je les photographie (je ne savais pas ce qui m’attendait, je n’ai pas pris de téléobjectif, comment aurais-je pu imaginer ?), mais les jumelles du guide me les révèlent. J’en frissonne d’émerveillement : c’est la première fois que j’en vois et l’émotion est forte. On me dit qu’en été, la Vanoise est un paradis de la randonnée, où la faune sauvage est tout proche et abondante, qiu’on chemine entre les fleurs et les animaux, comme dans un jardin d’Eden alpin. Je le crois sans difficulté.

Le hameau de la Croix, l’idylle savoyarde

Vous n’êtes pas encore rassasié de perfection savoyarde ? Pralognan a un secret pour vous : son petit hameau de la Croix, à quelques centaines de mètres du village. Dès la descente de la voiture, je suis extatique. J’ai trouvé le pays des contes de fée, entre Blanche Neige et la Reine des Neiges. Les flocons tombent sur les chalets et les ruelles étroites, je suis émerveillée. J’ai vu que le hameau de la Croix comptait plusieurs maisons intéressantes : galerie d’art, fromagerie, artisanat traditionnel… j’imagine que tout ouvre en été, cela m’a donné très envie d’y revenir à la belle saison !

En me baladant dans les ruelles désertes de La Croix, mes pas assourdis par les flocons, une émotion très forte m’envahissait, un mélange de bonheur et d’humilité : c’était là la montagne des contes de fée, éternelle et terrible à la fois, celle qui brise les alpinistes sur les corniches escarpées et qui console les rêveurs au coin du feu, la montagne rude et maternelle, belle et froide. J’ai ressenti une forme de perfection à Pralognan, de grâce rare, et je me suis souvenue pour la millième fois que les Alpes étaient à mes yeux un temple. Elles sont à la fois sanctuaire du sublime et du vertige, et alcôve, cocon, nourrissant perpétuellement mes visions d’idylle et d’éternité. Les Alpes, ce sont à mes yeux les plus belles montagnes du monde, mes montagnes chéries. Pralognan a su concentrer leur beauté au creux d’une vallée magique, hors du temps et loin du monde.

Ski et telemark entre les épicéas à Pralognan la Vanoise

Avec 24 pistes, le domaine de Pralognan n’est certes pas immense : si vous êtes des fous du ski et que vous restez une semaine complète avec l’envie de dévaler les kilomètres, vous risquez de vous sentir à l’étroit. Mais si vous aimez mêler le ski à d’autres activités, si vous ne restez qu’un week-end ou si vous aimez skier dans un décor féerique, ce domaine sera parfait pour vous : il est d’une beauté rare. Les mythiques sommets de la Grande Casse et de l’Aiguille de la Vanoise vous surplombent, vous êtes au beau milieu des épicéas, les chamois sont tout proches, et vous avez un fabuleux sentiment de nature sauvage et préservée. C’est une idylle alpine. Au moment de ma venue, la neige était d’une qualité fabuleuse, et j’ai pris un immense plaisir à skier. Les pistes s’étendent de 1410 à 2355m et la partie basse est également équipée d’enneigeurs, assurant un bon enneigement constant.

Faites une pause tartiflette au restaurant Les Barmettes, au pied de l’Aiguille de la Vanoise : le cadre est sublime et le repas copieux !

Dans ce décor, j’ai eu le plaisir de tester le telemark au moment même où la coupe du monde de telemark avait lieu à Pralognan la Vanoise. Contrairement aux apparences, le mot telemark n’est pas le nom d’une énième appli de messagerie instantanée pour envoyer des photos de ton chat à ta mamie : c’est le nom d’une région de Norvège. Discipline mi alpine, mi nordique, elle laisse le talon libre, permettant à la fois la marche facile sur du plat et la descente sur pente raide. Les virages se font en position de fente, avec les genoux décalés. C’est très technique et très physique, mais heureusement, il est possible de tricher et de repasser sans encombre en technique alpine quand les cuisses et les mollets sont en feu. Nous avions un super moniteur britannique, Ben, fou du sentiment de liberté et de technicité procuré par le telemark, qui a créé sa société spécialisée dans la discipline, Teletracks . Si vous avez un bon niveau de ski alpin et que vous voulez tester de nouvelles sensations, je vous recommande d’essayer : les sensations sont intéressantes.

