Abonnez-vous
 
Français English Deutsch
 
13 avril 2021    /    

Saint Martin de Belleville, un rêve savoyard préservé-

Amoureux de patrimoine savoyard pluriséculaire, de grands espaces où seul le pas d’un cerf trouble la quiétude, de villages idylliques et d’activités outdoor enneigées, avez-vous déjà exploré Saint Martin de Belleville ?
Nous sommes dans le parc national de la Vanoise en Savoie, au cœur de la vallée des Belleville, que le monde connaît à travers l’immense domaine skiable des Trois Vallées, le plus grand au monde. Les stations sœurs de Saint Martin sont Courchevel, Méribel, Les Ménuires, Val Thorens… Mais Saint Martin de Belleville a pour lui, outre son espace skiable connecté à l’ensemble du gigantesque domaine, son histoire, son charme et sa beauté.
Il s’agit du village historique, du cœur ancestral des Trois Vallées, riche de siècles de patrimoine préservé et de la puissance de son identité savoyarde. Chapelles baroques d’une beauté étourdissante, ruelles figées dans le temps, musée cultivant la mémoire, Saint Martin de Belleville éblouira ceux qui ont besoin de vivre la montagne avec un supplément d’âme.

Saint Martin de Belleville


Village de charme, Saint Martin de Belleville a su cultiver son élégance, et s’illustre par une série de belles adresses raffinées. Pas de barres d’immeubles ici, juste des chalets et des maisons cossues, pour une destination qui se veut résolument romantique.
Et pour s’oxygéner au grand air, de nombreuses activités permettent de savourer l’hiver même sans remontées mécaniques, et nous avons eu la joie de découvrir biathlon, yoga des neiges et randonnée raquette placée sous le signe du partage et de l’authenticité.
Marion et moi aimons profondément les Alpes, non seulement comme un fabuleux terrain de jeu en toute saison, mais aussi et surtout comme un pays singulier, riche de ses traditions, fier de son histoire et cultivant sa singularité. C’est pour cela que nous avons tant aimé Saint Martin de Belleville, où bat le cœur authentique d’une Savoie rêvée

Saint Martin de Belleville chapelle Notre Dame de la vie


Patrimoine, activités, belles adresses, suivez-nous pour un séjour parfait à Saint Martin de Belleville. Attachante et singulière, cette destination cultive un tourisme à visage humain, où les Alpes se vivent avec un sourire chaleureux…

Accueil souriant à La Bouitte, Saint Martin de Belleville

Ce reportage a été réalisé en duo avec mon amie Marion Carcel, alias Foehn Photographie, photographe en Rhône-Alpes. Nous avons constitué ensemble un duo de blogueuses et photographes passionnées, amoureuses des montagnes ! La quasi-totalité des photos présentes dans cet article sont l’œuvre de Marion.

Marion et moi dans notre beau chalet, Caseblanche
Marion au biathlon, troquant pour une fois l’appareil photo pour la carabine !

Remonter le temps à Saint Martin de Belleville : des siècles d’histoire

Saint Martin de Belleville ? C’est trois mille ans d’histoire, d’une première occupation des alpages au Néolithique à la construction de la station de ski dans les années 1960, en passant par tout le faste baroque à l’époque des ducs de Savoie. Je ressens un immense amour pour cette Savoie riche de son histoire et son identité, et cette station-village préservée correspond exactement à ce que je recherche dans les Alpes : un supplément d’âme. Marion et moi avons adoré remonter le temps et explorer l’histoire de Saint Martin de Belleville.

Une visite guidée du vieux village de Saint Martin de Belleville

Lors d’une visite proposée par l’office du tourisme, nous suivons notre passionnante guide Marina à travers les ruelles du vieux village pour découvrir les curiosités de Saint Martin. Les maisons savoyardes traditionnelles ont été préservées dans ce cœur ancien, des constructions de pierre épaisse recouverte d’un crépis qu’on nomme le grillat, où on utilise peu de bois à l’exception des solarets – des balcons sur lesquels on faisait sécher foin et aliments. Sur la façade de la mairie trône le blason de Saint Martin de Belleville, qui rend hommage à ce saint antique qui donne son nom au village : soldat romain, le pieux Saint Martin avait partagé en deux son manteau afin d’habiller un pauvre. L’emblème de la Savoie rappelle que ce royaume n’a été rattaché à la France en 1860, ce que commémore le tronc d’un mélèze planté à l’époque sur la place du village.

Durant des siècles, peu de choses ont changé dans la vallée des Belleville – on menait une vie pastorale, traditionnelle et pieuse, marquée par la rudesse du travail quotidien. C’est dans les années 1950 que tout change, lorsque surviennent coup sur coup l’eau courante, l’électricité et la construction des stations de ski. Pour prendre la mesure de ces bouleversements fulgurants, Marina nous conduit au musée de Saint Martin de Belleville.

Notre guide, Marina

Le fascinant musée de Saint Martin de Belleville

C’est une maison traditionnelle, préservée telle quelle depuis les grands bouleversements des années 1950-1960, remplie d’objets authentiques appartenant aux habitants du village. Dès l’entrée au rez-de-chaussée, le choc est puissant : incroyable d’imaginer qu’il y a soixante ans encore, les gens vivaient toujours ainsi. Dans une même grande pièce se côtoient l’écurie, où vit le bétail, et l’habitation humaine, que les bêtes réchauffent par leur présence. Au fil des objets exposés, on découvre la vie des paysans savoyards. On admire les clarines et les carrons (cloches traditionnelles) que portent autour du cou les tarines, les belles vaches de Savoie, les noix qu’il faut grenailler au coin du feu, les tartiffles (patates) que mangent les cochons, les vêtements noirs, les galoches de vieux cuir. La vie en montagne, c’est « sept mois d’hiver et cinq mois d’enfer » : pendant l’été, on travaille sans relâche pour amasser de quoi subsister durant le long hiver. On monte les bêtes par étapes vers les alpages : c’est la remue, puis l’enmontagnée. On fait les foins, qu’on stocke aux alpages, et qu’il faudra descendre à luge sur la neige verglacée une fois l’hiver arrivé. C’est une vie rude, courageuse, mais remplie aussi de joies parmi cette rudesse : lors de la veillée, on se raconte des histoires et se chante des chansons, tous ensemble dans la grande pièce, dans la douce chaleur animale…

A l’étage, la visite se poursuit par des expositions explorant les traditions savoyardes. Marion et moi avons une grande tendresse pour le Beaufort, « prince des gruyères » selon Brillat-Savarin, fromage de luxe permettant aux paysans de tirer un revenu honorable de leur lait. Puis on découvre les grands bouleversements induits par le plan neige des années 1960, qui a présidé à la construction des stations. Aménagements touristiques, bouleversement de la vie en montagne, débats, grandes étapes, jeux olympiques d’Albertville en 1992, l’exposition retrace la vie de la vallée des Belleville et de toutes les Alpes françaises à travers des documents forts et émouvants. Elle nous a passionnées.

Le baroque à Saint Martin de Belleville : au pays des merveilles

J’en viens à ce que je préfère, ce qui me touche le plus : le baroque. Au 17ème et 18ème siècles, les pays de Savoie ont été les fers de lance de la contre-reforme catholique et se sont couverts de chapelles baroques merveilleuses. Bulbes en tulipe, retables dorés, colonnes torsadées, exubérance et sens inouï du détail, c’est un pur bonheur de découvrir ces églises extraordinaires. Avec plus de 80 sites classés, la Savoie est véritablement la terre du baroque, et de nombreux itinéraires comme les « chemins du baroque » mettent en valeur ce patrimoine exceptionnel. Saint Martin de Belleville compte deux joyaux baroques qui méritent absolument le détour : la chapelle Notre Dame de la Vie, au-dessus du village sur la route menant aux Ménuires, et l’église Saint Martin, au cœur du village. Deux merveilles incontournables pour les amoureux de cette période théâtrale, exubérante, en profusion de dorures !