Apprendre à construire un igloo à Pralognan la Vanoise

Qui veut apprendre à construire un igloo ? A la tombée de la nuit, c’est l’atelier inuit à Pralognan-la-Vanoise. L’activité est à la fois ludique, instructive et assez physique. Il nous faudra 60 briques pour construire ce petit igloo, 60 briques qu’on va fabriquer avec des bacs de chez Ikea (on triche un peu), nos pieds pour tasser la neige très fort, et une scie pour les sculpter parfaitement. Puis quelqu’un se mettra à l’intérieur pour tenir chaque brique le temps de monter la voûte, comme une cathédrale de glace. Petite astuce : ne soyez pas cette personne sacrifiée. La pauvre Marie a failli finir en surgelé Picard, immobile genoux dans la neige à tenir des blocs de glace. Laissez les autres souffrir à votre place.
Nous étions 7 et il nous a fallu 1h30 pour construire ce petit igloo, ce qui prouve qu’en cas de tempête de neige inopinée, nous serions tous morts, malgré des piétinements acharnés et une réelle ardeur collective au travail. Une fois le petit igloo achevé, quelqu’un aurait pu y dormir : la température était de 5 degrés dedans contre -13 dehors ! N’est pas Inuit qui veut. En cas de blizzard soudain, la technique du husky (se rouler en boule dans un tas de neige) me semble donc plus à même d’assurer ma survie. Nonobstant notre nullité achevée, c’était un moment très sympa, et particulièrement photogénique.


Initiation au ski joering sous les sommets de la Vanoise

Connaissez-vous le ski joering ? C’est une activité de magazine ou de conte de fée qui me faisait rêver depuis très longtemps, et en faire était mon grand objectif de l’hiver. Pour les amoureux des chevaux et des montagnes, c’est le cocktail parfait : il s’agit de ski… tracté par un cheval, qu’on guide en orientant ses skis et en tenant les rênes en main. Cela se passe au ranch de l’Ancolie, dans un cadre magnifique : une vaste vallée blanche au pied des montagnes. La propriétaire, Véronique est une vraie passionnée qui a peu de chevaux, les connaît par cœur et les adore. Comme il s’agissait d’une initiation, nous étions en terrain clos, je rêve maintenant de partir sur les chemins en forêt !
L’activité est ludique et accessible, mais j’aurais tendance à dire que vous en profiterez encore plus si vous avez déjà un intérêt pour les chevaux, que l’animal vous plaît et ne vous effraie pas. Ceux d’entre nous qui avaient déjà un certain feeling avec les chevaux, sans forcément être de grands cavaliers, sont ceux qui ont le plus apprécié l’activité.



Une sortie en raquettes à Pralognan la Vanoise

Pralognan propose de nombreuses randonnées raquette dans un cadre privilégié. Celle qui me fait le plus rêver vous invite à partir à la recherche des chamois sur les hauteurs, ce que j’aurais bien évidemment adoré ! Mais pour des questions de temps, nous avons opté pour une boucle plus courte, mais néanmoins charmante, entre traversée de canyons rocheux, petits hameaux de berger, rivières enneigées et forêts épaisses. J’ai adoré cheminer sous le silence ouaté de la neige qui tombe… avant d’achever le parcours avec une délicieuse tomme de chèvre à la chèvrerie de Chavière ! A défaut de chamois, nous aurons rencontré d’autres caprins adorables…

Commerces et restaurants authentiques : bonnes adresses à Pralognan

Pralognan-la-Vanoise est un village savoyard authentique, avec ses chalets, ses épicéas, son atmosphère intemporelle. Ici les gens construisent leur histoire de génération en génération, portent un héritage, défendent le fait maison, les produits locaux.
Je vous conseille de visiter la Fromagerie du Plan, où des éleveurs et producteurs vendent leur beaufort et qui ne désemplit pas (la culture du fromage en Savoie, c’est quelque chose !) ou encore la Liquoristerie de la Vanoise, caverne aux merveilles alpines : outre le génépi distillé sur place, on y trouve toutes sortes de spécialités savoyardes soigneusement sélectionnées.