Saint Martin de Belleville baroque

La somptueuse chapelle Notre Dame de la Vie

C’est une des chapelles baroques les plus iconiques de Savoie, se dressant solitaire face aux montagnes des Encombres, dans un décor inouï. La puissance mystique du lieu est antérieure même au christianisme : déjà les païens venaient s’abreuver à cette source qu’on disait miraculeuse, pour implorer guérisons et miracles. Lorsqu’un paysan découvre, selon la tradition, une statue de la Vierge dans le tronc d’un sureau, une chapelle chrétienne est édifiée sur cet antique site sacré. Notre Dame de la Vie devient un important lieu de pèlerinage, d’autant qu’il s’agissait d’un « sanctuaire à répit », en vogue au XVIIe siècle : un lieu où les enfants mort-nés reprendraient vie un instant afin de recevoir le baptême, pour ne pas être condamnés aux limbes…
Aujourd’hui encore, le pèlerinage marial du 15 août draine des foules importantes dans ce lieu sublime. La célébrité du site, l’ampleur des dons reçus à l’époque, explique le caractère somptueux de l’intérieur : un retable majestueux, une haute voûte baroque sous le dôme, de nombreux ex-voto…

Saint Martin de Belleville baroque

Une visite sensorielle à l’église Saint Martin

Au cœur du village de Saint Martin de Belleville, nous avons profité d’une belle « visite sensorielle » organisée par la fondation Facim, qui nous a permis de mieux comprendre toute la symbolique de l’univers baroque, et la puissance des impressions sur les fidèles, entre décors étincelants, musique solennelle, encens odorant et pèlerinages émerveillés. On entre dans l’église dans la pénombre, avant de découvrir la lumière, l’encens, la puissance de la musique. On découvre les instruments de musique baroque, la viole de gambe, la harpe, le cornet à bouquin. Notre guide met entre nos mains des instruments anciens, et des éléments de décor, des angelots, du bois sculpté – rare permission de toucher, d’entrer à bras ouverts au cœur d’un 18e siècle sensoriel et puissant.
Notre guide nous fait découvrir toute la richesse et la beauté du retable – ces œuvres monumentales placées derrière l’autel et si caractéristiques du baroque – en bois, or, cuir de Cordoue et polychromie, l’élégance des matériaux et leur considérable valeur. A l’époque où une vache coûtait 40 florins savoyards, ce qui représentait déjà une somme conséquente pour un paysan, un retable tel que celui-ci s’élevait à 5000 florins. Pour financer ces chefs d’œuvre, les dons des fidèles et des pèlerins n’y suffisent pas. C’est la vente du beaufort, mets de luxe, qui paie les artistes – en Savoie, le fromage est au service du bon Dieu…


Nous avons beaucoup apprécié cette immersion originale et intimiste.

Des activités outdoor en vallée des Belleville

Outre la beauté du patrimoine à découvrir lors d’un séjour en vallée des Belleville, la montagne est bien sûr toujours un fabuleux terrain de jeux pour les promeneurs, les sportifs et les contemplatifs… Voici une toute petite sélection d’activités à découvrir à Saint Martin de Belleville et alentours, en sachant que la liste n’est bien entendu pas exhaustive !

Un escape game en extérieur au cœur du village

C’est une façon ludique de continuer à explorer le village en famille, particulièrement si vous avez des ados : un escape game en extérieur. On vous confiera une tablette de réalité augmentée, quelques outils et un chronomètre, et à vous de résoudre des énigmes pour sauver le monde d’une horrible pandémie (toute ressemblance est fortuite 😉). L’activité est très sympa, avec un niveau de difficulté moyen qui permet à tout le monde de s’amuser sans que cela soit trop facile – mais je crois que j’aurais préféré une énigme directement liée à l’histoire et au patrimoine du village, plutôt qu’un scénario extérieur !