Quand il est temps de passer à table, il faut tester le bar-resto Pépé Gust’ qui a su allier la modernité cosy et bistronomique à la défense d’un héritage personnel touchant. Pépé Gust’, c’était Auguste Amiez, qui fonda en 1937 le tout premier bar de Pralognan. Skieur, alpiniste, bricoleur, figure locale mythique, il est aussi l’arrière-grand-père d’un des deux propriétaires du bistrot. Son visage stylisé orne les planches et les menus de ce bar-resto chaleureux où on commence au bar par un apéritif made in la Liquoristerie, avant de passer à table dans un décor ultra typique – une haie de skis des années 70 ! – et de goûter les burgers faits maison. L’assurance d’une soirée sympa.


Pépé Gust’ s’apprêtait à ouvrir des chambres d’hôte au moment de ma venue. Je n’ai pas pu les découvrir, mais en attendant, j’ai deux hôtels sympas à vous conseiller.

Deux hôtels de charme à Pralognan la Vanoise

Nous avons dormi à l’Epicéa Lodge, un très joli hôtel légèrement à l’écart du village qui cultive l’ambiance trappeur : rondins de bois, proximité des montagnes et des forêts, toits enneigés… on est au calme, dans un cadre idyllique qui correspond totalement à ce que j’aime pour des vacances à la neige au plus près de la nature. L’hôtel propose des catégories de chambres très différentes, de la petite cabane dans les bois aux toits penchés (pas super pratique, mais tellement pittoresque) aux belles chambres avec vue ! J’étais à l’étage, dans une chambre cosy et confortable avec vue sur les montagnes, et j’ai adoré mon séjour. Je sais que toutes les chambres n’ont pas la vue (celles au rez-de-chaussée sont très sombres), et les types de chambres étant très différents, je vous conseille de réserver par téléphone pour bien vous renseigner sur celle que vous choisissez. Le restaurant de l’hôtel est chaleureux et traditionnel : raclette, fondue, crozes, diots… je me suis régalée de fondue. Et le grand bonheur, c’est de prendre l’apéritif avant ou le thé après le repas au coin du feu !

J’ai ensuite pu découvrir un autre hôtel qui m’a beaucoup plu, en cœur de village : l’Hôtel du Grand Bec. Ce chalet traditionnel, tenu par la même famille depuis 3 générations, a une belle déco montagnarde boisée et soignée, et deux atouts charme qui m’ont séduite : un très bel espace piscine et balnéo, avec piscine intérieure chauffée, jacuzzi, piscine extérieure l’été, sauna d’une part, et un fabuleux restaurant d’autre part. Le restaurant est labellisé Maître Restaurateur, un label qui a de la valeur à mes yeux car il est sanctionné par les services de l’Etat et valorise circuits courts, produits locaux, fait maison. Le repas au Grand Bec était absolument succulent, un summum culinaire dans mon hiver montagnard – tout était fin, frais et délicieux !

J’ai quitté Pralognan enchantée, comblée par mon séjour au pays des contes de fées, avec la sensation d’avoir vécu un moment de grâce, dans un endroit vraiment beau et magique. Au cœur de la Vanoise, dans une vallée encaissée et boisée, attend un petit paradis… Je rêve désormais de revenir en été, au plus près des chamois. Cet endroit m’a marquée et j’en ai beaucoup parlé autour de moi, en demandant à mes amis : saviez-vous combien Pralognan est beau ?

Merci à l’office du tourisme de Pralognan et à Duodecim pour cet accueil merveilleux qui restera un fabuleux souvenir. Je reviens quand vous voulez !

Pralognan la Vanoise, le paradis savoyard. Découvrez une des plus jolies stations de France. Toute la beauté des Alpes
Epinglez moi !

A suivre sur Itinera Magica : les îles Féroé, les Saisies, la Slovénie, Morzine, un beau spa dans le Vaucluse, le Jura, la Chartreuse… inscrivez-vous à la newsletter ?