Une balade en raquettes à la rencontre de la faune dans les Encombres

C’est un moment de douceur et de beauté que Marion et moi avons tout particulièrement apprécié.
Les montagnes des Encombres nous attirent. Sauvages, préservées, fascinantes avec leurs reliefs abrupts et leurs coulées d’avalanche slalomant entre les hameaux esseulés. Nous les voyons au réveil depuis notre chalet à Saint Martin de Belleville, Marion et moi, et elles nous attirent comme un aimant… Il nous faut aller voir cela de plus près.


Alors nous partons en rando raquettes avec Nicolas, chaleureux guide de l’ESF. Adorable, passionné, généreux, Nicolas a grandi dans la vallée des Belleville et vit sur ce versant très préservé. Il nous fait observer cerfs et chamois sur les pentes raides où les plaques se détachent et libèrent l’herbe d’hiver. Nous évoluons dans un décor abrupt et fascinant, entre versants vierges, montagnettes (hameaux d’altitude) traditionnelles et sommets aux formes parfaites. Avec sa silhouette presque himalayenne, la montagne de Crève-tête nous fascine… Nous sommes dans un pays de longues traditions et de solitudes sublimes. La gentillesse et la douceur de Nicolas, qui a apporté le génépi, rendent cette promenade encore plus agréable.

Une visite à la chèvrerie de Villarenger

Après cette belle sortie raquettes pleine de cerfs (trop loin pour les photographier correctement), Nicolas nous emmène visiter la chèvrerie de Villarenger. On câline les cabris de l’année et découvre cette exploitation familiale chaleureuse, où Fernande et sa fille fabriquent les fromages artisanaux. L’été, il est également possible de faire des promenades à poney dans ce vallon préservé, un peu hors du monde, et délicieusement bucolique. Quand nous retournons le soir dans notre beau chalet face aux montagnes, nous nous souvenons avec bonheur de cet après-midi d’échappées solitaires et de rencontres véritables.

Du yoga des neiges aux Ménuires

Respirer ! La montagne, pour Marion et moi, c’est cette bouffée d’oxygène qui nous redonne du souffle. Être dehors, sous la lumière drue des neiges, s’enivrer de grand air et de sommets scintillants… un pur bonheur. Lors de notre séjour à Saint Martin de Belleville en Savoie, Marion et moi sommes allées passer une journée sur un très beau site situé aux Ménuires, le long d’une rivière sinueuse : le plan de l’eau. Et nous y avons testé deux activités outdoor originales.

Côté zen, on partira pour une session de marche méditative et de yoga des neiges avec notre adorable coach Anita. Après avoir arpenté ce très beau site en silence, nous vivrons plusieurs petites séances de yoga nous invitant à cultiver équilibre et travail en profondeur. Apaisement, concentration et oxygène à pleins poumons, ou comment profiter vraiment de la montagne en pleine conscience. L’activité finit par une tisane chaude prise au soleil, ou comment se ressourcer pleinement en une matinée !

Découvrir le biathlon aux Ménuires

Côté fonceur, on se lance dans une initiation au biathlon avec l’ESF des Ménuires, mélange de ski de fond et de sessions de tir ! Vous pourrez arpenter avec vos skis le superbe site du Plan de l’Eau, avant de vous essayer au tir couché dans la neige, en visant les cibles à une quinzaine de mètres. J’ai le plaisir de vous annoncer que Marion et moi sommes de vraies James Bond girls et avons fait 5/5 au tir… blogueuses flingueuses 😉

biathlon les belleville

Bonnes adresses à Saint Martin de Belleville

Pour une escapade chic dans les Alpes, Saint Martin cultive un sens certain du raffinement…

La Bouitte, ou la perle 5* des Belleville

Si vous êtes toujours en quête d’un séjour romantique, ne cherchez plus, j’ai pour vous la perle de Saint Martin de Belleville : l’hôtel, restaurant et spa La Bouitte, Relais & Châteaux 5 étoiles, table 3 étoiles Michelin. Dans ce beau village historique qu’est Saint Martin, la Bouitte, petite maison d’alpage en savoyard, est l’incarnation mêlé d’un luxe chaleureux et authentique, ancré dans les traditions locales. Depuis 1976, la famille Meilleur bâtit ce nid où l’ébénisterie savoyarde artisanale rencontre l’originalité du design, où on collectionne cloches, céramiques et angelots baroques si typiques de la région, tout en proposant un spa montagnard singulier et atypique… La Bouitte, c’est un luxe chaleureux et enveloppant, qui rend hommage à tout ce que j’aime en Savoie.

Marion et moi avons tout d’abord adoré découvrir la beauté du spa alpin à l’ambiance de lac de montagne, où bains de foin, sauna aux huiles essentielles et soins aux plantes créent une atmosphère champêtre de soleil sur l’alpage en plein hiver. Nager dans un décor de montagnes, buller sous la neige, découvrir des soins exigeants et authentiques, autant de moments de déconnexion profonde et de bien-être absolu.

spa la bouitte
spa la bouitte

Nous avons ensuite découvert la beauté des chambres et espaces communs de La Bouitte, où chaque détail est pittoresque et unique. Ici, on refuse l’uniformisation froide et standardisée des grandes chaînes, La Bouitte est bien une maison savoyarde, chaleureuse, délicatement biscornue, et infiniment raffinée !

Nous avons passé un beau moment passé avec cette famille qui a le sens de l’accueil dans le sang. Malheureusement, la crise sanitaire nous a empêché de découvrir la table (3 étoiles Michelin, un sommet gastronomique en Savoie), mais fort heureusement, le bistrot gastronomique Simple et Meilleur pratiquait la vente à emporter – nous avons continué à savourer l’atmosphère exquise de La Boutite à la maison.

D’excellents restaurants à Saint Martin de Belleville…

à découvrir sur place ou à emporter.

Covid oblige, nous avons pris nos repas au chaud dans notre chalet, en profitant du système de click & collect mis en place par de nombreux établissements. Je vous ai parlé du bistrot Simple et Meilleur, version bistronomique de la table étoilée de La Bouitte – un souvenir savoureux ! Mais d’autres restaurants ont aussi su conquérir notre cœur.

Nous avons eu un coup de foudre pour la table du Montagnard – spécialités revisitées exquises, cuisine fine et savoureuse, attentions délicates, accueil chaleureux, le Montagnard a tout bon !

Plus simple, mais réjouissant aussi, nous nous sommes régalées des lasagnes de La voûte, et des délicieuses salades de chèvre chaud du snack Bell’Savoie, situé juste en face de notre chalet Caseblanche, où nous avons pu acheter des produits locaux à l’épicerie, et bénéficier d’un accueil chaleureux et convivial. C’est aussi là que nous avons acheté nos petits-déjeuners.

Les merveilleux chalets Caseblanche

En recherche d’un hébergement romantique à la montagne, ou d’une escapade en famille tout confort ?
D’un cocon douillet, luxueux, pour s’offrir une escapade ouatée avec une vue grandiose sur les sommets ?
Marion et moi avons eu un énorme, énorme coup de cœur pour notre chalet à Saint Martin de Belleville : le chalet Caseblanche.

Nous avons souvent le bonheur de découvrir de beaux hébergements en voyage. Mais certains nous laissent une telle impression de bien être, de perfection et de magie qu’ils en deviennent une nouvelle maison et qu’on y repense avec nostalgie… C’est le cas de ce merveilleux chalet où nous avons vécu trois nuits parfaites, avec une vue inouïe sur les majestueuses montagnes des Encombres.