Vous avez aimé cet article ?
Alors n’hésitez pas à le partager ou à l’épingler !

-


Pour suivre l’actualité d’Itinera Magica, aimez notre page Facebook
ou inscrivez-vous à notre newsletter


Merci pour votre soutien et à bientôt !

13 commentaires pour
“Pralognan la Vanoise, le paradis savoyard”

  • Un village authentique, de jolies maisons entourées de beaux sommets, du bon fromage et des biquettes trop mignonnes… Il n’en fallait pas plus pour me convaincre !! 😀

  • Quelle balade magnifique !!! J’aurais voulu lister tout ce que j’ai aimé mais ça serait trop long. Toutefois, je suis tout particulièrement conquis par ces cimes enneigées (je partage ton amour pour le silence si unique de la neige), le hameau de la croix, le fromage (le fromage, c’est la vie) et la balade en raquettes <3 En tout cas, ça donne envie d'enfiler une combinaison de ski et de courir dans ces paysages blancs !!! Merci pour cette découverte, je ne connaissais absolument pas.

  • Wow, ça m’a l’air si apaisant. Merci pour ce beau reportage !

  • Bonjour merci pour ce partage, un véritable régal pour nos yeux, salutations.

  • Ma dernière fois au ski c’était en Janvier 2017. Mais dans une grosse station, ce n’est pas pareil, on se croirait parfois coincé sur le périf aux heures de pointe . J’ai adoré ton article, tes photos … Ce village me rappelle un peu celui de mon père, en Savoie, mais il est situé beaucoup beaucoup beaucoup plus bas. C’est féerique, je rêve maintenant d’un chalet de bois cosy, d’un feu de cheminée, et de neige qui tombe au dehors.

  • J’aimerais beaucoup découvrir cette station mais plutôt en été pour profiter des randos dans les alentours ! J’en ai entendu beaucoup de bien !

  • Je n’ai encore jamais testé le ski joering mais je note l’endroit. En faire l’expérience dans un si bel endroit, c’est plutôt classe! Et j’ai bien ri à ton récit de construction d’igloo! 😉

  • On aurait presque pu se voir quand tu y étais 😀 C’est pas trop loin de chez moi et c’est forcément magnifique, c’est la Savoie (moi chauvine ? A peine…)

  • Des paysages & des balades à couper le souffle !
    Des tables gourmandes qui en mettent l’eau à la bouche,
    des balades complètement dépaysantes
    & des activités inoubliables !e ski joering doit être fort sympa c’est une belle idée 😉
    j’ai beaucoup aimé l’idée de la construction d’un igloo très original…
    Bref tu m’as transporté dans un autre monde & c’était Magique ! grand Merci pour tout 🙂
    bises & très bon Week-end Christine

  • Ha… Pralognan la Vanoise, comme à ton habitude, tu nous régales avec tes textes et tes belles photos. La magie de ces paysages d’hiver et surtout des souvenirs qui me rappelle un séjour pas comme les autres quand j’étais gamin et que j’avais eu la chance de venir à Pralognan la Vanoise en 1989 ( oui ça date un peu), mais cette année là, j’avais eu la chance de participer à la réintroduction des bouquetins dans le Vercors. Nous étions allés à Pralognan la Vanoise et à Termignon ! Tu me donnes envie d’y retourner en tout cas ! Merci beaucoup pour ce récit

  • Mais c’est par chez moi tout ça ! Je suis contente que tu aies pu découvrir cette jolie partie des Alpes en hiver 😉 Depuis que j’ai déraciné Nico de son Maine-et-Loire natal je me fais un plaisir de lui faire visiter ma région, mais on n’a pas encore passé beaucoup de temps en Vanoise. Vu que tu nous donnes toutes les bonnes adresses, y a plus qu’à ! merci 🙂

  • […] ma première vision est celle de chevaux dans la neige blanche, et le conte de fées vécu à Pralognan se poursuit. Décidément, j’adore la Savoie. J’y retrouve un imaginaire de l’hiver […]

  • Cet igloo est très photogénique!

Laissez un commentaire


Explorez Itinera Magica

Consultez le profil de ItineraMagica sur Pinterest.