chalet caseblanche saint martin de belleville

Nous avons tout aimé : la lumière qui jaillit des lampes design et les grandes baies vitrées ouvertes sur la neige, la déco cocooning avec plaids, fausses peaux de bête et cheminée, le confort des canapés douillets et des lits, la gamme miel de Nuxe dans la salle de bain pour un luxe qui perdure jusque sous la douche, le percolateur high tech pour commencer la journée avec du café italien et l’enceinte Marshall pour écouter du rock doux toute la journée avec un son parfait, le sauna privatif en bois clair où nous finissions nos journées, la chaleur du poêle où nous allumions le feu le soir, la douceur de cette bulle chaude au cœur de l’hiver… une vraie merveille.

chalet caseblanche saint martin de belleville

Ce chalet comptait six places, et on aurait voulu y inviter tous nos amis. Je trouve que la qualité de l’hébergement ajoute beaucoup à l’expérience de la montagne : qui ne rêve pas de voir la neige tomber au coin du feu, avec le bois qui crépite et le fromage de raclette qui coule ? Envie d’une belle soirée montagnarde vous aussi ?

chalet caseblanche saint martin de belleville

Entre patrimoine d’une beauté exceptionnelle, cadre préservé et belles adresses raffinées, Saint Martin de Belleville nous a profondément touchées par son âme de village savoyard authentique et par la qualité des expériences proposées aux visiteurs. Cette petite station à la fois simple et chic, qui respire une élégance discrète et ancrée dans des siècles d’histoire, est le genre d’adresse qu’on partage à ses amis de bon goût… Nous y reviendrons, j’en suis sûre.

Visiter Saint Martin de Belleville, village savoyard magnifique : belles adresses, patrimoine d'exception et expériences puissantes. Les Alpes élégantes et oxygénantes...
Epinglez moi !

Un très grand merci à l’office de tourisme de St Martin de Belleville, à Marjorie et à Marie, pour ce séjour que nous avons profondément aimé.

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Vous avez aimé cet article ?
Alors n’hésitez pas à le partager ou à l’épingler !

-


Pour suivre l’actualité d’Itinera Magica, aimez notre page Facebook
ou inscrivez-vous à notre newsletter


Merci pour votre soutien et à bientôt !

5 commentaires pour
“Saint Martin de Belleville, un rêve savoyard préservé”

  • Je connais bien ce joli village, au coeur des 3 Vallées, tout comme les stations aux alentours, nous y sommes passés encore cet été, mais l’hiver je reconnais que cette région est pleine de charme aussi ! La petite chapelle baroque de Notre Dame de la Vie fut mon coup de coeur. Nous avons même bivouaqué sur le parking d’en face. Ce sanctuaire à répit a attiré de nombreux pèlerins. Selon la croyance populaire le « répit » est, chez un enfant mort-né, un retour temporaire à la vie, le temps de lui conférer le baptême avant la mort définitive. Il y en a très peu en France. Près de chez moi, à côté de Gordes , on trouve la chapelle de Saint Pantaléon, avec ces tombes creusées dans la roche, très typiques, qui serait aussi un sanctuaire à répit. Saint Martin de Belleville est l’une des étapes incontournables des Chemins du Baroque savoyard. Merci de m’avoir fait revivre ces beaux souvenirs savoyards ! Bonne soirée !

  • Elle est superbe cette chapelle ! On ne s’attend pas à cela lorsqu’on l’observe de l’extérieur !

  • Je suis comme toi, fascinée par la façon dont les gens vivaient encore il y a seulement 60 ans dans ces lieux reculés de France ! C’est très intéressant.
    Bon le yoga dehors je ne suis pas sûre que je résisterais, j’ai du mal avec le froid x) Même si je reconnais que ça doit être une belle expérience.
    Les logements que tu présentes sont vraiment splendides, ça fait rêver…

  • Subjuguée par cette découverte, la beauté touchante des personnes et des lieux, je rêve de découvrir moi-même et de savourer ces paradis à la fois simples et grandioses. Merci Itinera Magica de m’avoir fait rêver.

  • […] testé le yoga des neiges aux Saisies, en Haute Maurienne, à Saint Martin de Belleville, et la marche nordique en […]

Laissez un commentaire


Explorez Itinera Magica

Consultez le profil de ItineraMagica sur Pinterest.